Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Un scandale peut en cacher d’autres

de : Alain Gresh jeudi 11 août 2005 - 20h38 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

(10 août 2005)

Un scandale mobilise le Congrès américain. Entre 1996 et 2003, le programme « pétrole contre nourriture » aurait permis au président Saddam Hussein de détourner des centaines de millions de dollars. D’autre part, certains hauts fonctionnaires des Nations unies auraient empoché des commissions substantielles - notamment le responsable du programme, M. Benon Sevan. Enfin, des responsables politiques étrangers, notamment français, auraient aussi profité du système. Ces accusations sont graves et elles méritent certes une enquête approfondie.

Pourtant, une première remarque s’impose. Une énorme documentation publique sur le programme « pétrole contre nourriture » existe depuis 1996. On y trouve tous les renseignements nécessaires, notamment la liste de tous les articles fournis à l’Irak chaque semestre. Cette liste, comme toutes les transactions irakiennes, était soigneusement établies par le comité du Conseil de sécurité chargé de la mise en œuvre des sanctions, composé de représentants du Conseil de sécurité et fonctionnant par consensus. Aucune décision n’était possible sans l’aval des Etats-Unis qui, avec le Royaume-Uni, a bloqué des contrats pour des centaines de millions de dollars, sous prétexte que certains produits risquaient d’être utilisés pour un programme d’armes de destruction massive - dont on sait maintenant qu’il n’avait d’existence que dans l’imagination des stratèges de Washington. Le programme était donc sous contrôle étroit et si des failles ont existé, les Etats-Unis portent au moins une responsabilité équivalent à celle des Nations unies (1).

On pourrait aussi parler du détournement, par la communauté internationale, de dizaines de milliards de dollars, à travers le fonctionnement de l’United Nations Compensation Committee (UNCC), installée à Genève (2). Sous prétexte de dédommager ceux qui avaient souffert de l’invasion irakienne, cette commission, largement manipulée par Washington, a prélevé jusqu’à 30% des recettes pétrolières de l’Irak pour « rembourser » des sociétés aussi pauvres que la Kuwaiti Oil Company. Un déboursement de 200 millions de dollars a été effectué en... avril 2005, deux ans après la chute de Saddam Hussein et alors que le gouvernement irakien mendie désespérément des crédits.

Mais le scandale le plus criant n’a pas suscité la création d’aucune commission d’enquête. L’adoption de sanctions contre l’Irak en août 1990 et surtout leur maintien après la libération du Koweït en 1991, ont eu des effets dévastateurs dont l’Irak payera encore très longtemps le prix. Si les médias ont mis souvent en avant les difficultés du pays à se procurer de la nourriture et des médicaments - y compris après le début du programme « pétrole contre nourriture » en 1996 -, ils ont sous-estimé les conséquences destructrices des sanctions sur la société irakienne elle-même. Les infrastructures sont petit à petit tombées en ruine, malgré l’extraordinaire inventivité des ingénieurs irakiens ; les services essentiels à la population, les ministères, les centrales électriques, l’eau potable, sont devenus fragiles ; la corruption, jusque-là absente, s’est développée du haut en bas de l’échelle. La délinquance a explosé : les habitants de Bagdad, qui avaient l’habitude de laisser ouvertes les portes de leur maison ou de leur voiture, se sont barricadés. Au moment de l’invasion américaine, il n’a fallu qu’un dernier coup de boutoir pour que l’Etat s’effondre : il était déjà vermoulu.

Une autre dimension concerne les conséquences des sanctions sur la population elle-même. L’émigration d’une partie des couches moyennes - qui avait déjà commencé avant 1991, les gens fuyant la brutalité de la dictature -, s’est accélérée. Le pays s’est vidé de ses cadres. Le système d’enseignement, qui couvrait jusqu’alors la totalité des jeunes, a vu ses élèves déserter : il fallait travailler pour subvenir aux besoins de la famille. Ainsi a grandi une génération de quasi analphabètes... Le système universitaire a été coupé de tout lien avec l’étranger ; le simple envoi d’une revue scientifique était interdit par le comité des sanctions. Le pays a pris un retard de quinze ans qu’il n’est pas prêt de rattraper.

Et tout cela pourquoi ? Ces sanctions, tout le monde le reconnaît, n’ont pas puni les dirigeants du régime, qui continuaient à disposer de ressources importantes. Elles n’ont pas affaibli l’emprise du régime sur la population, au contraire : le système de rationnement a permis au Baas de contrôler tout un chacun et le régime aurait pu survivre encore des années. Enfin, elles expliquent la difficulté actuelle pour reconstruire l’Irak. Cette difficulté n’est pas seulement la conséquence d’une montée de la résistance armée, mais aussi de la vétusté des infrastructures et de leur délabrement. Même s’il ne faut pas sous-estimer, dans cette faillite, la volonté des Etats-Unis de truster tous les contrats de reconstruction. Remettre en route l’électricité aurait nécessité de faire appel aux firmes allemande (Siemens) et suédoise (ABB), qui avaient mis en place le réseau moderne électrique de l’Irak ; pour le téléphone, il aurait fallu se tourner vers Alcatel (France), qui avait installé les réseaux et connaissait le terrain. Mais Washington voulait punir les gouvernements de la Vieille Europe. Et aussi assurer des contrats juteux à quelques sociétés qui financent le Parti républicain.

Les sanctions ont fait des centaines de milliers de victimes civiles. Elle ont surtout déstabilisé un des Etats les plus importants de la région et favorisé la marche vers la fragmentation. Qui sera jugé pour ces fautes ? Quelle commission dressera le bilan de ces erreurs que tout le Proche-Orient paie chèrement ? Qui garantira que, demain, les Etats-Unis et les Nations unies, ne prendront pas une nouvelle fois ce chemin des sanctions qui punissent tout un peuple pour le crime de ses dirigeants ?

Alain Gresh.

« Le Monde diplomatique » Joy Gordon, « La droite américaine diffame les Nations unies », février 2005. Alain Gresh, « « L’Irak paiera ! » », octobre 2000. Lire dans notre Cahier « l’Empire contre l’Irak » :
 Le programme « pétrole contre nourriture », rapports, sites et documents.
 L’Irak en chiffres.

Sur la Toile UN Oil for Food ’Scandal’, un article de Joy Gordon. (The Nation - Decembre 2004). « Life in post-saddam Iraq », un dossier chiffré de la BBC. (en anglais)

(1) Lire Joy Gordon, « La droite américaine diffame les Nations unies », Le Monde diplomatique, février 2005.

(2) Lire « L’Irak paiera ! », Le Monde diplomatique, octobre 2000.



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Un scandale peut en cacher d’autres
11 août 2005 - 21h29

Excellent, mais pour le lecteur le problème reste entier car la corrida du pentagone continue les mensonges succèdent aux tueries, nos gouvernements de lâches et de crapules continuent de s’aplatir, et les Iraquiens, pour ne parler que d’eux, continuent d’être écrasées sous les bombes
et de crever à petit feu par manque de médicaments, de nourriture, ou de désespoir. Je cherche désespérément : quoi faire ?
M.Forget. fro@videotron.ca






1.2.3 JUIN à BAR-LE-DUC contre Cigéo, le nucléaire et la criminalisation de nos luttes !
mercredi 21 - 22h54
de : BureBureinfo
L’œil du tigre.
mercredi 21 - 18h56
Avoir 20 ans en 2021 - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 21 - 16h25
de : Hdm
Déconfinement : Emmanuel Macron nous prépare un été gâché par le Covid-19
mercredi 21 - 15h33
FORGES SBFM⚡FDB
mercredi 21 - 12h11
de : de Pierre Le Ménahes
Le Ménilmontant FC 1871 et la Commune de Paris
mercredi 21 - 11h46
de : Par le FC Sankt Pauli
Saccage des Jardins de l’Engrenage : des CRS et des bulldozers contre des arbres fruitiers et des plants de tomates
mercredi 21 - 11h34
de : jean1
Est-ce que la drogue tue ou bien le trafic de drogue ?
lundi 19 - 21h51
de : jy.D
Le secteur de l’animation se met (à son tour) en lutte
lundi 19 - 08h16
J.L.Mélenchon en Amérique-Latine ? Insupportable .
dimanche 18 - 17h52
de : joclaude
6 commentaires
Chlordécone : l’État protège les empoisonneurs
dimanche 18 - 17h01
de : jean1
« Ils m’ont pris ma main ! »
dimanche 18 - 16h35
de : jean1
L’Histoire à ne pas oublier ! Quand le gouvernement américain protégeait les criminels de guerre nazis
dimanche 18 - 16h34
de : joclaude
Le 8e Congrès du Parti communiste de Cuba a commencé ses travaux "Hasta la victoria siempre"
samedi 17 - 11h55
de : nazairien
3 commentaires
Cuba : Il y a 60 ans , les États-Unis bombardaient Cuba
samedi 17 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Madama : « un véritable gâchis humain »
vendredi 16 - 14h00
1 commentaire
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 - 17h38
Jean-Luc Mélenchon : Périple Equateur/Bolivie
jeudi 15 - 14h23
de : joclaude
Calais, Grande-Synthe : chiffrer les violences d’État faites aux exilés
jeudi 15 - 09h49
Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
de : Asso Ménil Mon Temps
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune » Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite