Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

AGCS : ETAT DES LIEUX DES NEGOCIATIONS


de : Raoul Marc JENNAR
mercredi 22 mars 2006 - 15h47 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 32 ko

deRaoul Marc JENNAR

1. RAPPEL

1.1 L’Accord Général sur le Commerce des Services, article XIX, §1.

"1.Conformément aux objectifs du présent accord, les Membres engageront des séries de négociations successives, qui commenceront cinq ans au plus tard après la date d’entrée en vigueur de l’Accord sur l’OMC [1995] et auront lieu périodiquement par la suite, en vue d’élever progressivement le niveau de libéralisation. Ces négociations viseront à réduire ou à éliminer les effets défavorables de certaines mesures sur le commerce des services, de façon à assurer un accès effectif aux marchés. Ce processus aura pour objet de promouvoir les intérêts de tous les participants sur une base d’avantages mutuels et d’assurer un équilibre global des droits et des obligations."

1.2 Les lignes directrices et procédures pour les négociations sur le commerce des services (adoptées lors de la session extraordinaire du Conseil du commerce des services, le 28 mars 2001)

a) objectifs :

 les négociations viseront à obtenir une élévation progressive des niveaux de libéralisation du commerce des services par la réduction ou l’élimination des effets défavorables de certaines mesures (on entend par "mesures", les dispositions légales ou réglementaires qui peuvent être prises soit au niveau national, régional ou local) ;
 une flexibilité appropriée sera ménagée aux différents pays en développement.

b) portée :

 aucun secteur de service ni mode de fourniture ne sera exclu a priori ;
 une flexibilité appropriée sera aménagée pour les pays en développement lors des négociations concernant les exemptions au principe de la nation la plus favorisée.

c) procédures :

 la libéralisation sera poursuivie par voie de négociations bilatérales, plurilatérales (entre gouvernements intéressés) ou multilatérales (associant tous les Etats membres de l’OMC) ;
 la principale méthode de négociation sera l’approche fondée sur des demandes et des offres ;
 une flexibilité appropriée sera aménagée aux différents pays en développement pour qu’ils puissent ouvrir moins de secteurs, libéraliser moins de types de transactions, élargir progressivement leurs marchés en fonction de la situation de leur développement.

1.3 La Déclaration de Doha (2001)

Confirmant les lignes directrices ci-dessus, la Conférence a décidé que les participants présenteront des demandes initiales d’engagements spécifiques pour le 30 juin 2002 et des offres initiales pour le 31 mars 2003 (§ 15).

La Conférence a également décidé de négocier la réduction ou, selon qu’il sera approprié, l’élimination des obstacles tarifaires et non tarifaires visant les biens et services environnementaux [§ 31(iii)].

Mais, aux échéances, le nombre de demandes aussi bien que le nombre d’offres traduisaient un manque d’enthousiasme de la part des pays non industrialisés. Ce qui explique les décisions du 1 août 2004.

1.4 Les Décisions d’août 2004

a) Les Membres qui n’ont pas encore présenté leurs offres initiales doivent le faire dès que possible. Des offres révisées devraient être présentées pour mai 2005.

b) Les Membres s’emploieront à assurer la "bonne qualité" des offres.

c) Les Membres s’efforceront d’obtenir une élévation progressive des niveaux de libéralisation "sans qu’aucun secteur de service ou mode de fourniture ne soit exclu a priori."

d) Les Membres doivent intensifier leurs efforts pour conclure les négociations sur les règlementations intérieures dans le domaine des critères de qualification professionnelle, des licences, des mesures de sauvegarde et des subsides. L’objectif est de faire en sorte que les législations et réglementations nationales, régionales et locales ne soient pas "plus rigoureuses qu’il est nécessaire" et ne créent pas des distorsions à la concurrence. Des négociations sont en cours en vue d’élaborer des listes de législations et réglementations qui représentent "des obstacles non nécessaires au commerce des services."

Même après la Décision, le niveau des demandes et des offres est resté "trop bas" selon un rapport de la Commission européenne au Conseil des Ministres. Au 15 septembre 2005, sur les 148 Etats membres, seulement 69 avaient introduit des offres initiales et, parmi ces derniers, 30, avaient présenté des offres révisées, c’est-à-dire augmentées.

Pour l’UE et les USA, soutenus par l’Australie, le Canada, le Japon, la Nouvelle Zélande, il fallait répondre à la question : comment imposer aux Etats de procéder à des engagements ? La réponse fut apportée dans la Déclaration ministérielle de Hong Kong sur la base d’une proposition initiale de l’UE.

1.5 La Déclaration de Hong Kong (décembre 2005)

1.5.1 Paragraphes 25, 26, 27 :

 il est demandé instamment à tous les gouvernements de participer activement à ces négociations en vue d’obtenir une élévation progressive du niveau de libéralisation du commerce des services ;
 il n’est pas attendu des PMA (Pays les Moins Avancés = les plus pauvres) qu’ils prennent de nouveaux engagements ;
 les négociations vont être intensifiées en 2006 afin d’accroître la portée sectorielle et modale des engagements et d’en "améliorer" la qualité.

1.5.2 Annexe C :

Objectifs pour la négociation en 2006

a) sur les modes de fourniture des services engagés :

Mode 1 (fourniture transfrontalière de services : le service est fourni à partir du territoire d’un Etat dans le territoire d’un autre Etat) :

 engagements aux niveaux d’accès aux marchés existants sur une base non discriminatoire pour les différents secteurs qui intéressent les Membres
 suppression des prescriptions existantes en matière de présence commerciale.

Mode 2 (consommation de services à l’étranger : un consommateur se déplace à l’étranger et fait appel à une activité de service) :

 engagements aux niveaux d’accès aux marchés existants sur une base non discriminatoire pour les différents secteurs qui intéressent les Membres
 engagements concernant le mode 2 dans les cas où il existe des engagements concernant le mode 1.

Mode 3 (présence commerciale à l’étranger ; il s’agit de l’investissement à l’étranger dans une activité de service) :

 engagements concernant l’amélioration des niveaux de participation étrangère au capital
 suppression ou réduction substantielle des examens des besoins économiques
 engagements prévoyant une plus grande flexibilité en ce qui concerne les types d’entité juridique autorisés.

Mode 4 (mouvement des personnes physiques : du personnel en provenance d’un pays qui exerce une activité de service à titre temporaire dans un autre pays) :

 engagements nouveaux ou améliorés concernant les catégories des fournisseurs de services contractuels, des professionnels indépendants et autres, sans lien avec la présence commerciale, pour prendre en compte, entre autres choses la suppression ou la réduction substantielle des examens des besoins économiques et l’indication de la durée du séjour prescrite et de la possibilité de renouvellement, le cas échéant
 engagements nouveaux ou améliorés concernant les catégories des personnes transférées à l’intérieur d’une société et des personnes en voyage d’affaires pour prendre en compte, entre autres choses : la suppression ou la réduction substantielle des examens des besoins économiques et l’indication de la durée du séjour prescrite et de la possibilité de renouvellement, le cas échéant.

b) en ce qui concerne les exemptions à l’obligation du principe de la NPF

 suppression ou réduction substantielle des exemptions de l’obligation de traitement de la nation la plus favorisée (NPF)

 clarification des exemptions de l’obligation NPF restantes pour ce qui est du champ d’application et de la durée.

c) les Membres sont invités à conclure les négociations en ce qui concerne les mesures de sauvegarde, les marchés publics et les subsides.

d) les Membres élaboreront des disciplines en ce qui concerne les réglementations intérieures avant la fin de la série de négociations en cours.

e) en ce qui concerne les négociations plurilatérales sur les demandes et les offres :

 tout Membre ou groupe de Membres pourra présenter des demandes ou des demandes collectives à d’autres Membres pour tout secteur ou mode de fourniture spécifique, indiquant leurs objectifs pour les négociations concernant ce secteur ou mode de fourniture
 les Membres auxquels ces demandes auront été adressées examineront ces demandes
 les négociations plurilatérales devraient être organisées en vue de faciliter la participation de tous les Membres, compte tenu de la capacité limitée des pays en développement et des petites délégations de participer à ces négociations
 les résultats de telles négociations seront étendus, sur une base NPF.

C’est ainsi que la flexibilité prévue par l’art XIX de l’AGCS, pourtant confirmée à plusieurs reprises depuis 2001, est réduite au minimum.

Echéancier :

 toutes offres initiales qui n’ont pas encore été présentées le seront dès que possible.
 les demandes plurilatérales à d’autres Membres devraient être présentées pour le 28 février 2006
 une deuxième série d’offres révisées sera présentée pour le 31 juillet 2006.
 les projets de listes finales d’engagements seront présentés pour le 31 octobre 2006.

2. DEPUIS HONG KONG

2.1 Comme d’habitude, au début de l’année, le Conseil général procède à la désignation de nouveaux responsables à la tête des organes internes de l’OMC. En 2006, le Conseil général sera présidé par l’Ambassadeur de Norvège, M Eirik Glenne. L’Ambassadeur du Mexique, M. Fernando de Mateao demeure à la tête du groupe de négociations sur les services (sans doute à cause de sa capacité à imposer des procédures irrégulières avant la conférence de Hong Kong qui ont conduit à l’Annexe C). A ce titre, il présidera les sessions spéciales du Conseil du commerce des services.

2.2 En marge du Forum Economique Mondial de Davos (fin janvier 2006) s’est tenue ce qu’on appelle dans le jargon OMC, une "mini-ministérielle". Dix sept ministres, dont l’Américain Portman, y participaient ainsi que le DG de l’OMC Pascal Lamy et le Commissaire européen au Commerce Peter Mandelson. A l’issue de cette réunion, un document a été adopté à propos du calendrier des travaux pour les négociations décidées à Hong Kong. Depuis lors, sous l’intitulé "Timelines 2006" (Echéancier 2006), ce document a été distribué comme un document officiel de l’OMC (sous la référence Job 6/13). Il contient de nouvelles obligations qui n’ont pas fait l’objet d’un accord à Hong Kong (mais pas en ce qui concerne la négociation sur les services). C’est de cette manière qu’à l’OMC, 19 personnes peuvent imposer leurs vues à 149 Etats.

2.3 Le Comité des Négociations Commerciales (CNC), l’organe de l’OMC qui coordonne les négociations du programme de Doha s’est réuni le 8 février pour la première fois depuis Hong Kong. Le président du CNC est M. Lamy. Sur les services, il a déclaré : "la Déclaration de Hong Kong a ouvert la voie à des négociations plurilatérales, qui seront menées dans une large mesure en fonction de la demande. Pour que les négociations progressent réellement dans les prochaines semaines, il faut intensifier le processus de demandes offres."

A la même réunion du CNC, l’Ambassadeur du Venezuela, M. Oscar Carvallo, a rappelé les réserves qu’il a exprimées lors de la séance plénière finale de la conférence ministérielle de Hong Kong quand la Déclaration fut adoptée ; il a déclaré qu’en conséquence son pays n’est pas lié par les échéances relatives à la négociation sur les services contenues dans l’Annexe C de la Déclaration Ministérielle. De même, il ne s’estime pas contraint d’adhérer aux nouvelles dates contenues dans le document Job 6/13, "Timelines 2006". Plusieurs autres pays en développement ont exprimé également les préoccupations que leur inspire "Timelines 2006".

2.4 Au terme d’une semaine de réunions sur les services entre plusieurs groupes de pays, à Genève, une session spéciale du Conseil du commerce des Services s’est tenue le 6 février. De nombreux pays du Sud (PMA, pays en développement, pays émergents) ont spécifié qu’ils considèrent l’approche plurilatérale comme un processus volontaire, non contraignant. M. Manuel Teehankee, Ambassadeur des Philippines a souligné que "la complète flexibilité dont bénéficie les Membres en vertu de l’AGCS [art. XIX] ne peut en aucune façon être affaiblie par l’Annexe C de la Déclaration de Hong Kong."

2.5 Des groupes de pays se sont constitués en vue de coordonner des demandes plurilatérales collectives. On les appelle "Parties concernées par" ou "Amis d’un " secteur particulier. Il y a un Etat membre coordinateur pour chaque groupe. On trouve ainsi :

 les amis du secteur des services de l’architecture et de l’ingénierie : coordinateur : Canada
 les amis du secteur des services de la construction : Japon
 les amis du secteur des services des télécommunications : Singapour
 les amis du secteur des services de l’énergie : UE
 les amis du secteur des services juridiques : Australie
 les amis du secteur des services de transport maritime : Japon
 les amis du secteur des services de la poste et du courrier : USA
 les amis du secteur des services de l’enseignement (en voie de formation) : Nouvelle-Zélande,

etc.

2.6 Le 28 février 2006, des demandes plurilatérales collectives de libéralisation de secteurs de services ont été déposées. Au moins 14 secteurs sont ciblés :

 les transports aériens
 les transports maritimes
 les services audiovisuels et culturels
 les services informatiques
 les services de la construction
 les services de l’enseignement
 les services de l’énergie
 les services environnementaux
 les services financiers
 les services juridiques
 les services de la poste et du courrier
 les services des télécommunications
 les services de la distribution
 les services d’architecture et d’ingénierie.

L’UE n’a pas formulé de demandes dans les services de l’audiovisuel et de la culture, de l’enseignement et de la distribution. Les USA ont présenté des demandes dans chacun de ces secteurs. L’UE a formulé des demandes dans les 11 autres secteurs. Les demandes de l’’UE et des USA réclament la suppression

1. des limitations aux investissements étrangers

2. des restrictions au statut de l’établissement (par ex. l’interdiction de constituer des filiales)

3. des interdictions relatives à la fourniture transfrontalière des services (mode 1) (par ex. via Internet)

4. des exigences de nationalité

5. des pratiques réglementaires discriminatoires

6. des limitations à la concurrence.

D’autres demandes plurilatérales collectives devraient être déposées dans les semaines qui viennent.

A ce jour, les pays demandeurs sont : l’Arabie Saoudite l’Australie, le Canada, le Chili, la Chine, la Corée, l’Equateur, l’Egypte, Hong Kong, l’Inde, l’Islande, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Norvège, la Nouvelle-Zélande, le Pakistan, le Panama, le Pérou, Singapour, Taiwan, la Turquie, l’Union européenne, les USA.

Des réunions plurilatérales pour négocier ces demandes auront lieu durant la prochaine série de réunions consacrées aux services prévue entre le 27 mars et le 7 avril 2006.

J’ai l’intention d’analyser le contenu des demandes dès que j’aurai rassemblé tous les documents.

Raoul Marc JENNAR

Chercheur URFIG/Fondation Copernic

Consultant auprès de la GUE/NGL au Parlement européen



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> AGCS : ETAT DES LIEUX DES NEGOCIATIONS
23 mars 2006 - 06h03

Merci M. Jennar.

Merci pour ce travail de titan (comme celui que vous avez accompli sur le TCE). L’AGCS est au coeur de nos vies de citoyens mais nous ne le savons pas encore assez. J’ai fait basculer ma commune en zone hors AGCS et je continue le combat. Si il était possible que chacun comprenne de quoi est fait l’AGCS, il serait immédiatement balayé mais le serpent est silencieux.

Il existe un DVD sur le sujet que l’on peut commander pour 9,5 euros (port compris) à l’adresse suivante : cacommenceafremir@hotmail.fr (désolé pour la pub mais le sujet est crucial).

Ce DVD peut vous aider à comprendre les rouages (en plus de cet excellent article et des précédents de R.-M. Jennar) mais vous aider à convaincre vos conseillers municipaux de déclarer votre ville, commune en "Zone Hors AGCS". C’est malheureusement le seul combat que nous puissions entreprendre. (voir le site : http://www.hors-agcs.org/agcs/ pour les communes/villes dans ce cas, en considérant que cet élan se passe dans tous les pays).

Il est aussi impératif de comprendre que nos politiques n’ont jamais pris la mesure de ce qu’ils ont signé et si M. Jennar peut nous refaire l’historique des ministres qui ont signé les différentes étapes de cet accord, il serait facile de voir que la gauche et la droite ont participé à ce projet inique et foireux. Il s’agit de documents complexes, procéduriers et juridiquement illisibles et sans des approfondissements et des vulgarisations peu de monde en distingue la portée (et surtout nos chers ministres). Cet accord va toucher TOUS les rouages de notre société (éducation, santé, retraites, transports, énergie) et nous en voyons depusi maintenant quelques temps les mises en place. Un autre des vices ineptes de cet accord est l’effet cliquet : "Quand on signe on ne peut plus revenir en arrière".

Mais comme dit M. Jennar : ce qui a été fait par les hommes peut etre défait par les hommes...
Continuons le combat.

Laiguillon






Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Faibles ou puissants les jugements de cour vous ferons blanc ou noir:J.De La Fontaine
samedi 10 - 10h05
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Fake news chez CNews : Pfizer plus dangereux qu’AstraZeneca ?
vendredi 9 - 17h06
de : joclaude
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
Vaccin Russe : L’Allemagne entre en liste ! Des "toutous" suivront-ils ?
mercredi 7 - 16h58
de : joclaude
Vaccin Chinois : Une alternative pas chère, stockable et disponible ! Nouveau supplice à l’impéralisme !
mercredi 7 - 16h53
de : joclaude
1 commentaire
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude
Notre menu gastronomique - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 7 - 11h34
de : Hdm
Juan Branco:nous CONSTATONS que le sang a déjà commencé à couler (cf. les Gilets jaunes blessés, mutilés, éborgnés)
mardi 6 - 15h45
de : joclaude
VACCINS : la France sait pas faire, le flaconnage si ?
lundi 5 - 17h57
de : joclaude
1 commentaire
Moi j’ai pleuré quand le 1er homme a marché sur la lune
lundi 5 - 17h41
de : jean1
1 commentaire
Mesures liberticides : pour qui sonne le glas ?
lundi 5 - 17h19
de : joclaude
Conférence de presse sur la covid-19 de Christophe Alévêque.(video)
dimanche 4 - 12h15
de : jean1
Black Bloc : au cœur de l’extrême gauche américaine (video)
dimanche 4 - 11h59
de : jean1
OCCUPATION DE L’ODÉON : UN THÉÂTRE QUI NE SE TIENT PAS SAGE
samedi 3 - 21h19
de : joclaude
Scandaleux toubibs vaccineurs !
samedi 3 - 20h37
de : joclaude
1 commentaire
Le monarque ne s’est pas adressé qu’aux Français : il s’est adressé en filigrane à ses sponsors.
samedi 3 - 20h05
de : joclaude
Querelles sur les vaccins:Le directeur général de l’AP-HP convoqué par Véran
samedi 3 - 19h41
de : joclaude
1 commentaire
De l’origine du vouvoiement.
vendredi 2 - 19h39
de : jy.D
Origine du Sars-Cov2 : des fissures dans la muraille de Chine
jeudi 1er - 23h15
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
COVID-19 : la Chine alerte l’OMS pour être émergé d’un laboratoire militaire américain !
jeudi 1er - 21h23
Allocution Macron : Un effort de plus aux soignants pas apprécié !
jeudi 1er - 20h58
de : joclaude
Vaccin CUBAIN : Un pont aérien serait ouvert ?
jeudi 1er - 20h28
de : joclaude
1 commentaire
JEAN-LUC MELENCHON répond à Macron (video du direct sur Youtube)
jeudi 1er - 15h59
de : joclaude
Grains de sable - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 31 - 20h49
de : Hdm
Le virus et le président, interview des auteurs
mardi 30 - 17h14
de : Claude Janvier
Pendant la pandémie, le sacage de l’Hopiltal continu
mardi 30 - 15h06
de : Alain Collet
Réponse à la déclaration de l’EMA sur l’ivermectine pour la Covid-19
mardi 30 - 11h37
de : pierrot
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 - 17h40
de : FRONT POPULAIRE
La Marche pour une vraie Loi Climat
lundi 29 - 16h57
de : joclaude
1 commentaire
Vaccin Pfizer en Israël, des résultats ?
lundi 29 - 16h45
de : joclaude
Caravane contre le blocus à La Havane
lundi 29 - 16h13
de : joclaude
Théâtre de l’Odéon occupé, l’orchestre de soutien chante El Pueblo !!
lundi 29 - 15h52
de : joclaude
Chant : « Quand nous en serons au temps des cerises », c’est beau !
dimanche 28 - 17h16
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite