Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Nouvelles de Cancun ( 4 ) - Raoul Marc JENNAR

de : ollivier mardi 16 septembre 2003 - 00h27 - Signaler aux modérateurs

Vu ici : http://www.legrandsoir.info

12 septembre 2003

Voici quelques nouvelles du "off", l’autre Cancun.

Grâce à Rachelle Gascoin, qui travaille avec Agnès Bertrand à l’Institut pour la Relocalisation de l’Economie (Sauve, Gard, France) et à Julie Clerc, rencontrée à Cancun, l’ URFIG est en mesure de partager avec ses correspondant(e)s quelques éclairages sur ce qui se passe en ville. Là où la vie n’est pas rythmée par les séances de travail des négociateurs et les "workshops" des ONG.

De Cancun ciudad, au km.

Nous nous sommes rencontrées à Cancun alors que nous habitons à une dizaine de km l’une de l’autre en France et avons décidé de rédiger ensemble quelques notes, si possible tous les jours, et de vous les livrer. Nous vivons cette contre-ministérielle par petites touches, tant les forums sont nombreux, ponctués d’actions de rues. Rien d’exhaustif donc. Juste les compte-rendus de ce à quoi il nous est physiquement possible d’assister.

Mercredi 10 septembre :

Marche internationale des paysans pour les droits des paysans et la souveraineté alimentaire. Début de journée : prises de paroles qui précèdent la marche. Salle plénière de la Casa de la Cultura.

Vandana Shiva, met l’accent sur la supercherie que représentent les brevets : "utilisés par les pirates et les voleurs, ils sont créés sous couvert d’amélioration des semences". Elle évoque la nécessité de la réappropriation des semences et de l’agriculture par les paysans afin de mettre hors jeu les lois de l’OMC.Un représentant des paysans coréens, évoque la crise que les paysans de son pays traversent depuis 10 ans. Il rappelle que l’ouverture des marchés agricoles et la baisse des prix restent un problème commun à toutes les paysanneries du monde.

Paul Nicholson : dans la lutte menée par Via Campesina, les peuples indigènes ont une place prépondérante. Ils apportent une force de proposition et une façon de penser radicalement différente. Leur sens de l’éthique, de l’écologie, de l’usage de la terre et des ressources naturelles s’affronte directement avec la logique libérale.

Ces populations apportent à Via Campesina des idées et des stratégies indispensables à l’organisation. C’est notamment à la suite de réflexions menées avec les peuples indigènes que Via Campesina a investi le thème des semences comme patrimoine de l’Humanité. "Nous avons compris que les semences appartiennent aux populations paysannes, mais sont au service de la communauté toute entière". "Fuera la OMC de la agricultura" "Sortons l’agriculture de l’OMC", thème central de cette marche internationale des paysans.

Le cortège de plusieurs milliers de personnes, composé principalement de paysans mexicains venus de différents Etats du pays (Chiapas, Oaxaca, Mexico, Quintana Roo,...) accompagnés par des étudiants et des militants anti-globalisation du monde entier s’est dirigé vers le km 0, entrée de la zone hôtelière de Cancun qui abrite pour 5 jours la 5e conférence ministérielle de l’OMC. Les slogans et banderoles : "En avant, que la lutte soit constante", "Les peuples indigènes sont l’espoir de l’humanité" (EZLN), "Transnationales, hors de l’agriculture", "Le dieu de la lune Chac est en colère contre l’OMC qui privatise l’eau", "El pueblo unido, jamas sera vencido", "Vive Zapata, la lucha signe",...

Marche tranquille qui semble suivre le mot d’ordre des portes parole : calme et ordre. A l’arrivée devant les grilles, la quasi totalité des paysans mexicains, en tête de cortège durant toute la manifestation, s’alignent en différentes files, alors que militants, étudiants et d’autres paysans (coréens notamment) démantèlent les grilles. Le mouvement de foule (qui durera plus de 2 heures) ouvre une brèche, rapidement "colmatée" par les forces de police.

Raphaël Alegria (Via Campesina) appelle au calme : "nos ennemis ne sont pas les policiers mais bien le libéralisme et le capitalisme sauvage. Nous manifestons ici de manière pacifique, nous avons la raison avec nous. Que tout le monde se calme, nous avons un accord avec la police pour passer de l’autre coté". La manifestation tente son "droit de passage", qu’elle n’ obtient finalement pas. Prises de paroles en fin de manifestation : Raphaël Alegria (Via Campesina) : "La manifestation fut un triomphe. Pourtant, la situation est difficile, parce que Paul Nicholson est à l’hôpital après avoir reçu un coup sur la tête. Un paysan coréen s’est immolé et est actuellement entre la vie et la mort. C’est un signe symbolique que l’OMC assassine des femmes, des paysans et des indigènes. Nous venons d’assister à un assassinat de plus."

François Dufour (Confédération Paysanne) : "Nous devons continuer à défendre les semences des paysans qui constituent la richesse de l’agriculture. Sur les 22 pays en lutte, le Chili, le Mexique, la Colombie et le Costa Rica sont en train de se désolidariser. Nous devons faire pression pour qu’ils résistent aux multinationales européennes et américaines.

Aujourd’hui, nous allons gagner parce que de nombreux citoyens sont avec nous, les paysans. Nous allons détruire l’OMC".- UNORCA (Union Nationale des Organisations Régionales Campesinas Autonomes) : "L’OMC veut nous confisquer les forêts, l’eau et les semences. Nous allons lutter pour que tout cela reste le patrimoine de tous. Nous voulons que les politiques internationales soient guidées par le principe de solidarité, pas par celui du commerce".

Jeudi 11 septembre :

Tout d’abord, un petit retour en arrière sur la marche du 10 et le suicide de Monsieur Lee qui nous a tous laissés le soir-même sans voix, sans mots, choqués. Il y a l’immense tristesse, qui s’abat lorsqu’on touche de près une réalité qui nous était, somme toute, assez lointaine car très peu ancrée dans notre quotidien occidental. Cette réalité entre soudainement dans nos vies et on reste là, abasourdis. Il y a aussi la colère, face à cet acte de désespoir, dont on ne peut s’empêcher de se dire qu’il aurait pu être évité, dont on identifie clairement la cause.

Mais malgré tout le sentiment, peut-être renforcé, que nous ne sommes pas impuissants face à cette énorme machine qui broie les droits humains jusqu’aux plus élémentaires.

10h - Forum international des maquiladoras - Casa de la Cultura. Des représentants d’organisations de défense des travailleurs de maquiladoras (entreprises principalement nord-américaines implantées dans la zone franche qui longe la frontière Mexique / Etats-Unis) s’expriment : les maquiladoras sont des zones de non-droit qui laissent le champ libre aux lois dictées par l’administration des entreprises. Heures de travail, pauses et salaires ne répondent à aucune norme, toute contestation d’un employé est réprimée et immédiatement suivie de sanctions, le plus souvent une expulsion.

Du coté nord-américain, un représentant de l’Union des Travailleurs du Sud-Ouest (Texas) dénonce des conditions de travail proches de l’esclavage et rappelle que les travailleurs latino-américains sont le plus souvent illégaux. "Comment se fait-il que les humains n’ont pas le droit de traverser les frontières alors que le commerce ne connaît plus aucun obstacle ?".Les voix qui s’élèvent des maquiladoras sont encore peu entendues. La zone forme un îlot coupé du reste du monde.

Le gouvernement mexicain, quant à lui, défend les violations de droits perpétrées par les entreprises.

13h - Cérémonie en hommage à Lee Kyung Hae, président d’une organisation paysanne en Corée du sud et membre de la délégation des paysans coréens à Cancun.Une marche paysanne d’environ 300 personnes se rend au km 0, précédée d’une camionnette de fleurs. Les militants bloquent le rond-point et laissent place au cortège qui va se recueillir devant l’autel improvisé. La cérémonie qui suit est très émouvante, les témoignages empreints de beaucoup de dignité. "Le suicide de Monsieur Lee symbolise le désespoir de milliers de paysans que l’OMC ne veut pas entendre".

Cette journée de deuil sera ponctuée jusqu’au soir de recueillements auxquels se joint l’ensemble des militants "globalifóbicos". Entre temps, le campement coréen, installé la nuit précédente au km 0, est renforcé par les tentes de compañeros de toutes nationalités. Les forces de police mexicaines ont doublé, renforcés et repoussé les barrières 150 mètres plus loin. L’accès à la zone hôtelière est maintenant coupé... jusqu’à nouvel ordre.

14h - Rencontre : Zapatisme et résistance globale - Carpa de la juventud (village étudiant) Ce sont les "Jovenes en Resistancia Alternativa" (Jeunes en Résistance Alternative) qui animent le débat. Ils insistent sur la dimension horizontale et non hiérarchique du mouvement zapatiste. L’assistance, essentiellement composée de jeunes, est constituée en groupes de travail, des traducteurs se proposent, tous s’assoient par terre."Stopper les souffrances imposées par les logiques économiques internationales relève de notre volonté à tous de nous autogérer. Nous ne pouvons pas espérer que la solution provienne de ceux-là mêmes - les gouvernements - qui ont causéles tragédies. Nous devons dépasser l’égocentrisme pour entrer dans un processus collectif".

Le village étudiant est studieux, attentif, les yeux pétillent. De jeunes gens italiens, espagnols, mexicains, nord-américains témoignent de la façon dont ils ont traduit le zapatisme dans leur propre pays et dans leurs luttes respectives. Tous cherchent à définir une cohésion internationale de la résistance et à intégrer dans leur univers, souvent en milieu urbain, cet ancien mouvement dont ils se sont appropriés la genèse.

Rachelle Gascoin et Julie Clerc.

Raoul Marc JENNAR

chercheur auprès d’ Oxfam Solidarité (Bruxelles) et de l’ URFIG (Paris-Mosset)

http://www.urfig.org



Imprimer cet article





Le 8e Congrès du Parti communiste de Cuba a commencé ses travaux "Hasta la victoria siempre"
samedi 17 - 11h55
de : nazairien
Cuba : Il y a 60 ans , les États-Unis bombardaient Cuba
samedi 17 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Madama : « un véritable gâchis humain »
vendredi 16 - 14h00
1 commentaire
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 - 17h38
Jean-Luc Mélenchon : Périple Equateur/Bolivie
jeudi 15 - 14h23
de : joclaude
Calais, Grande-Synthe : chiffrer les violences d’État faites aux exilés
jeudi 15 - 09h49
Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
de : Asso Ménil Mon Temps
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune » Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
6 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude
Notre menu gastronomique - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 7 - 11h34
de : Hdm
Juan Branco:nous CONSTATONS que le sang a déjà commencé à couler (cf. les Gilets jaunes blessés, mutilés, éborgnés)
mardi 6 - 15h45
de : joclaude
VACCINS : la France sait pas faire, le flaconnage si ?
lundi 5 - 17h57
de : joclaude
1 commentaire
Moi j’ai pleuré quand le 1er homme a marché sur la lune
lundi 5 - 17h41
de : jean1
1 commentaire
Mesures liberticides : pour qui sonne le glas ?
lundi 5 - 17h19
de : joclaude
Conférence de presse sur la covid-19 de Christophe Alévêque.(video)
dimanche 4 - 12h15
de : jean1
Black Bloc : au cœur de l’extrême gauche américaine (video)
dimanche 4 - 11h59
de : jean1
OCCUPATION DE L’ODÉON : UN THÉÂTRE QUI NE SE TIENT PAS SAGE
samedi 3 - 21h19
de : joclaude
Scandaleux toubibs vaccineurs !
samedi 3 - 20h37
de : joclaude
1 commentaire
Le monarque ne s’est pas adressé qu’aux Français : il s’est adressé en filigrane à ses sponsors.
samedi 3 - 20h05
de : joclaude
Querelles sur les vaccins:Le directeur général de l’AP-HP convoqué par Véran
samedi 3 - 19h41
de : joclaude
1 commentaire
De l’origine du vouvoiement.
vendredi 2 - 19h39
de : jy.D

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
6 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite