Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

MONDE DIPLO SUR LES CRISES FINANCIERES ET SUR LA DROITE LIBERALE

de : La Louve
vendredi 14 mars 2008 - 18h00 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 21.9 ko

Je me permets de vous conseiller d’acheter le Monde Diplomatique de ce mois de mars ...

Deux très bons papiers éco (entre autres)


" Crises financières, n’en tirer aucune leçon...

de Frédéric Lordon

Ailleurs, on aurait jugé la décision « populiste ». Mais c’est bien à Londres, fief de la City et poumon financier de l’Europe, que le gouvernement de M. Gordon Brown a décidé de nationaliser une grande banque en difficulté, la Northern Rock. Certes, il ne s’agirait que d’un « transfert temporaire de propriété au secteur public ». Reste que c’est bien dans la patrie de Mme Margaret Thatcher que l’Etat intervient. Ses missions : éponger les dettes, après avoir déjà garanti les dépôts sur fonds publics, soit un engagement de 55 milliards de livres (72 milliards d’euros) ; puis chasser les mauvais payeurs – ceux qui se sont inconsidérément endettés.

Une fois le nettoyage réalisé, la banque doit retourner au privé, selon un vieux principe : nationalisation des pertes et privatisation des bénéfices. L’Allemagne a volé au secours de la IKB Deutsche Industriebank. Aux Etats-Unis, Citigroup et Merrill Lynch ont dû faire appel à des fonds souverains d’Asie et du Proche-Orient. Ces bourrasques financières ne sont pas inédites. Prévisibles, elles s’inscrivent dans un mouvement de déréglementation qui, en France, a démarré il y a tout juste vingt-cinq ans.

Au moment où des nouvelles ordinairement tenues pour bonnes sont instantanément perçues comme mauvaises, la gravité de la crise est avérée. La Réserve fédérale américaine (Fed) baisse plusieurs fois ses taux ? Cela n’est jamais assez. Elle annonce, le 12 décembre dernier, de concert avec les autres grandes banques centrales, un élargissement inouï de ses procédures de refinancement ? C’est que la situation est pire qu’on ne l’imaginait. Le 17 janvier, son président, M. Ben Bernanke, plaide – fait sans précédent – pour un accroissement de la relance budgétaire ? C’est donc que la Fed, ayant épuisé ses marges de manœuvre, demande le relais de l’Etat.

Et, comme si ce n’était que le premier acte d’une comédie un peu lourdement orchestrée, voilà que M. George W. Bush annonce dès le lendemain un paquet de mesures de relance presque exactement ajusté aux « suggestions » du banquier central – si ces deux-là en sont à coordonner ce genre de sketch, c’est que l’heure est grave... Un tel enraiement des recettes classiques de la politique économique est le signe le plus spectaculaire, et le plus inquiétant, de la profondeur du désarroi de la finance, qui n’est plus qu’un bloc d’inquiétude et ne répond plus, ou de manière erratique, aux guidages de la politique monétaire.

La chronique quotidienne des mouvements boursiers, autrement vouée à demeurer incompréhensible, ou bien dissoute dans le chaos des nouvelles crachées à jet continu par les agences d’information financière, ne prend sens que réinscrite dans le moyen terme, lequel donne à la présente crise son profil caractéristique, en particulier son étirement temporel. Les amis du système, pressés de certifier l’innocuité d’un événement tenu pour négligeable et d’annoncer le retour à l’ordre dès l’été, vont sans doute être déçus : leurs écrits restent... et la crise aussi.

Elle a de bonnes raisons. Car, pour imaginer l’épisode résorbé avec la facilité d’une anodine anomalie de marché, il fallait être parfaitement oublieux de son origine : l’enrôlement délirant de cohortes de ménages (...)"

http://www.monde-diplomatique.fr/20...

L’autre, indisponible en aperçu,

"Et la droite française devint libérale"

par François Denord.


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
MONDE DIPLO SUR LES CRISES FINANCIERES ET SUR LA DROITE LIBERALE
14 mars 2008 - 18h51 - Posté par Mengneau Michel

C’est Lordon qui déjà avait fait remarquer dans un article sur acrimed que Madame Royal voyait d’un bon oeil les fonds de pension comme complément de retraite. Il était d’ailleurs partisan dans cet article de rémunérer les actionnaires comme un compte épargne, c’est à dire avec un pourcentage déterminé. L’idée en soi n’est pas inintéressante, mais cela reste avant tout un pis-aller ne remettant pas en cause le système capitaliste.



MONDE DIPLO SUR LES CRISES FINANCIERES ET SUR LA DROITE LIBERALE
14 mars 2008 - 22h43 - Posté par Patrice Bardet

relire l’essai remarquable de London "Fonds de pension, piège à cons" Raisons d’Agir Editions, Paris, 2000

Patrice







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite