Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Ça y est, le libéralisme a été vaincu, il a prouvé sa défaite.


de : 8119
dimanche 6 janvier 2008 - 11h12 - Signaler aux modérateurs

Ça y est, le libéralisme a été vaincu, il a prouvé sa défaite.

Depuis le début les croyants de la discipline selon laquelle c’étaient les règles (stupides) qu’il fallait changer et non créer de sempiternels aménagements additionnels, qui ne tiennent jamais tant ils sont né d’analyses superficielles et désintéressées, depuis le début ceux-là étaient une très petite minorité.

Remettre en cause ce qui est le cadre de toutes les analyses c’est un peu dire « hé les gars vous débattez dans le vent, là ». Croissance, économie, taux de change ? Niveau de vie, salaires, etc.. tout ce vocabulaire est antique désormais. Il ne s’appliquaient en rien à des mécanismes utiles dans l’engrenage social, c’en était totalement débrayé.

Le fait que le capitalisme prouve son innocuité à homogénéiser les échanges dans une société technologique, est logique et il n’y a aucune victoire ni aucune joie à constater qu’il aura fallu attendre jusqu’aux génocides de masse à but lucratif pour s’en apercevoir, puisque précisément c’est là que la système butte en touche.

Dans un tel cas les regards se tournent vite et avec un meilleur intérêt vers là où il y a une porte de sortie. C’est juste dommage que l’humain ne soit pas plus prévoyant, pas capable de prévoir y compris ce qui est prévisible, ou du moins, incapable d’exercer un contrôle adéquate de son destin.

Ça y est, c’en est fini de devoir convaincre les gens, si tant est qu’ils fuient en courant la misère galopante qui s’abat à la vitesse de l’habituation.

C’est toute une époque et la page d’une histoire qui se tourne, sans retour possible, enfin comme d’habitude, mais là, en même temps pour tout le monde. Ces bons amis qui sont morts là-bas au pays où le simple fait de manquer d’espoir était révolutionnaire. Il y faisait bon vivre, le temps ne comptait pas, la météo était toujours douce et agréable, on vivait paisiblement.

Puis encore d’autres sont morts, emportant avec eux les souvenirs d’un monde que nous-mêmes devons refouler, l’ancien monde. Il y avait de la douceur à vivre dans l’ignorance, mais c’est vrai qu’une fois la vérité apparue, sur le déraisonnable dans lequel on était élancés, sur les crimes que représentaient les pollutions que nous avions accepté de voir émises, sur des peuples du tiers-monde devenus « pays en voie de développement » puis redevenus « pays du quart monde ». On n’estimait pas notre implication dans ça. Et personne finalement n’est sur le banc des accusés.

On ne s’interrogeait pas sur ce qu’on mangeait, c’était juste de la nourriture de principe, une décoration psychologique et publicitaire à la place de culturelle, comme enrobage à de la matière industrielle vaguement comestible, mais qui excitaient les papilles

On essayait de construire un futur, au moins moins mauvais, et même quand on était plus jeunes encore, juste un présent ça suffisait. Tout était automatique, le quotidien était usuel, calibré, rythmé et passionnant. On s’occupait de nos petites affaires dans notre petit monde, de nos petites passions ou lubies, de nos vagues espoirs, on n’avait ni ressentiment ni crainte, même les infos nous confortaient, en plaçant à l’autre bout du monde les choses les plus terribles.

On écoutait Europe 1 juste pour pas laisser le silence.

 

Oui bon voilà on vous l’avait bien dit, et de toutes façons au point où nous en sommes, avec le peut de crédit avec lequel le libéralisme va encore vouloir s’étoffer, en clamant « oui mais c’est parce que j’ai besoin de ceci, et de cela, et aussi.... » (« si je veux bien fonctionner ») ce ne seront que des excuses et un refus de voir la vérité en face qui ne feront qu’aggraver la situation et augmenter le nombre de vies ayant perdues le fil de la Paix.

Ce qui est remarquable à cette époque est l’absence complète de sens de la répartie et de présence d’esprit qui anime des gens qui stimulent des réponses de hauts responsables sur des questions très importantes de journalistes, alors que c’est le seul endroit où le dialogue peut se faire en public. Sans doute dépassé et impressionnés par ce poids, les journalistes ont progressivement laissé un énorme champ de non-critique aux politiciens, qui se sont empressés de se l’approprier. De journalistes ils ont glissé à des préparateurs de terrain à des idées reçues à faire véhiculer planifiées en très haut lieu (commun à plusieurs pays). Comme hypnotisés, les dirigeants du monde entier avec leurs yeux écarquillés regardaient directement la caméra, pour dire strictement les mêmes choses, faire valoir strictement le même esprit, celui de la victorieuse psychologie américaine du rêve qui se réalise grâce à l’effort intense et douloureux.

C’est l’absence de rétorque assez forte contre la moindre ineptie qui peut être proférée qui a été la néo-collaboration avec l’indécis prometteur, là où elle aurait pu se défendre avec du prévisible et du calculable, là où elle aurait pu prévenir au moins, de l’effondrement brutal de la valeur de l’argent.

Et oui bien sûr au début l’argent était sans valeur propre, seulement un intermédiaire mais il en a pris dès lors qu’il était louable (au sens dont on peut faire la location) comme si (ce n’est pas un hasard c’est le subconscient) il était « louable » de vivre en rentier.

Ce ne sont jamais ceux-là qui ont été accusés de ne pas se lever tôt le matin (alors qu’on sait tous que la durée du sommeil doit être optimale pour chacun – ce qui est toute une science) ou de vivre comme des cafards sur le dos du système en lui pompant son énergie vitale tout ça pour se payer des délires indécents.

Oui à l’époque les choses étaient tellement sombres que la plupart des termes familiers s’étaient embués de synonymes symboliques de principe, toutes les choses considérées comme « bonnes » à l’époque, l’étaient qu’à court terme et en se fiant à une image de marque inculquée par l’esprit de profit. Et quand le profit ne s’apparentait pas à un comportement, on ne le saluait pas en raison de ce seul critère, on le regardait avec toute une gamme de dégoûts.

C’est à partir de là que sont réapparus les comportements autoritaires, adaptés à un nouveau langage, où chacun des piliers de ce qui fait la discipline est ancré au plus profond du tréfonds de la psychologie sociale. C’est ainsi qu’on faisait travailler les jeunes gratuitement dans des « stages valorisants » en rotation continue, qu’on a cru bon de privatiser plein de trucs, bon etc etc.. c’est assez difficile de revenir sur tout ça.

Les gens vivaient dans un monde fantasmatique, leurs illusions donnaient un sens à leur vie. Même s’ils allaient de déceptions en déceptions, ils prenaient progressivement toute cette charge sur eux. C’était vraiment une époque obscure, mais on n’avait pas été prévenus que les époques obscures, n’étaient pas en noir et blanc, et surtout qu’elle voulaient bien paraître tout sauf obscures.

 

Les grands manitous, car il était seulement prévisible qu’il y en ait, voyaient venir le coup et bien sûr comme il se doit, s’étaient fabriqué leur monde à eux, leur pays international des gens de la race supérieure, et ils regardaient le monde avec un regard amusé, en se demandant de laquelle des catastrophes dans le monde qu’ils voyaient ils étaient à l’origine.

Ils se sont dits « foutu pour foutu, pourquoi ne pas les esclaver, car finalement il faut économiser pour notre propre survie ! Cela ferait d’une pierre deux coups, ils arrêteront de consommer NOS biens précieux, nos forêts charmantes, nos terres et nos eaux fraîches et translucides, et en même temps, pris par une urgence quelconque et très oppressante, en créant les conditions d’une très grande pénibilité, ils continueront à nous fabriquer nos pâtisseries favorites, à fournir nos cheminées en bois qui brûle longtemps, et puis ça nous fera un peu de compagnie. On donnera des moyens suffisants à ceux qui nous sont les plus proches pour nous tenir un peu compagnie. »

Mais finalement ils n’ont pas pu aller aussi loin dans leur dessein. Pas aussi intelligemment.

 

Les humains sont trop sauvages pour qu’on leur avoue qu’il faut qu’ils arrêtent de se surmutiplier. C’est une vraie infection. On est bien désolés pour les gens qui meurent du SIDA mais on était bien obligés de faire ça, sinon c’est comme les plantes qui s’étouffent mutuellement, c’est fait pour être géré par des humains.

 

C’est quoi la vie finalement, on en a profité, on a vu les matins d’hiver et les soirs d’été, on réussi des choses avec légèreté ou parfois échoué avec lourdeur, mais c’est bon, on était dans une barque sur des flots variablement agités. C’était une vie sur une barque, il ne fallait pas perdre de vue un seul instant combien tout ceci était temporaire et éphémère.

Le moindre écart à la morale devait être signalé, il ne fallait pas accepter, ce que finalement peu de gens ont réussi à faire répéter à tout le monde. Et même à partir d’un moment, s’y opposer n’était même plus faisable, si on avait voulu. Et après évidemment, en toute logique, c’étaient des ordres qui étaient proférés, la question n’était pas d’en débattre, mais de s’y conformer et même de faire croire qu’on s’y était toujours conformé avant même que ça ne devienne officiellement reconnu.

C’est là que le craquement a eu lieu, c’était le début de la fin de l’ancienne ère du court terme et de la tromperie.

 

Puis un jour un homme arriva dans le village préhistorique, très différent des habitants locaux, qui l’accueillirent avec une précautionneuse méticulosité. Puis un jour en posant une graine de blé dans le creux de sa main, il leur dit « Avec ceci je peut te nourrir, toi et ta famille et tous tes aimés, pendant toute l’année. ». L’autre ne le croyait pas, il prit la graine et la mis dans sa bouche. On entendit la graine craquer sous ses dents, puis il la recracha, en colère, et en clamant « ça marche pas ton truc ! ».

8119 (an 2026, quand on commence à peine à s’en remettre, bien qu’ayant pu sauver la mise lors du grand Renversement – sinon il n’y aurait même plus eu de témoignage – on le sait chaque jour)



Imprimer cet article





Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle (XXe) les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune »Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude
Notre menu gastronomique - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 7 - 11h34
de : Hdm
Juan Branco:nous CONSTATONS que le sang a déjà commencé à couler (cf. les Gilets jaunes blessés, mutilés, éborgnés)
mardi 6 - 15h45
de : joclaude
VACCINS : la France sait pas faire, le flaconnage si ?
lundi 5 - 17h57
de : joclaude
1 commentaire
Moi j’ai pleuré quand le 1er homme a marché sur la lune
lundi 5 - 17h41
de : jean1
1 commentaire
Mesures liberticides : pour qui sonne le glas ?
lundi 5 - 17h19
de : joclaude
Conférence de presse sur la covid-19 de Christophe Alévêque.(video)
dimanche 4 - 12h15
de : jean1
Black Bloc : au cœur de l’extrême gauche américaine (video)
dimanche 4 - 11h59
de : jean1
OCCUPATION DE L’ODÉON : UN THÉÂTRE QUI NE SE TIENT PAS SAGE
samedi 3 - 21h19
de : joclaude
Scandaleux toubibs vaccineurs !
samedi 3 - 20h37
de : joclaude
1 commentaire
Le monarque ne s’est pas adressé qu’aux Français : il s’est adressé en filigrane à ses sponsors.
samedi 3 - 20h05
de : joclaude
Querelles sur les vaccins:Le directeur général de l’AP-HP convoqué par Véran
samedi 3 - 19h41
de : joclaude
1 commentaire
De l’origine du vouvoiement.
vendredi 2 - 19h39
de : jy.D
Origine du Sars-Cov2 : des fissures dans la muraille de Chine
jeudi 1er - 23h15
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
COVID-19 : la Chine alerte l’OMS pour être émergé d’un laboratoire militaire américain !
jeudi 1er - 21h23
Allocution Macron : Un effort de plus aux soignants pas apprécié !
jeudi 1er - 20h58
de : joclaude
Vaccin CUBAIN : Un pont aérien serait ouvert ?
jeudi 1er - 20h28
de : joclaude
1 commentaire
JEAN-LUC MELENCHON répond à Macron (video du direct sur Youtube)
jeudi 1er - 15h59
de : joclaude
Grains de sable - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 31 - 20h49
de : Hdm

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
5 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite