Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite, commenter l'article...

L’Irlande replonge l’UE dans la crise mais 2008 n’est pas 2005

de : Bruxelles vendredi 13 juin 2008 - 17h58 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

L’Irlande replonge l’UE dans la crise mais 2008 n’est pas 2005

ven. juin 13, 2008 3:49 CEST

par Yves Clarisse

BRUXELLES (Reuters) - Le "non" irlandais au traité de Lisbonne replonge l’Union européenne dans une profonde crise institutionnelle, mais la décision des autres pays de poursuivre la ratification du texte change la donne par rapport à 2005.

Le vote de l’Irlande, le seul pays de l’UE où était organisé un référendum sur le traité, constitue une véritable catastrophe pour une construction européenne qui paie notamment la facture du mécontentement face à la dégradation de l’économie.

"Je suis effondré", a déclaré le secrétaire d’Etat français aux Affaires européennes, Jean-Pierre Jouyet. "Cela envoie un signal négatif dans le cadre d’une Europe en pleine reconstruction sur le plan institutionnel."

Antonio Missiroli, directeur de centre de réflexion European Policy Centre (EPC), insiste lui aussi sur la gravité du moment.

"Cela déclenche une crise politique en Europe qui requiert une direction forte en Irlande, à Bruxelles et ailleurs en Europe", a-t-il estimé. "Plus vite on agira, plus il est possible que la crise puisse être traitée et peut-être résolue."

Il y a tout d’abord le fait qu’il s’agit du troisième "non" au même texte, puisque le traité de Lisbonne reprend pour l’essentiel les éléments du projet de Constitution européenne déjà rejeté par la France et les Pays-Bas au printemps 2005.

Or, après les deux pays fondateurs de la Communauté européenne, l’Irlande n’est pas n’importe quel Etat membre.

Depuis leur adhésion en 1973, les Irlandais ont bénéficié de la plus grande injection de fonds européens par habitant, transformant un pays qui, lors de son adhésion en 1973, était le plus pauvre de l’UE, avec un PIB qui s’élevait à 69% à peine de la moyenne communautaire, en une nation prospère.

L’Irlande est devenue le deuxième pays le plus riche de l’Union après le Luxembourg, avec un PIB par habitant qui s’élève désormais à 146% de la moyenne communautaire.

En outre, contrairement au Royaume-Uni, par exemple, aucune grande formation politique n’est eurosceptique.

PAS DE SOLUTION ÉVIDENTE

Le pays est au coeur des coopérations européennes en étant par exemple membre de l’euro, même si sa neutralité et son insularité l’ont incité à renoncer à la politique de défense et à l’accord Schengen de libre circulation.

Il n’y a donc pas de sortie de secours évidente.

Dans le cas de la France et des Pays-Bas, le "non" de 2005 a incité les dirigeants de ces pays à expliquer à leur opinion publique que le traité simplifié ne justifiait pas un nouveau référendum et l’on est passé par la voie parlementaire.

Impossible en Irlande, où le référendum est une obligation constitutionnelle et les diplomates européens soulignent que ce pays a déjà obtenu en 2001, après son rejet du traité de Nice, et dans les négociations pour le traité de Lisbonne toutes les dérogations qu’il réclamait, notamment sur la défense.

"On a mis trois ans à élaborer un plan B. Il n’y a tout simplement pas de plan B au plan B", a expliqué une source gouvernementale française de haut niveau.

Les répercussions sur la bonne marche de l’Union seront extrêmement importantes, puisque le malaise qui saisit les opinions publiques par rapport à l’Europe et qui est confirmé par de nombreux sondages d’opinion est plus que jamais patent.

"ÇA VA TANGUER MONSTRUEUSEMENT"

"On ne peut pas envoyer paître le seul pays qui a permis à ses citoyens de se prononcer directement, même si la coalition du ’non’ était hétéroclite et a agité des craintes totalement infondées", a expliqué un diplomate de haut niveau.

"Cela aura un profond retentissement en France, le camp du ’non’ va se réveiller", a-t-il prédit. "Ça va monstrueusement tanguer. Le spleen va gagner l’Europe. Le non irlandais est finalement pire que le non français."

Cela fait dix ans que l’UE consacre l’essentiel de son énergie à sortir de ses problèmes institutionnels et le "non" irlandais l’oblige à replonger les mains dans le cambouis sans aucune garantie de faire pouvoir faire redémarrer le moteur.

Or, l’Union n’a plus de temps pour l’introspection : le fléchissement de l’économie et la lutte contre le changement climatique obligent les dirigeants européens à réagir vite.

La France, qui s’apprête à assumer la présidence de l’UE à partir du 1er juillet prochain, affiche un certain flegme.

"Les priorités restent", affirme Jouyet en évoquant le pacte sur l’immigration, l’Europe de la défense, la réduction des émissions de CO2 et la réforme de la Politique agricole commune.

Mais comment imaginer parler défense ou Europe verte avec un pays où le débat a précisément porté sur ces points ?

POURSUITE DES RATIFICATIONS

Comment nouer sans cacophonie un accord de partenariat avec la Russie et continuer à négocier avec les pays candidats à l’adhésion alors que le traité devait adapter les institutions précisément pour faire face à une UE comptant plus de 30 pays ?

Le président stable du Conseil européen, le "ministre" des Affaires étrangères de l’UE, la généralisation du vote à la majorité qualifiée : tout cela passe en effet à la trappe.

"C’est une tragédie, parce que les problèmes que le traité devait résoudre subsistent", a regretté le député européen Andrew Duff, une libéral-démocrate britannique.

Mais il y a une différence de taille par rapport à 2005.

A l’époque, malgré les appels à poursuivre le processus de ratification, nombre de pays, dont le Royaume-Uni, la Pologne ou la république tchèque avaient arrêté le mouvement.

Aujourd’hui, tous les Etats membres sont décidés à aller de l’avant et à rejoindre les 18 pays qui ont déjà ratifié.

C’est notamment vrai pour le premier ministre britannique Gordon Brown, qui a fait savoir à ses partenaires européens qu’il ne jouerait pas une partition discordante.

Les "Vingt-Six" vont donc demander au Premier ministre irlandais Brian Cowen, lors du Conseil européen des 19 et 20 juin, de trouver une solution au problème créé par son pays.

Un second référendum peut-il être organisé en Irlande ? Quels sont les changements - forcément cosmétiques - qui lui permettraient de le remporter ? Quel est le calendrier, même si l’on sait déjà qu’il sera impossible de faire entrer le traité en vigueur à la date prévue du 1er janvier 2009 ?

Pour les autorités françaises, de toute manière, le poids de 26 Etats membres sur 27 permettra d’éviter l’arrêt du train en gare, ce qui laisse entrevoir la naissance d’une Europe à deux vitesses si l’Irlande ne parvient pas à monter à bord.

"Il faut poursuivre les politiques communes qui sont les nôtres", a estimé Jean-Pierre Jouyet. "Nous verrons ceux qui sont en mesure de nous suivre dans cette voie."

 http://today.reuters.fr/news/NewsAr...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
L’Irlande replonge l’UE dans la crise mais 2008 n’est pas 2005
13 juin 2008 - 18h38 - Posté par momo11

La crise,c’est quand les riches sont plus riches et les pauvres plus pauvres.Alors la crise est présente depuis longtemps.momo11



L’Irlande replonge l’UE dans la crise mais 2008 n’est pas 2005
14 juin 2008 - 10h23

ce referendum est un probleme pour la noblesse europeenne, mais comme dans tout coup d’etat il y a pour eux une solution






Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 - 17h38
Bretagne : face à la tyrannie sanitaire !
jeudi 15 - 16h55
de : joclaude
1 commentaire
Jean-Luc Mélenchon : Périple Equateur/Bolivie
jeudi 15 - 14h23
de : joclaude
Calais, Grande-Synthe : chiffrer les violences d’État faites aux exilés
jeudi 15 - 09h49
Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
de : Asso Ménil Mon Temps
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune » Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
6 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude
Notre menu gastronomique - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 7 - 11h34
de : Hdm
Juan Branco:nous CONSTATONS que le sang a déjà commencé à couler (cf. les Gilets jaunes blessés, mutilés, éborgnés)
mardi 6 - 15h45
de : joclaude
VACCINS : la France sait pas faire, le flaconnage si ?
lundi 5 - 17h57
de : joclaude
1 commentaire
Moi j’ai pleuré quand le 1er homme a marché sur la lune
lundi 5 - 17h41
de : jean1
1 commentaire
Mesures liberticides : pour qui sonne le glas ?
lundi 5 - 17h19
de : joclaude
Conférence de presse sur la covid-19 de Christophe Alévêque.(video)
dimanche 4 - 12h15
de : jean1
Black Bloc : au cœur de l’extrême gauche américaine (video)
dimanche 4 - 11h59
de : jean1
OCCUPATION DE L’ODÉON : UN THÉÂTRE QUI NE SE TIENT PAS SAGE
samedi 3 - 21h19
de : joclaude
Scandaleux toubibs vaccineurs !
samedi 3 - 20h37
de : joclaude
1 commentaire
Le monarque ne s’est pas adressé qu’aux Français : il s’est adressé en filigrane à ses sponsors.
samedi 3 - 20h05
de : joclaude
Querelles sur les vaccins:Le directeur général de l’AP-HP convoqué par Véran
samedi 3 - 19h41
de : joclaude
1 commentaire
De l’origine du vouvoiement.
vendredi 2 - 19h39
de : jy.D
Origine du Sars-Cov2 : des fissures dans la muraille de Chine
jeudi 1er - 23h15
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
COVID-19 : la Chine alerte l’OMS pour être émergé d’un laboratoire militaire américain !
jeudi 1er - 21h23

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
6 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite