Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Mensonges et Trahisons (le nouveau feuilleton)


de : 8119
mardi 8 août 2006 - 16h08 - Signaler aux modérateurs

Mensonges et Trahisons (le nouveau feuilleton)

(toute ressemblance avec des faits d’actualité n’est que purement fortuite !)

— Rappel des épisodes précédents —

A chaque fois qu’un "journal d’information", comme il s’appelle lui-même, proclame que la fin du conflit est pour bientôt et que la paix est en bonne voie, le seul but n’était jamais que de distiller dans les cerveaux un nouveau calmant.

Peu importe que cela soit fondé, ce qui compte est la docilité des peuples, et pour se faire de villes méthodes sont appliquées.

Pendant cette joie de vivre de façade, le sol tremble et les démons refont surface. Les brillants orateurs envoyés dans les rues pour répandre l’information flattent l’égo du chancelier pour son courage et sa détermination, et les villageois écoutent leur si grande instruction avec bienveillance et envient secrètement leurs si beaux costumes.

— épisode du jour : "Le vilain menteur" —

L’orateur raconte combien les pays frères ont admiré de la stratégie adoptée à l’encontre des infidèles qui n’ont jamais été fiables et dont le bannissement se rapporte plus à la guérison d’une plaie.

Les peuples sont ébahis par ces démonstration d’intelligence et prennent pour argent comptant les récits héroïques de leur grand maître à tous, qui conquiert de nouvelles terres et promet un avenir radieux.

Les enfants et les petits commerçants s’imprègnent de ce splendide, et essaient à leur niveau de répliquer en miniature les procédures tant vantées par les orateurs emportés par la gloire de leurs récits. L’épandage se fait comme avec une poudre magique qu’on projetterait sur leurs yeux ébahis, instantanément il voient comme sur un écran de télévision le courageux F16 fondre sur son ennemi qui rampe comme une larve.

Mais tout n’est pas si simple dans les sphères politiques, de nombreux détracteurs essaient d’enrayer l’action pourtant clairement bénéfique du roi, sans doute mus par une médiocre jalousie.

En effet le conseil des nations unies pour la gloire du roi se divise entre l’élimination de l’ennemi par le feu ou l’élimination par contrition, dans un combat opposant les intellectuels disjonctés et les chauvinistes caractériels. Sans doute cette opposition est-elle fementée afin de faire naître l’idée, à laquelle le roi pense depuis fort longtemps, que ce conseil ne lui sert à rien ?

Mais cela leurs acteurs ne le savent pas car ils sont embrigadés dans une façon de fonctionner purement politicienne, par laquelle le simple sens des mots est sujet à des compromissions grotesques, en devant obligatoirement se référer à ce qui est légalement défini dans les textes officiels, qui ont été récemment retranscrit sur du papier avec une fidélité qui n’a jamais vraiment convaincu les vieux détenteurs de cet ancestral savoir oral.

Ils sont comme des aliénés qui doivent construire une maison avec des allumettes et ne s’interrogent pas même sur la réelle fonction des allumettes.

La tension nerveuse dans laquelle ils s’enferment ne laisse plus même de temps à une quelconque réflexion. Et bientôt le dénouement aura lieu alors ils s’inquiètent de leurs rôles dans ce dénouement.

Pour eux les murs se resserrent et l’horizon ne devient plus qu’un point, la seule issue possible est celle qui se présente sous les yeux, on a plus le temps de rigoler, il faut agir.

Ainsi fut votée la loi qui donne tout pouvoir au roi de décider de tout, et cela pour le bien de tous.

Pendant ce temps le peuple trépigne d’impatience et son sang chaud n’a plus envie que d’abonder dans le sens du roi, le seul qui leur promet la catharsis vitale, le défoulement soulageant, l’assouvissement de la victoire écrasante du plus fort ; et ce ne sera que justice car la justice c’est que c’est le plus fort qui gagne.

Dans une escalade où rien n’est jamais satisfaisant, l’action est de plus en plus brutale et le stress engendré, lui aussi, de plus en plus grand. L’impatience gronde et on se demande ce que le roi et sa horde de politiciens fiévreux attendent pour en finir une bonne foi pour toutes, et que la paix l’emporte !

Mais l’orateur explique aux gens qu’on ne peut se comporter comme le vil criminel sans risquer de provoquer d’affreux doutes, que c’est pour ça que la politique existe, trouver d’autres méthodes !

Quand celui qui domine ne veut pas perdre la face aux yeux de ses spectateurs asservis, il donne le meilleur de lui-même pour redoubler de perversion et de sagacité criminelle.

Le mensonge est une arme, qui permet d’installer à sa place le condamné sans avoir à fournir le moindre effort, et à l’exécuter avec une froideur symbolique de la puissance et de la supériorité qui veut être déclarée à la foule en délire.

Les chevaliers du roi qui l’ont fait venir avec diligence lui ont spécifié combien il était inutile de se munir de son épée, ni d’un quelconque bâton.

Malgré cela l’indigène le voit bien venir mais n’ose dire vraiment que la place dans laquelle on l’invite à se positionner se nomme en vérité un pilori d’exécution, car ce serait une insulte qui stimulerait un énervement déchaîné, car il serait plus malin de fuir immédiatement, mais dans ce cas quelles seraient les conséquences pour son peuple ?

Alors face au mensonge il ne peut rien faire d’autre que mentir à son tour en déclarant y trouver un inconvénient invisible, que briser serait comme un sacrilège impudique à ses yeux. Mais devant l’insistance de son ennemi il s’interroge ouvertement, pour le public qui regarde, il demande :
 mais pourquoi cette insistance ? Les raisons que j’invoque ne sont-elles pas légitimes ?

Le tortionnaire-maître du jeu répond sarcastiquement, de toute sa désinvolture décontractée, de tout son désintérêt extraverti, qu’à l’inverse, quelle raison y a-t-il de refuser cette invitation ? Est-ce que cela fait le poids ? Qu’est-ce que c’est que cette tendance maladive à toujours créer la méfiance, et douter de la parole des autres ? Est-ce digne d’un Homme ? Il s’adresse à la foule qui s’interroge à moitié, et lui demande :
 N’est-ce pas fidèlement de la mauvaise foi ?. Et le peuple répond, le plus logiquement du monde :
 Oui notre maître, clairement, cette proie est d’une visqueuse malhonnêteté.

Puis la foule trouve alors le prétexte que le maître ne semblait pas du tout attendre, mais auquel il se plie pour faire plaisir à ses fidèles téléspectateurs, qui réclament par courriers, par mails, par votes, par cris : "A mort ! A mort ! A mort !".

Alors bon finalement ce sont les gardes qui poussent la proie au pilori, là où elle refusait d’aller, au départ pour une toute autre raison, mais cette fois-ci, pour s’y faire caillasser, car voyez-vous les raison ont changé maintenant, et c’est bien de sa faute !

Et dans la foule excitée l’humble farceur voit même d’anciens amis parmi eux sauter sur place tout en essayant de ne pas être vus, scander le nouveau slogan à la mode : "A mort ! A mort ! A mort".

Les pierres sont armées, les flèches sur leurs arcs, même les enfants ont préparé leur lance-pierre, avant même d’arriver sur la scène du show, alors que c’était juste par curiosité qu’ils avaient allumé la télé, quand même, ils avaient des lances-pierre sur eux.

Et le grand maître lève les bras pour prendre modestement la parole une seconde, ce grand-maître qui a tout gagné grâce à son intelligence, fait la morale à la foule afin d’enfoncer le clou :

 Vous voyez ce qu’il advient de ceux qui refusent mon hégémonie ? Vous voyez comme ces infidèles ne voulaient pas écouter quand on leur disait de se désarmer ? vous voyez quelles viles intentions ils avaient en vérité ? Oui je sais que vous le voyez, car vous êtes intelligents ! Vous le voyez bien à présent ! Et là le grand-mâitre prend une petite caillasse qu’il se prépare à balancer de son bras engourdi par la graisse, et rajoute enfin :
 Et maintenant, voyons ce que l’infidèle répondra à ça ! A mort ! A mort ! A mort !

 8119

http://w4lk.info/home/article3213.html



Imprimer cet article





Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Faibles ou puissants les jugements de cour vous ferons blanc ou noir:J.De La Fontaine
samedi 10 - 10h05
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Fake news chez CNews : Pfizer plus dangereux qu’AstraZeneca ?
vendredi 9 - 17h06
de : joclaude
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
Vaccin Russe : L’Allemagne entre en liste ! Des "toutous" suivront-ils ?
mercredi 7 - 16h58
de : joclaude
Vaccin Chinois : Une alternative pas chère, stockable et disponible ! Nouveau supplice à l’impéralisme !
mercredi 7 - 16h53
de : joclaude
1 commentaire
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude
Notre menu gastronomique - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 7 - 11h34
de : Hdm
Juan Branco:nous CONSTATONS que le sang a déjà commencé à couler (cf. les Gilets jaunes blessés, mutilés, éborgnés)
mardi 6 - 15h45
de : joclaude
VACCINS : la France sait pas faire, le flaconnage si ?
lundi 5 - 17h57
de : joclaude
1 commentaire
Moi j’ai pleuré quand le 1er homme a marché sur la lune
lundi 5 - 17h41
de : jean1
1 commentaire
Mesures liberticides : pour qui sonne le glas ?
lundi 5 - 17h19
de : joclaude
Conférence de presse sur la covid-19 de Christophe Alévêque.(video)
dimanche 4 - 12h15
de : jean1
Black Bloc : au cœur de l’extrême gauche américaine (video)
dimanche 4 - 11h59
de : jean1
OCCUPATION DE L’ODÉON : UN THÉÂTRE QUI NE SE TIENT PAS SAGE
samedi 3 - 21h19
de : joclaude
Scandaleux toubibs vaccineurs !
samedi 3 - 20h37
de : joclaude
1 commentaire
Le monarque ne s’est pas adressé qu’aux Français : il s’est adressé en filigrane à ses sponsors.
samedi 3 - 20h05
de : joclaude
Querelles sur les vaccins:Le directeur général de l’AP-HP convoqué par Véran
samedi 3 - 19h41
de : joclaude
1 commentaire
De l’origine du vouvoiement.
vendredi 2 - 19h39
de : jy.D
Origine du Sars-Cov2 : des fissures dans la muraille de Chine
jeudi 1er - 23h15
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
COVID-19 : la Chine alerte l’OMS pour être émergé d’un laboratoire militaire américain !
jeudi 1er - 21h23
Allocution Macron : Un effort de plus aux soignants pas apprécié !
jeudi 1er - 20h58
de : joclaude
Vaccin CUBAIN : Un pont aérien serait ouvert ?
jeudi 1er - 20h28
de : joclaude
1 commentaire
JEAN-LUC MELENCHON répond à Macron (video du direct sur Youtube)
jeudi 1er - 15h59
de : joclaude
Grains de sable - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 31 - 20h49
de : Hdm
Le virus et le président, interview des auteurs
mardi 30 - 17h14
de : Claude Janvier
Pendant la pandémie, le sacage de l’Hopiltal continu
mardi 30 - 15h06
de : Alain Collet
Réponse à la déclaration de l’EMA sur l’ivermectine pour la Covid-19
mardi 30 - 11h37
de : pierrot
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 - 17h40
de : FRONT POPULAIRE
La Marche pour une vraie Loi Climat
lundi 29 - 16h57
de : joclaude
1 commentaire
Vaccin Pfizer en Israël, des résultats ?
lundi 29 - 16h45
de : joclaude
Caravane contre le blocus à La Havane
lundi 29 - 16h13
de : joclaude
Théâtre de l’Odéon occupé, l’orchestre de soutien chante El Pueblo !!
lundi 29 - 15h52
de : joclaude
Chant : « Quand nous en serons au temps des cerises », c’est beau !
dimanche 28 - 17h16
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite