Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Pour une masculinité non prédatrice

de : Christian Delarue
dimanche 9 août 2020 - 14h29 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Pour une masculinité non prédatrice

Les femmes attirantes - avec décolleté comme à Six Fours cet été 2020 ou avec mini-jupe et talons hauts ailleurs ou en string seins nus sur certaines plages et autre diversité des apparences légères en été - sont prises entre deux feux et c’est cela qu’il faut comprendre pour aller vers plus d’égalité dans la reconnaissance maintenue des différences des apparences sexuées (pas de totalitarisme d’une sorte de ressemblance unisexe imposée à tous et toutes mais pas plus non plus de différenciation sexuée obligée), pour aller aussi vers une masculinité hétérosexuelle non prédatrice, toujours à promouvoir . Il s’agirait pour les hommes hétérosexuels de perdre la composante "toxique"(1) et violente du virilisme, du moins si on distingue encore "masculinité autoritaire et violente" à la Trump, Dutertre, Bolsonaro et autres Chefs d’Etat diffusant une conception dure voire violente des rapports aux personnes et aux animaux sensibles et "masculinité inclusive" (qui ne voient pas les rapports humains que sous l’angle de l’hétérosexualité, qui évoluent sur la question de la souffrance animale, etc : champ vaste d’évolution des mentalités).

Entre deux feux

Reprenons le thème de ce billet portant sur les "Femmes prises entre deux feux d’un masculin prédateur" avec :

 côté "surmoi" d’interdiction, de type rigide et répressif, des sexyphobes , souvent certes des intégristes religieux musulmans mais pas tourjours loin de là et c’est à dire et répéter aux interprétations généralisatrices contre l’islam et les musulmans (racisme venant d’une page Facebook pro-chrétienne et anti-islam ), sexyphobes qui exigent l’interdit des tenues féminines séduisantes et plus généralement le camouflage de certaines parties du corps féminin

et à, l’opposé,

 du côté "çà" de domination, libéré sans entrave, les machos qui prennent sein ou fesse sans aucun souci de considération de l’autre .

L’autre est alors pur objet sexuel ! Il ne s’agit pas de refuser en soi tout regard désirant et objectivant porté sur le corps des femmes (ou des hommes) mais de savoir assurément y mettre des limites à ne pas franchir : limites verbales (se taire), limites comportementales (garder ses mains dans ses poches ).

Equilibration

Les personnes équilibrées pratiquent elles - ce que j’ai nommé jadis - le "double regard" (2) : elles voient très bien l’aspect sexué qui plait ou déplait (selon les tendances de la personne) - pas de position hypocrite ici - mais elles respectent d’abord et avant tout la dignité de la personne au-delà de son apparence plaisante ou déplaisante. Ce respect n’est donc pas nécessairement issu d’un défaut d’attirance sexuée (attirance hérosexuelle dominante assumée) mais d’une volonté de se situer dans une masculinité non prédatrice, respectueuse.

Hybris - Némesis

Le scrupulum est le petit caillou dans la chaussure qui gêne la marche. Il symbolise la némésis (la limite à poser) contre l’hybris (la démesure de la liberté devenant prédation et domination). La manifestation de la contradiction interne n’est pas qu’individuelle car elle est aussi sociale, avec des forces sociales de némesis devant s’opposer aux forces sociales d’hybris de tout champs.

De façon moins centrée sur l’individu (et ses pouvoirs d’agir de façon responsable) et plus en regard de ce qui est structure sociale ou système social on avancera que les dérives du surmoi relèvent souvent d’une tendance à vouloir comme avant, de façon réactionnaire, un hyperpatriarcat de type intégriste religieux à surmoralisation autoritaire et forte des hommes (et des mères aussi) alors que les dérives du çà et d’un monde infra-moral (démoralisation du monde comme inverse d’un monde surmoralisé) s’apparentent plus au déploiement du capitalo-patriarcat.

En Europe la détermination structurelle des habitus est de type capitalo-patriarcale car la culture hyperpatriarcale n’est qu’une subculture sans détermination forte sauf certaines zones. Mais chaque été on remarque néanmoins une sexyphobie maladive et prédatrice qui justifie qu’on s’en préoccupe. D’autant que pour les sexyphobes, comme pour les autres, il y a toujours présent la justification de la violence dite réactionnelle par l’attitude ou le comportement de l’autre : "elle la cherché" avec sa tenue ! C’est là qu’interviennent les insultes de type "pute" ou "salope" proférées dans un autre sens que celui évoqué sur ce blog (3) il y a peu.

Christian DELARUE

Gr cultures et société d’Attac

1) Selon Amanda Marcotte (Slate), « la masculinité toxique est un modèle spécifique de la virilité, orienté vers la domination et le contrôle. C’est une virilité qui perçoit les femmes et personnes LGBT comme inférieures, qui conçoit le sexe comme un acte non pas d’affection mais de domination, et qui valorise la violence comme seule façon de s’imposer dans le monde. »

Il y a de la transgression dans la sexualité qui n’est pas qu’affection. Ce serait même selon André Comte-Spongille (cf c-dessous 4)la spécificité des humains sur les animaux

2) La théorie du « double regard » de Christian Delarue - Amitié entre les peuples http://amitie-entre-les-peuples.org/La-theorie-du-double-regard-de-C

3)SALOPE, quand je veux https://blogs.mediapart.fr/christian-delarue/blog/020820/salope-quand-je-veux

4) LA BESTIALITÉ EN EROTISME EST LE PROPRE DE L’HUMAIN qui n’est pas une bête - ACS

http://krismondial.blogg.org/la-bestialite-en-erotisme-est-le-propre-de-l-humain-qui-n-est-pas-une—a186195468

Sexualité et philosophie laïque • André COMTE-SPONVILLE • Conférence/Interview - YouTube https://www.youtube.com/watch?v=iPO...

JPEG - 121 ko
Sexyphobie

Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Pour une masculinité non prédatrice
9 août 2020 - 15h22 - Posté par Raymond H

"Il s’agirait pour les hommes hétérosexuels de perdre la composante "toxique"(1) et violente du virilisme,"
Oui, mais des femmes aussi suivent et imposent ce schéma : cf. la police des mœurs féminines en Iran (mais pas que là-bas ...).



Pour une masculinité non prédatrice
9 août 2020 - 16h47 - Posté par Pedro

"la police des mœurs féminines en Iran"
Oui, si on veut. Ce sont en effet des femmes qui sont enrôlées dans cette police mais Khomeiny n’était pas une femme, Mahomet non plus.


Pour une masculinité non prédatrice
11 août 2020 - 12h42 - Posté par Raymond H

Oui, j’en conviens, je voulais simplement souligner que des femmes aussi pouvaient être prédatrices pour d’autres femmes ; enrôlement idéologique oblige.






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite