Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite, commenter l'article...

CPE : le mur

de : blog lundi 20 mars 2006 - 14h16 - Signaler aux modérateurs
5 commentaires
JPEG - 47.3 ko

de Bernard Lallement

Au-delà du succès des manifestations et de l’entêtement du gouvernement, l’heure est au bilan, sans concession ni complaisance, pour nombre de nos responsables de tout bord.

Entre deux législatures, de 1997 à 2002, l’âge de nos députés a augmenté. Il est, en moyenne, de 57 ans, au lieu de 52 précédemment. Sur un effectif de 577, seuls 107 ont moins de 50 ans. Au Sénat, l’âge moyen se situe aux alentours de 61 ans et, seulement, 33 sénateurs, sur 331, n’ont pas atteint la cinquantaine.

C’est dire combien notre classe politique est vieillissante et il y avait une consternation pathétique à voir, en 2004, Christian Poncelet briguer une seconde présidence de la Haute assemblée à 76 ans ou Michel Rocard trépigner des pieds devant ses camarades socialistes qui souhaitaient ne pas le représenter au Parlement européen en raison de son âge, 74 ans, celui qu’a, aujourd’hui, notre président de la République.

Depuis le 8 mai 1967, date où il fut nommé secrétaire d’Etat à l’Emploi dans le gouvernement de Georges Pompidou, Jacques Chirac n’a cessé de vivre dans nos palais nationaux, aux frais de la République.

Si l’on s’intéresse à la carrière de nos gouvernants, caractérisée par le cumul des fonctions, force est de constater que la politique est leur activité quasi exclusive dont ils tirent la majorité de leur revenu.
Ils sont, pour la plupart, issus de la fonction publique et, avec leurs principaux collaborateurs, sont, pour une grande partie, ces énarques que François Mitterrand définissait comme « conformistes, incapables d’écrire en français, coupés du peuple, réactionnaires. » Aussi ceux qui sont passés par l’ENA, dont le recrutement est loin d’être représentatif du pays, en ont-il gardé des réseaux de connivence, voire des amitiés, (Rocard était dans la même promotion que Chirac, de même que Villepin et Ségolène Royal) et une prédilection pour les analyses macro-économiques.

L’étroite implication entre l’Etat, bien que libéral, et l’économie a vu des passerelles s’établir entre public et privé, ministères et entreprises. Au fil des temps, et à défaut d’un contre-pouvoir populaire efficient, nous avons assisté à la naissance d’une véritable caste évoluant dans le champ clos d’une technostructure.

L’argent n’a pas d’idées

C’est dire combien l’idéologie présidant au choix des stratégies de pouvoir est très éloignée des réalités de la vie quotidienne, car fortement imprégnée d’une croyance immodérée en l’Economique et de la fatalité d’une politique de mondialisation. John Galbraith avait, pourtant, démontré que celle-ci est un mythe inventé par les Etats-Unis pour asseoir leur hégémonie sur le monde.

Cela donne, pour notre pays, une dette publique correspondant à 66,4 % du PIB (elle était inférieure à 20 % en 1980), une croissance dépressive, une explosion des banlieues, une société minée par le communautarisme et l’intolérance, une paupérisation de nos concitoyens les plus pauvres, un système de santé en pleine déconfiture, celui des retraites non encore financé. Sans parler d’une justice en faillite et d’une école en déroute.

Mais il est des éléments hautement positifs. Jamais les entreprises du CAC 40 n’ont été aussi florissantes. De 37 milliards de bénéfices cumulés en 2003, elles en ont réalisé 84,5 milliards en 2005. Un record ! Les salaires de leurs présidents ont atteint des sommets et les plans sociaux se sont multipliés. Les Rmistes, quant à eux, ont augmentés de 5,2 % en un an.

Voici l’héritage que les jeunes générations devront assumer.

Certainement dans le but louable de les associer à leur impéritie ou, dans une parfaite perversité, pour s’assurer de leur incapacité à y faire face, nos dirigeants se sont ingéniés à les maintenir dans un parfait état de précarité, entretenant le chômage, à un taux record, chez les moins de 25 ans. « La vie, la santé, l’amour sont précaires, pourquoi le travail échapperait-il à cette loi ? », telle est la philosophie du patronat exprimée par Laurence Parisot à laquelle chacun est prié de souscrire.

De cette effroyable logique le CPE est le symbole.

Contrairement à mai 68, la jeunesse entend moins conquérir sa liberté qu’exprimer son angoisse devant l’avenir et réclamer, aussi, pour elle une place au soleil. Le succès économique de quelques uns ne saurait être payé de l’injustice sociale pour le plus grand nombre.

C’est l’ensemble de notre conception du « vivre ensemble » qu’il faut réinventer. Il est indispensable d’opérer un changement radical. Celui-ci passe, nécessairement, par une mise au rancart de cette vieille garde incapable d’esprit critique.

Les aménagements qu’elle nous propose ne sont que des pis-aller, des leurres dont la principale qualité est de ne pas changer l’ordre des choses et de maintenir les privilèges en place. « L’argent n’a pas d’idées » disait Sartre.

Ce n’est pas de réformes dont nous avons besoin, mais d’une révolution. Et pour transformer le monde, il faut, d’abord, changer les hommes.

Billet paru dans le blog "SARTRE" de Bernard Lallement

 http://sartre.blogspirit.com



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Mieux vaut prévenir que guérir...
20 mars 2006 - 17h56

Nous avons les élus que nous méritons.
Les jeunes s’abstiennent, les vieux votent.

L’Insee souligne que,si entre 2002 et 2004
la participation aux élections a chuté fortement pour toutes
les générations, la baisse "a été beaucoup plus marquée
chez les jeunes adultes" :
moins 20 points chez les personnes nées entre 1974 et 1983.
En 2004, la participation moyenne des 20-29 ans (40 %) est plus
faible que celle des 18-19 ans (52 %). Elle augmente ensuite
continûment pour atteindre 69 % chez les 60-69 ans,
avant de baisser rapidement ensuite.

http://www.lemonde.fr/web/article/0...

Aux dernières élections européennes du 13 juin 2004, 78% des 18-20 ans
et 75% des ouvriers n’ont pas voté.
60% des cadres n’ont pas eu besoin qu’on leur dise de se déplacer
pour aller voter.
La composition du parlement européen est le résultat direct
de cette abstention.

En votant les 9 et 16 juin 2002 pour une majorité de droite ou en t’abstenant,
tu as voté pour :

 Le démantèlement progressif de la retraite par répartition. Tu l’as obtenu.
 Le démantèlement progressif de la Sécurité sociale. Tu l’as obtenu.
 L’instauration d’un sous-RMI (RMA). Tu l’as obtenue.
 La suppression des emplois-jeunes. Tu l’as obtenue.
 L’augmentation de la radiation des chômeurs. Tu l’as obtenue.
 La généralisation des embauches à durée déterminée. Tu l’as obtenue.
 La réduction des indemnités de chômage. Tu l’as obtenue.
 Le chantage à l’emploi. Tu l’as obtenu.
 La répression syndicale. Tu l’as obtenue.
 La remise en cause des 35 heures. Tu l’as obtenue.
 La criminalisation de la petite délinquance et des actions militantes. Tu l’as obtenue.
 L’aggravation du système sécuritaire. Tu l’as obtenue.
 La réduction des impôts des plus riches. Tu l’as obtenue.
 L’assouplissement de la loi littoral. Tu l’as obtenu.
 Le vote du CNE, tu l’as obtenu
 Le vote du CPE, tu l’as obtenu
 La remise en cause du code du travail
Tu vasbientôt l’obtenir…



> Mieux vaut prévenir que guérir...
20 mars 2006 - 20h20 - Posté par

2002, 2003, 2004... Mais c’est de l’histoire ancienne, mon vieux ! Pourquoi ne parles-tu pas de mai 2005 où la participation au référendum sur feu la Constitution européenne a atteint des sommets ?

Allez, arrêtons de regarder derrière, on va finir par s’emplafonner un poteau ! Nous sommes en 2006, ça bouge, alors bougeons-nous et arrêtons de pleurnicher sur les vieilles lunes.

Le Y.


Et toi, en votant, tu as élu qui ?
21 mars 2006 - 12h12 - Posté par

Et toi, en votant, tu as élu qui et pour quel résultat ? Quand il y a une main-mise des oligarchies libérales (de droite et de gauche) sur la représentation parlementaire (parlement et sénat), ce n’est pas en votant pour les mêmes depuis des années (à droite comme à gauche), qui mènent la même politique libérale, qu’on va changer les choses !!!
Elections piège à cons !!!!
Faure Engel.


> Et toi, en votant, tu as élu qui ?
21 mars 2006 - 18h51 - Posté par

Bonsoir

En dehors du combat contre le CPE, il faut s’inscrire massivement sur les listes électorales, et accomplir son devoir de citoyens en 2007. Ce que je dis semble banal, mais lors de distributions de tracts sur les marchés, j’ai souvent eu des réflexions du style : " la politique ne m’intéresse pas"
Et en dehors des votes, il faut s’engager en tant que citoyens dans les suyndicats, les associations de citoyens. S’il y avait 50% de syndiqués dans les entreprises au lieu de 10%, ils seraient moins forts pour imposer leurs mesures de régression sociale. On voit clairement que la faiblesse syndicale joue contre le mouvement anti CPE.

Cordialement à tous

André


> CPE : le gouvernement sarkozo-villepiniste va dans le mur
21 mars 2006 - 19h00

Mardi 21/03 - 18h20 - "Paris Plusieurs dizaines d’universités sont toujours perturbées par le mouvement anti-CPE : sur 84 universités, 56 sont touchées (15 bloquées et 41 perturbées) selon le ministère de l’Education nationale, 68 selon l’Unef." (Nouvel observateur permanent).

De l’aveu même du Ministère de l’Education Nationale, le mouvement étudiant est donc en train de s’amplifier. Ajoutons l’entrée dans la danse, elle aussi de plus en plus massive, des lycéens, avec en plus les désordres causées dans les banlieues par les jeunes "désoeuvrés " (En Ile de France particulièrement), le gouvernement "sarkozo-villepiniste" (une expressiont très moche pour une chose qui l’est tout autant) a franchement du souci à se faire. L’on pouvait être sceptique encore hier ou avant-hier sur les risques d’enlisement ou d’effritement du mouvement, mais aujourd’hui il est quasi sûr que cela "tiendra" au moins jusqu’aux prochaînes vacances scolaires. Autant dire que d’ici là tout est possible, et la victoire apparaît au bout du chemin.

"Ce n’est qu’un début..."






J.L.Mélenchon en Amérique-Latine ? Insupportable .
dimanche 18 - 17h52
de : joclaude
1 commentaire
Un seul cri : Libérez le Professeur Fourtillan !
dimanche 18 - 17h32
de : joclaude
1 commentaire
Le monarque : Fin de l’ENA et vive l’ISP : CQFD !
dimanche 18 - 17h15
de : joclaude
1 commentaire
Chlordécone : l’État protège les empoisonneurs
dimanche 18 - 17h01
de : jean1
« Ils m’ont pris ma main ! »
dimanche 18 - 16h35
de : jean1
L’Histoire à ne pas oublier ! Quand le gouvernement américain protégeait les criminels de guerre nazis
dimanche 18 - 16h34
de : joclaude
Crise du Covid-19, une aubaine pour "l’oligarchie mondialiste" ?
dimanche 18 - 16h19
de : joclaude
1 commentaire
Le 8e Congrès du Parti communiste de Cuba a commencé ses travaux "Hasta la victoria siempre"
samedi 17 - 11h55
de : nazairien
3 commentaires
Cuba : Il y a 60 ans , les États-Unis bombardaient Cuba
samedi 17 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Madama : « un véritable gâchis humain »
vendredi 16 - 14h00
1 commentaire
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 - 17h38
Jean-Luc Mélenchon : Périple Equateur/Bolivie
jeudi 15 - 14h23
de : joclaude
Calais, Grande-Synthe : chiffrer les violences d’État faites aux exilés
jeudi 15 - 09h49
Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
de : Asso Ménil Mon Temps
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune » Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
6 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude
Notre menu gastronomique - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 7 - 11h34
de : Hdm
Juan Branco:nous CONSTATONS que le sang a déjà commencé à couler (cf. les Gilets jaunes blessés, mutilés, éborgnés)
mardi 6 - 15h45
de : joclaude
VACCINS : la France sait pas faire, le flaconnage si ?
lundi 5 - 17h57
de : joclaude
1 commentaire
Moi j’ai pleuré quand le 1er homme a marché sur la lune
lundi 5 - 17h41
de : jean1
1 commentaire
Mesures liberticides : pour qui sonne le glas ?
lundi 5 - 17h19
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
6 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite