Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Battre la droite pour mieux refonder la gauche, par Marc Dolez, suivi de ma réponse

de : Jean-Michel Hureau mercredi 21 mars 2007 - 14h43 - Signaler aux modérateurs
14 commentaires
JPEG - 23.8 ko

de Marc DOLEZ suivi de ma réponse Jean-Michel Hureau

Avec environ 35% des intentions de vote au premier tour, son plus bas niveau depuis 1969, la gauche est en passe, une fois encore, de perdre l’élection présidentielle.

Et pourtant elle devrait s’imposer sans coup férir, au regard du rejet massif de la politique de la droite, à plusieurs reprises depuis 2002, tant dans les urnes que dans la rue.

Et pourtant, face au danger Sarkozy, elle devrait rassembler tous les républicains attachés au modèle social français issu de la Résistance, inquiets de l’ultralibéralisme, du communautarisme et de l’atlantisme du ministre de l’intérieur.

Pourquoi alors un tel décalage avec la volonté du peuple et un tel décrochage avec le mouvement social ?

A l’évidence, le débat avec la droite n’est pas suffisamment frontal et la ligne de démarcation trop souvent franchie avec l’emprunt d’idées au camp adverse, d’où une grande confusion politique qui fait actuellement le lit de l’illusion centriste.

Il y en a principalement trois, sachant que l’appel à battre Sarkozy pour indispensable qu’il soit n’est guère suffisant, comme le démontrent les enquêtes d’opinion.

 Renouer avec le combat frontal contre la droite, projet contre projet.

Pour la gauche, la présidentielle est avant tout un débat de fond sur le choix de société et non « un lien direct entre le peuple et une personnalité », comme l’a malencontreusement affirmé la candidate. L’oublier est une faute majeure.

 Ecarter irrémédiablement toute hypothèse de gouvernement ou d’alliance avec l’UDF. Cette clarification est d’autant plus urgente que certaines voix parmi les plus autorisées l’évoquent sans détour.

Un tel scénario signifierait la remise en cause de la stratégie d’union de la gauche et l’implosion du Parti d’Epinay.

 Placer la question sociale au cœur de la campagne, en s’adressant aux salariés et à la jeunesse, à tous ceux qui, plongés dans la pauvreté, la précarité et la peur du lendemain, souffrent durement de l’implacable et cynique logique financière du capitalisme. L’urgence sociale exige des mesures concrètes et d’application immédiate pour revaloriser le pouvoir d’achat, assurer à chacun le droit à l’emploi, au logement, à l’éducation, à la santé. Mettons les en débat sans plus tarder.

Engageons nous, sans faux-fuyants, sur la généralisation des 35 heures et la garantie de la retraite à 60 ans.

Expliquons précisément comment nous nous opposerons aux licenciements boursiers et lutterons contre les délocalisations.

Renforçons le rôle irremplaçable et les prérogatives de l’Etat, seul garant de l’égalité républicaine.

Plutôt que d’appeler au vote utile, qui ne favorise pas la diversité indispensable au rassemblement, mieux vaut expliquer ce qui changerait vraiment avec une présidence socialiste.

Dans cet esprit et au-delà du désaccord avec le « pacte présidentiel », trois engagements de la candidate seraient particulièrement révélateurs du sens que la gauche, revenue aux responsabilités, donnerait à son action :

 Abrogation de toutes les lois antisociales et liberticides de la droite, à commencer par la loi Fillon sur les retraites, et ainsi clairement afficher l’impossibilité de facilement s’en accommoder, comme cela a été le cas dans le passé.
 Refus absolu du diktat européen sur la libéralisation de l’électricité et la libéralisation de l’ensemble du secteur postal, et ainsi affirmer la volonté de la gauche de mener sa politique, y compris contre Bruxelles.

 Renforcement réel des pouvoirs d’une Assemblée Nationale à élire à la proportionnelle, le plus vite possible sans attendre 2012, et ainsi rendre le pouvoir aux représentants du peuple.

Dans ces conditions, la victoire à la présidentielle deviendrait possible.

Sur ces bases, la refondation de la gauche s’engagerait favorablement.

Retrouver l’authenticité socialiste

Souhaiter ardemment la victoire de son camp n’interdit pas la lucidité : la gauche est à refonder.

« L’ordre juste » n’a évidemment rien à voir avec la lutte des classes ou un socialisme réformiste, pas plus que la démocratie d’opinion avec la démocratie militante ou le « New Labour » de Tony Blair avec le Parti de Jaurès et de Mitterrand.

Une page se tourne. L’avenir du Socialisme est en jeu en France comme en Europe où, après plusieurs électrochocs au cours du XXe siècle, la social-démocratie a perdu ses principaux repères, ses « défenses immunitaires » pour reprendre l’expression de Pierre Bourdieu.

Cette fragilité résulte de sa conversion au libéralisme économique et de son incapacité, après la chute du mur de Berlin, à définir un projet alternatif de transformation sociale.

En France, depuis le tournant libéral de 1983, la question est posée au Parti Socialiste : inscrit-il toujours son action dans le but de la transformation vers un autre mode d’organisation sociale ou considère t’il le capitalisme comme « l’horizon indépassable » ?

Ou, autrement dit, qu’est-ce qu’être Socialiste aujourd’hui ?

« Celui qui ne consent pas à la rupture avec l’ordre établi,…avec la société capitaliste, celui-là, je le dis, ne peut pas être adhérent du Parti Socialiste ».

La réponse de François Mitterrand, au congrès d’Epinay en 1971, fait écho à celle de Jaurès, dans son célèbre discours sur « les deux méthodes » en 1900 : « Le Parti Socialiste est un parti d’opposition continue, profonde, à tout le système capitaliste, c’est-à-dire que tous nos actes…doivent être dirigés vers la suppression la plus rapide possible de l’iniquité capitaliste ».

Le monde a beaucoup changé, mais pas l’exploitation de l’homme qui s’est même enrichie de moyens modernes massivement plus efficaces. En ce début de siècle, le Socialisme reste cette idée neuve pour la justice sociale, l’égalité entre les hommes et la libération des peuples. C’est la conviction de nombreux militants, à l’intérieur comme à l’extérieur du Parti Socialiste, qui ne se résignent pas à la faiblesse et à l’impuissance actuelles de la gauche.

Au renoncement et à la soumission, ils entendent toujours opposer le volontarisme politique, la transformation sociale et un véritable internationalisme ; à l’obscurantisme et aux intégrismes de tous poils, le progrès et la laïcité.

Face au libéralisme sous toutes ses formes, ils veulent porter un projet de société, fidèle aux idéaux de la gauche et aux valeurs de la République, adapté aux évolutions sociales, économiques et environnementales de notre temps.

C’est le sens de la refondation socialiste à engager, qu’elle que soit l’issue de la présidentielle, pour redonner toutes ses couleurs à la gauche.

La perspective est enthousiasmante.

Elle suppose cependant que tous ceux qui la partagent puissent enfin et rapidement se retrouver

Marc DOLEZ, député PS du Nord, animateur de Forces Militantes.
contact@marc-dolez.org


Ma réponse à Marc Dolez

Etant entendu que, si je sais encore lire correctement, le programme de Ségolène Royal ne répond en rien à tes attentes alors que toutes les réponses se trouvent dans celui de Marie-George Buffet, je ne comprends pas pourquoi tu persistes à vouloir soutenir la candidate du PS. Je pourrais en dire autant à Mélenchon, Filoche, Chavigné ou Généreux et bien d’autres.

Qu’est-ce que vous foutez encore dans ce panier de crabes où on joue déjà à la Lutte des Places ? Et pour quelles places, d’ailleurs ?

Pour moi, c’est décidé, sans état d’âme et sans illusion, c’est Marie-George Buffet.

Mes raisons sont là, et c’est aussi simple que ça :
 http://www.mariegeorge2007.org/Une-...

Cordialement

Jean-Michel Hureau



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Battre la droite pour mieux refonder la gauche, par Marc Dolez, suivi de ma réponse
21 mars 2007 - 15h24

OUI JMH

JE SUIS MILLE FOIS D’ACCORD AVEC TOI ET TU LE SAIS

JE NE COMPRENDS PAS LE RAISONNEMENT DE DOLEZ ET D AUTRES AU PS
OU PLUTOT JE COMPRENDS QU IL EST FONDE SUR UNE ERREUR DE BASE !!!!

LE PS PENSE ENCORE AUJOURD HUI COMME SI L ETAIT LE PS DE 81 C A D LE PREMIER PARTI DE GAUCHE EN FRANCE CELUI CAPABLE DE RASSEMBLER LE PLUS GRAND NOMBRE D ELECTEURS DE GAUCHE EN FRANCE...

Tu vois JMH, pour moi , elle est LA leur erreur ,et pas ailleurs : ils raisonnent sur un postulat erroné qui consiste à dire que le PS est TJS le premier parti de gauche en France !!!

C’es t faux depuis 2002 pour au moisn trois raisons :

 le PS , comme les autres, a pris une trempe le 21 avril 2002.
 la majorité PS a été désavouée par les Français lors du vote national sur le TCE
 le programme, la candidate et l’état major du Ps aujourd’hui ne sont plus de gauche, comme tu le soulignes justement et comme c’es t si facile à constater même pour un enfant de 4 ans

Je maintiens : le seul parti de gouvrenement de gauche en France aujourd’hui, même avec notre tout petit groupe parlementaire ( mais nous, nous en avons un quand même !!!!!) et nos 14.000 élus locaux, et bien faut pas chercher loin , c’est le PCF - et le pivot d’une refondation, i lest chez nous et pas ailleurs, en tout cas certainement plus au PS !

Marc, je t’engage à sortir de l’erreur fondamentale dans laquelle tu es... VOTE BUFFET , FAIS VOTER BUFFET.

Osémy



Battre la droite pour mieux refonder la gauche, par Marc Dolez, suivi de ma réponse
21 mars 2007 - 15h33

bonjour
pour avoir ete militant ps dans la section de la gauche socialiste...je peux vous affirmer que cela n aplus de sens de rester au ps et de tenir cette position de "gauche du ps" vous etes le ps tout court.
sortez du ps imposez un clash salutaire pour la gauche !
le trvail de terrain depuis 91ne donne pas assez de resultats
militants veritablement de gauche quittez le PS n on pas comme un lache a la jospin mais comme conscient que vous portez en vous les restes du ps

maxx de bagneux



Battre la droite pour mieux refonder la gauche, par Marc Dolez, suivi de ma réponse
21 mars 2007 - 15h42

Tout en partageant l analyse de JMH et de la Louve je joind l appel de MGB aux électeurs socialiste qui n est en rien un débauchage mais un appl clair a ceux qui veulent vraiment que la gauche soit a gauche et que la politique change vraiment dance pays .
Pour cela socialiste communiste antilibéraux n on qu une solution le bulletin MGB et son programme

CF VITRY

Lundi 19 mars, à la Mutualité, lors d’un débat sur les retraites, Marie-George BUFFET s’est adressée aux électrices et aux électeurs socialistes :

"Je comprends que vous soyez déçus. Que vous soyez mal dans votre coeur de gauche avec la campagne de Ségolène Royal. Elle ne porte pas un projet qui permettra à la gauche de réussir. Elle envoie la gauche dans le mur. Mais vous qui êtes de gauche, notamment vous qui, socialistes, vous êtes rassemblés sur le "NON" le 29 mai, ne perdez pas votre voix. Voulez-vous que demain on dise que la droite, c’est 65% ou 70% des français ? Que la seule opposition cest le PS et ses éléphants ? Est-ce ce paysage politique que vous voulez pour notre pays ? Il y a peut-être une autre solution. Il y a peut-être une solution qui soit réellement à gauche. C’est le sens de ma candidature : rassembler les hommes et les femmes qui veulent qu’il se passe quelque chose à gauche. Qui veulent que la gauche ait le courage, enfinn, d’affronter la nécessité de redistribuer l’argent, de promouvoir de nouveaux droits pour les salariés dans l’entreprise, de combattre pour une réorientation de l’Union Européenne.

Utilisez ma candidature pour dire que c’est à gauche que vous voulez aller. Si vous reprochez à Ségolène Royal de ne pas être assez clairement à gauche, ne partez pas à droite. Faites en sorte qu’une candidature qui porte cette politique de gauche prenne des couleurs et pèse au moment de l’élection. Il y a un premier tour, utilisez ce premier tour pour exprimer vos exigences et vos aspirations."

CF VITRY 94



Battre la droite pour mieux refonder la gauche, par Marc Dolez, suivi de ma réponse
21 mars 2007 - 16h10

il est temps, grand temps et il n’est pas trop tard de prendre vos responsabilités. Persister à croire, à penser que vous pourrez encore changer les choses de et à l’intérieur du PS c’est perdre votre temps et votre énergie qui seraient bien plus utiles ailleurs......
Je vous accueille les bras ouverts, et c’est peu dire de ma part , au regard du mépris que j’ai , depuis quelques années, du PS. Appel à voter MGB, construire et renforcer durablement la gauche anti libérale et anti capitaliste , donc exclure des partisans de Bové (M. Onfray), tout de suite pour les législatives......même si je pense que les européennes et régionales 2009 favoriseront au mieux ce rassemblement.
Bruno.B



Battre la droite pour mieux refonder la gauche, par Marc Dolez, suivi de ma réponse
21 mars 2007 - 17h31

Salut Jean Michel,

Je vois que tu retrouves ta verve,et ton engagement !Je partage ta réponse et conseille pour ceux qui le peuvent l’Huma d’aujourd’hui qui analyse l’ensemble aspects de la candidature de MG.Buffet.

Bonne santé à toi,

Roger bretagne



Battre la droite pour mieux refonder la gauche, par Marc Dolez, suivi de ma réponse
21 mars 2007 - 18h02 - Posté par

Pendant des décennies, dans les campagnes haut-Garonnaises, les dirigeants locaux du PS - IZARD, MERIC ....- ne se gênaient pas pour vider systématiquement l’électorat communiste de sa substance en pratiquant sans vergogne la propagande pour le "VOTE UTILE". Tous les moyens ont été bons pour réduire le PC à ce qu’il est devenu, sans compter qu’il y a mis beaucoup du sien,on sait cela depuis LONGTEMPS, sans compter les trahisons de LLABRES et beaucoup d’autres. Aujourd’hui, pourquoi aurions nous des états d’âme à nous servir de cet argument, alors qu’il est plus vrai et plus valable que jamais, face à la situation inédite créée par le PS, avec sa candidate bourgeoise bon teint, qui s’est affranchie de l’appareil socialiste depuis bien longtemps : elle n’avait jamais fait mystère de ses ambitions au-delà ou par-dessus son parti, on voit aujourd’hui le résultat ! Un programme inodore, incolore, sans la marque d’une GAUCHE du peuple et nécessaire pour mobiliser les forces vives, les forces militantes. On croirait du BAYROU, le frère jumeau du petit Busch. C’est pourquoi j’approuve entièrement ce qui est dit plus haut par d’autres - je ne parle pas du "petit" qui vient se défouler dans ce débat de gens sérieux - : pour les gens de gauche, il n’est pas d’autre alternative, pour être et voter utile, A GAUCHE, que de voter pour cette candidate d’exception qu’est Marie Georges ! Qu’attendez-vous, les vrais socialistes ? En 69, vous étiez nombreux à avoir choisi Jacques DUCLOS, face à DEFFERRE et ses 5 % : çà n’a pas empêché le PS de rebondir !! Et de quelle manière !!
ALLEZ : FAITES VOTER POUR LA VRAIE CANDIDATE DE GAUCHE.
Pierrot de la BIGORRE


Battre la droite pour mieux refonder la gauche, par Marc Dolez, suivi de ma réponse
21 mars 2007 - 18h02 - Posté par

Mais Marc Dolez, tu n’as pas compris et tu ne veux pas admettre encore le rejet aussi fort de la gauche qui a déçu !!! que de la droite qui cogne !!!

L’électorat de gauche n’a plus confiance ! Explique nous cette CUMA des ouiouistes et des nonistes du TCE chez les socialistes ????

Ton propos pourrait être intéressant mais il manque toujours et encore un élèment clé, à un mois d’une échéance forte, IL CONVIENT DE RENDRE AU MONDE DU TRAVAIL ET DE LA CREATION L’ARGENT, LA RICHESSE VOLEE PAR LE CAPITAL !!!!

C’est le fond du problème et tu n’en parles pas !!! Tout le reste c’est, ce n’est que du bla bla !!

Un Parisien m’interrogeait ces jours-ci mais où donc est passé Emmanuelli ??? On ne l’entend plus ?

Les multiples contacts que j’ai avec les gens et des gens de gauche me (nous) font dire quelle responsabilité vous portez , les socialistes dans la déception du monde du travail !!!

Mon unique petit espoir c’est de voir un score de reprise de confiance sur le vote Marie Georges Buffet. C’est vraiment mon unique espoir !!

Galou des Landes


Battre la droite pour mieux refonder la gauche, par Marc Dolez, suivi de ma réponse
23 mars 2007 - 13h50 - Posté par

Ce matin , sondage du "PARISIEN" M.G BUFFET + 2 POINTS

Lentement mais surement...

Nicole


Battre la droite pour mieux refonder la gauche, par Marc Dolez, suivi de ma réponse
21 mars 2007 - 19h34

"Battre la Droite" est, avec "le sursaut républicain", un vieux slogan du passé, défensif, qui a parfois conduit à des victoires électorales, ayant amené au pouvoir des gouvernements dits "de gauche" qui ont ensuite pratiqué des politiques de compromission avec le capital comme on dit.

L’argument massue était : "avec la Droite cela aurait été pire". A mon avis avec Jospin il y a eu beaucoup de pire et l’introduction du système ultralibéral en France avait commencé avec Mitterrand. Grand saccageur des espoirs de la Gauche.

Tout cela n’est plus à la hauteur des graves problèmes que rencontre notre pays et son peuple.

A cette classification Gauche/Droite, encore valable si on ne la réduit pas à l’idéologie pure, s’est juxtaposé le vrai clivage : adhésion à l’ultralibéralisme ou antilibéralisme.

Aucun candidat ne se réclame de l’ultralibéralisme évidemment. Le 29 mai 2006, ce système économique dominant, promu et installé par la commission de Bruxelles, a été rejeté par les français. Mais par candiddats interposés, l’utralibéralisme est en train de prendre sa revanche

Pour être clair, il y a trois candidats de l’ultralibéralisme : N Sarkozy n°1 sûrement, n° 2 Bayrou, valeur sûre, mais n° 3 pour vérouiller l’affaire Mme Royal. Tous ceux-là ont l’essentiel de leurs campagnes fait par les médias alignés, c à d l’immense majorité.

F Hollande et elle ont entraîné le PS dans cette voie d’accompagnement du système ultralibéral, qui ne comporte pas la moindre trace d’humanisme, ne parlons pas de social, l’année dernière.

Pour eux cela n’est qu’une question de carrière personnelle.

La situation actuelle réclame une vraie rupture avec le néo libéralisme. Des socialistes comme JL Mélenchon le savent, l’intelligence de Fabius le lui fait comprendre.

A la condition que le PC cesse d’être la caution de Gauche du PS, les socialistes sincères finiront par rompre avec ce qui est devenu avant tout un appareil au service d’ambitions personnelles.

Jean-Marie Berniolles



Battre la droite pour mieux refonder la gauche, par Marc Dolez, suivi de ma réponse
22 mars 2007 - 07h46

La perte d’un certain nombre d’électeur par la gauche qui aujourd’hui vote LE PEN, viens du fait que, nous n’allons pas assez loin dans nos propositions. Ces électeurs veules remuer le panier de crabes, comme l’on dit, et sons partis. Si nous avons un vrai programme de gauche, avec non pas des promesses, mais des certitudes, comme le fait Marie George BUFFET, une bonne parti d’antre eux reviendrons vers la gauche. LE PEN ne ce nourrie que du mal être des gens. Alors rassemblons le maximum sur la candidature de gauche antilibérale, et faisons voter MGB. Pour moi c’est la seule solution pour retrouver une partie de ces déçus depuis 1983.



Battre la droite pour mieux refonder la gauche, par Marc Dolez, suivi de ma réponse
22 mars 2007 - 12h35 - Posté par

Le seul vote utile c’est MGB et dénonçons BAYROU
le frère jumeau de Sarkozy qui a voter depuis 5ans
toutes les lois anti-sociales avec la majorité de l’ump.
Donc le choix est clair les déçus du PS doivent se retrouver
sur le vote MGB qui va peser sur le PS dès lors qu’il sera
important, voter Bayrou ce n’est pas un vote de changement
dont les français ont besoin, Bayrou c’est un homme de droite.
Ne vous laisser pas avoir car vous iriez non pas vers des lendemains
qui chantent, mais vers un désastre politique, ce serait grave car
ce pourrait être l’élimination de la gauche et l’instauration d’une
alliance gouvernementale PS et UDF à l’allemande dont notre
peuple à tout à y perdre, et puis Bayrou est bien un libéral il a
bien appeler à voter OUI au traité européen.
Il n’est pas concevable que des anti-libéraux votent contre leur
camp en le faisant soit pour Bayrou ou Sarkosy.....
Le bon sens doit l’emporter les français veulent plus de gauche et
non pas plus de droite.

Jean_Claude


Battre la droite pour mieux refonder la gauche, par Marc Dolez, suivi de ma réponse
23 mars 2007 - 11h36 - Posté par

La refondation d’un authentique parti socialiste passe par la refondation d’une gauche authentiquement populaire, donc, par le vote MGB au 1er tour, le seul qui porte une mise en cohérence de la dynamique sociale et d’une dynamique politique , à même d’offrir au peuple une "puissance politique" face à l’économisme néolibéral clairement refusé le 29 Mai 2005.

L’avenir d’une gauche populaire n’existe que dans un rassemblement dont la force liante reste "l’urgence sociale" !


Battre la droite pour mieux refonder la gauche, par Marc Dolez, suivi de ma réponse
23 mars 2007 - 11h52

Marc, que penses tu de la dernière sortie de Ségolène de créer un fond de pension collectif.
N’est-ce-pas faire passer le marché libre et non faussé en matière de retraite avec des fonds capitalisés qui iront jouer un rôle antisolidaire.
Que penses- tu de sa déclaration ce matin disant qu’elle n’abrogerait pas la loi Fillion, qu’il fallait faire plus intelligent et qu’elle appelait à une remise à plat.



Battre la droite pour mieux refonder la gauche, par Marc Dolez, suivi de ma réponse
24 mars 2007 - 20h30 - Posté par

Dire ,ou écrire que Jospin est un lâche, cela n’est pas vrai ,et ce n’est pas honnête de penser de la sorte, un homme vexé à le droit de se révolter, peut être à tord mais la liberté est à ce prix .

M.G.B déclare redistribuer l’argent, et pourquoi, d’où vient cet argent ?une meilleur redistribution c’est à mon avis plus réaliste pour toute la société .

Certes Henri Emmanuelli est plus que silencieux, est-il encore un bagarreur politique ? .

La politique c’est pas simple, demander a Noel Mammer ou est passé son vélo ?

Il est vrai, pour un encarté au P.S , voter ségo c’est un peut dur.

Voter M.G.B. semble plus cohérent, pour de multiples raisons, pour moi trop long a écrire .

salut et fraternité
Guy Rosay





Le 8e Congrès du Parti communiste de Cuba a commencé ses travaux "Hasta la victoria siempre"
samedi 17 - 11h55
de : nazairien
Cuba : Il y a 60 ans , les États-Unis bombardaient Cuba
samedi 17 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Madama : « un véritable gâchis humain »
vendredi 16 - 14h00
1 commentaire
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 - 17h38
Jean-Luc Mélenchon : Périple Equateur/Bolivie
jeudi 15 - 14h23
de : joclaude
Calais, Grande-Synthe : chiffrer les violences d’État faites aux exilés
jeudi 15 - 09h49
Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
de : Asso Ménil Mon Temps
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune » Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
6 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude
Notre menu gastronomique - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 7 - 11h34
de : Hdm
Juan Branco:nous CONSTATONS que le sang a déjà commencé à couler (cf. les Gilets jaunes blessés, mutilés, éborgnés)
mardi 6 - 15h45
de : joclaude
VACCINS : la France sait pas faire, le flaconnage si ?
lundi 5 - 17h57
de : joclaude
1 commentaire
Moi j’ai pleuré quand le 1er homme a marché sur la lune
lundi 5 - 17h41
de : jean1
1 commentaire
Mesures liberticides : pour qui sonne le glas ?
lundi 5 - 17h19
de : joclaude
Conférence de presse sur la covid-19 de Christophe Alévêque.(video)
dimanche 4 - 12h15
de : jean1
Black Bloc : au cœur de l’extrême gauche américaine (video)
dimanche 4 - 11h59
de : jean1
OCCUPATION DE L’ODÉON : UN THÉÂTRE QUI NE SE TIENT PAS SAGE
samedi 3 - 21h19
de : joclaude
Scandaleux toubibs vaccineurs !
samedi 3 - 20h37
de : joclaude
1 commentaire
Le monarque ne s’est pas adressé qu’aux Français : il s’est adressé en filigrane à ses sponsors.
samedi 3 - 20h05
de : joclaude
Querelles sur les vaccins:Le directeur général de l’AP-HP convoqué par Véran
samedi 3 - 19h41
de : joclaude
1 commentaire
De l’origine du vouvoiement.
vendredi 2 - 19h39
de : jy.D

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
6 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite