Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite, commenter l'article...

LE PCF ENTRE ASSAUT ET MEA CULPA : JUIN 1940 ET LA RÉSISTANCE COMMUNISTE

de : Annie Lacroix-Riz
vendredi 16 février 2007 - 19h03 - Signaler aux modérateurs
12 commentaires
JPEG - 14 ko

de Annie Lacroix-Riz, professeur d’histoire contemporaine, université Paris 7

Sur la pleine "Page trois" du Monde des 10-11 décembre 2006, intitulée "Quand le PCF négociait avec les nazis", le journaliste Michel Lefebvre s’appuie sur "les travaux des historiens" pour stigmatiser les errements relatifs à la demande de reparution de L’Humanité de juin 1940 et réviser à la baisse "le rôle du PCF dans la Résistance".

L’une et l’autre questions méritent une analyse plus approfondie que la citation d’un texte à la "syntaxe approximative" ou la référence à une sélection arbitraire de "fusillés". Elles nécessiteraient un recours large aux "travaux des historiens".

Sont ici seuls retenus ici les auteurs de deux ouvrages récents - Jean-Pierre Besse et Claude Pennetier (Juin 40, la négociation secrète. Les communistes français et les autorités allemandes) et Jean-Pierre Besse et Thomas Pouty (Les fusillés, répression et exécutions pendant l’Occupation 1940-1944) -, et Roger Bourderon, pour un livre plus ancien (La négociation, été 1940, 2001) : naguère absent des colonnes du Monde consacrées aux "travaux des historiens", ainsi quand il écrivait aux côtés de l’historien canadien Yvan Avakoumovitch Détruire le PCF. 40-44 Archives de l’État français et de l’occupant hitlérien1 – ouvrage auquel les découvertes présentées ajoutent le texte de Maurice Tréand -, cet historien français y a désormais (modeste) droit de cité. La méthode et les choix historiographiques retenus par Michel Lefebvre posent de façon plus générale la question du "rôle du [Monde] dans la" diffusion de la connaissance de l’histoire contemporaine. JUIN 1940

La faute politique du rédacteur du texte attribué à Maurice Tréand et destiné à Otto Abetz, dont on ignore « la date de rédaction » et « les circonstances de la prise de notes », est avérée par l’expression réitérée de « juif Mandel » et autres flagorneries à l’égard de l’occupant allemand (propositions d’aide aux masses « avec [sa] collaboration », prétention à avoir « bien travaillé […] pour vous », etc.). Mais le fond du texte, résultant de la « ligne PC » (élaborée par l’Internationale communiste et la direction du PCF) qui suivit la signature du pacte germano-soviétique du 23 août 1939 et qui fut modifiée dès la défaite officielle de la France, au plus tard au jour même de la signature de l’armistice franco-allemand, le 22 juin 1940, requiert examen.

Pacte germano-soviétique et concept de guerre impérialiste : un sacrilège ?

Qualifier en juin 1940 dans un texte destiné à flatter l’occupant allemand la politique franco-anglaise d’« impérialiste » était certes condamnable. « Les thèses de la guerre impérialiste » 2 marquaient le triomphe d’un retournement public d’autant plus net que l’URSS et les partis communistes avaient, au nom de la « sécurité collective » menacée à l’Ouest et à l’Est de l’Europe par les plans expansionnistes allemands, souligné depuis 1933- 1935 les intérêts communs des anciens alliés de la Grande Guerre (l’Entente entre Russie, France et Angleterre). Cette priorité les avait conduits à délaisser l’analyse léniniste des guerres impérialistes – à la négliger, pas à l’abandonner, comme en témoigne maint honnête avertissement de Litvinov, surtout depuis la guerre d’Espagne.

Suite de l’article au format PDF

PDF - 169.3 ko

http://www.historiographie.info/men...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
LE PCF ENTRE ASSAUT ET MEA CULPA : JUIN 1940 ET LA RÉSISTANCE COMMUNISTE
16 février 2007 - 20h31

Merci pour cet article intéressant et objectif.

Merci pour un regard qui n’est pas nouveau mais seulement juste... Un peu d’air.

Pour ceux qui ne connaisse pas encore le travail de cette historienne un ouvrage : "le choix de la défaite, les élites françaises pendant les années trante" armand colin.

Un livre passionant sur le climat qui a été entretenu qui a mené à la défaite de 40, au rejet par les démocraties européennes d’une alliance avec l’URSS, refus fait sous lobbing du patronat ; Tout cela par une analyse des documents d’époque (ne riez pas : déja les fiches des RG !). On comprend mieux le slogan " plutôt Hitler que Blum".

Perso, je trouve que ce qui se passait à l’époque ressemble beaucoup à ce qui se fait aujourd’hui.

Bye bye

Mathieu.



LE PCF ENTRE ASSAUT ET MEA CULPA : JUIN 1940 ET LA RÉSISTANCE COMMUNISTE
16 février 2007 - 21h36

Merci pour ces mises aux points, puisse M. Onfray (ce philosophe) lire cette contribution, cela lui serrait salutaire. Quant au Monde cela fait longtemps que je ne l’achète plus, pourquoi : cherchez qui me finance vous saurez pour qui je roule. Albert



LE PCF ENTRE ASSAUT ET MEA CULPA : JUIN 1940 ET LA RÉSISTANCE COMMUNISTE
16 février 2007 - 22h59 - Posté par

Onfray ce philosophe ?c’est fou que depuis Rédéker le nombres de profs de philo qui se déclarent philosophe !

Jean Claude des Landes


LE PCF ENTRE ASSAUT ET MEA CULPA : JUIN 1940 ET LA RÉSISTANCE COMMUNISTE
16 février 2007 - 21h45

A faire circuler dans les écoles ,et à publier dans Le Monde, je rêve !

Roger bretagne



LE PCF ENTRE ASSAUT ET MEA CULPA : JUIN 1940 ET LA RÉSISTANCE COMMUNISTE
16 février 2007 - 23h42 - Posté par

Qui peut encore nier que le "Pacte Germano-Soviétique" fut un moyen pour retarder l’offensive de Hitler contre un régime politique et un Peuple haï et méprisé par toutes les Droite européennes qui avait besoin de temps ?
Qui condamne l’invasion et le partage de la Pologne doit condamner l’abandon de la Tchécoslovaquie lors des accords de Munich qui étaient un moyen de permettre à Hitler d’aller écraser l’ennemi commun : le Bolchévisme.
L’anticommunisme d’aujourd’hui est le même que celui d’hier, il est porté par les mêmes ou par leurs héritiers, il est destiné à écraser chez les exploités tout esprit de résistance au Capitalisme qui reprend peu à peu sa forme totalitaire. On va me dire encore que je pratique la langue de bois pour me faire taire : j’ai à la maison des publications pétainistes qui parlent de l’Europe avec les mêmes mots que les Eurocrates du Oui, contre le même ennemi qui pourtant n’est plus Soviétique... JdesP


LE PCF ENTRE ASSAUT ET MEA CULPA : JUIN 1940 ET LA RÉSISTANCE COMMUNISTE
16 février 2007 - 22h14

il serait intéressant de voir ce que sont devenues les fiches RG après l’invasion nazie grandement facilitée par l’ouverture des portes par notre bourgeoisie (à ce qu’il paraît, elle existe puisque Alain Minc en parle dans le Monde) Et autrement dit, en imaginant, un parti communiste non stalinien, aurait-il eu le droit de résister ?
Ce qui interroge l’attitude de l’ensemble des forces de gauche et d’extême gauche de l’époque.
Et les fiches RG après la Libération ?



LE PCF ENTRE ASSAUT ET MEA CULPA : JUIN 1940 ET LA RÉSISTANCE COMMUNISTE
16 février 2007 - 23h24 - Posté par

Euh...JB remonte de 1% MGB descend de 1%...Onsait qu’elle finira bien plus haut que ne la "donnent" les sondages, ce qui ne change rien au fait qu’on merdoie tous ensemble dans le piège constitutionnel...

Euh...22% pour Jacques Duclos, (les sondages le "donnaient à 12%...hi-hi !) tout de même, quel beau Parti vous voulez tuer !

Certains seront "heureux " si le PC "fait" 2%, pour eux cela "prouvera " tout ce qu’ils désirent croire : que Marx est mort ?

Mon Oeil !

Olga


LE PCF ENTRE ASSAUT ET MEA CULPA : JUIN 1940 ET LA RÉSISTANCE COMMUNISTE
17 février 2007 - 00h07 - Posté par

J’étais en train d’achever une (brève) réponse au texte d’Onfray quand j’ai eu l’heureuse surprise de lire la contribution d’Annie Lacroix-Riz sur Bellaciao.

Remarquable, comme d’habitude pourrait-on dire !

Cet article est d’autant plus salutaire que nombre de ceux qui publient (et qui ont accès aux médias) aujourd’hui sur l’histoire du communisme et du mouvement ouvrier, écrivent bien souvent n’importe quoi... comme l’ignoble pamphlet de Michel Onfray.
Il est temps de remettre l’histoire à l’endroit et Annie Lacroix-Riz y contribue amplement.

Je me permets de conseiller aux internautes de Bellaciao ses livres, notamment l’histoire contemporaine sous influence, industriels et banquiers sous l’occupation et le choix de la défaite. Ces deux derniers étant parus chez Armand Colin.

Pierre Robes.


LE PCF ENTRE ASSAUT ET MEA CULPA : JUIN 1940 ET LA RÉSISTANCE COMMUNISTE
16 février 2007 - 23h19

Un excellent ouvrage, un monument que je conseille de lire à certains, y compris ici, qui sont prêts à tout reprendre des ragots répandus par des plumitifs bornés au service de misérables opérations politiciennes.
J’en profite pour saluer Annie Lacroix-Riz avec qui j’ai eu l’occasion de discuter l’an dernier à Paris.



LE PCF ENTRE ASSAUT ET MEA CULPA : JUIN 1940 ET LA RÉSISTANCE COMMUNISTE
17 février 2007 - 12h10

Merci de réhabiliter les communistes dans leurs actions décisives pour mettre dehors l’envahisseur. Si on avait dû attendre après certains bourgeois, patrons qui ont opté pour la collaboration avec les allemands, on ne serait plus français aujourd’hui.

Aujourd’hui, nous nous retrouvons dans la même situation, face à une invasion libérale étasunienne, qui a atteint les rivages de l’Europe, et le peuple français qui n’en veut pas.

Un choix s’offre à nous :

 soit se partager équitablement le gateau fait par notre sueur, (les fruits du travail),

 soit les libéraux se partageront entre eux notre gateau, nous laissant quelques miettes pour subsister :

La Cigale, ayant chanté/
Tout l’été/
Se trouva fort dépourvue/
Quand la bise fut venue :/
Pas un seul petit morceau/
De mouche ou de vermisseau./
Elle alla crier famine/
Chez la Fourmi sa voisine,/
La priant de lui prêter/
Quelque grain pour subsister/
Jusqu’à la saison nouvelle./
Je vous paierai, lui dit-elle,/
Avant l’août, foi d’animal,/
Intérêt et principal./
La Fourmi n’est pas prêteuse :/
C’est là son moindre défaut./
Que faisiez-vous au temps chaud ?
Dit-elle à cette emprunteuse./
Nuit et jour à tout venant/
Je chantais, ne vous déplaise./
Vous chantiez ? j’en suis fort aise :/
Eh bien ! dansez maintenant. /



LE PCF ENTRE ASSAUT ET MEA CULPA : JUIN 1940 ET LA RÉSISTANCE COMMUNISTE
17 février 2007 - 14h04

Dans le telefilm "Les camarades" on appercoit subreptiscement une vielle publicité.

"DUBO DUBON DUBONNET"

Pour ceux qui connaissent la blague dérivée : Com Comme...

Cete publicité resume 80 ans d’ histoire

Ouvrez les Yeux !!!



LE PCF ENTRE ASSAUT ET MEA CULPA : JUIN 1940 ET LA RÉSISTANCE COMMUNISTE
17 février 2007 - 15h38

Reste à savoir quand l’Huma parlera de cet article ?

CN 46400







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite