Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

La leçon des élections italiennes et clermontoise

mercredi 16 avril 2008 - 11h27 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

À Clermont-FD, lors des récentes municipales, l’extrême-gauche (la LCR, amenée par Alain Laffont, alliée dans la même liste à un ancien et localement célèbre fondateur local des Verts, Jean-Michel Duclos) a fait environ 15% des voix au premier tour. Néanmoins, le maire sortant PS (Serge Godard) a refusé de faire alliance avec Alain Laffont et l’extrême-gauche pour le second tour, espérant lui voler ses voix. Mais, c’est l’inverse qui s’est passé. Au second tour des municipales de Clermont-FD, la liste de la Vraie gauche, avec Alain Laffont à sa tête, alliée à l’ancien fondateur des verts Jean-Michel Duclos, a fait environ 500 voix de plus qu’au premier tour, et Godard du PS a fait moins de voix qu’au premier tour. Tellement que Godard s’est vexé et a refusé de serrer la main de Laffont pendant la soirée électorale du second tour. Le PS de Clermont a cru qu’il serait gagnant à ostraciser l’extrême-gauche. Au contraire c’est l’extrême-gauche qui y a gagné et le PS qui y a perdu. Et maintenant, le PS de Clermont est en train de préparer la défaite électorale pour les futures élections municipales : les chefs du PS clermontois s’engueulent entre eux publiquement !

En Italie, c’est pareil : Veltroni a cru qu’en refusant de faire alliance avec les partis se positionnant sur sa gauche, il gagnerait plus facilement les élections... qu’il a perdues brillamment. Les gens très à gauche ayant refusé de voter pour ce traitre et les gens du centre lui préférant la berlusconnerie.

En France, lors des présidentielles, la Ségolaine a perdu en se dirigeant vers le centre ce qui fait qu’elle a énormément perdu de voix de la vraie gauche. Et que le centre n’a pas plus voté pour elle que si elle ne lui avait pas fait la cour.

Par conséquent, la leçon devrait être claire pour le PS : si le PS renie les électeurs qui ont envie d’une gauche digne de ce nom, c’est pour le PS l’échec assuré.

Mais, si le PS se refuse à comprendre cette leçon, est-ce bien grave ? NON ! car Clermont-FD nous le montre : la vraie gauche va se renforcer et le PS retourner à ses 6% comme en 1969 !


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
La leçon des élections italiennes et clermontoise
16 avril 2008 - 11h45

Bien vu, donc pour nous c’est tant mieux si le Parti Socialiste nous refuse. Mais il faut que ce soit lui qui nous refuse et non l’inverse.



La leçon des élections italiennes et clermontoise
16 avril 2008 - 13h36 - Posté par langue rouge

Vous oubliez l’essentiel. Laffont a suivit une ligne politique claire d’indépendance totale par rapport au PS, une ligne qui l’a amené à refuser systématiquement de voter le budget de la municipalité, une ligne qu’il a réaffirmé lors de ces élections en proposant une fusion technique et non politique.

Le Ps aurait bien évidemment accepté la fusion avec la liste de Laffont si celui-ci s’en était tenu comme le fait trop souvent le pcf à un accord politique qui consiste à accepter de voter le budget malgré des désaccords de fond.

Rifondazione a payé sa participation servile au gouvernement Prodi. Puisque les élus de la gauche radicale une fois au gouvernement et dans la majorité se contentent, malgré une opposition de façade de voter par pragmatisme les lois et le budget parce qu’il faut faire barrage à la droite (en Italie, Berlusconi), à quoi servent-ils ?

Je fais remarquer que la logique du moindre mal qui consiste sous prétexte de faire barrage au diable, Berlusconi, de se coucher devant les sociaux-libéraux n’a aboutit qu’au pire, un Berlusconi encore plus fort, une extrême-droite triomphante et une gauche radicale à terre.

Ouvrir les yeux, ne pas répéter les mêmes erreurs encore et encore, ne pas se laisser apprivoiser par les sociaux-libéraux qui nous donnerons quelques élus en échange de notre soumission, nous n’avons pas le choix si nous voulons réellement créer une alternative crédible au capitalisme.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite