Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

L’homme qui ne s’aimait pas


de : Nathanael Uhl
lundi 6 novembre 2006 - 02h53 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 14.1 ko

de Nathanael Uhl

C’est l’histoire d’un homme qui ne s’aimait pas. Toute allusion au titre d’un livre consacré par Eric Zeimour à Jacques Chirac est volontaire.

C’est l’histoire donc d’un enfant du peuple qui n’a de cesse que de se rapprocher de l’élite, ce lieu mythique dont on lui a fait comprendre, tant de fois, que l’entrée ne lui était pas autorisée. C’est l’histoire d’un homme qui a appris à parler avec des chamallows dans la bouche à tel point que ceux qui ne le connaissent pas ajoutent une particule à son très roturier nom de famille. C’est l’histoire d’un homme qui, pour se rapprocher de la lumière, va se marrier avec une femme qui, elle, est vraiment issue des milieux les plus aisés.

C’est l’histoire d’un avocat, hableur et parlant beau, qui végète dans la section socialiste du 19e arrondissement et se désespère d’être un jour député. Quand il croise, miracle des miracles, un homme politique, un vrai, de ceux qui siègent dans les ministères. Ce dernier s’appelle Claude Bartolone. Emu par les capacités largement inexploitées de notre Rastignac des temps modernes, il va lui demander s’il a de la famille en province. Notre jeune impétrant en a ! En Saône-et-Loire. Claude B. se souvient que la circonscription de son ami Joxe est à pourvoir. Il consulte son ami Laurent F. et, le jeudi, appelle l’homme qui ne s’aimait pas pour lui proposer la place. Le samedi, l’affaire est faite. Par la grâce des fabiusiens, l’homme qui ne s’aimait pas est parachuté, version doré sur tranche. En 1997, il est élu. Ses amis le protègent.

Le gouvernement Jospin est une période moyenne pour le Rastignac de la Saône-et-Loire. Il s’ennuie un peu. Puis, se découvre deux passions : il va tenter - en chevalier qui lave plus blanc que blanc - de traduire Jacques Chirac en justice et va faire campagne pour une 6e République. On s’occupe comme on peut. Et puis, cela fait toujours bien sur le CV. Pendant ce temps-là, son ami Vincent Peillon est porte-parole du Parti socialiste, premier secrétaire de la fédération de la Somme. L’un s’agite, l’autre construit. L’homme qui ne s’aimait pas ne sait pas construire. En cela, il ressemble beaucoup à celui qui porte aussi ce nom.

La catastrophe arrive : 21 avril 2002. Le hobereau de la Saône-et-Loire se dit qu’il faut répondre. Il s’allie avec Vincent Peillon et fonde la NPS. L’idée est bonne, l’attelage aussi. La faconde du secrétaire de la conférence du barreau et le sens tactique de l’élu de la Somme, c’est du costaud. Bon, d’accord, le trublion Julien Dray quitte le nouvel esquif très vite pour aller rejoindre Hollande. Du coup, son ami Mennucci part aussi, vers Nouveau Monde. Qu’importe, l’homme qui ne s’aimait pas théorise la rénovation. Tout le monde le comprend : à l’heure de la parité, ça devient de plus en plus dur de faire carrière, il faut donc rénover, virer les vieux et prendre leur place. Ca marche. Les gens accourrent.

Les choses continuent ainsi jusqu’au congrès du Mans. Là, patatrac, son meilleur copain le laisse tomber et file à son tour chez Hollande. L’homme qui ne s’aimait pas en reste sur le flanc. Après un très bel argumentaire déclamé à chaud, il s’enferme dans son chez lui, dans le 2e arrondissement de Paris. Il reste là une semaine, en pyjama, à tourner et retourner sur lui même. Comment Vincent a-t-il pu lui faire ça à lui ?

En plus, le voilà minoritaire, avec ces militants, qui veulent former un nouveau courant. Bon, il faut bien exister. Ce sera "Rénover maintenant" mais on ne l’y prendra plus : il vérouille sa nouvelle créature. Hop, le nom RM est déposé comme propriété intellectuelle de l’homme qui ne s’aimait pas. Il va façonner une direction à sa main. Non, mais !!! Faut prévoir, y a les présidentielles qui arrivent.

Du coup, février 2006, il renoue avec ses vieux amis : Bartolone et Fabius. Ils se voient toutes les semaines, travaillent ensemble, préparent des textes en commun et des stratégies. Mais voilà, à l’autre bout du parti, un phénomène est entrain de naître : la dame aux caméras monte résistiblement dans les sondages.

L’homme qui ne s’aimait pas n’est pas du genre à fuir ses responsabilités : "je suis le seul qui puisse la dézinguer". Il donne une interview verte à Libération, disant tout le mal qu’il pense de la madonne des sondeurs. "En 2007, la gauche devra vraiment être de gauche et novatrice. Prendre le risque de ressembler à la droite serait la même erreur qu’en 2002", dit sans fard l’homme qui ne s’aimait pas. Las, la résistible ascension de la madonne du Nouvel Obs se poursuit.

Le petit lord de la Saône-et-Loire en conçoit quelqu’amertume. Il se dit que si lui n’a pas pu enrayer la machine, alors elle va gagner. Dans le secret, seuls les fans de la candidate de l’appareil au sein de RM sont au courant, il va nouer des rencontres régulières avec elle et son équipe. Tout en continuant de maintenir des liens très étroits avec ses amis Fabiusiens. On n’est jamais trop prudent. Ne parlez pas de duplicité, il s’agit juste de préserver ses intérêts. Pour le coup, en juin, l’homme qui ne s’aimait pas déclare au Nouvel Obs : "Il nous faut trois, cent, mille Laurent Fabius pour rénover le PS". Une saillie qui fait suite à une confidence de bureau, évoquant la madonne des sondeurs : "Travail, famille, patrie, ce n’est pas ma tasse de thé".

Bon an mal an, le double jeu se poursuit jusqu’en juillet. Là, la situation n’est plus tenable. Alors, il fait son coming out. Et, comme Vincent, Benoît et Henri l’ont fait au Mans, sans consulter qui que ce soit, il décide de se rallier à la dame aux caméras. "C’est une page blanche que je vais remplir", explique-t-il à ses proches. Oubliant que Julien Dray a déjà copieusement rempli la dite page, notamment avec l’encadrement militaire des primo-délinquants. Le hobereau bourguignon poursuit son rêve de gloire : "Je serais à la présidente de Poitou-Charentes, ce que Chevènement a été à Jospin". C’est assez drôle quand on sait comment l’histoire Chevènement-Jospin a fini. L’homme qui ne s’aimait pas serait-il extra-lucide ? Cela dit, en plus, il est loin d’avoir la puissance intellectuelle du fondateur du Ceres...

Le temps passe. A Frangy, chez lui, il comprend et mange son chapeau. "Merci de ne pas avoir prononcé le mot (de 6e République)", lui dit en public la dame aux caméras. L’humiliation est dure. Le piège se referme. En l’acceptant, l’homme qui ne s’aimait pas va devenir porte-parole de la favorite des apparatchicks.

Mais porter la parole d’un autre n’est pas un exercice qui convient au dépité de la Saône-et-Loire. Il perd de sa faconde. Son verbe se fait terne. L’apôtre de la rénovation devient le Saint-Paul de l’Ordre juste.

D’une carrière jusqu’alors sans tâche, il verse dans un carriérisme de zélateur où chacune de ses positions fait tâche. Au cimetière des idées neuves, une nouvelle stèle a vu le jour : "Ci git la rénovation, morte par manque de savoir vivre".

L’homme qui ne s’aimait pas cherchait la lumière, il a trouvé le côté obscur de la farce.

http://renoverdanslafidelite.over-b...


Débat le 6 novembre à Paris

Les comités de soutien à Laurent Fabius du Nord et de l’Est parisien vous invitent à un débat

Le 6 novembre 2006 à 19h

Gymnase de la Bidassoa 25 rue de la Bidassoa 75020 Paris (métro Gambetta, sortie place Martin-Nadaud)

sous la présidence de Michel Charzat, député maire du 20e arrondissement

Avec Jacques Généreux (membre de la direction nationale de NPS),

Bariza Khiari (sénatrice socialiste)

Nathanaël Uhl (Rénover Maintenant)

Et Jean-Luc Mélenchon

"Comment gagner à gauche ?"



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> L’homme qui ne s’aimait pas
7 novembre 2006 - 20h14

Pas mal, c’est le plus vachard article marrant que j’ai pu lire sur le narcisse concerné.



> L’homme qui ne s’aimait pas
7 novembre 2006 - 21h06

Juste je ne comprends pas pourquoi vous commencez par une pub du livre de l’autre enf... de Zeimour, le sarkoziste. Reprendre le titre, déjà repris et qui n’a rien de glorieux, aurait suffit.
Il y a déjà une scission à Rénover maintenant ?
Sam.






8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 - 15h06
de : Roberto Ferrario
Hommage à Giorgio Forti
dimanche 7 - 10h57
de : UJFP
Message urgent des occupants du théatre de l’Odéon
samedi 6 - 23h51
de : Alain Collet
Les sables radiologiques du désert
samedi 6 - 21h50
de : AIPRI
1 commentaire
Dossier : Penser et lutter avec Rosa Luxemburg
samedi 6 - 21h08
de : contretemps
3 commentaires
Regards sur CUBA, pays des Humbles et Humaniste !
samedi 6 - 10h51
de : joclaude
L’économie « post-covid » : Neuve ou d’occasion ??? – “Le Crime du Garagiste” – Le Casse Banco-centraliste !
vendredi 5 - 16h16
de : Lepotier
3 commentaires
Rojava : la révolution des femmes
jeudi 4 - 20h51
de : jean1
Radio praxis : C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 4 - 05h59
de : Hdm
Affaire « Bismuth » : Nicolas Sarkozy est condamné pour corruption
mercredi 3 - 16h03
de : joclaude
La députée irlandaise Claire Daly a décidé de protéger la Russie d’un flot d’accusations ridicules
mercredi 3 - 15h12
de : joclaude
1 commentaire
L’hégémonie culturelle selon Gramsci Par Aurélien Berthier
mercredi 3 - 09h28
de : Roberto Ferrario
« Je ne veux pas mourir, mais vu la situation, ils ne me laissent pas le choix »
mardi 2 - 21h24
de : jean1
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 - 17h03
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Une claque au lieu de deux pour les chômeurs
mardi 2 - 15h53
1 commentaire
Vive la Chine Populaire et son Parti Communiste
mardi 2 - 10h20
de : Hervé Fuyet
3 commentaires
Sursauts en provocations des Etats-Unis sur la Syrie et l’Irak
lundi 1er - 17h41
de : joclaude
1 commentaire
Solidarité avec Dimitris Koufontinas
lundi 1er - 16h59
de : Secrétariat du Secours Rouge International
"Modèle" chinois ? Il semble bien que soient chez nous seulement les fermes à 1000 vaches et aux 3000 cochons !
lundi 1er - 12h06
de : joclaude
2 commentaires
Et vive ce monde multipolaire anti-impérialiste
lundi 1er - 11h34
de : joclaude
2 commentaires
Paris. Ce 2 mars, rassemblement de soutien aux travailleurs de l’Infrapôle en lutte !
dimanche 28 - 16h19
de : jean1
Xi Jinping déclare la Chine exempte de pauvreté absolue…
samedi 27 - 17h54
de : joclaude
Comprendre le confinement de Dunkerque : 350 soldats américains viennent d’y débarquer !
vendredi 26 - 19h13
de : André
1 commentaire
Le péril facho-centriste : C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 26 - 19h08
de : Hdm
1 commentaire
Islamo-gauchisme : bêtise politicienne et aveuglement universitaire
vendredi 26 - 15h36
de : joclaude
4 commentaires
Vaccin Cubain : l’Humain d’abord ! Nous ne sommes pas une multinationale !
vendredi 26 - 14h40
de : joclaude
1 commentaire
Texas : vague de froid + peur du socialisme = chaos
vendredi 26 - 11h12
"Semaine morte" des Vies Scolaires à partir du 22 mars | Communiqué de presse
jeudi 25 - 22h31
de : Coordination Nationale des Collectifs d’AED
France : Troisième appel de mobilisation contre la réintoxication du monde
mercredi 24 - 21h31
de : jean1
1 commentaire
L’OMS n’a rien vu à Wuhan
mercredi 24 - 21h02
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
Bravo à Cédric Herrou et à sa famille pour le lien ci-dessous.
mercredi 24 - 19h21
de : jean1
Venezuela : L’Union Européenne sanctionne 19 fonctionnaires alors que l’ONU demande la levée des sanctions ?
mercredi 24 - 16h49
de : joclaude
2 commentaires
COVID-19 : Vaccin Cubain Soberana 02, porteur d’espoir !
mercredi 24 - 16h29
de : joclaude
2 commentaires
Dixit Macron : les impôt n’augmenteront pas, et puis les taxes c’est pas des impôts !
mercredi 24 - 16h18
de : joclaude
Essai : faire sauter la banque
mardi 23 - 18h50
de : jean1
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 - 18h03
de : Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
François Ruffin, COVID-19 : Un vaccin pour le bien public !
mardi 23 - 17h36
de : joclaude
Coup de poker d’Uber pour imposer son modèle à l’Europe
mardi 23 - 15h17
Bataille dans le CAC40 à coups de milliards au-dessus de nos têtes !
mardi 23 - 10h58
de : joclaude
Procès Farida C. infirmière en colère !
mardi 23 - 10h31
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite
Discrimination "anti-syndicale" à Info’Com-CGT finalement dénoncée dans un livre...
mercredi 27 janvier
4 commentaires
NDLR de Bellaciao : le (nous) employé par Mickaël Wamen fait référence aux (punitions) infligées par InfoCom-CGT à trois camarades : 15 jours de suppression de salaire pour Mickaël Wamen et pour Sidi Boussetta (actuellement Secrétaire adjoint UL CGT Blois) et non renouvellement (licenciement) du contrat de travail de Mickaël, Sidi et de Roberto Ferrario (membre fondateur du site Bellaciao.org) pour avoir exprimé leur désaccord avec ces méthodes discriminatoires... Au royaume de la CGT. La (...)
Lire la suite
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite