Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Bourdes à commettre


de : 8119
dimanche 15 juin 2008 - 16h27 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

Encore un autre monde qui est possible aussi

La crainte de voir apparaître une société totalitaire est un sujet d’actualité en raison de l’usage inconséquent qui peut être fait des nouveaux outils de surveillance de la société. Le même outil qui peut servir à rendre bien des services en accélérant des tâches habituelles peut aussi servir à assurer une surveillance infaillible de la moindre faute, ou à en inventer une si on a besoin de faire taire quelqu’un.

La question de la société totalitaire est celle d’une dissonance très remarquable surtout aux yeux de l’histoire entre l’honnêteté requise pour pouvoir être tranquille et vivre en paix, et l’énormité des violations commises par ces mêmes états dits démocratiques envers les pays les plus faibles.

La société totalitaire tend à accuser par avance quiconque n’entre pas dans un droit chemin de plus en plus étroit de sorte qu’il ne se sente plus appartenir à sa société, qu’il en soit rejeté, dès lors qu’il fait appel à sa propre pensée, qui par ailleurs se déshabitue de penser, commettant ainsi des erreurs qui le conduisent à renoncer finalement à penser par lui-même, ou à vouloir communiquer sincèrement.

Sur ce point je fais remarquer que selon la mathématique si une société doit comporter 10% de criminels en raison de sa santé globale, et qu’on les enferme ou les supprime, 10 autres pourcents réapparaissent aussitôt.

On peut mesurer de nombreuses manières l’innocuité et l’injustice d’une société totalitaire mais quand un peuple y fait face, et ce malgré la répétition de l’histoire, il n’y a jamais de clivage assez certain qui permette de définir en quoi le totalitaire s’exerce précisément, avant la fin de son règne, de sorte qu’ensuite les peuples en soient immunisés.

Mais cette immunité ne sert à rien selon toute vraisemblance puisqu’à chaque fois que l’histoire recommence et qu’une énorme bourde peut être commise à l’échelle de l’humanité, comme rien de moral ne l’en empêche étant donné que pour être illégal un acte doit d’abord avoir des conséquences néfastes et amplement reconnues, alors cette bourde est commise.

Là encore on voit la dissonance entre cette obsession renvoyée par le subconscient à vouloir faire des guerres "préemptives" (avec un mauvais usage de ce mot puisqu’est préemptif ce qui anticipe à une microseconde près l’apparition d’une raison, ce qui est une sorte d’instinct hérité de la discipline, et qui appartient en réalité aux maîtres Jedi), et de l’autre son inverse, le fait de s’appuyer sur ce qui n’est pas encore reconnu officiellement comme étant illégal, immoral, injuste, inique, et stupide (comme par exemple d’envoyer une bombe nucléaire sur un pays qui tendrait à vouloir disposer des moyens de se permettre de penser à en fabriquer une, au cas où elle ferait pareil évidemment)

Il y a fort à croire que si un jour, avec ce même comportement, on établit publiquement la quantité de crimes produits par le libéralisme, effarés et effrayés, il s’en suivra une société totalitaire anti-libérale, traitant systématiquement de pauvres fous les premiers qui voudront obtenir un statut de travailleur libéral (indépendant)... Pourquoi pas ? (d’ailleurs on y est presque)

A la question Comment contrecarrer l’apparition d’une société totalitaire, on peut poser la question plutôt dans ce sens, que faut-il mettre en oeuvre si on voulait précisément créer une société de l’esclavage, de la servitude, de la labeur éternelle, de la misère et du chaos, où les gens seront tellement occupés à s’arracher un bout de pain qu’ils laisseront enfin tranquilles les politiciens ?

Certainement, il faudrait amputer la réflexion publique des principaux maux de notre temps, entretenir l’obligation physique d’accepter des emplois inadaptés à ses compétences, rendre inefficace (sous un auspices bienveillant) la recherche d’un emploi en proposant des stages éternels, tenir à l’écart et décourager les mouvements politiques réagissants, freiner autant que possible la possibilité de se déplacer et de communiquer.

C’est amusant parce que justement si on voulait précisément obtenir une société Orwellienne où "ce qui est bien est mal" et "ce qui est mal est bien", où chaque parole, déplacement, prises de position, ou activités est surveillée mais surtout Jugée par des gens prêts à dégainer leur frayeur de leur propre berlue, si on voulait spécifiquement obtenir ce résultat, c’est sur le plan psychologique qu’il faudrait instiller la frayeur et la confusion dans les esprits dès le plus jeune âge des téléspectateurs.

Et même si on voulait spécifiquement ceci, on pourrait encore objecter que cela se fonderait sur l’objectif de fabriquer une circonstance proto-révolutionnaire qui ne tardera pas à faire exploser ces contradictions fallacieuses sur lesquelles se fondent les activités politiques néfastes.

Il faut aussi retenir que ce n’est pas "la surveillance", ou "les ordinateurs" qui font le totalitaire mais bien comme je l’ai spécifié, la berlue qui rend inquiétants les actes les plus civiques par exemple, comme quand ça consiste à aller supporter des manifestants bien qu’on n’ai rien à gagner ni rien à voir avec leur cause.

Cela déjà de nos jours, peut être considéré comme suspect ; et cela précisément, est parfaitement consenti par le peuple qui l’exprime, et donc le discours étatique aime ce discours qui se fonde sur cette raison : "ah bah oui c’est normal".

C’est très important de noter l’usage des pouvoirs et le préjugés qui circulent au sein même du peuple, spécialement si par exemple un refus de la société de surveillance apparaissait, alors aussitôt le discours étatique prendrait le relais en affirmant "c’est vrai ! les caméras et les ordinateurs sont nuisibles ! il faut les détruire !" et les gens applaudiraient.

Mais cette stratégie qui consiste à casser des symboles pour mieux renier ses propres perfidies et ainsi leur permettre de se renouveler à d’autres occasions, quand va-t-elle cesser ? Depuis le premier jour de la révolution française de 1789, on a eu le sentiment que les coupables, bien que festivement décapités, se sont retournés en cassant des symboles afin de créer de nouvelles structures de société, à l’intérieur desquelles ils se réservaient la même place, le même poste, les mêmes droits et avantages et le même confort qui consiste à se croire au-dessus des autres, mais sans que personne n’ai à y redire, puisque le temps de la révolution semblait déjà passé à peine dix ans après 1789.

 

Si on voulait rendre la société (encore plus) totalitaire il serait difficile de trouver des méthodes aussi efficaces que cette sorte de marchandage permanent de symboles, sensés signifier ce que chacun veut y voir, beaucoup pour les peuples, et rien pour les dirigeants.

On ne pourrait pa forcer directement les gens à travailler 12 heures par jours si ils ont un niveau de vie suffisant, que ce travail permettrait normalement d’obtenir. C’est l’occasion de revenir sur une phrase surpuissante de Serge Dassault sur TF1, "la vie des médias", juin 2008 : "Il suffit tout simplement de supprimer les vacances, les gens passent tout leur temps en vacances, on peut rien faire à ce rythme !".

Notez avec amusement que ce sont toujours les plus célèbres vacanciers de ce monde qui critiquent les autres de toujours être en vacances, ce sont toujours ceux qui se lèvent tard qui proclament que "se lever tôt est une marque de l’honnêteté", ou les plus riches qui déplorent que l’argent public soit gaspillé en le donnant aux plus miséreux dont on n’a rien à attendre en retour.

Notons aussi la berlue qui s’empare de celui dont le principal "travail" consiste à surveiller le rythme de son enrichissement permanent, et aussi l’inquiétude qui est la sienne quand ce rythme n’augmente plus aussi régulièrement, et la réponse que son cerveau préconise pour pallier à cette angoisse, qui consiste à supprimer les vacances.

Ne peut-on pas répondre à ce pauvre type, reclus dans un monde tellement triste et simple qu’il en a perdu toute lucidité : "hé mais tu n’es pas assez riche maintenant ? Tu veux pas le dépenser ton argent, tu vas en faire quoi sinon ? Cela ne te suffit pas ce que tu as déjà dérobé avec le consentement de la loi, quelle sorte d’avarice te pousse à vouloir changer les conditions qui ont amenées ta fortune ?

Mine de rien, je ris drôlement quand j’entends "vu le rythme auquel ils travaillent", parce que c’est vrai, et c’est même mathématique, plus la lourdeur spirituelle est grande, plus l’oppression morale est grande, plus la psychologie est violentée, plus la fatigue est présente, et en retour plus le travailleur est lent, désordonné, et empli de fautes d’inattention. C’est parfaitement logique.

Par exemple à la SNCF ils ont un dicton, car un jour le conducteur devait passer de l’autre côté du train en moins d’une minute et il devait courir pour y arriver, et en courant forcément, il faisait tomber des choses ou provoquait des retards encore plus grands, et depuis lors on peut affirmer que : "si tu cours, tu cours à la catastrophe".

8119 http://w41k.info/17805



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Bourdes à commettre
15 juin 2008 - 18h00

Voir Regard Conscient :
la mémoire et l’oubli






Comprendre le confinement de Dunkerque : 350 soldats américains viennent d’y débarquer !
vendredi 26 - 19h13
de : André
Le péril facho-centriste : C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 26 - 19h08
de : Hdm
Islamo-gauchisme : bêtise politicienne et aveuglement universitaire
vendredi 26 - 15h36
de : joclaude
1 commentaire
Vaccin Cubain : l’Humain d’abord ! Nous ne sommes pas une multinationale !
vendredi 26 - 14h40
de : joclaude
Texas : vague de froid + peur du socialisme = chaos
vendredi 26 - 11h12
"Semaine morte" des Vies Scolaires à partir du 22 mars | Communiqué de presse
jeudi 25 - 22h31
de : Coordination Nationale des Collectifs d’AED
France : Troisième appel de mobilisation contre la réintoxication du monde
mercredi 24 - 21h31
de : jean1
1 commentaire
L’OMS n’a rien vu à Wuhan
mercredi 24 - 21h02
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
Bravo à Cédric Herrou et à sa famille pour le lien ci-dessous.
mercredi 24 - 19h21
de : jean1
Venezuela : L’Union Européenne sanctionne 19 fonctionnaires alors que l’ONU demande la levée des sanctions ?
mercredi 24 - 16h49
de : joclaude
2 commentaires
COVID-19 : Vaccin Cubain Soberana 02, porteur d’espoir !
mercredi 24 - 16h29
de : joclaude
2 commentaires
Dixit Macron : les impôt n’augmenteront pas, et puis les taxes c’est pas des impôts !
mercredi 24 - 16h18
de : joclaude
Essai : faire sauter la banque
mardi 23 - 18h50
de : jean1
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 - 18h03
de : Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
François Ruffin, COVID-19 : Un vaccin pour le bien public !
mardi 23 - 17h36
de : joclaude
Coup de poker d’Uber pour imposer son modèle à l’Europe
mardi 23 - 15h17
Bataille dans le CAC40 à coups de milliards au-dessus de nos têtes !
mardi 23 - 10h58
de : joclaude
Procès Farida C. infirmière en colère !
mardi 23 - 10h31
de : joclaude
Recommandation sur les propos de Frédérique Vidal annonçant demander une enquête sur l’islamo-gauchisme à l’Université
mardi 23 - 00h12
de : CS de l’InSHS
Italie, Rome : 22 févr. 1980 Valerio Verbano était assassiné (video)
lundi 22 - 18h15
de : Roberto Ferrario
Communiqué CGT : une loi scélérate pour les travailleurs !
lundi 22 - 16h42
de : joclaude
1 commentaire
demandons votre vigilance quant à la véracité de vos sources avant de publier vos articles : la communauté tamoule de Fr
lundi 22 - 13h11
de : TGTE media France
Petite fête du livre de Noir et Rouge
lundi 22 - 12h38
de : Frank
Jérôme Rodrigues Gilet Jaune :la réalité d’une police politique et non de Droit !
dimanche 21 - 17h05
de : joclaude
Covid-19 : Cuba en alerte suite à l’augmentation soutenue des infections 21 Février 2021
dimanche 21 - 15h39
de : nazairien
1 commentaire
En hommage aux héros de l’Affiche Rouge
dimanche 21 - 08h58
de : UJFP
2 commentaires
Interpellation de Jérôme Rodrigues - video
samedi 20 - 15h37
de : joclaude
1 commentaire
Pas de licenciement à la Maison pour tous de Pen-ar-Créac’h (Brest)
vendredi 19 - 13h56
de : azard
Stop à la Désinformation des Médias sur les Tamouls de France
vendredi 19 - 13h16
de : Bharathi CCFT
2 commentaires
C’est beau l’Europe ! Après la France, l’Espagne aussi !
vendredi 19 - 11h52
de : joclaude
1 commentaire
Vaccins : effets secondaires détectés !
jeudi 18 - 17h17
de : joclaude
Jérôme Rodrigues, Gilet Jaune s’exprime, ENFIN !
jeudi 18 - 16h28
de : joclaude
La dissolution de Génération Identitaire fait débat chez les opposants à l’extrême droite
jeudi 18 - 14h41
Urgent ! Appel à l’aide et communiqué des retenus du CRA de Oissel à Rouen
jeudi 18 - 02h11
de : sôs Soutien ô Sans papiers
1 commentaire
Au sujet de la honte
mercredi 17 - 22h35
de : Jean-Yves Peillard pour Survie
L’IRAN aidera le VENEZUELA dans les dérivés du pétrole !
mercredi 17 - 17h59
de : joclaude
1 commentaire
Le séparatisme ? La Fracture sociale, voilà la question !
mercredi 17 - 17h28
de : joclaude
Madama : près de 800 manifestants pour qu’il reste au Puy-en-Velay
mercredi 17 - 17h12
Le virus et son variant, C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 17 - 16h09
de : Hdm
Concessions d’autoroutes : l’ART veut rendre le débat audible
mardi 16 - 15h51
de : Michel

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite
Discrimination "anti-syndicale" à Info’Com-CGT finalement dénoncée dans un livre...
mercredi 27 janvier
4 commentaires
NDLR de Bellaciao : le (nous) employé par Mickaël Wamen fait référence aux (punitions) infligées par InfoCom-CGT à trois camarades : 15 jours de suppression de salaire pour Mickaël Wamen et pour Sidi Boussetta (actuellement Secrétaire adjoint UL CGT Blois) et non renouvellement (licenciement) du contrat de travail de Mickaël, Sidi et de Roberto Ferrario (membre fondateur du site Bellaciao.org) pour avoir exprimé leur désaccord avec ces méthodes discriminatoires... Au royaume de la CGT. La (...)
Lire la suite
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite
Info’Com : "Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là"...
jeudi 2 juillet
de Mickael Wamen
Normal de sortir une telle affiche quand on vois comment sont traités les salarié/es précaires du bureau de placement de Info’Com ! « Tu as du taff tu es bien payé alors fermes là, tu n’est pas ici pour militer mais prendre du fric, et puis si il y a des injustices c’est pas ton problème ... » Voilà ce que j’ai entendu non stop durant quasi 2 ans ... Être précaire n’est pas être une sous merde et cela est vrai partout et notamment à la CGT ! Avoir un bureau (...)
Lire la suite