Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Proche-Orient, le choix du chaos

de : Alain Gresh dimanche 2 mai 2004 - 22h49 - Signaler aux modérateurs

Eyad Serraj est l’une des personnalités les plus respectées de Gaza. Psychiatre, il aide les enfants traumatisés par la violence, les femmes au foyer battues, les hommes rendus fous par la guerre. Il a toujours défendu les droits de la personne, goûtant à l’occasion des prisons de l’Autorité palestinienne. Le 22 mars, sous le coup de l’assassinat du cheikh Ahmed Yassine, le chef spirituel de l’organisation islamiste Hamas, qu’il connaissait bien, il envoie ce message : « Il avait accepté d’en finir avec le conflit, par l’édification d’un Etat palestinien aux côtés d’Israël, abandonnant le rêve d’un Etat islamique sur toute la Palestine. Son but principal était la fin de l’occupation. L’été dernier, il avait joué un rôle central dans la signature d’un cessez-le-feu unilatéral, qui devait durer deux mois. » Et il conclut : « L’assassinat de Yassine est l’un des derniers clous dans le cercueil de l’Autorité palestinienne, que Sharon a détruite méticuleusement. (…) Seul le camp de la mort triomphe. » Une descente aux enfers qui emporte la Palestine, Israël, et peut-être toute la région.

Il y a trois ans, promettant à son peuple la sécurité et la paix, M. Ariel Sharon remporte les élections et pousse M. Ehoud Barak dans les oubliettes de l’histoire. Traumatisés par le déclenchement de la seconde Intifada, à la fin septembre 2000 - que la visite de M. Sharon sur l’esplanade des mosquées avait provoquée -, les Israéliens se rallient au vieux leader de la droite. Ils veulent croire à ses promesses et préfèrent refouler la longue histoire d’un homme compromis dans nombre de crimes de guerre, dont l’invasion du Liban en 1982 et les massacres de Sabra et Chatila restent le symbole. A l’époque, aucun attentat-suicide n’a encore eu lieu...

Mais le chef du Likoud a d’autres priorités que la sécurité des Israéliens. Il pense que les accords d’Oslo sont « la plus grande catastrophe qui soit jamais arrivée à Israël » et qu’il faut en liquider, un à un, tous les acquis. Le dirigeant de 2000 n’est plus le bouillant général qui lançait ses chars à l’assaut de Beyrouth. Il a tiré les leçons de ses erreurs de 1982. Il fera tout son possible pour maintenir l’unité du peuple israélien et pour préserver les rapports stratégiques avec les Etats-Unis. Mais sans renoncer pour autant à ses objectifs.

Sur le plan diplomatique, M. Sharon affiche une certaine souplesse, affirme qu’il est prêt à de « douloureuses concessions », consulte régulièrement les dirigeants américains. Quand ceux-ci, dans la foulée de leur guerre contre l’Irak, rendent publique, le 30 avril 2003, la « feuille de route » élaborée dans le cadre du Quartet (Etats-Unis, Russie, Union européenne, Nations unies), il s’y rallie du bout des lèvres.

La « feuille de route » prévoit la création en trois phases d’un Etat palestinien d’ici à 2005. Dans une première étape, elle demande :

 aux Palestiniens, de reconnaître à nouveau le droit à l’existence et à la sécurité de l’Etat d’Israël et de renoncer à toute violence, de réformer en profondeur l’Autorité palestinienne, avec la nomination d’un premier ministre doté de pouvoirs étendus ;

 aux Israéliens, de s’engager à soutenir la création de l’Etat palestinien, de lever les couvre-feux et de restaurer la liberté de circulation, de cesser les attaques contre la population palestinienne ainsi que les confiscations/destructions de maisons, de retirer progressivement leurs forces des territoires réoccupés depuis le 28 septembre 2000, enfin de geler la croissance - même « naturelle » - des colonies juives et de démanteler les colonies dites illégales (c’est-à-dire créées sans l’accord explicite du gouvernement ; rappelons que toutes les colonies sont illégales au regard du droit international).

Si l’Autorité palestinienne s’engage dans la réforme - avec la nomination d’un premier ministre et avec un contrôle extrêmement strict de ses finances -, aucune contrepartie ne viendra de M. Sharon. Son refus de retirer les troupes israéliennes jusqu’aux lignes d’avant l’Intifada et de démanteler la majorité des colonies « illégales », comme le maintien d’un blocus des populations palestiniennes, n’offre aucune marge de manœuvre au premier ministre Mahmoud Abbas (Abou Mazen), l’un des dirigeants palestiniens les plus modérés, qui doit démissionner - il sera remplacé, le 10 septembre 2003, par Ahmed Qoreï (Abou Ala). Le cessez-le-feu décrété le 29 juin 2003 par toutes les organisations palestiniennes, y compris le Hamas et le Djihad islamique, n’a pas résisté à la poursuite des assassinats ciblés. Bref, le premier ministre israélien alimente délibérément la spirale de la violence, au terrorisme d’Etat répondant le terrorisme des attentats-suicides.

Mais rien ne fait dévier M. Ariel Sharon. Il poursuit avec détermination un seul objectif : obtenir la capitulation de la population palestinienne et sa renonciation à toute forme de résistance. Pour cela, il faut taper - et taper fort. Ce que fait l’armée israélienne sur le terrain : destruction systématique des infrastructures, bombardements aveugles des camps de réfugiés, maisons détruites, attaques contre des hôpitaux, anéantissement de tous les cadres de la vie matérielle et sociale des Palestiniens. La cible prioritaire est l’Autorité palestinienne et son président, Yasser Arafat. Chaque attentat-kamikaze du Hamas provoque une escalade contre l’Autorité, alors même que ceux qui le revendiquent restent libres à Gaza.

Ce n’est qu’après avoir vidé de toute substance l’Autorité palestinienne que, durant l’été 2003, le gouvernement israélien décide de s’attaquer au Hamas. Une trêve vient-elle d’être négociée entre toutes les factions palestiniennes, dans l’espoir de relancer les négociations de paix ? Le 21 août 2003, Ismaïl Abou Shanab, l’un des principaux dirigeants du mouvement islamiste, est victime d’un assassinat ciblé - considéré comme un « grave manquement » à la quatrième convention de Genève, et par là même passible de poursuites criminelles devant la justice internationale. La violence reprend...

Le premier ministre Sharon espère toujours faire accepter aux Palestiniens la « solution à long terme » qu’il préconise depuis 1998 : quelques « bantoustans », enserrés dans un carcan de colonies juives ; les Palestiniens y géreraient localement leurs propres affaires, sans aucune forme de souveraineté, et sous la conduite de dirigeants locaux - le gouvernement israélien renoue ainsi avec les vieilles pratiques de gestion coloniale des populations « autochtones ». Enorme « concession », M. Sharon consentirait à appeler « Etat » cette entité dépourvue de toute indépendance.

Pour mettre en œuvre son programme, le gouvernement Sharon a procédé à l’édification d’un « mur de sécurité » qui vise non pas à séparer les Palestiniens et les Israéliens, mais à enfermer la majorité de la population palestinienne de Cisjordanie dans des ghettos. Ce mur, qui mord profondément sur les terres palestiniennes, détruit l’écosystème de façon irréversible, confisque l’eau, isole Jérusalem et la vallée du Jourdain, et découpera, d’ici à 2005, la Cisjordanie en trois zones isolées et étanches.

Malgré cette stratégie, les Etats-Unis accentuent leur soutien à M. Sharon, tandis que l’Union européenne se contente de pieuses condamnations, alimentant le désespoir des Palestiniens, laissés seuls, sans aucune protection face aux violations impunies et répétées du droit international.

Après avoir enterré la « feuille de route », M. Sharon agite l’idée d’un retrait total de Gaza. Il cherche à rassurer les Israéliens, qui veulent en finir avec la guerre et se prononcent pour une évacuation des territoires occupés et des colonies. Avec quelques milliers de colons et plus d’un million de Palestiniens, la bande de Gaza a toujours été un cauchemar pour les occupants. M. Sharon serait prêt à l’évacuer, mais il veut faire traîner les choses (le retrait n’aurait pas lieu avant 2005) et arracher des concessions supplémentaires au président Bush (reconnaissance du contrôle israélien sur les grandes colonies).

Ce plan provoque des tiraillements dans la coalition gouvernementale et se heurte à l’opposition de certains militaires, qui ont peur de reproduire l’expérience du retrait précipité du Sud-Liban, en mai 2000, le Hamas risquant d’apparaître comme le grand vainqueur de cette évacuation. L’inquiétude est d’autant plus forte que toutes les factions palestiniennes négocient une prise de contrôle de Gaza et que le cheikh Ahmed Yassine se déclare prêt à stopper les opérations militaires à partir de ce territoire si le retrait israélien est total (1). La partie est donc complexe, et M. Ariel Sharon l’a encore assombrie en faisant assassiner le fondateur du mouvement islamiste. Il ne s’en préoccupe guère, car il sait que c’est dans l’escalade qu’il pourra appliquer ses vues. Israéliens et Palestiniens continueront de payer le prix de cette folie, qui pourrait s’étendre au-delà des frontières du Proche-Orient. Eyad Serraj nous a prévenus : « Seul le camp de la mort triomphe. »

(1) Déclaration reproduite sur le site de la branche armée du Hamas, le 11 mars 2004

Archivé sur http://www.aloufok.net/article.php3...



Imprimer cet article





Le 8e Congrès du Parti communiste de Cuba a commencé ses travaux "Hasta la victoria siempre"
samedi 17 - 11h55
de : nazairien
Cuba : Il y a 60 ans , les États-Unis bombardaient Cuba
samedi 17 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Madama : « un véritable gâchis humain »
vendredi 16 - 14h00
1 commentaire
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 - 17h38
Jean-Luc Mélenchon : Périple Equateur/Bolivie
jeudi 15 - 14h23
de : joclaude
Calais, Grande-Synthe : chiffrer les violences d’État faites aux exilés
jeudi 15 - 09h49
Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
de : Asso Ménil Mon Temps
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune » Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
6 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude
Notre menu gastronomique - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 7 - 11h34
de : Hdm
Juan Branco:nous CONSTATONS que le sang a déjà commencé à couler (cf. les Gilets jaunes blessés, mutilés, éborgnés)
mardi 6 - 15h45
de : joclaude
VACCINS : la France sait pas faire, le flaconnage si ?
lundi 5 - 17h57
de : joclaude
1 commentaire
Moi j’ai pleuré quand le 1er homme a marché sur la lune
lundi 5 - 17h41
de : jean1
1 commentaire
Mesures liberticides : pour qui sonne le glas ?
lundi 5 - 17h19
de : joclaude
Conférence de presse sur la covid-19 de Christophe Alévêque.(video)
dimanche 4 - 12h15
de : jean1
Black Bloc : au cœur de l’extrême gauche américaine (video)
dimanche 4 - 11h59
de : jean1
OCCUPATION DE L’ODÉON : UN THÉÂTRE QUI NE SE TIENT PAS SAGE
samedi 3 - 21h19
de : joclaude
Scandaleux toubibs vaccineurs !
samedi 3 - 20h37
de : joclaude
1 commentaire
Le monarque ne s’est pas adressé qu’aux Français : il s’est adressé en filigrane à ses sponsors.
samedi 3 - 20h05
de : joclaude
Querelles sur les vaccins:Le directeur général de l’AP-HP convoqué par Véran
samedi 3 - 19h41
de : joclaude
1 commentaire
De l’origine du vouvoiement.
vendredi 2 - 19h39
de : jy.D

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
6 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite