Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

La théorie monétaire moderne expliquée simplement


de : Luc JACOB
vendredi 16 octobre 2020 - 09h27 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Crise économique, crise sanitaire, crise sociale, une solution existe au delà de la monnaie hélicoptère pour changer de paradigme économique. Les politiques d’austérités qui ont perduré pendant 45 ans étaient basées sur des « lois économiques » fausses ! Suite à l’allocution présidentielle du 13 avril, découvrez la théorie monétaire moderne pour quitter ce système mortifère qui n’enrichit que la finance et mène l’humanité dans le mur ! Pour un monde plus juste, plus sain, plus pacifiste qui répondra aux attentes de toutes les revendications des crises récentes dans le social, la santé, les secours, l’éducation...etc.

Depuis 2015, la crème des économistes, s’aperçoit que l’économie mondiale ne se comporte plus comme le prévoit la théorie et ne comprend pas . Qui ? L’ancienne Présidente de la Banque Fédérale des Etats-unis, Alain Minc, Kaushik Basu de la banque mondiale, de nombreux prix Nobel d’économie Mario Draghi et même l’ex-patronne du FMI ,Christine Lagarde qui a pris sa succession à la BCE commencent à douter. Et pour notre malheur, les économistes anti système retiennent encore les mêmes lois économiques et les alternatives qu’ils proposent sont donc également à côté de la plaque. Thomas Piketty, André Orléan, la majorité des économistes atterrés pour ne pas les citer… Les économistes ayant retrouvé les vraies lois économiques sont un peu isolés mais gagne du terrain aux Etats Unis chez les démocrates Alexandria Ocasio Cortez, Randall WRAY, Bernie Sanders , Elisabeth Warren avec Pavlina Tcherneva et Warren Mosler qui ont formulés the « Modern Monetary Theory » Le principe de la Théorie Monétaire Moderne Vous trouvez 100 euros sur le trottoir, comment les utilisez-vous ? Vous aller effectuer des dépenses chez des commerçants qui vont payer leurs fournisseurs, leurs frais fixes comme le loyer, l’électricité, mais aussi payer leurs salariés et ces derniers vont à leur tour dépenser cet argent qui passe de mains en mains sans arrêt mais ne disparaît jamais. Les 100 € sont toujours en circulation.

Ce que je viens de décrire c’est le circuit de la monnaie dans les territoires où il n’y a pas de taxes et impôts. Regardons ce qui se passe en réalité en France du fait de la fiscalité. Le ou les commerçants à qui vous avez versés les 100 euros vont à leur tour les dépenser mais avant ils vont devoir verser la TVA au fisc. Et si le montant de la TVA est de 10€ ils ne disposeront plus que de 90€. Lorsqu’ils vont payer des fournisseurs, ceux ci vont aussi devoir verser la TVA au fisc avant de pouvoir utiliser ce qu’il leur reste. Si certains ont versé des salaires , les salariés paieront un impôt sur le revenu. A chaque fois que l’argent change de mains, le fisc prélève soit une taxe soit un impôt. La somme qui circule de mains en mains diminue donc à chaque opération d’achat ou de versement de salaire jusqu’au dernier euro. Conclusion : Lorsque l’Etat effectue une dépense publique (prestation sociale, fournisseur ou fonctionnaire) de 100€ ou de 1000€ ou d’1 milliard d’euros le résultat est toujours le même il récupère toujours tout en recettes par les taxes et impôts ce qu’il dépense ! Cela prouve simplement que le déficit budgétaire n’existe pas ! Et s’il réduit ses dépenses il réduit ses recettes futures donc appauvrit le pays sans réussir à équilibre le budget . Un déficit de trésorerie oblige aujourd’hui l’état à emprunter de la monnaie alors qu’il lui suffirait de l’émettre. Il doit alors rembourser des intérêts et ce sont ces intérêts qui s’accumulant années après année qui alimentent la dette. L’autre élément qui alimente la dette dans une moindre mesure est le solde de la balance commercial lorsqu’il est négatif. C’est dans ce contexte économique que les gouvernements demandent toujours plus d’économie alors qu’il faudrait augmenter les dépenses publiques pour relancer l’économie réelle ! Et l’hyper-inflation ? Il n’y a pas d’inflation si on applique une gestion contrôlée de l’offre et de la demande en toute connaissance de la TMM. L’inflation naît de la surenchère de la demande lorsqu’elle a trop de pouvoir d’achat ou de l’offre qui ne produit pas suffisamment face à la demande. En alimentant ces deux entités, il ne s’agit pas d’encourager le consumérisme au risque d’épuiser les ressources et détruire l’environnement dans la même logique que le néolibéralisme mais de réussir une transition écologique et sociale et ainsi apaiser toutes ces tensions qui alimentent l’actualité. Cet outil n’a pas l’objectif de relancer la croissance . Reprendre la main sur la création monétaire permet d’avoir un pouvoir de décision politique accru pour lutter contre les inégalités sociales, l’injustice, la misère, le chômage, etc…

Les avantages de la TMM

Inutile d’être tous milliardaires mais il est possible d’offrir à chacun une part de ce que dispose la société sans mener un combat pour aller jusqu’à la fin du mois. Et ainsi nous pourrions :

1) retrouver la souveraineté citoyenne dans les décisions politiques 2) construire la transition écologique et sociale pour tous, que personne ne se sente banni des avantages d’une société en tête des classements mondiaux. 3) retrouver du pouvoir d’achat par plus de justice sociale et en revoyant en profondeur la fiscalité afin de relancer l’économie réelle plutôt que de laisser les lobbies de la finance spéculative du système néolibéral tout maîtriser. 4) restaurer les services publics, récupérer les biens communs comme les routes, ADP, la française des jeux, l’énergie, l’eau, les transports… Rééquilibrer et pérenniser les régimes sociaux et répondre à la problématique des retraites de manière à ce que la solution ne pénalise ni le travailleur ni le retraité ; avec une vraie redistribution des richesses plutôt qu’une répartition de la pauvreté. 5) effacer les inégalités et offrir la dignité à chacun, que chacun ait sa part, détruire la misère, la violence sociale, politique et policière, combattre les lois liberticides telles que la vidéosurveillance, la géolocalisation et la confiscation de nos données personnelles.

Voici les vraies lois de ce qu’on appelle la Théorie Moderne de la Monnaie : 1ere affirmation : le couple émission de monnaie et fiscalité donne naissance au circuit monétaire dans l’économie, 2)la dette est inexistante si l’état détient le monopole d’émission monétaire (taux 0%) 3)les dépenses de l’état sont antérieures aux ressources telles que définies aujourd’hui car l’émission de monnaie est récupérée par le système fiscal, les ressources sont donc toujours égales aux dépenses à moyen terme. Donc si on réduit les dépenses publiques on réduit les ressources à venir. Il faut au contraire augmenter les dépenses publiques pour relancer l’économie. 4)Il n’y a pas de dépenses inutiles de l’état. 5)il n’y a pas d’inflation si on applique une gestion contrôlée de l’offre et de la demande en toute connaissance de la TMM



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
La théorie monétaire moderne expliquée simplement
16 octobre 2020 - 09h33 - Posté par Luc JACOB

je n’ai pas réussi à intégrer les deux tableaux explicatifs, contactez moi pour les avoir ;-)



La théorie monétaire moderne expliquée simplement
23 octobre 2020 - 03h26 - Posté par Lepotier

Pour bien comprendre la MMT le mieux est d’aller sur leur site :

https://mmt-france.org/

C’est une sorte de secte « théorique » et très dogmatique, avec manifestement un « gourou », un certain Warren Mosler, et quelques adeptes, dont certains recrutés chez les keynésiens, et qui tente d’imposer ses vues au reste de la communauté des économistes influents.

Le meilleur résumé que l’on peut en trouver est celui-ci :

https://mmt-france.org/2020/05/04/la-mmt-cette-inconnue/

On peut donc mesurer à quel point ce truc est profondément débile, dogmatique et bourré de contradictions intrinsèques énormes et avec tous les fondamentaux de l’économie classique, également.

Néanmoins, le tout a une cohérence formelle qui repose sur la création monétaire comme base de l’économie, et c’est pourquoi ce courant a manifestement inspiré et influencé la doctrine monétaire actuelle du banco-centralisme, même si cela n’est pas formellement reconnu. Du moins Patrick Artus (Natixis) en est arrivé naturellement à cette conclusion et je la partage, même si avec une approche très différente.

Une bonne partie des théories MMT, inapplicables concrètement à un État seul dans un monde concurrentiel, deviennent fonctionnelles dans un monde banco-centralisé qui renonce, par la force des choses, à savoir l’évolution des forces productives modernes, à un développement économique fondé sur la valeur d’échange.

Dans la théorie MMT, c’est l’État qui est seul à l’origine du marché, par la création monétaire et l’impôt, ce qui, en économie classique (…et même néo-classique) est évidemment une absurdité.

Dans le banco-centralisme, la création monétaire ne « crée » pas le marché, mais lui permet déjà actuellement de survivre, ce qui, à terme, revient au même : le marché libre est remplacé par un marché artificiellement entretenu par la dette et le déficit également monétairement entretenu. (Roulement de la dette).

Il y a donc bien identité du cycle, même si transposé d’un « État théorique », complètement chimérique, à l’économie mondiale banco-centralisée.

Pour aller plus loin, il faut reprendre l’étude de la loi de la valeur, sous l’angle du rapport entre valeur d’échange et valeur d’usage.

La notion de valeur d’usage a été réintroduite par les néo-classiques, sous la forme de l’utilité marginale, qui en est donc une transposition déformée.

Elle prend évidemment de l’importance avec la modernisation des forces productives, qui réduit la part du travail vivant, malgré l’augmentation apparente de la plus-value relative, qui en réalité s’effondre, à partir d’un certain stade d’automatisation et de robotisation.

C’est la recherche de ce point d’effondrement qui devrait faire l’objet du travail d’une équipe d’économistes marxistes, s’il en existait encore assez, et de suffisamment motivés…

Ce n’est pas le cas, et tout seul, c’est au dessus de mes forces.

Cela pourrait aider à comprendre le rôle du crédit dans une économie de transition à notre époque, qui ne sera donc plus basée entièrement sur la valeur d’échange, non plus, par la même force des choses, qui ne peut évidemment qu’augmenter !

Il y a un ratio valeur d’échange/valeur d’usage à établir, de manière générale et selon les secteurs, pour une répartition sociale équilibrée des biens et services, tout en pratiquant le partage du travail, et donc, le plein emploi, même si éventuellement à temps réduit par rapport à l’actuelle durée hebdomadaire du travail.

C’est ce qui peut permettre d’ajuster au mieux la masse monétaire circulant dans un pays socialiste, pour assurer à la fois un équilibre économique socialement dynamique et une stabilité monétaire.

Lepotier






8 mars : la lutte féministe partout et tout le temps
lundi 8 - 18h34
Les "Guerrilléros en sandales" (Houthis) avec armée Ansarallah du Yemen, font trembler l’empire (vidéos)
lundi 8 - 17h06
de : nazairien
1 commentaire
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 - 15h06
de : Roberto Ferrario
Hommage à Giorgio Forti
dimanche 7 - 10h57
de : UJFP
Message urgent des occupants du théatre de l’Odéon
samedi 6 - 23h51
de : Alain Collet
Les sables radiologiques du désert
samedi 6 - 21h50
de : AIPRI
1 commentaire
Dossier : Penser et lutter avec Rosa Luxemburg
samedi 6 - 21h08
de : contretemps
3 commentaires
Regards sur CUBA, pays des Humbles et Humaniste !
samedi 6 - 10h51
de : joclaude
L’économie « post-covid » : Neuve ou d’occasion ??? – “Le Crime du Garagiste” – Le Casse Banco-centraliste !
vendredi 5 - 16h16
de : Lepotier
3 commentaires
Rojava : la révolution des femmes
jeudi 4 - 20h51
de : jean1
Radio praxis : C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 4 - 05h59
de : Hdm
Affaire « Bismuth » : Nicolas Sarkozy est condamné pour corruption
mercredi 3 - 16h03
de : joclaude
La députée irlandaise Claire Daly a décidé de protéger la Russie d’un flot d’accusations ridicules
mercredi 3 - 15h12
de : joclaude
1 commentaire
L’hégémonie culturelle selon Gramsci Par Aurélien Berthier
mercredi 3 - 09h28
de : Roberto Ferrario
« Je ne veux pas mourir, mais vu la situation, ils ne me laissent pas le choix »
mardi 2 - 21h24
de : jean1
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 - 17h03
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Une claque au lieu de deux pour les chômeurs
mardi 2 - 15h53
1 commentaire
Vive la Chine Populaire et son Parti Communiste
mardi 2 - 10h20
de : Hervé Fuyet
3 commentaires
Sursauts en provocations des Etats-Unis sur la Syrie et l’Irak
lundi 1er - 17h41
de : joclaude
1 commentaire
Solidarité avec Dimitris Koufontinas
lundi 1er - 16h59
de : Secrétariat du Secours Rouge International
"Modèle" chinois ? Il semble bien que soient chez nous seulement les fermes à 1000 vaches et aux 3000 cochons !
lundi 1er - 12h06
de : joclaude
2 commentaires
Et vive ce monde multipolaire anti-impérialiste
lundi 1er - 11h34
de : joclaude
2 commentaires
Paris. Ce 2 mars, rassemblement de soutien aux travailleurs de l’Infrapôle en lutte !
dimanche 28 - 16h19
de : jean1
Xi Jinping déclare la Chine exempte de pauvreté absolue…
samedi 27 - 17h54
de : joclaude
Comprendre le confinement de Dunkerque : 350 soldats américains viennent d’y débarquer !
vendredi 26 - 19h13
de : André
1 commentaire
Le péril facho-centriste : C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 26 - 19h08
de : Hdm
1 commentaire
Islamo-gauchisme : bêtise politicienne et aveuglement universitaire
vendredi 26 - 15h36
de : joclaude
4 commentaires
Vaccin Cubain : l’Humain d’abord ! Nous ne sommes pas une multinationale !
vendredi 26 - 14h40
de : joclaude
1 commentaire
Texas : vague de froid + peur du socialisme = chaos
vendredi 26 - 11h12
"Semaine morte" des Vies Scolaires à partir du 22 mars | Communiqué de presse
jeudi 25 - 22h31
de : Coordination Nationale des Collectifs d’AED
France : Troisième appel de mobilisation contre la réintoxication du monde
mercredi 24 - 21h31
de : jean1
1 commentaire
L’OMS n’a rien vu à Wuhan
mercredi 24 - 21h02
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
Bravo à Cédric Herrou et à sa famille pour le lien ci-dessous.
mercredi 24 - 19h21
de : jean1
Venezuela : L’Union Européenne sanctionne 19 fonctionnaires alors que l’ONU demande la levée des sanctions ?
mercredi 24 - 16h49
de : joclaude
2 commentaires
COVID-19 : Vaccin Cubain Soberana 02, porteur d’espoir !
mercredi 24 - 16h29
de : joclaude
2 commentaires
Dixit Macron : les impôt n’augmenteront pas, et puis les taxes c’est pas des impôts !
mercredi 24 - 16h18
de : joclaude
Essai : faire sauter la banque
mardi 23 - 18h50
de : jean1
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 - 18h03
de : Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
François Ruffin, COVID-19 : Un vaccin pour le bien public !
mardi 23 - 17h36
de : joclaude
Coup de poker d’Uber pour imposer son modèle à l’Europe
mardi 23 - 15h17

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite
Discrimination "anti-syndicale" à Info’Com-CGT finalement dénoncée dans un livre...
mercredi 27 janvier
4 commentaires
NDLR de Bellaciao : le (nous) employé par Mickaël Wamen fait référence aux (punitions) infligées par InfoCom-CGT à trois camarades : 15 jours de suppression de salaire pour Mickaël Wamen et pour Sidi Boussetta (actuellement Secrétaire adjoint UL CGT Blois) et non renouvellement (licenciement) du contrat de travail de Mickaël, Sidi et de Roberto Ferrario (membre fondateur du site Bellaciao.org) pour avoir exprimé leur désaccord avec ces méthodes discriminatoires... Au royaume de la CGT. La (...)
Lire la suite
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite