Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Souffrir pour travailler


de : blog
lundi 2 octobre 2006 - 19h21 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires
JPEG - 20.6 ko

de Bernard Lallement

On n’aurait pu croire que le progrès technique libérerait l’homme de son aliénation au travail. Mais aux cadences, chaînes de production et rendement a succédé l’ère de la "gestion humaine" où règne le culte du chiffre : celui des ventes, des effectifs, des marges et, bien sûr, des dividendes.

De tout temps l’entrepreneur a cherché la meilleure façon d’optimiser la productivité. A l’organisation rationnelle du travail se sont agrégées les méthodes aptes à susciter l’investissement du salarié dans son labeur. Est ainsi apparue la "culture d’entreprise." Gare à celui qui ne peut ou ne veut y adhérer. Tout sera fait pour qu’il rentre dans le moule ou en soit irrémédiablement exclu. L’entre deux, le libre arbitre n’est plus de mise. Le harcèlement moral est devenu une norme perverse de la nouvelle "gouvernance managériale" comme on dit maintenant.

Le docteur Dorothée Ramaut est médecin du travail. De juin 2000 à janvier 2006 elle a tenu fidèlement un journal de ses consultations dans un hypermarché, de ce qu’elle y a vu et entendu. (Dorothée Ramaut - Journal d’un médecin du travail - le cherche midi)

Elle nous décrit un monde ou l’homme se confond avec les marchandises qu’il vend. Véritable petit soldat d’une armée, dont les généraux seraient des comptables, son seul horizon, sa raison d’être et son identité dépendent de son adhésion, sans réserves, aux injonctions de sa hiérarchie.

Nous sommes en guerre économique. Aussi, les concurrents deviennent-ils des ennemis redoutables, les clients des territoires à conquérir, les produits des munitions nécessaires, les syndicats les agents d’une puissance étrangère et les collègues, qui révéleraient quelque doute ou faiblesse, des traitres à éliminer d’urgence.

Le docteur Ramaut nous décrit les interrogatoires, dignes de pratiques policières, destinés à obtenir, de guerre lasse, la démission d’un indésirable, les fausses accusations de vol, les ordres impossibles à exécuter, les congés promis et retirés à la dernière minute. Elle relate, ainsi, le cas d’un chef refusant de « passer une communication téléphonique à une caissière : l’école la prévenait pourtant que son fils venait de tomber et que les pompiers transportaient le petit à l’hôpital. Il se justifiera plus tard : Si je l’avais prévenue, elle serait partie et je n’avais personne pour la remplacer. »

Bien sur, nous avons tous en tête des cas, trop nombreux, de ces harcèlements moraux. Mais, nous pensons, trop souvent, qu’ils se cantonnent au personnel subalterne. C’est tout le mérite de ce témoignage de mettre en lumière le rôle des agents de maîtrise, ces petits chefs pris en étau entre des supérieurs bornés à réaliser « les objectifs » et des subordonnées dont le spectre du chômage les prédestine à accepter toutes les concessions.

« Ils sont à la disposition de leur propre hiérarchie et se savent « éjectables » à tout moment. Ils sont manipulés et manipulateurs, exploités et exploiteurs, à la fois tout puissants et complètement impuissants. A la fois acteurs et victimes, difficile posture ! »

« Pour garder leur travail, certains employés sont prêts à tout, et cela, les responsables en ont conscience. » L’auteur cite, notamment, le cas d’une chef de caisse qui ne voulait voir aucune caissière en pantalon... alors qu’elle-même en portant.

Ce formatage, qui réduit un homme à sa fonction, n’est pas sans conséquences, tant sur sa santé physique ou psychique que sur sa sphère familiale. Le médecin remarque que les plus virulents, ou les plus sadiques c’est selon, vivent seuls ou s’organisent une vie parallèle. C’est sur le conjoint que se déplace le plus souvent l’agressivité difficilement contenue dans l’entreprise. L’employé en vient à ne plus pouvoir percevoir la frontière entre le bien et le mal. L’ordre est devenu sa bible.

Mais surtout, le docteur Ramaut montre combien le silence des autres permet que perdurent les harcèlements. Car tout le monde sait. Mais personne n’ose enfreindre ce qui est devenue une omerta, pas même les délégués du personnel qui, devant le fait accompli, tourne la tête car ils ont peur des représailles. Ainsi, de tels agissements connaissent-ils rarement la sanction des tribunaux.

Ce remarquable document nous amène, aussi, à nous interroger sur notre propre rapport au travail et notre individualisme qui nous conduit à nous désintéresser du sort de nos semblables. Il nous rappelle que le totalitarisme de quelques uns, quel qu’il soit et ou qu’il se trouve, n’est possible que par la lâcheté du plus grand nombre. La liberté ça consiste aussi à savoir dit non, pour soi comme pour les autres.

« Quand nous disons que l’homme est responsable de lui-même, nous ne voulons pas dire que l’homme est responsable de sa stricte individualité, mais qu’il est responsable de tous les hommes » prévenait Sartre.

Dorothée Ramaut - Journal d’un médecin du travail - le cherche midi 176 pages 10 €

 http://sartre.blogspirit.com



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> Souffrir pour travailler
3 octobre 2006 - 07h03

Je me demande comment 60 personnes peuvent se laisser enfermer, séquestrer dans un local noir, pendant une demi heure (temps de visite de l’inspection du travail à l’intérieur du supermarché), et cela sans qu’une seule personne se manifeste.... !!!
Comment un individu peut il terroriser 60 personnes en même temps ?
Marie 54



> Souffrir pour travailler
3 octobre 2006 - 15h14 - Posté par

En profitant, hélas, de l’individualisme et de la lacheté de ces 59 personnes


> Souffrir pour travailler
4 octobre 2006 - 15h16 - Posté par

Réponse bizarre , tu as perdu une personne , elle est peut etre encore enfermée dans la piece .
C de T.


> Souffrir pour travailler
4 octobre 2006 - 13h35

Je suis à la retraite, maintenant, après avoir bossé 43 ans. J’en ai vu, entendu, subi beaucoup et protesté aussi. J’en ai également fini de juger mes contemporains, surtout les faibles et les opprimés au travail !

Ce que je veux juste dire, c’est que lorsqu’on a une femme, des enfants, des crédits à payer, la vie devient précaire, de toutes façons, et on se retrouve à supporter beaucoup (trop ??) pour ne pas tout perdre.

Ca n’excuse rien, mais voilà, ça existe !!

Bernard, de l’Ariège



> Souffrir pour travailler
4 octobre 2006 - 15h19 - Posté par

Merci pour ton témoignage Bernard de l’Ariege ,
avec toi on est dans la vraie vie ,
on n’est pas forcement ou on ne peut pas etre forcement des heros .
claude de Toulouse .


> Souffrir pour travailler ou travailler pour souffrir
9 octobre 2006 - 20h39 - Posté par

Je constate avec effarement que la résignation semble s’être emparée de bon nombre de salariés... ce qui évidemment fait la joie des employeurs. J’étais fonctionnaire, j’ai subi un harcèlement en règle pendant des années et notamment entre 99 et 2003 où ma résistance m’a conduit à être interdit de retourner sur mon lieu de travail. Ce qu’il faut savoir, c’est que dans le même temps, j’étais payé intégralement salaire et primes pour un montant d’environ 20 000 F. J’ai saisi les tribunaux (administratif et TGI), j’ai été débouté à chaque fois. Las, j’ai voulu forcer à la fois cette décision inique et le portail de mon administration (MINEFI) qui n’vait AUCUNE raison valable de me maintenir dasn cette posiiton illégale. Résultat, on envoya la BAC et je fus bastonné par des flics après qu’ils m’eurent menotté. j’ai à nouveau porté plainte au pénal après que mes blessures eurent été constatées officiellement à l’Hôpital vers lequel je fus dirigé suite à ma plainte. Plainte, classée... sasn suite évidemment. J’ai fait appel par deux fois... débouté encore par des magistrats corrompus qui ont du mal à cacher à la fois leur liens de parentés et leur appartenance à la Franc-maçonnerie. Tout le monde sait tout ça, tout le monde sait qu’il n’exise pas de justice en France, mais tout le monde fait comme si...
Il n’y a que le révolution... mais alors une vraie qui pourra changer ce monde pourri.
les salariés qui continuent à aller voter pour les représenta,nts syndicaux... qui dasn mon cas ont collaboré avec la boîte (CGT) sont trop c... et naïfs pour se rendre compte qu’ils ne sont que des jouets. Ils espèrent maintenant que 2007 sera leur salut.
Bon courage à toutes et à tous...
Moi je ne voterai plus jamais pour ces guignols (syndicats, partis, candidats) qui une fois élus et légitimés par nous mêmes - futures victimes - se foutent de notre gueule.
Amitiés à tous.
Daniel.





Radio praxis : C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 4 - 05h59
de : Hdm
Affaire « Bismuth » : Nicolas Sarkozy est condamné pour corruption
mercredi 3 - 16h03
de : joclaude
La députée irlandaise Claire Daly a décidé de protéger la Russie d’un flot d’accusations ridicules
mercredi 3 - 15h12
de : joclaude
1 commentaire
L’hégémonie culturelle selon Gramsci Par Aurélien Berthier
mercredi 3 - 09h28
de : Roberto Ferrario
« Je ne veux pas mourir, mais vu la situation, ils ne me laissent pas le choix »
mardi 2 - 21h24
de : jean1
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 - 17h03
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Une claque au lieu de deux pour les chômeurs
mardi 2 - 15h53
Vive la Chine Populaire et son Parti Communiste
mardi 2 - 10h20
de : Hervé Fuyet
3 commentaires
Sursauts en provocations des Etats-Unis sur la Syrie et l’Irak
lundi 1er - 17h41
de : joclaude
1 commentaire
Solidarité avec Dimitris Koufontinas
lundi 1er - 16h59
de : Secrétariat du Secours Rouge International
"Modèle" chinois ? Il semble bien que soient chez nous seulement les fermes à 1000 vaches et aux 3000 cochons !
lundi 1er - 12h06
de : joclaude
2 commentaires
Et vive ce monde multipolaire anti-impérialiste
lundi 1er - 11h34
de : joclaude
2 commentaires
Paris. Ce 2 mars, rassemblement de soutien aux travailleurs de l’Infrapôle en lutte !
dimanche 28 - 16h19
de : jean1
Xi Jinping déclare la Chine exempte de pauvreté absolue…
samedi 27 - 17h54
de : joclaude
Comprendre le confinement de Dunkerque : 350 soldats américains viennent d’y débarquer !
vendredi 26 - 19h13
de : André
1 commentaire
Le péril facho-centriste : C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 26 - 19h08
de : Hdm
Islamo-gauchisme : bêtise politicienne et aveuglement universitaire
vendredi 26 - 15h36
de : joclaude
1 commentaire
Vaccin Cubain : l’Humain d’abord ! Nous ne sommes pas une multinationale !
vendredi 26 - 14h40
de : joclaude
1 commentaire
Texas : vague de froid + peur du socialisme = chaos
vendredi 26 - 11h12
"Semaine morte" des Vies Scolaires à partir du 22 mars | Communiqué de presse
jeudi 25 - 22h31
de : Coordination Nationale des Collectifs d’AED
France : Troisième appel de mobilisation contre la réintoxication du monde
mercredi 24 - 21h31
de : jean1
1 commentaire
L’OMS n’a rien vu à Wuhan
mercredi 24 - 21h02
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
Bravo à Cédric Herrou et à sa famille pour le lien ci-dessous.
mercredi 24 - 19h21
de : jean1
Venezuela : L’Union Européenne sanctionne 19 fonctionnaires alors que l’ONU demande la levée des sanctions ?
mercredi 24 - 16h49
de : joclaude
2 commentaires
COVID-19 : Vaccin Cubain Soberana 02, porteur d’espoir !
mercredi 24 - 16h29
de : joclaude
2 commentaires
Dixit Macron : les impôt n’augmenteront pas, et puis les taxes c’est pas des impôts !
mercredi 24 - 16h18
de : joclaude
Essai : faire sauter la banque
mardi 23 - 18h50
de : jean1
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 - 18h03
de : Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
François Ruffin, COVID-19 : Un vaccin pour le bien public !
mardi 23 - 17h36
de : joclaude
Coup de poker d’Uber pour imposer son modèle à l’Europe
mardi 23 - 15h17
Bataille dans le CAC40 à coups de milliards au-dessus de nos têtes !
mardi 23 - 10h58
de : joclaude
Procès Farida C. infirmière en colère !
mardi 23 - 10h31
de : joclaude
Recommandation sur les propos de Frédérique Vidal annonçant demander une enquête sur l’islamo-gauchisme à l’Université
mardi 23 - 00h12
de : CS de l’InSHS
Italie, Rome : 22 févr. 1980 Valerio Verbano était assassiné (video)
lundi 22 - 18h15
de : Roberto Ferrario
Communiqué CGT : une loi scélérate pour les travailleurs !
lundi 22 - 16h42
de : joclaude
1 commentaire
demandons votre vigilance quant à la véracité de vos sources avant de publier vos articles : la communauté tamoule de Fr
lundi 22 - 13h11
de : TGTE media France
Petite fête du livre de Noir et Rouge
lundi 22 - 12h38
de : Frank
Jérôme Rodrigues Gilet Jaune :la réalité d’une police politique et non de Droit !
dimanche 21 - 17h05
de : joclaude
Covid-19 : Cuba en alerte suite à l’augmentation soutenue des infections 21 Février 2021
dimanche 21 - 15h39
de : nazairien
1 commentaire
En hommage aux héros de l’Affiche Rouge
dimanche 21 - 08h58
de : UJFP
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite
Discrimination "anti-syndicale" à Info’Com-CGT finalement dénoncée dans un livre...
mercredi 27 janvier
4 commentaires
NDLR de Bellaciao : le (nous) employé par Mickaël Wamen fait référence aux (punitions) infligées par InfoCom-CGT à trois camarades : 15 jours de suppression de salaire pour Mickaël Wamen et pour Sidi Boussetta (actuellement Secrétaire adjoint UL CGT Blois) et non renouvellement (licenciement) du contrat de travail de Mickaël, Sidi et de Roberto Ferrario (membre fondateur du site Bellaciao.org) pour avoir exprimé leur désaccord avec ces méthodes discriminatoires... Au royaume de la CGT. La (...)
Lire la suite
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite