Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Merci à "Refondation Communiste" pour la clarté de ce congrès (videos)


de : Le Petit Chaperon rouge
mardi 29 juillet 2008 - 22h43 - Signaler aux modérateurs
9 commentaires
JPEG - 52.3 ko

du Petit Chaperon rouge ;-)

Tous la presse bourgeoise et réformiste italienne et même ici en France, pleure à chaudes larmes sur le résultat, pour eux inattendu, du congrès de "Refondation Communiste".

Ils ne sont pas capables d’accepter que Niki Vendola, gouverneur de la région des Pouilles appuyé par Fausto Bertinotti, a été battu par Paolo Ferrero.

Et, par dessus tout, ils sont en colère, cela les effraie que ce qui a gagné la direction de "Refondation communiste", c’est la composante politique qui a l’intention de positionner le parti dans une opposition nette au gouvernement de centre-droit, mais également du "Parti Démocratique".

Face à ces lamentations on ne peut que rester éberlué. Non seulement parce qu’il est étrange d’être surpris quand la direction d’un parti qui se définit communiste est assumée par des personnes qui n’ont pas honte du tout de se définir comme communistes et qui promettent de regrouper tous ceux qui n’ont pas l’intention de baisser le drapeau avec la faucille et le marteau.

Mais surtout parce qu’il semble échapper totalement à ces journaux bourgeois ou réformistes que le choix de Ferrero et le "renvoi" de Vendola est un élément de clarté, le premier après la défaite électorale de toute la gauche italienne. Bien sûr on ne peut pas être sans savoir que la véritable raison, au delà des plaintes des veuves du "bertinottisme", est que le tournant de "Refondation" est la pierre tombale de deux projets, caressés par le même "Parti démocratique".

1 : celle du "Parti démocratique" qui devienne la pierre angulaire d’une gauche plurielle en imitant le modèle "ulivista et prodiano" des alliances entre les formations les plus réformistes et les formations les plus communistes.

2 : celui de la stratégie "dalemienne" visant à relancer la conception d’un "Parti démocratique" hégémonique de toute la gauche comme les bons vieux jours du PCI de "togliattienne ou berlinguerienne" mémoire

Le congrès de "Refondation Communiste" et la victoire de Ferrero font table rase a la fois du premier et du deuxième projet, parce qu’ils clarifient une fois pour toutes que la gauche communiste ne veut plus rien avoir avec le réformisme et la social-démocratie.

"Refondation Communiste" a payé un prix trop salé à l’institutionnalisme de Bertinotti, présidence de la Chambre italienne des députes et a la participation au gouvernement Prodi pour croire encore a l’idée d’une gauche capable d’être à la fois "plurielle" et de gouvernement.

Maintenant "Refondation Communiste" n’a plus l’intention de reconnaître aux héritiers du "PCI-PDS-Ds" le droit d’être toujours considérés comme les seuls titulaires pour guider la gauche toute à la fois au gouvernement et/ou a l’opposition.

L’élection de Ferrero, en d’autres termes, établit une fois pour toutes que les communistes ne veulent plus se confondre avec les sociaux-démocrates, qu’ils ne s’appliqueront pas à participer à de futures coalitions gouvernementales et qu’ils sont déterminés à occuper le rôle de force d’opposition prête à être a la tête des tous les conflits sociaux, au présent et a l’avenir.

Donc ces journalistes ne devraient pas se faire de mal à se lamenter que le parti de la "Refondation Communiste" soit dirigé... par des communistes. S’ils n’étaient pas de purs organes de propagande de la bourgeoise, ils devraient, au contraire, se déclarer satisfaits de cet élément de clarté, qui constitue un pas décisif vers la salutaire séparation définitive entre les communistes et les réformateurs.

Merci donc à "Refondation Communiste"





Imprimer cet article


Commentaires de l'article
Merci à "Refondation Communiste" pour la clarté de ce congrès
30 juillet 2008 - 08h15

Et si l’on se prenait à réver d’un prochain congrès du PCF qui réafirmerait
son identité communiste et romprait avec ses dérivives vers la sociale démocratie avec les conséquences pour le parti,bien sur,mais surtout pour les travailleurs qui n’ont plus de traduction politique à leurs luttes. JP



Merci à "Refondation Communiste" pour la clarté de ce congrès
30 juillet 2008 - 09h43 - Posté par Roberto Ferrario

Interessant de lire la traduction, meme si un peux approximative, de cet article du 28 avril 2007... adjourdui la "bande" de Vendola a le courage d’affirmer que a jame envisage de "dissoudre" Refondation Communiste"... quel menteur...

En plus maintenant avec l’aide de tout la presse e les partis de droite et réformiste a décide de faire la pubblicite pour la création de une courent interne avec comme seul but de "reprend" la direction du parti pour achevé la liquidation...

Intéressant aussi remarque le silence totale de la direction du PCF sur le résulta très important du congres de RC, aucun communique, ni analysé, ni information, juste un petite "note tendancieuse" sur l’Huma...

Intéressant de remarque l’énorme "similitude" avec certaine prise de position et chois politique, entre la direction actuelle du PCF et certaine courents interne que on comme référent R. Hue, Martelli, Zarca "and company" et le position de Vendola, Bertinotti, Giordano, que on comme centre de "travail" au niveaux d’Europe, le PGE...

Donc logique, de leur part de garde le silence, de pas informe les camarades française, "d’élimine" tout type de possible "source d’information", le fait que la direction a décidé "d’éliminer" du site internet national du PCF le lien vers Bellaciao démontre sans ambigüité la volonté d’empercher le débat démocratique base sur l’information réel de ce que se passe dans les autres partis communiste europeen et donc de poursuivre et achevé la liquidation du PCF, proposons la même formule faillimentaire de une coalition a "gôôche" que en priorité relègue le "communisme" a une "tendance culturelle"...

Dr Furioso


Sens des transformations en cours à Refondation communiste en Italie

de Fosco GIANNINI (Il Manifesto –28 avril 2007)

Les récentes affirmations de Fausto Bertinotti et de Franco Giordano relatives à la construction d’un nouveau sujet, d’un nouveau parti politique « de gauche » ; les sorties répétées d’Alfonso Gianni encore plus clairement tournées vers le « dépassement de Refondation Communiste » ; les prises de positions toujours plus claires de Pietro Folena vers la construction d’une nouvelle d’une nouvelle force de gauche à travers un abandon de souveraineté de la part du PRC ; le même esprit qui a marqué la Conférence d’Organisation nationale de Refondation tenue ces derniers jours à Carrara : tout cela rend toujours plus vraisemblable le processus de transformation de Refondation Communiste en Refondation socialiste, processus qui semble déjà compter, comme accélérateur , sur la probable embrassade avec la gauche DS, en cours de sortie du Parti Démocratique, et sur la Gauche européenne qui se constituera en Juin , comme cheval de Troie.

Nous déclarons notre totale opposition à la transformation de notre Parti en Refondation socialiste. Est-ce parce que, comme le disent des caricatures de notre position, nous serions contre l’unité de la gauche d’alternative ? Tout au contraire, parce que nous sommes vraiment pour cette unité.
Nombreuses sont les questions qui soutiennent notre position contraire à la Refondation socialiste, questions de fond que nous sommes contraint d’exposer de façon schématique.

Premièrement : le PRC est né, en contre-tendance, dans la phase la plus aiguë de la crise du mouvement communiste, anti-impérialiste et révolutionnaire au niveau international, la phase dans laquelle Fukuyama décréta, au nom du capitalisme mondial, la « fin de l’histoire », c’est à dire la victoire éternelle du capital et « la fin de l’illusion du socialisme ». On ne comprendrait pas vraiment pourquoi, né courageusement dans cette phase obscure, le PRC devrait se dissoudre quinze après, dans une période dans laquelle, même de façon inattendue, des pulsions anti-impérialiste changent le rapport des forces dans le monde, en Amérique Latine, en Afrique, en Eurasie, et la transition au socialisme prend corps, ; sous des formes différentes du passé et diverses, dans des zones significatives du monde, et ce pouvoir anti-capitaliste et socialiste se construit concrètement, sous forme d’une profonde participation populaire tendant à dépasser les dégénérescences du « socialisme réel », dans des pays comme le Venezuela.

Deuxièmement : outre le changement du cadre international, depuis le rêve capitaliste de la « fin de l’histoire » après la chute de l’URSS, jusqu’à la libération d’immenses zones du monde (comme l’Amérique Latine), la période est encore, et dramatiquement marquée par l’hégémonie de l’impérialisme de guerre américain - la « guerre infinie et permanente » étendue concrètement sur tous les fronts du monde – provoquant une très dure compétition globale entre les pôles capitalistes mondiaux pour la conquête des marchés par la baisse du coût des marchandises qui trouve comme seul moyen la baisse des salaires, des droits et de la situation sociale à l’échelle internationale.
C’est de ce point de vue, au delà de raisons stratégiques, que l’autonomie communiste a , aujourd’hui plus que jamais, sa raison d’être : pour des raisons sociales.

Troisièmement : le projet de Refondation communiste a été et reste, dans ce contexte, ambitieux et nécessaire. On n’en a pas fini, comme communistes, de la nécessité du dépassement du capitalisme ; on n’en n’a pas fini, comme Refondation, de la nécessité de réactualiser une pensée et une pratique révolutionnaire, à partir d’analyses sévères et sans concessions, (mais non liquidatrices, comme est souvent apparue celle de Bertinotti, caractérisée surtout par une « pars destruens »(partie destructive) plutôt que par une « pars costruens » (partie constructive), et donc, par beaucoup d’aspects anticipatrice du dépassement du communisme) du « socialisme réel », et surtout à partir d’analyses scientifiques des contradictions capitalistes actuelles et de la centralité du conflit social et de classe, sans laquelle on risque, comme le risque aujourd’hui le PRC, de glisser dans le « gouvernisme »(governismo !).

Mais il est totalement évident que pour un tel projet - redéfinition de la théorie et de la pratique, conduite des luttes sociales – il faut en priorité une pleine autonomie politique, culturelle, organisationnelle, économique aussi, sans laquelle dès le départ le projet est rendu vain. Quand Folena parle – clairement – de « cession de souveraineté », en vérité il indique un modèle pour lequel l’unité de la gauche passe par le renoncement à l’autonomie communiste et, donc, au projet stratégique de refondation communiste. En faveur, à de toute évidence, d’un projet néo-social-démocrate.

Quatrième question : serions-nous, nous qui sommes favorables au développement du projet de refondation, opposés à l’unité de la gauche d’alternative ? Absolument pas : nous y sommes favorables ! La question est que la longue histoire du mouvement ouvrier a enseigné que les précipitations organisationnelles et culturelles, la solution des problèmes à travers le regroupement hâtif de forces diverses, surtout quand de tels regroupements forcent les sujets concernés à comprimer et changer leur culture et le sens de leur existence, ont toujours fait du mal.

Alors qu’aujourd’hui nous avons besoin comme le pain d’une gauche d’alternative – et pas, donc, d’une unification sociale-démocrate – qui sache trouver sur le terrain, dans les luttes sociales et politiques, dans le projet de transformation sociale, dans le rapport vivant avec les mouvements, sa propre unité, qui sera d’autant plus possible et efficace qu’elle sera respectueuse de l’autonomie des sujets et évitera la dangereuse cage de la « réduction à un »



Merci à "Refondation Communiste" pour la clarté de ce congrès
30 juillet 2008 - 11h10 - Posté par serge

L’expérience italienne devrait nous amener à réfléchir sur notre façon d’aborder notre Congrés en France. Le communisme a toujours de l’avenir si nous cessons de nous culpabiliser et si nous voyons que nous avons un role utile pour ouvrir des perspectives en France. Ce n’est pas avec les égo des refondateurs et des communtstes unitaires que nous repartirons à la reconquéte de tous ceux qui aspirent à changer la Société. Créons un outil toujours plus performant au service de ceux qui sont en attente de propositions concrétes. Les succés électoraux viendront ensuite, sans oublier les points d’appuis à conquérir face à cette dérive droitière qui éclate au grand jour. Amicalement . Serge.


Merci à "Refondation Communiste" pour la clarté de ce congrès
30 juillet 2008 - 17h47 - Posté par

Furioso devrait nous expliquer quelques données qui nous échappent en France :

 Comment Ventola a obtenu 47% des mandats ? sur quelle(s) base(s) ? politiques, pratiques (organisation du vote...etc)

 pb du "centralisme démocratique", répercutions dans la hierarchie de PRC.

CN46400


Merci à "Refondation Communiste" pour la clarté de ce congrès
31 juillet 2008 - 13h10 - Posté par Roberto Ferrario

Pour qui veux etre informe un dossier complet est disponible sur le site italien de bellaciao ici : Rifondazione : VII congresso vous pouvez trouve toutes les info en même regarde le congres en vidéo ou l’écoute en audio... dépêché vous, pour selement trois semaines a disposition, après ce fini problème d’espace disque dur chez "radio radicale" que les met a dispo, conseil enregistre sur votre ordi....

Pour le résulta des motions c’est pas complique : 2.080 congres des cellules on discute sur les 5 motion présenté pour le congres des mois en avance, pour permettre a tout les adhérents de RC de ce faire une idée de ce que propose les différent courent, chaque motion donc a du mettre noir sur blanc ce que voule faire ou pas de cet parti (bien sur pas comme en France ou la décision asse astucieuse a été de présente de "contribution" personnel...)

résultat des vote des 5 motions en vote global :

 Ferrero : 40,3%
 les autre " motions : 12,3%
 Vendola : 47,3%

résultat du vote du congres :

 Ferrero : 53%
 Vendola : 47%

pour le question : pb du "centralisme démocratique", répercutions dans la hierarchie de PRC.

le "centralisme démocratique" c’est fini pour le moment chez nous, clairement les organisme dirigent nationaux a tous
le niveaux vont on été modifie respectant le résultat du congres donc en proportion a le différent motions...

Dr Furioso

JPEG - 45.7 ko
JPEG - 39.8 ko


Merci à "Refondation Communiste" pour la clarté de ce congrès
31 juillet 2008 - 14h26 - Posté par

Merci pour l’info, mais que représente Doc3, Doc4, Doc5 ? et aussi que signifie la différence des résultats entre nord et sud ?
merci d’avanced.

CN46400


Merci à "Refondation Communiste" pour la clarté de ce congrès
31 juillet 2008 - 16h43 - Posté par Roberto Ferrario

J’aime pas et on risque de faire des "raccourci" stupide mais...

 DOC 3 : les "orthodoxe"
 DOC 4 : les "trotskiste"
 DOC 5 : les "mouvementiste"

Je peux te dire seulement une chose dans certaine village certaine cellule on fait monte les adhésion a un nombre incroyablement superior au nombre de votes que la "gooche" dans son ensemble combris le centre gauche) a obtenu a le dernier élection et superior a certaine ville a fort tradition communiste... dans autre cas on a fait arrive par bus des sans papier lui donnant a l’entre du congres la carte d’adhésion gratuitement et un repas (pres de Rome..) si on vote "comme il fo", dans autre cas on a fait adhéré des militant d’autre parti ("Partito Democratico" ou "Verdi") naturalment dans cet cellule (que chez nous on appel "cercle") on a vote Vendola a 100%, malheureusement cet cas ce son retrouve en particulier dans le sud et plus précisément dans la "roccaforte" de Vendola voir la "Puglia"...

Je même un témoignage directe a notre congre ici a Paris je "découvert" que la "nouvel direction bidon" de notre "cercle" a fait adhéré des responsable de "Vert italien" pour essaie de change le vote final..

Voilas je suis tranquille pour dire que on doit faire attention au "liquidateur" cet gengs on aucun scrupule et vont utilise tous les plus mesquin façon pour achevé le parti même ici en France dans le PCF on peux deje voir les premier "mouvement" dans le parti.

Tiens a mon tour je te pose deux petite demande :

1) le 30 novembre 2007 Le directeur de l’Humanité Patrick Le Hyaric a confirmé la vente du siège du journal, situé dans la ville de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), pour 15 millions d’euros, à la SARL immobilière Paris Saint-Denis comme est possible que l’argent est pas encore arrive, mettant en grave difficulté le quotidien ? Quel type de vent a été effectue ? Quel "garanti" pour ce faire paye a été stipule ? Tu trouve pas ça asse disons inusuelle, pour pas dire louche...

2) Tu peux nous aide a fournir les noms des associe et de qui le "protège" de cet "fameuse" : SARL immobilière Paris Saint-Denis, serai bien intéressant et certainement choquant de les connecter.... tu vois ce que je veux dire ? ;-)

Dr Furioso


Merci à "Refondation Communiste" pour la clarté de ce congrès
31 juillet 2008 - 18h00 - Posté par

D’aprés ce que j’ai compris, une promesse de vente, avec acompte (10% ?) avait été signée, et cette promesse n’a pu être tenue à cause de la politique de restriction de crédit des banques françaises qui est réelle actuellement.....je n’en sait pas davantage.

CN46400


Merci à "Refondation Communiste" pour la clarté de ce congrès
31 juillet 2008 - 18h51 - Posté par Roberto Ferrario

Oui je "comprend" que c’est "embrasant" parle de St Denis... on peux demande a de souscription extraordinaire pour sauve le quotidien... mais demande le 15 million a quelque un de St Denis devient immédiatement plus complique... bizarre non ?

Et pourtant on est dans le même parti non ? Mais cet parti résistera ou se fera bouffe par les liquidateur que on aucun honte de faire coule même son propre quotidien... ou pardon c’est plus le quotidien des communistes... oups encore... je voulue dire c’est plus le quotidien du PCF... et puis merde ;-)

Dr Furioso





Hommage à Giorgio Forti
dimanche 7 - 10h57
de : UJFP
Message urgent des occupants du théatre de l’Odéon
samedi 6 - 23h51
de : Alain Collet
Les sables radiologiques du désert
samedi 6 - 21h50
de : AIPRI
1 commentaire
Dossier : Penser et lutter avec Rosa Luxemburg
samedi 6 - 21h08
de : contretemps
3 commentaires
Regards sur CUBA, pays des Humbles et Humaniste !
samedi 6 - 10h51
de : joclaude
L’économie « post-covid » : Neuve ou d’occasion ??? – “Le Crime du Garagiste” – Le Casse Banco-centraliste !
vendredi 5 - 16h16
de : Lepotier
3 commentaires
Rojava : la révolution des femmes
jeudi 4 - 20h51
de : jean1
Radio praxis : C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 4 - 05h59
de : Hdm
Affaire « Bismuth » : Nicolas Sarkozy est condamné pour corruption
mercredi 3 - 16h03
de : joclaude
La députée irlandaise Claire Daly a décidé de protéger la Russie d’un flot d’accusations ridicules
mercredi 3 - 15h12
de : joclaude
1 commentaire
L’hégémonie culturelle selon Gramsci Par Aurélien Berthier
mercredi 3 - 09h28
de : Roberto Ferrario
« Je ne veux pas mourir, mais vu la situation, ils ne me laissent pas le choix »
mardi 2 - 21h24
de : jean1
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 - 17h03
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Une claque au lieu de deux pour les chômeurs
mardi 2 - 15h53
1 commentaire
Vive la Chine Populaire et son Parti Communiste
mardi 2 - 10h20
de : Hervé Fuyet
3 commentaires
Sursauts en provocations des Etats-Unis sur la Syrie et l’Irak
lundi 1er - 17h41
de : joclaude
1 commentaire
Solidarité avec Dimitris Koufontinas
lundi 1er - 16h59
de : Secrétariat du Secours Rouge International
"Modèle" chinois ? Il semble bien que soient chez nous seulement les fermes à 1000 vaches et aux 3000 cochons !
lundi 1er - 12h06
de : joclaude
2 commentaires
Et vive ce monde multipolaire anti-impérialiste
lundi 1er - 11h34
de : joclaude
2 commentaires
Paris. Ce 2 mars, rassemblement de soutien aux travailleurs de l’Infrapôle en lutte !
dimanche 28 - 16h19
de : jean1
Xi Jinping déclare la Chine exempte de pauvreté absolue…
samedi 27 - 17h54
de : joclaude
Comprendre le confinement de Dunkerque : 350 soldats américains viennent d’y débarquer !
vendredi 26 - 19h13
de : André
1 commentaire
Le péril facho-centriste : C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 26 - 19h08
de : Hdm
1 commentaire
Islamo-gauchisme : bêtise politicienne et aveuglement universitaire
vendredi 26 - 15h36
de : joclaude
4 commentaires
Vaccin Cubain : l’Humain d’abord ! Nous ne sommes pas une multinationale !
vendredi 26 - 14h40
de : joclaude
1 commentaire
Texas : vague de froid + peur du socialisme = chaos
vendredi 26 - 11h12
"Semaine morte" des Vies Scolaires à partir du 22 mars | Communiqué de presse
jeudi 25 - 22h31
de : Coordination Nationale des Collectifs d’AED
France : Troisième appel de mobilisation contre la réintoxication du monde
mercredi 24 - 21h31
de : jean1
1 commentaire
L’OMS n’a rien vu à Wuhan
mercredi 24 - 21h02
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
Bravo à Cédric Herrou et à sa famille pour le lien ci-dessous.
mercredi 24 - 19h21
de : jean1
Venezuela : L’Union Européenne sanctionne 19 fonctionnaires alors que l’ONU demande la levée des sanctions ?
mercredi 24 - 16h49
de : joclaude
2 commentaires
COVID-19 : Vaccin Cubain Soberana 02, porteur d’espoir !
mercredi 24 - 16h29
de : joclaude
2 commentaires
Dixit Macron : les impôt n’augmenteront pas, et puis les taxes c’est pas des impôts !
mercredi 24 - 16h18
de : joclaude
Essai : faire sauter la banque
mardi 23 - 18h50
de : jean1
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 - 18h03
de : Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
François Ruffin, COVID-19 : Un vaccin pour le bien public !
mardi 23 - 17h36
de : joclaude
Coup de poker d’Uber pour imposer son modèle à l’Europe
mardi 23 - 15h17
Bataille dans le CAC40 à coups de milliards au-dessus de nos têtes !
mardi 23 - 10h58
de : joclaude
Procès Farida C. infirmière en colère !
mardi 23 - 10h31
de : joclaude
Recommandation sur les propos de Frédérique Vidal annonçant demander une enquête sur l’islamo-gauchisme à l’Université
mardi 23 - 00h12
de : CS de l’InSHS

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite
Discrimination "anti-syndicale" à Info’Com-CGT finalement dénoncée dans un livre...
mercredi 27 janvier
4 commentaires
NDLR de Bellaciao : le (nous) employé par Mickaël Wamen fait référence aux (punitions) infligées par InfoCom-CGT à trois camarades : 15 jours de suppression de salaire pour Mickaël Wamen et pour Sidi Boussetta (actuellement Secrétaire adjoint UL CGT Blois) et non renouvellement (licenciement) du contrat de travail de Mickaël, Sidi et de Roberto Ferrario (membre fondateur du site Bellaciao.org) pour avoir exprimé leur désaccord avec ces méthodes discriminatoires... Au royaume de la CGT. La (...)
Lire la suite
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite