Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

La CGT : la SNCM doit rester une entreprise publique nationale

de : La CGT
mercredi 28 septembre 2005 - 22h32 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Le représentant du gouvernement a annoncé la cession de la SNCM à un fonds d’investissement privé. Pour garantir la continuité territoriale, les Corses et les continentaux ont besoin d’une entreprise nationale à caractère public, dégagée de la pression d’investisseurs financiers et sans reporter les charges sur la fiscalité locale. La Cgt exige la tenue immédiate d’une nouvelle table ronde sur le fond du dossier avec toutes les parties.

Le représentant du gouvernement a annoncé hier après midi la cession de la SNCM à un fonds d’investissement privé. En rupture complète avec les aspirations citoyennes et des élus locaux, cette attitude consacre légitimité et nécessité de mobilisation convergente des usagers et salariés dans la lutte pour préserver et développer la SNCM.

Pour garantir la continuité territoriale, les Corses et les continentaux ont besoin d’une entreprise nationale à caractère public, dégagée de la pression d’investisseurs financiers à la recherche de profit et sans reporter les charges sur la fiscalité locale. L’Etat solidaire doit garantir cet outil d’égalité de traitement, d’accessibilité aux transports pour tous, d’aménagement du territoire. Il le doit à la fois pour compenser le handicap insulaire et pour participer, en complément de la dotation versée à la collectivité, au développement économique et social des régions Corse et PACA. Pour la Cgt, la réponse aux besoins de trésorerie auxquels est confrontée la SNCM doit être associée à un projet industriel offensif sous maîtrise publique nationale et dont le but unique est d’assurer le service public de continuité territoriale.

La vérité doit être faîte sur la situation financière réelle de la SNCM. Depuis le 17 février 2005, date de la table ronde, cette lisibilité est réclamée unanimement par les collectivités territoriales, le sénateur-maire de Marseille et les organisations syndicales. Seul le gouvernement s’y refuse pour préserver ses négociations obscures et larvées avec les investisseurs financiers. Il suit un scénario préétabli, la décision de vente annoncée confirme la manœuvre conduite depuis un an pour offrir ce bien public à prix d’ami. On nous refait le coup de Thomson cédé voici 10 ans pour le franc symbolique !

La Cgt n’entend pas laisser livrer ce joyau du service public maritime, outil indispensable de cohésion, structurant, aux armateurs privés. L’Etat doit garder une totale maîtrise industrielle et financière. Il doit responsabiliser les banques et s’engager sur les propositions alternatives portées par les organisations syndicales et validées par le comité d’entreprise. Que l’Etat envisage une recapitalisation en amont de la vente (113 M€) et au-delà le financement du plan social et s’y refuse, sous couvert de l’Europe, pour financer le fonctionnement du service public est tout simplement scandaleux ! D’autant que l’investisseur généreux, pour seulement 35 M€ mettrait ainsi la main sur le patrimoine collectif d’une valeur nettement supérieure à 300 M€.

Qu’il engage ainsi l’épreuve de force répressive et tente de criminaliser l’action syndicale unitaire des salariés est inacceptable et sans issue pour l’avenir de l’entreprise. La Cgt exige la tenue immédiate d’une nouvelle table ronde sur le fond du dossier avec toutes les parties. D’aucun ne saurait se contenter d’un simulacre de concertation dans le but de présenter les investisseurs et faire avaliser l’option de privatisation. Alors que le message du 29 mai et celui des mobilisations pour la défense des services publics qui fédère des collectifs de plus en plus divers sont profondément et clairement antilibéraux, le gouvernement persiste. La Cgt appelle à amplifier les mobilisations. Avec les salaires, l’emploi, les droits pour les salariés, l’enjeu des services publics justifie de faire du 4 octobre une étape puissante d’action par la grève et les manifestations.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> Soutien aux Résistants !
29 septembre 2005 - 01h40

Soutien aux Résistants ! Nous soutenons les marins, et, devons nous préparer à un conflit généralisé, en effet le gouvernement est sur le point de donner une majorité des pans des services publics jugés intéressants par les mafieux dits "libéralistes" !

Le peuple doit se préparer à une reprise des espaces privatisés.

Etrange, que les sociétés privées se feraient des bénéfices sur des services publics jugés comme des gouffres ?...

Arrêtons de prendre les citoyens pour des imbéciles !

Il est évident que nous sommes devant une bande de traitres qui pillent tout ce qui peut être pillés, avec l’appui des libéraux états uniens, c’est ce qui est le plus grave !

Pour eux l’intérêt général passe après leur intérêts propres...

Collectif des Usagers des Services Publics Santé Solidaires 28/9/2005

CUSP-Santé Solidaires



> Soutien aux Résistants !
1er octobre 2005 - 20h40 - Posté par

Il est hors de question que les monarques qui nous gouvernent puiisent continuer à décider en faveur d’une caste restreinte qui contrôle 90 % des richesses de ce pays !! Quand allons-nous donc nous reveiller au lieu de nous assoupir devant les programmes de décérébration de TF1 et du "service public" ?






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite