Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
2 commentaires
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Camille Barré, une candidate singulière


de : Anne Chemin
vendredi 8 juin 2007 - 18h05 - Signaler aux modérateurs
4 commentaires
JPEG - 11 ko

de Anne Chemin

Lorsqu’elle évoque son enfance et son adolescence, Camille Barré parle toujours au féminin. "J’étais souvent silencieuse, raconte-t-elle. Un peu explosive, aussi." Pourtant, à l’époque, Camille Barré s’appelait Gilles et était l’un des deux garçons d’une famille de cinq enfants. "J’étais un petit gars pas du tout efféminé, toujours prêt à en découdre avec ses camarades dans la cour de récréation. Mais, très rapidement, je me suis sentie différente, j’avais l’impression d’être une fille. Cela a évidemment créé une grande confusion dans mon esprit : je vivais cela comme une anomalie, une singularité, un dérèglement."

Camille Barré, qui a changé de sexe en 1999, est la candidate du Parti communiste dans la 7e circonscription des Hauts-de-Seine, qui regroupe les communes résidentielles de Garches, Rueil-Malmaison et Saint-Cloud. A 48 ans, elle est la première transsexuelle à se présenter aux élections législatives. "C’est une femme courageuse, qui a choisi d’assumer son identité, note la secrétaire départementale du PCF du département, Brigitte Gonthier-Maurin. Quelqu’un de très dynamique, de très original, qui a beaucoup galéré. Son engagement politique est le prolongement de son combat personnel en faveur de l’émancipation et de l’égalité."

Dans cette circonscription où le candidat communiste a recueilli 1,47 % des voix en 2002, Camille Barré affrontera le nouveau président (UMP) de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier. Les deux candidats se connaissent bien pour avoir bataillé, par justice interposée, au cours de l’année 2005 : Camille Barré souhaitait alors se marier avec sa compagne, Monica Leon, un transsexuel argentin qui était resté un homme pour l’état civil. En tant que maire de Rueil-Malmaison, Patrick Ollier s’était alors fermement opposé à cette union "militante".

Camille Barré a grandi à Paris, dans la loge de l’école Notre-Dame-de-Grâce de Passy, dont sa mère était concierge. Son père, qui parcourt le monde dans la marine marchande, quitte très vite le domicile conjugal. " Ses absences lui permettaient d’échapper à ses responsabilités d’époux et de père." Après son départ, Mme Barré élève seule ses cinq enfants. "Elle travaillait dur et elle nous dressait plus qu’elle ne nous élevait. Le sentiment que j’ai aujourd’hui, c’est qu’elle nous aimait mais qu’elle n’arrivait pas à l’exprimer."

Vêtue des blazers bleu marine que les familles de l’école donnent à sa mère, Camille Barré grandit dans le petit monde feutré du Passy des années 1960. Dans la loge, la table de la salle à manger est recouverte d’une montagne de linge à repasser et l’on sonne la soupe en tapant sur les tuyaux de chauffage. Le soir, les enfants jouent dans la cour de l’école, à côté d’une statue de la Vierge Marie, et se déguisent avec les costumes destinés aux spectacles de fin d’année. "Mon frère faisait le prince, moi la princesse. J’essayais déjà de m’approprier les codes vestimentaires féminins."

A 13 ans, Camille Barré change brusquement d’univers : la famille quitte les rues tranquilles du 16e arrondissement pour une cité HLM de Boissy-Saint-Léger (Val-de-Marne) dont Mme Barré devient la gardienne. "Je me suis retrouvée au milieu de jeunes de banlieue qui roulaient des mécaniques, des petits mâles en puissance qui disaient des gros mots et qui se bousculaient dans la cour. Il fallait que je me défende : j’ai fini par endosser un habit qui n’était pas le mien." L’adolescent fréquente des loubards et finit par être suivi par un éducateur à la suite d’un vol de vêtements dans un magasin. "J’ai vite réalisé le danger de cette dérive."

Pour Camille Barré, qui se sent de plus en plus mal dans son corps de garçon, l’adolescence est une véritable épreuve : sa voix mue, son corps se transforme, son statut social change. Pour échapper à ce corps d’homme, l’adolescent ruse avec les codes vestimentaires et adopte un look androgyne à la David Bowie qui le fait passer pour un excentrique. "C’est très difficile de vivre avec un secret aussi terrible. On a l’impression d’être dans un mensonge permanent, on a tout le temps peur d’être démasqué, on a envie de se supprimer : je serrais les dents pour éviter de pleurer ou de hurler."

Camille Barré, qui se travestit en femme à son domicile, devient commis dans une boulangerie, préparateur de commandes pour un grossiste, livreur de linge pour des hôtels, puis agent technique au conservatoire de Rueil-Malmaison. En 1989, le jeune homme se marie. "On s’aimait mais on était dans le mensonge : mon épouse voyait ma fragilité et elle connaissait bien mes problèmes de sexualité. Pendant ces années, j’ai réfléchi à ces problèmes d’identité et, un jour, j’ai trouvé au Virgin Megastore un bouquin sérieux de sociologie sur la transsexualité. Je me suis dit : voilà le point d’ancrage de tous mes problèmes."

En 1993, Camille Barré décide de divorcer et distribue à ses proches un document sur la transsexualité photocopié à la bibliothèque de Beaubourg. "Je n’étais ni surpris ni choqué, raconte un de ses amis d’enfance, Jean Damiens. Je me suis juste dit : tiens, c’était donc ça. J’avais toujours senti un malaise, mais je n’avais jamais mis les mots de transsexualité dessus." Commence alors un long parcours médical : Camille Barré se rend en 1996 à la consultation d’andrologie de l’hôpital Cochin, passe des tests hormonaux et chromosomiques, est suivi pendant plus d’un an par un psychiatre.

Son corps se transforme peu à peu grâce à un traitement hormonal et, en 1998, Camille Barré se fait opérer. "Ma vie de femme a vraiment commencé là. Je suis rentrée chez moi, je pleurais de joie, j’habitais enfin ma maison corporelle. Je ne l’ai jamais regretté : accepter son corps, c’est tellement apaisant." La justice française, qui accepte les changements de sexe depuis un arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme de 1992, modifie en 1999 son état civil : Gilles choisit de s’appeler Camille, Joséphine, les seconds prénoms de son épouse et de sa mère, les deux femmes qui ont compté dans sa vie. "Elle s’est enfin trouvée, résume Jean Damiens. Elle est en harmonie avec elle-même."

Sa mère, aujourd’hui décédée, a toujours eu du mal à lui parler au féminin, mais ses soeurs, et surtout son frère, ont accepté sa transformation. Au conservatoire de Rueil-Malmaison, certains parents d’élèves l’ont accueillie avec des fleurs, d’autres ont continué à l’appeler Gilles. Après avoir milité dans les associations "trans", Camille Barré a rejoint l’Inter-LGBT (lesbienne, gay, bi, trans), qui organise tous les ans la Marche des fiertés, à Paris. Aujourd’hui, elle milite au Parti communiste, un mouvement qui porte, dit-elle, de belles idées. "Ce long parcours m’a donné une force immense, conclut-elle. Aujourd’hui, pour m’arrêter, il faut m’abattre !"

http://www.lemonde.fr/web/article/0...

http://soutiencamillebarre.hautetfo...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Camille Barré, une candidate singulière
9 juin 2007 - 09h41

Du courage, de la volonté et en avoir chié outre mesure dans la vie.
Pas de doute, elle est des notres ! _ :)

Avec admiration et fraternité

Brunz

(p.c. (post cryptum) : "merde" pour demain !)



Camille Barré, une candidate singulière
9 juin 2007 - 15h28 - Posté par

brunz
pas daccord avec toi ,
en gros ceux qui n ’en n’ ont pas chié ne peuvent pas etre communiste ?????????????
un peut limite limite ton post

andré


Camille Barré, une candidate singulière
10 juin 2007 - 09h25 - Posté par

Cher André 18,

parfois l’humour décalé passe mal sur le ouaib...
Il est évident qu’ "en chier" n’est pas une condition sine qua non de "communistité" (ni de quoi que ce soit d’autre, d’ailleurs).
Mais ça aiguise souvent l’esprit, façonne un peu le caractère et développe souvent l’empathie ! _ :)

Voili-voilu

Amitiés

Brunz


Camille Barré, une candidate singulière
9 juin 2007 - 18h15

FRATERNELLEMENT...

... bravo Camille !

NOSE






Hommage à Giorgio Forti
dimanche 7 - 10h57
de : UJFP
Message urgent des occupants du théatre de l’Odéon
samedi 6 - 23h51
de : Alain Collet
Les sables radiologiques du désert
samedi 6 - 21h50
de : AIPRI
Dossier : Penser et lutter avec Rosa Luxemburg
samedi 6 - 21h08
de : contretemps
2 commentaires
Regards sur CUBA, pays des Humbles et Humaniste !
samedi 6 - 10h51
de : joclaude
L’économie « post-covid » : Neuve ou d’occasion ??? – “Le Crime du Garagiste” – Le Casse Banco-centraliste !
vendredi 5 - 16h16
de : Lepotier
2 commentaires
Rojava : la révolution des femmes
jeudi 4 - 20h51
de : jean1
Radio praxis : C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 4 - 05h59
de : Hdm
Affaire « Bismuth » : Nicolas Sarkozy est condamné pour corruption
mercredi 3 - 16h03
de : joclaude
La députée irlandaise Claire Daly a décidé de protéger la Russie d’un flot d’accusations ridicules
mercredi 3 - 15h12
de : joclaude
1 commentaire
L’hégémonie culturelle selon Gramsci Par Aurélien Berthier
mercredi 3 - 09h28
de : Roberto Ferrario
« Je ne veux pas mourir, mais vu la situation, ils ne me laissent pas le choix »
mardi 2 - 21h24
de : jean1
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 - 17h03
de : Roberto Ferrario
2 commentaires
Une claque au lieu de deux pour les chômeurs
mardi 2 - 15h53
1 commentaire
Vive la Chine Populaire et son Parti Communiste
mardi 2 - 10h20
de : Hervé Fuyet
3 commentaires
Sursauts en provocations des Etats-Unis sur la Syrie et l’Irak
lundi 1er - 17h41
de : joclaude
1 commentaire
Solidarité avec Dimitris Koufontinas
lundi 1er - 16h59
de : Secrétariat du Secours Rouge International
"Modèle" chinois ? Il semble bien que soient chez nous seulement les fermes à 1000 vaches et aux 3000 cochons !
lundi 1er - 12h06
de : joclaude
2 commentaires
Et vive ce monde multipolaire anti-impérialiste
lundi 1er - 11h34
de : joclaude
2 commentaires
Paris. Ce 2 mars, rassemblement de soutien aux travailleurs de l’Infrapôle en lutte !
dimanche 28 - 16h19
de : jean1
Xi Jinping déclare la Chine exempte de pauvreté absolue…
samedi 27 - 17h54
de : joclaude
Comprendre le confinement de Dunkerque : 350 soldats américains viennent d’y débarquer !
vendredi 26 - 19h13
de : André
1 commentaire
Le péril facho-centriste : C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 26 - 19h08
de : Hdm
Islamo-gauchisme : bêtise politicienne et aveuglement universitaire
vendredi 26 - 15h36
de : joclaude
4 commentaires
Vaccin Cubain : l’Humain d’abord ! Nous ne sommes pas une multinationale !
vendredi 26 - 14h40
de : joclaude
1 commentaire
Texas : vague de froid + peur du socialisme = chaos
vendredi 26 - 11h12
"Semaine morte" des Vies Scolaires à partir du 22 mars | Communiqué de presse
jeudi 25 - 22h31
de : Coordination Nationale des Collectifs d’AED
France : Troisième appel de mobilisation contre la réintoxication du monde
mercredi 24 - 21h31
de : jean1
1 commentaire
L’OMS n’a rien vu à Wuhan
mercredi 24 - 21h02
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
Bravo à Cédric Herrou et à sa famille pour le lien ci-dessous.
mercredi 24 - 19h21
de : jean1
Venezuela : L’Union Européenne sanctionne 19 fonctionnaires alors que l’ONU demande la levée des sanctions ?
mercredi 24 - 16h49
de : joclaude
2 commentaires
COVID-19 : Vaccin Cubain Soberana 02, porteur d’espoir !
mercredi 24 - 16h29
de : joclaude
2 commentaires
Dixit Macron : les impôt n’augmenteront pas, et puis les taxes c’est pas des impôts !
mercredi 24 - 16h18
de : joclaude
Essai : faire sauter la banque
mardi 23 - 18h50
de : jean1
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 - 18h03
de : Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
François Ruffin, COVID-19 : Un vaccin pour le bien public !
mardi 23 - 17h36
de : joclaude
Coup de poker d’Uber pour imposer son modèle à l’Europe
mardi 23 - 15h17
Bataille dans le CAC40 à coups de milliards au-dessus de nos têtes !
mardi 23 - 10h58
de : joclaude
Procès Farida C. infirmière en colère !
mardi 23 - 10h31
de : joclaude
Recommandation sur les propos de Frédérique Vidal annonçant demander une enquête sur l’islamo-gauchisme à l’Université
mardi 23 - 00h12
de : CS de l’InSHS

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
2 commentaires
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite
Discrimination "anti-syndicale" à Info’Com-CGT finalement dénoncée dans un livre...
mercredi 27 janvier
4 commentaires
NDLR de Bellaciao : le (nous) employé par Mickaël Wamen fait référence aux (punitions) infligées par InfoCom-CGT à trois camarades : 15 jours de suppression de salaire pour Mickaël Wamen et pour Sidi Boussetta (actuellement Secrétaire adjoint UL CGT Blois) et non renouvellement (licenciement) du contrat de travail de Mickaël, Sidi et de Roberto Ferrario (membre fondateur du site Bellaciao.org) pour avoir exprimé leur désaccord avec ces méthodes discriminatoires... Au royaume de la CGT. La (...)
Lire la suite
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite