Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Référendum : assez de tartufferies !

de : Philippe Marlière
lundi 14 janvier 2008 - 00h48 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire
JPEG - 29.8 ko

de Philippe Marlière maître de conférences en sciences politiques à University College London

Comment le Parti socialiste peut-il éviter le piège que tend Nicolas Sarkozy sur l’Europe ?

Dans une lettre du 7 juin 2005 envoyée à tous les adhérents du Parti socialiste, François Hollande écrivait : "Le 29 mai, les Français ont voté "non" au traité constitutionnel. Nous devons en prendre toute la mesure, dès lors que notre électorat s’est séparé de nous sur cette question."

Le projet socialiste adopté avant l’élection présidentielle entérinait cette résolution : "Nous proposons l’élaboration d’un traité strictement institutionnel (…). Une fois renégocié, un tel traité sera soumis au peuple par référendum." Le pacte présidentiel de Ségolène Royal confirmait cet engagement : "Négocier un traité institutionnel soumis à référendum pour que l’Europe fonctionne de manière plus démocratique et plus efficace."

Sans même attendre son adoption à Lisbonne, le bureau national du PS a endossé le traité modifié européen (TME). Pourtant, Valéry Giscard d’Estaing estime que dans le TME (le Monde, 26 octobre 2007), « les outils sont exactement les mêmes (que ceux du traité constitutionnel). Seul l’ordre a changé dans la boîte à outils ». L’ex-président de la convention européenne note que l’expression « concurrence libre et non faussée », retirée à la demande de Nicolas Sarkozy, a été reprise dans un protocole annexé au TME. Et Giscard de conclure que le TME est le fruit d’une « subtile manoeuvre » des « institutions bruxelloises » pour « éviter le recours au référendum ». Pourtant, une très large majorité de citoyens britanniques, français, italiens, espagnols, allemands souhaite un référendum (sondage du Financial Times, 22 octobre 2007). Les gouvernements européens n’en veulent pas car ils craignent que le nouveau traité soit de nouveau rejeté par les peuples. Nicolas Sarkozy l’a candidement reconnu à des journalistes européens (Daily Telegraph, 15 novembre 2007).

Le Congrès du Parlement sera convoqué à Versailles pour adopter le traité le 4 février 2008. En votant « non », l’ensemble des députés et des sénateurs socialistes peuvent contraindre Sarkozy à organiser un référendum car il n’obtiendrait pas les trois cinquièmes des suffrages nécessaires pour la modification préalable de la Constitution française. Ce « non » de la gauche (avec l’appui de huit voix à droite) forcerait Sarkozy à recourir au référendum, officiellement souhaité par Solferino.

Les choses sont mal engagées : le 8 janvier, Jean-Marc Ayrault, président du groupe socialiste à l’Assemblée, a annoncé que les parlementaires socialistes boycotteront le vote à Versailles. Cette position, confirmée par Hollande, n’a fait l’objet d’aucune discussion préalable au sein du conseil national et des groupes parlementaires concernés. Il s’agit ni plus ni moins d’un coup de force des « pro-traité » du PS. Ayrault explique que le PS ne peut défendre la révision, car il est favorable à « la voie référendaire plutôt que la voie parlementaire ». Qui croira une telle tartufferie ? Car ce boycott, s’il a lieu, rendra inéluctable la révision de la Constitution.

Il garantira ensuite la ratification du traité par l’Assemblée et le Sénat, dominés par la droite. En clair, tout socialiste qui boycottera le vote, le 4 février, consentira de fait à la révision constitutionnelle et s’opposera à la consultation référendaire. Il n’est pas excessif de parler dans ces conditions de trahison (de l’électorat de gauche, de l’exercice de la souveraineté populaire) et de désertion (du combat politique contre le sarkozysme). Le 15 janvier, nos tartuffes socialistes soutiendront pourtant la proposition de loi du PCF demandant à ce qu’un référendum soit organisé pour l’adoption d’un traité contenant des dispositions similaires au traité rejeté en 2005 ! Le 6 février, ils défendront, lors de l’examen du projet de loi de ratification du traité à l’Assemblée, une motion demandant que le traité soit adopté par le biais d’un référendum !

La duplicité solférinesque doit être défaite par les socialistes eux-mêmes. Car le boycott du PS discréditerait pour longtemps un parti qui jusqu’à présent s’est montré incapable de s’opposer au sarkozysme. Soixante et un parlementaires socialistes se sont engagés à voter contre la révision constitutionnelle et ont signé l’appel du Comité national pour un référendum. Ce n’est qu’un début. Aucune voix de gauche ne doit manquer le 4 février.

http://www.humanite.fr/2008-01-12_T...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Référendum : assez de tartufferies !
14 janvier 2008 - 13h11

que les socialistes qui ont encore une carte la dechirent et la renvoient à Hollande.
Le mieux serait de creer un nouveau et vrai parti socialiste. et laisser en rade tous ces politiques qui n’ont de socialistes que le nom.

Dans ce cas là ;je me reinscrirai.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite