Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite, commenter l'article...

1987-2007 : vingt ans après. La révolution au Burkina Faso conduite par Thomas Sankara


de : Antonio
mardi 30 janvier 2007 - 19h29 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 40.1 ko

de Antonio traduit de l’italien par karl&rosa

1987-2007 : vingt ans après. La révolution au Burkina Faso conduite par Thomas Sankara

Dans le cadre du cycle de rencontres "Luttes et révolutions en Afrique : l’opposition du continent noir au néolibéralisme"

La Fédération du Parti de la Refondation Communiste de Florence (Italie) vous invite au débat

1987-2007 : vingt ans après : la révolution au Burkina Faso conduite par Thomas Sankara

Samedi 3 février 2007 9h30
Palazzo Vecchio (Piazza della Signoria, Florence)
3ème étage

Maurizio De Sanctis
Secrétaire provincial de Refondation Communiste – Gauche Européenne

Gabin Dabiré
Musicien

Bruno Jaffré
Auteur de livres sur Thomas Sankara et la révolution burkinabé

Matias Mesquita
Association Njinga Mbande

Pape Diaw
Conseiller municipal de Florence, Refondation Communiste – Gauche Européenne

Roger Sassou
Président Fédération Africaine de Toscane

Antonio Mele
Collectif Bellaciao, Refondation Communiste – Gauche Européenne Paris

Pendant le débat, des documentaires sur Thomas Sankara seront projetés.

Thomas Sankara a été un leader très charismatique pour toute l’Afrique Occidentale subsaharienne. Il changea le nom de Haute Volta en Burkina Faso (pays des hommes intègres) et s’engagea beaucoup en faveur de réformes radicales pour éliminer la pauvreté. Il est considéré comme le Che Guevara africain.

Né dans une famille catholique en 1949, dans sa jeunesse sa famille le dirigea vers l’Eglise catholique, avec l’intention de le faire devenir prêtre. Selon plusieurs sources, il ne perdit jamais sa foi catholique malgré ses convictions marxistes. Il commença sa carrière militaire à 19 ans, en 1966, et fut formé comme officier de l’armée à Madagascar, où il assista à quelques révoltes en 1971 et en 1972. Dans sa jeunesse il devint très populaire à Ouagadougou, la capitale de son pays, grâce aussi à ses activités de guitariste dans un groupe musical. Pendant la présidence du colonel Save Zerbo il forma avec d’autres jeunes officiers une organisation secrète appelée Regroupement des Officiers Communistes (ROC).

Sankara devint Secrétaire d’Etat en 1981, en arrivant à sa première réunion de cabinet à vélo, mais le 21 avril 1982, en opposition à la dérive anti-labour du régime, il démissionna. Après un autre coup d’Etat (novembre 1982) qui amena au pouvoir Jean-Baptiste Ouedraogo, Sankara devint Premier Ministre, mais il fut destitué de sa charge et mis aux arrêts domiciliaires après une visite de Jean-Christophe Mitterrand, le fils du président français de l’époque. L’arrestation de Sankara et d’autres de ses camarades provoqua une révolte populaire : en 1983, un autre coup d’Etat amena Sankara à la présidence du pays, qui s’appelait à l’époque Haute Volta. Thomas Sankara avait 33 ans.

Son pays était dans un piteux état. Dans les statistiques de la Banque Mondiale il se trouvait en 124ème position sur 170 pays par rapport au PIB et en 161ème position si l’on considère le revenu par habitant. Les terres cultivables étaient pour la plupart arides, peu fertiles et difficiles à cultiver. En plus de cela, 25% seulement des terres cultivables étaient exploitées. Le bilan du commerce extérieur était constamment déficitaire. Il y avait, sur environ 9 millions d’habitants, 38 000 fonctionnaires – héritage colonial de la France – qui représentaient une dépense énorme pour le pays. Sankara opta pour une série de réformes radicales, bien que risquées.

Sa politique révolutionnaire s’inspira des exemples de Cuba et du Ghana. En tant que Président, il promut la « Révolution Démocratique et Populaire ». Dans son Discours d’Orientation Politique, prononcé le 2 octobre 1983, il définit l’idéologie de la révolution comme une idéologie anti-impérialiste. Il s’occupa de la lutte contre la corruption, promut la reforestation, l’accès à l’eau potable pour tous et fit de l’éducation et de la santé les priorités de son gouvernement. Il supprima nombre de privilèges détenus par les notables, aussi bien par les chefs tribaux que politiques (par exemple l’impôt de captation) et appliqua avec une grande cohérence ses idées par des déclarations et des gestes très clairs. Par exemple :

• Son gouvernement inclut un grand nombre de femmes, il condamna l’infibulation et la polygamie, il promut la contraception ; son gouvernement fut le premier gouvernement africain à déclarer que le SIDA était la plus grande menace pour l’Afrique ;

• Sankara et ses collaborateurs voyageaient toujours en classe économique et en rangs réduits dans leurs visites diplomatiques ;

• Il vendit la plupart des Mercedes en possession du gouvernement et proclama voiture officielle des ministres l’économique Renault 5 ; • Il nationalisa les terres cultivables, les redistribua selon les nécessités des familles et constitua un cadastre ;

• Il décentralisa les fonctionnaires dans les différentes provinces du pays et pour réduire les risques d’antagonismes ethniques il achemina de grands travaux à l’échelle nationale, dont le chemin de fer Ouagadougou Tambao, qui possédait une forte charge symbolique pour l’unité du pays.

Le résultat de ces réformes fut spectaculaire ! En quatre ans, la production agricole avait augmenté de façon considérable, tandis que la diminution des dépenses de l’Etat avait libéré les capitaux, réinvestis ensuite avec une priorité absolue dans la construction de routes, de digues pour l’irrigation, dans la formation agricole et dans l’artisanat local. En quelques années, l’autosuffisance alimentaire devint une réalité (l’objectif de deux repas par jour pour tout Burkinabé fut atteint) et le Burkina Faso se transforma en une société plus démocratique et plus juste.

Cet exemple donna un immense espoir de dignité, de justice et de fierté aux pays limitrophes, pourris et très pauvres. Toute l’Afrique occidentale et centrale, de la Côte d’Ivoire au Gabon et au Togo fut électrisée par l’exemple du Burkina Faso. Mais certains milieux français, tuteurs et complices de ces régimes corrompus, ne pouvaient pas le tolérer. Il fallait tuer le prophète Thomas Sankara. On le fit assassiner le 15 octobre 1987 avec douze officiers par son ami Blaise Compaoré. Thomas Sankara est mort comme Salvador Allende : assassiné par des militaires autochtones téléguidés par l’étranger.

Avec Sankara, c’est l’espoir qui est mort pour l’Afrique. Aujourd’hui le Burkina Faso, sous Compaoré, s’est normalisé : la corruption est revenue et avec elle la dépendance extrême de l’étranger, l’humiliation, la sous-alimentation chronique dans le Nord, la honte néocoloniale, les dépenses princières, le parasitisme de la bureaucratie et le désespoir des paysans. L’exemple de Thomas Sankara et du Burkina Faso a clairement démontré que pour atteindre l’autosuffisance alimentaire il est indispensable d’obtenir la justice sociale. Mais pour faire tout cela l’ordre meurtrier du monde doit être changé. Et pour changer l’ordre meurtrier du monde il faut que de plus en plus de personnes en prennent conscience, en se réveillant de leur léthargie, si adroitement induite par les conditionnements de masse auxquels nous sommes soumis d’une façon pressante et constante. Tant que nous serons résignés au fait que tout continue de la même manière, rien ne pourra changer. Un autre monde est possible. Et cela dépend de chacun de nous.

http://bellaciao.org/it/article.php...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
1987-2007 : vingt ans après. La révolution au Burkina Faso conduite par Thomas Sankara
31 janvier 2007 - 11h22

On ne peut être que frappé en voyageant en Afrique, par la popularité et le respect posthume qui entoure Thomas Sankara. Il a prouvé que même dans le pays le plus pauvre du monde il y a toujours l’espoir d’un changement politique, et que même l’échec laisse des graines pour l’avenir.



1987-2007 : vingt ans après. La révolution au Burkina Faso conduite par Thomas Sankara
30 juillet 2010 - 20h58 - Posté par Robert Paris

C’est tout à fait exact que Sankara est plus que popualire.

Cela n’enlève rien à la question : est-ce que Sankara pouvait être vraiment un gouvernant très différent ?

On peut voir cette question discutée dans l’article Qui était Sankara du site Matière et révolution





L’hégémonie culturelle selon Gramsci Par Aurélien Berthier
mercredi 3 - 09h28
de : Roberto Ferrario
« Je ne veux pas mourir, mais vu la situation, ils ne me laissent pas le choix »
mardi 2 - 21h24
de : jean1
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 - 17h03
de : Roberto Ferrario
Une claque au lieu de deux pour les chômeurs
mardi 2 - 15h53
Vive la Chine Populaire et son Parti Communiste
mardi 2 - 10h20
de : Hervé Fuyet
3 commentaires
Sursauts en provocations des Etats-Unis sur la Syrie et l’Irak
lundi 1er - 17h41
de : joclaude
1 commentaire
Solidarité avec Dimitris Koufontinas
lundi 1er - 16h59
de : Secrétariat du Secours Rouge International
"Modèle" chinois ? Il semble bien que soient chez nous seulement les fermes à 1000 vaches et aux 3000 cochons !
lundi 1er - 12h06
de : joclaude
2 commentaires
Et vive ce monde multipolaire anti-impérialiste
lundi 1er - 11h34
de : joclaude
2 commentaires
Paris. Ce 2 mars, rassemblement de soutien aux travailleurs de l’Infrapôle en lutte !
dimanche 28 - 16h19
de : jean1
Xi Jinping déclare la Chine exempte de pauvreté absolue…
samedi 27 - 17h54
de : joclaude
Comprendre le confinement de Dunkerque : 350 soldats américains viennent d’y débarquer !
vendredi 26 - 19h13
de : André
1 commentaire
Le péril facho-centriste : C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 26 - 19h08
de : Hdm
Islamo-gauchisme : bêtise politicienne et aveuglement universitaire
vendredi 26 - 15h36
de : joclaude
1 commentaire
Vaccin Cubain : l’Humain d’abord ! Nous ne sommes pas une multinationale !
vendredi 26 - 14h40
de : joclaude
1 commentaire
Texas : vague de froid + peur du socialisme = chaos
vendredi 26 - 11h12
"Semaine morte" des Vies Scolaires à partir du 22 mars | Communiqué de presse
jeudi 25 - 22h31
de : Coordination Nationale des Collectifs d’AED
France : Troisième appel de mobilisation contre la réintoxication du monde
mercredi 24 - 21h31
de : jean1
1 commentaire
L’OMS n’a rien vu à Wuhan
mercredi 24 - 21h02
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
Bravo à Cédric Herrou et à sa famille pour le lien ci-dessous.
mercredi 24 - 19h21
de : jean1
Venezuela : L’Union Européenne sanctionne 19 fonctionnaires alors que l’ONU demande la levée des sanctions ?
mercredi 24 - 16h49
de : joclaude
2 commentaires
COVID-19 : Vaccin Cubain Soberana 02, porteur d’espoir !
mercredi 24 - 16h29
de : joclaude
2 commentaires
Dixit Macron : les impôt n’augmenteront pas, et puis les taxes c’est pas des impôts !
mercredi 24 - 16h18
de : joclaude
Essai : faire sauter la banque
mardi 23 - 18h50
de : jean1
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 - 18h03
de : Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
François Ruffin, COVID-19 : Un vaccin pour le bien public !
mardi 23 - 17h36
de : joclaude
Coup de poker d’Uber pour imposer son modèle à l’Europe
mardi 23 - 15h17
Bataille dans le CAC40 à coups de milliards au-dessus de nos têtes !
mardi 23 - 10h58
de : joclaude
Procès Farida C. infirmière en colère !
mardi 23 - 10h31
de : joclaude
Recommandation sur les propos de Frédérique Vidal annonçant demander une enquête sur l’islamo-gauchisme à l’Université
mardi 23 - 00h12
de : CS de l’InSHS
Italie, Rome : 22 févr. 1980 Valerio Verbano était assassiné (video)
lundi 22 - 18h15
de : Roberto Ferrario
Communiqué CGT : une loi scélérate pour les travailleurs !
lundi 22 - 16h42
de : joclaude
1 commentaire
demandons votre vigilance quant à la véracité de vos sources avant de publier vos articles : la communauté tamoule de Fr
lundi 22 - 13h11
de : TGTE media France
Petite fête du livre de Noir et Rouge
lundi 22 - 12h38
de : Frank
Jérôme Rodrigues Gilet Jaune :la réalité d’une police politique et non de Droit !
dimanche 21 - 17h05
de : joclaude
Covid-19 : Cuba en alerte suite à l’augmentation soutenue des infections 21 Février 2021
dimanche 21 - 15h39
de : nazairien
1 commentaire
En hommage aux héros de l’Affiche Rouge
dimanche 21 - 08h58
de : UJFP
2 commentaires
Interpellation de Jérôme Rodrigues - video
samedi 20 - 15h37
de : joclaude
1 commentaire
Pas de licenciement à la Maison pour tous de Pen-ar-Créac’h (Brest)
vendredi 19 - 13h56
de : azard
Stop à la Désinformation des Médias sur les Tamouls de France
vendredi 19 - 13h16
de : Bharathi CCFT
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite
Discrimination "anti-syndicale" à Info’Com-CGT finalement dénoncée dans un livre...
mercredi 27 janvier
4 commentaires
NDLR de Bellaciao : le (nous) employé par Mickaël Wamen fait référence aux (punitions) infligées par InfoCom-CGT à trois camarades : 15 jours de suppression de salaire pour Mickaël Wamen et pour Sidi Boussetta (actuellement Secrétaire adjoint UL CGT Blois) et non renouvellement (licenciement) du contrat de travail de Mickaël, Sidi et de Roberto Ferrario (membre fondateur du site Bellaciao.org) pour avoir exprimé leur désaccord avec ces méthodes discriminatoires... Au royaume de la CGT. La (...)
Lire la suite
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite