Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

SOIGNE TA GAUCHE : Ministère de la démagogie

de : Genica Baczynski
lundi 19 mars 2007 - 01h23 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires
JPEG - 15.5 ko

de Genica Baczynski

Nicolas Sarkozy devrait se simplifier la tâche et constituer au plus vite un ministère de la démagogie. Il se croit intelligent, il n’a l’intelligence que de son ambition. Avec son projet d’un ministère de l’identité nationale et de l’immigration, il ne marche pas sur les brisées du Front national, il le précède et légitime une abjection. Même Bayrou, l’inventeur de l’eau tiède, s’en offusque.

Pour Nicolas Sarkozy comme pour Jean-Marie Le Pen, l’identité est une donnée qui ne souffrirait pas d’évolution. Elle constituerait une somme, une sorte de conservatoire de l’exclusion. C’est une façon comme une autre de se réfugier dans une enfance fossile et caricaturale à force d’idéalisation bêtasse. Il se dit républicain en associant la citoyenneté à la nationalité.

Il ignore l’histoire de France et, passant, l’histoire de la République qui, justement, à ses débuts ne confondaient pas les origines avec les droits. Marat qui siégeait à la Convention était Suisse, Anarchis Cloots, "le citoyen du monde", venait des Pays-Bas et Thomas Payne, député du Nord, était Anglo-américain. Tous représentaient le peuple et bénéficiaient de la citoyenneté française. La République ne leur avait pas demandé de se naturaliser pour la défendre. Il suffisait qu’ils "méritent de l’humanité".

C’est Thiers qui, après la Commune, a supprimé cette disposition. Il se défiait de l’Internationale ouvrière. Résultat ­­— contre lequel Victor Hugo s’est élevé —, Garibaldi, le sauveur de Dijon, a été écarté de l’Assemblée nationale.

Il y a quelque chose de pourri dans cette affaire de ministère de l’immigration et de l’identité nationale. Personne n’a demandé aux Résistants étrangers, provenant d’une soixantaine de pays, de renoncer à leur singularité avant de prendre les armes contre le fascisme et l’occupant nazi, quand Vichy avait instauré un Commissariat aux affaires juives. Et l’on ne les a même pas récompensés d’une citoyenne d’honneur, eux qui se sont voulus « Français de préférence », pour reprendre le vers d’Aragon, quand la France et la République étaient bradées par un gouvernement éminemment « national ». Nicolas Sarkozy parle de valeurs communes, héritées de l’histoire française. Il argumente son projet en prétendant disputer la nation à Jean-Marie Le Pen. Mais quelle nation ? Qui le lui demande et surtout qui lui demande d’institutionnaliser la discrimination ? Il se tourne vers le Canada pour justifier l’injustifiable. Encore faudrait-il qu’il nous explique en quoi consiste l’identité nationale canadienne. Il veut procéder à des examens de passage ? Faut-il y soumettre, à titre posthume, les héros de l’Affiche rouge, eux qui prononçaient le mot « liberté » avec des accents improbables, puis les recaler pour des fautes de syntaxes ? À force de considérer que Le Pen pose de bonnes questions auquel il apporte de mauvaises réponses, il serait plus judicieux de s’interroger sur la pertinence de ce qui ne ressemble en fin de compte qu’à une porcherie.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
SOIGNE TA GAUCHE : Ministère de la démagogie
19 mars 2007 - 08h21

Ca ressemble à du déjà vu !

Le Pen propose de s’inspirer d’un passé ayant laissé des traces indélébiles dans la mémoire de ceux qui n’étaient pas Arien. Sarkozy affirme sans détours qu’il veut faire une politique à la mode du gouvernement de Vichy : travail, famille, patrie.

Ces deux hommes, qui de fait sont très proches, sont dangereux pour la liberté des peuples et la démocratie !

Michel Mengneau.



SOIGNE TA GAUCHE : Ministère de la démagogie
19 mars 2007 - 08h39

Pour le bien des peuples, il faut soumettre certains candidats à la présidentielle à un contrôle anti-dopage.

Quelques pistes s’imposant d’elles-même....

Le Pen, voilà un cas intéressant. Pas le personnage en lui-même, loin de là. Intéressant pour les ethnologues surpris de voir un individu dont les origines porteraient à croire que ses goûts vont vers le cidre et le chouchen et qui, pour se démarquer de ses habitudes ancestrales, s’adonne sans retenu à la bière bavaroise. Vous me direz : on ne voit pas pourquoi il y aurait de quoi s’alarmer ! Car il faut bien le reconnaître, la bière bavaroise n’est pas plus mauvaise qu’une autre, même souvent excellente. Effectivement, on ne se serait pas inquiété s’il n’y avait pas eut des débordements dû à l’absorption massive de cette boisson.
L’exemple le plus frappant fut celui de la dernière nuit de juin 1934, pendant laquelle une bande de joyeux drilles, après avoir écumé les bars de Munich où ils éclusèrent maintes pintes de bière, finirent la soirée en se battant à l’arme blanche, avec des couteaux de cuisine de tailles imposantes paraît-il. Il étaient entre amis, certes. Mais demandez à Mégret s’il souhaite que les petites sauteries du FN se terminassent de cette façon. En l’occurrence il s’agit bien là d’un effet dévastateur d’une boisson courante. Mais pour être plus précis, il faut relater le fait que le mélange avec une autre substance y était pour beaucoup. Ils avaient pris du mein kampf. Produit nocif par excellence, avec la particularité d’être, entre autres, un puissant abrasif de l’épiderme. Dont l’une des principales actions est de faire disparaître la pigmentation chez des individus naturellement basanés, voire encore plus foncés. Cependant, ils y a des sujets rébarbatifs à vouloir changer de peau, ne supportant pas le produit ils subissent de fortes bouffées de chaleur, ils ont alors l’impression d’être à l’intérieur d’un four ; incandescence non voulue et quasiment irréversible pour le malheureux qui la subit.

N’y allons pas par quatre chemins, comme Le Pen use lui aussi de cet sorte d’ersatz nauséabond, aucune raison valable ne s’oppose à ce qu’il soit sanctionné.

Sarkozy, cet homme est fatigué ! Les cernes sous les yeux, le creusement des rides, des propos indécents et des rictus incontrôlés sont les témoins de la mauvaise santé du personnage. On a longtemps pensé à un abus de céciliate. Mais ce médicament sous forme de pilule douce amère est trop inconstant pour être totalement incriminé. Non, le regard parfois terne, suivie de période où l’on constate que c’est celui d’un halluciné, laissent à croire qu’il prendrait plutôt des drogues plus fortes et de façon plus régulière que la céciliate. Nous n’irons pas jusqu’à prétendre qu’il s’approvisionne en produits auprès du cartel de Medellin, se serait probablement exagéré. Quoique, dans le monde qui est le sien, la séparation avec des milieux peu recommandables, mais aux chiffres d’affaire non négligeables, n’est pas toujours très bien définie. Nous ne citerons que les banques, dans lesquelles circulent de l’argent blanchi, mais pas propre pour autant.

Ayant plus ou moins écarté cette hypothèse, c’est en feuilletant un dictionnaire des champignons que nous est venu la réponse sur les causes de l’état déliquescent du personnage.

Cela vient d’une pratique peu commune utilisée par ses lointains ancêtres pour s’envoyer en l’air. Dans des temps reculés, les peuplades d’Europe centrale faisaient sécher un champignon bien déterminé, puis une fois le séchage terminé ils en mâchaient des petits fragments qui les transportaient dans un monde hallucinatoire. Nous avons omis volontairement de précisé le nom de ce champignon hallucinogène de peur que des inconscients, des faibles d’esprits, accros des paroles, des façons de faire démagogiques du fac-similé de Napoléon veuillent sans discernement suivre son exemple. Nous rajouterons, pour les dissuader totalement, que ce champignon dans un premier temps donne mal à la tète, puis rend à moitié fou, et si on a le malheur de l’avaler c’est l’issue fatale en perspective.
Non content de faire des rêves d’hallucinés par des moyens qui peuvent paraître à certains naturels, il se shoote définitivement en complétant avec un machin conseillé par son frère : de la médef, pure et dure de surcroît. On connaît bien les propriétés de ce produit, allant de paire avec la méthode utilisé précédemment il favorise la folie des grandeurs, exacerbe le goût du gain, tout cela en supprimant radicalement chez l’individu un quelconque respect du bien-être social. Moralité, y-a vraiment pas de quoi être rassuré !!

Bon, l’aperçu sur les méthodes employées par le maire de Neuilly est suffisamment éloquent, en rajouter nous saperait encore plus le moral, pour le bien du peuple il est impératif de sanctionner ce quidam.

Michel Mengneau



SOIGNE TA GAUCHE : Ministère de la démagogie
19 mars 2007 - 16h32

70000 mariage forcée en frnace, ce chiffre utilisée par le ministére de l’interieur est la plus grosse suopercheire statistique que des politiques ont pu faire gober aux citoyens francais....Sur le lien quie je vais vous communiquez on affirme aprés des calculs(un peu plus seurieux et mlogique) qu’en france existe 70 000 jeune femmes francaise d’origine etrangére...On suppose donc que toute ces filles sont suceptible d’etre la cible de marieur francais..Ce chiffre est dans le discours ambiant de de villiers à sarkozy, il alimente cette vision que face a la défaite des politiques francaises, on commence à eth neciser la question social, pour ne pas justement q’attaquer a cette cause sociale....Il n’ya pas plus de mariage forcé en france, mais l’acte est indigne et nous devons combattre jusqu’a son irradication, mais en utilisant ces maniéres on stigmatise plus que l’on repond, l’islam devient donc l’etandard de l’ignorance, le dangereux guerrier de la republique, tout en oublinat qu’ils ont fait la republique et qu’ils ont echoué, ces politiques du vide l’on denaturé, francais voter mais d’abord penser

http://penombre.assoc.free.fr/publi...







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite