Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Les anti-CPE de 2006 ne veulent pas d’un "CPE de gauche" en 2007 (video)


de : Rosa Moussaoui
samedi 7 avril 2007 - 16h10 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires
JPEG - 32.1 ko

de Rosa Moussaoui

Le "contrat" de Ségolène Royal suscite au mieux le scepticisme, au pire l’inquiétude dans les rangs des organisations de jeunesse.

La proposition de "contrat première chance" de Ségolène Royal ne soulève pas l’enthousiasme des organisations de jeunesse qui ont battu le pavé, l’an dernier, contre le CPE, c’est le moins que l’on puisse dire. Bruno Julliard, président de l’UNEF, avoue même son "inquiétude" et ses interrogations quant aux zones d’ombres qui subsistent sur les modalités d’embauche d’un tel contrat. Sur le fond, le syndicaliste étudiant doute de l’impact sur le chômage des jeunes d’"un énième contrat spécifique" qui risque, selon lui, de "niveler les rémunérations vers le bas".

Il met aussi en garde contre "l’effet d’aubaine" qu’entraînerait la prise en charge par les pouvoirs publics des salaires et cotisations sociales, sans que soit garantie la pérennité des emplois ainsi créés. "C’est une réponse inappropriée", tranche-t-il. Même analyse du côté des jeunes communistes, qui dénoncent "une logique qui fait supporter au budget de la nation ce qui devrait être à la charge des entreprises" et estiment que, "si cette proposition restait en l’état, elle s’apparenterait à une nouvelle attaque contre le Code du travail", voire à "une nouvelle version du CPE".

"Avancer une proposition destinée aux jeunes victimes de l’exclusion scolaire, c’est prendre acte de leur échec, sans s’interroger sur ce qui pourrait leur permettre de réussir leur parcours de formation", note également Cédric Clérin, secrétaire national du MJC.

En campagne pour Ségolène Royal, le secrétaire national des jeunes socialistes, Razzye Hammadi, préfère mettre l’accent sur le caractère spécifique de ce dispositif ciblé sur les très petites entreprises et l’artisanat, qui constituent selon lui un gisement d’emplois vacants. Reste que le responsable du MJS estime qu’il ne faut pas laisser s’installer l’idée d’un « CPE de gauche », une perspective qu’il croit « impossible ». « Le salaire minimum doit être le SMIC, et la période d’essai ne doit pas excéder trois mois, car un patron n’a pas besoin d’un an pour savoir si le salarié fait l’affaire », insiste-t-il.

Pour tous, les priorités restent la résorption de l’emploi précaire des jeunes, la lutte contre les discriminations à l’embauche et la mise en place d’une allocation d’autonomie pour les jeunes en formation ou à la recherche d’un emploi. Bruno Julliard insiste, lui, sur « la suppression du CNE », « la réglementation et la rémunération des stages » et la « protection sociale pour les jeunes à la recherche d’un premier emploi ». Autre urgence, selon lui : la « reconnaissance des qualifications » qui permettrait de libérer les emplois non qualifiés sur lesquels se rabattent, en désespoir de cause, les jeunes les plus diplômés.

Sur la forme enfin, le nom même de cette mesure, « contrat première chance », fait grincer des dents, un an après l’extraordinaire mobilisation contre le contrat première embauche. « Je ne suis pas Séguéla, mais en termes de communication j’appelle ça une connerie », ironise le président de l’UNEF.

http://www.humanite.fr/journal/2007...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Les anti-CPE de 2006 ne veulent pas d’un "CPE de gauche" en 2007 (video)
8 avril 2007 - 00h15

J’ai participé à l’organisation de la mobilisation anti CPE dans mon lycée l’année dernière et je peux vous dire que je ne le confonds pas du tout avec le Contrat Première Chance de Royal !! Au contraire je fais bien la différence entre une mesure inique et une mesure généreuse !

D’ailleurs à propos mettez vous à jour, les derniers propos de Julliard :
"Je suis beaucoup moins sceptique et beaucoup moins inquiet que les jours précédents"



Les anti-CPE de 2006 ne veulent pas d’un "CPE de gauche" en 2007 (video)
8 avril 2007 - 00h31

Cette proposition est vraiment scandaleuse, car comment oublier que dans les années 80 pour les jeunes en échec scolaire on proposait des préapprentissages dés 14 ans à partir de la 5ème. C’était à eux de trouver l’employeur, de plus les employeurs n’avaient aucune obligation et prenait les professeurs pour des potiches.
Le résultat que nous avons vu aprés c’est que plus aucun ou trés peu d’employeurs ne voulait un apprenti qu’il fallait rémunérer un peu. Cela a ouvert la voie au Stage offert gratuitement aux entreprises d’étudiants à la recherche d’un débouché professionnel. Le donnant donnant est de mauvais gout quand on donne aux patrons la possibilité d’embaucher gratuitement. Sans parler des jeunes enseignantes qui attendent des longs mois leur premier salaire ou leur premier poste.
Oui vrament il faut responsabiliser les entreprises.
Pour atteindre cet objectif, le vote de MGB est vital pour l’avenir de la jeunesse. Plusieurs générations ont été sacrifiés faisons en sorte que cette logique libérale cesse.

Amicalement.
Annie.



Les anti-CPE de 2006 ne veulent pas d’un "CPE de gauche" en 2007 (video)
8 avril 2007 - 10h31

Aucune ressemblance entre le contrat première chance (CPC) et feu le contrat première embauche (CPE) précision importante au regard de l’inquiétude que soulevait cette proposition et dont Bruno Julliard, président de l’UNEF s’en ait fait le rapporteur auprès de Ségolène. La sociologue Dominique Méda a précisé le projet pour lever toute ambiguïté.

"Aujourd’hui les jeunes sans qualification ont un taux de chômage de 43% et occupent des emplois précaires, beaucoup à temps partiel subi et en intérim". Le contrat première chance (CPC) n’est pas un contrat précaire spécial jeunes. Le CPC se veut un "parcours" comprenant une période de remise à niveau et d’adaptation de trois mois, suivie d’un CDI classique ou d’un contrat en alternance (apprentissage ou professionnalisation). Il est destiné aux jeunes sortant chaque année de l’école sans qualification.

Ce projet est destiné à aider les jeunes sans qualification et en même temps à soutenir les PME et TPE sans que cela constitue des charges supplémentaires à la société ; C’est à dire que le CPC est "une réforme simple et claire qui sécurise le jeune pendant un an sur son salaire et la petite entreprise sur son salarié, pour ensuite déboucher sur un contrat à durée indéterminée". Ce dispositif est formalisé par une convention tripartite signée entre le jeune, la région et l’employeur, ce parcours donnera lieu à une exonération totale de la rémunération du jeune pour l’employeur pendant un an.

Il est destiné également au bénéfice des petites entreprises" (moins de vingt salariés) et "les entreprises qui connaissent des difficultés de recrutement", de très petites entreprises de moins de dix salariés, par exemple du BTP, de l’hôtellerie-restauration et du commerce

Pour éviter les effets d’aubaine, "les entreprises ne peuvent accueillir qu’un seul jeune", et "un délai d’un an doit être respecté entre deux entrées en contrat première chance". "En cas de rupture du contrat au bout d’une année" à l’initiative de l’employeur et en l’"absence de cause réelle et sérieuse, l’entreprise doit rembourser l’ensemble de l’aide" prévoit le rapport Méda.

Cette mesure est financée dans le cadre de la remise à plat des 65 milliards d’euros d’aide aux entreprises, est jugé "inférieur dans tous les cas à un milliard d’euros". Ce qui signifie que le coût en définitif est nul puisque c’est uniquement un redéploiement des aides existantes. ( http://poly-tics.over-blog.com/ )Il n’a pas échappé à Ségolène que ces 65 milliards d’euros d’aide aux entreprises, profitent également aux grandes entreprises alors même que la moitié du capital des entreprises du CAC 40 est détenue par des fonds de pension américains (chiffre 2004). De fait, une partie des aides vont aux actionnaires américains car ces mêmes sociétés dégageaient d’énormes bénéfices (+ 25% en 2005 et +17% en 2006). L’ordre juste économique c’est aider les entreprises qui en ont le plus besoin et considérant que ce sont des deniers publics faire en sorte qu’ils n’aillent participer à la hausse des dividendes à destinations des actionnaires étrangers.

Bruno Julliard, président de l’UNEF, a jugé "rassurantes" vendredi les explications fournies.

bienvenue sur :http://poly-tics.over-blog.com/



Les anti-CPE de 2006 ne veulent pas d’un "CPE de gauche" en 2007 (video)
8 avril 2007 - 14h56

C’est etrange , moi aussi j’ai lutté contre le CPE , le PS propose un CPE de gauche , et le PCF est pret a toutes alliance avec le PS !
Il ne fallait pas imposer la candidature de MG BUFFET dans les collectifs , par une "invasion " PCF dans les comités et l’union était sauve au lieu d’avoir une foule de candidatures aux premier tour de l’election
de plus un PCF qui n’ose pas se dire communiste , ça ne ressemble a rien ! surtout que sur mon canton le PCF recouvre les affiches de la LCR , LO ... mais pas le PS etrange !!!!



Les anti-CPE de 2006 ne veulent pas d’un "CPE de gauche" en 2007 (video)
8 avril 2007 - 16h15 - Posté par

y pue ton commentaire .... vous nous saouler les anti coco de base ..... toujours les même rengaines débiles, votre démago de gauchistes à deux neurones .... vivement que les élections soient terminées qu’on arrète de vous entendre pendant cinq ans ...


Les anti-CPE de 2006 ne veulent pas d’un "CPE de gauche" en 2007 (video)
8 avril 2007 - 18h22 - Posté par

je ne vois pas en quoi , il est odorant ce commentaire ! purquoi t’enerves tu ainsi , toi aussi tu colles comme cela ?
on ne parlera pas de nous pendant cinq ans , ce sera etonnant , la seule difference c’est que je lutte sur les lieux de travail , alors que le pcf sera dans les salons dorés de l’assemblée nationale avec ses amis sociaux-liberaux, pendant cinq ans ! avant la rupture pour cause d’élections , puis de nouveau avec les socialos !





8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 - 15h06
de : Roberto Ferrario
Hommage à Giorgio Forti
dimanche 7 - 10h57
de : UJFP
Message urgent des occupants du théatre de l’Odéon
samedi 6 - 23h51
de : Alain Collet
Les sables radiologiques du désert
samedi 6 - 21h50
de : AIPRI
1 commentaire
Dossier : Penser et lutter avec Rosa Luxemburg
samedi 6 - 21h08
de : contretemps
3 commentaires
Regards sur CUBA, pays des Humbles et Humaniste !
samedi 6 - 10h51
de : joclaude
L’économie « post-covid » : Neuve ou d’occasion ??? – “Le Crime du Garagiste” – Le Casse Banco-centraliste !
vendredi 5 - 16h16
de : Lepotier
3 commentaires
Rojava : la révolution des femmes
jeudi 4 - 20h51
de : jean1
Radio praxis : C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 4 - 05h59
de : Hdm
Affaire « Bismuth » : Nicolas Sarkozy est condamné pour corruption
mercredi 3 - 16h03
de : joclaude
La députée irlandaise Claire Daly a décidé de protéger la Russie d’un flot d’accusations ridicules
mercredi 3 - 15h12
de : joclaude
1 commentaire
L’hégémonie culturelle selon Gramsci Par Aurélien Berthier
mercredi 3 - 09h28
de : Roberto Ferrario
« Je ne veux pas mourir, mais vu la situation, ils ne me laissent pas le choix »
mardi 2 - 21h24
de : jean1
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 - 17h03
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Une claque au lieu de deux pour les chômeurs
mardi 2 - 15h53
1 commentaire
Vive la Chine Populaire et son Parti Communiste
mardi 2 - 10h20
de : Hervé Fuyet
3 commentaires
Sursauts en provocations des Etats-Unis sur la Syrie et l’Irak
lundi 1er - 17h41
de : joclaude
1 commentaire
Solidarité avec Dimitris Koufontinas
lundi 1er - 16h59
de : Secrétariat du Secours Rouge International
"Modèle" chinois ? Il semble bien que soient chez nous seulement les fermes à 1000 vaches et aux 3000 cochons !
lundi 1er - 12h06
de : joclaude
2 commentaires
Et vive ce monde multipolaire anti-impérialiste
lundi 1er - 11h34
de : joclaude
2 commentaires
Paris. Ce 2 mars, rassemblement de soutien aux travailleurs de l’Infrapôle en lutte !
dimanche 28 - 16h19
de : jean1
Xi Jinping déclare la Chine exempte de pauvreté absolue…
samedi 27 - 17h54
de : joclaude
Comprendre le confinement de Dunkerque : 350 soldats américains viennent d’y débarquer !
vendredi 26 - 19h13
de : André
1 commentaire
Le péril facho-centriste : C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 26 - 19h08
de : Hdm
1 commentaire
Islamo-gauchisme : bêtise politicienne et aveuglement universitaire
vendredi 26 - 15h36
de : joclaude
4 commentaires
Vaccin Cubain : l’Humain d’abord ! Nous ne sommes pas une multinationale !
vendredi 26 - 14h40
de : joclaude
1 commentaire
Texas : vague de froid + peur du socialisme = chaos
vendredi 26 - 11h12
"Semaine morte" des Vies Scolaires à partir du 22 mars | Communiqué de presse
jeudi 25 - 22h31
de : Coordination Nationale des Collectifs d’AED
France : Troisième appel de mobilisation contre la réintoxication du monde
mercredi 24 - 21h31
de : jean1
1 commentaire
L’OMS n’a rien vu à Wuhan
mercredi 24 - 21h02
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
Bravo à Cédric Herrou et à sa famille pour le lien ci-dessous.
mercredi 24 - 19h21
de : jean1
Venezuela : L’Union Européenne sanctionne 19 fonctionnaires alors que l’ONU demande la levée des sanctions ?
mercredi 24 - 16h49
de : joclaude
2 commentaires
COVID-19 : Vaccin Cubain Soberana 02, porteur d’espoir !
mercredi 24 - 16h29
de : joclaude
2 commentaires
Dixit Macron : les impôt n’augmenteront pas, et puis les taxes c’est pas des impôts !
mercredi 24 - 16h18
de : joclaude
Essai : faire sauter la banque
mardi 23 - 18h50
de : jean1
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 - 18h03
de : Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
François Ruffin, COVID-19 : Un vaccin pour le bien public !
mardi 23 - 17h36
de : joclaude
Coup de poker d’Uber pour imposer son modèle à l’Europe
mardi 23 - 15h17
Bataille dans le CAC40 à coups de milliards au-dessus de nos têtes !
mardi 23 - 10h58
de : joclaude
Procès Farida C. infirmière en colère !
mardi 23 - 10h31
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite
Discrimination "anti-syndicale" à Info’Com-CGT finalement dénoncée dans un livre...
mercredi 27 janvier
4 commentaires
NDLR de Bellaciao : le (nous) employé par Mickaël Wamen fait référence aux (punitions) infligées par InfoCom-CGT à trois camarades : 15 jours de suppression de salaire pour Mickaël Wamen et pour Sidi Boussetta (actuellement Secrétaire adjoint UL CGT Blois) et non renouvellement (licenciement) du contrat de travail de Mickaël, Sidi et de Roberto Ferrario (membre fondateur du site Bellaciao.org) pour avoir exprimé leur désaccord avec ces méthodes discriminatoires... Au royaume de la CGT. La (...)
Lire la suite
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite