Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Rome 300.000 communistes contre la politique de Berlusconi (reportage photo + videos)

de : Roberto Ferrario
mardi 14 octobre 2008 - 14h45 - Signaler aux modérateurs
15 commentaires
JPEG - 54.6 ko

de Roberto Ferrario

Rome. Plus des 300.000 communistes sont descendus dans la rue samedi 11 octobre, à l’appel de la première manifestation de "Refondation Communiste" depuis qu’elle a été éliminée du Parlement aux législatives d’avril et depuis le changement du son secrétaire au dernier congres...

"Aujourd’hui la gauche communiste s’est remise en mouvement contre le gouvernement Berlusconi alors que le Parti Démocrate, dirigé par Walter Veltroni, ne fait pas d’opposition, ni sociale, ni politique", a déclaré Paolo Ferrero, le nouveau secrétaire du PRC, les manifestants sont descendus dans la rue contre la politique économique et sociale de Berlusconi et le patronat italien, dénonçant aussi les coupes budgétaires qui frappent le système scolaire, les atteintes à la laïcité et le risque de "dictature".

Dans une autre partie de la ville, des milliers de personnes ont assisté au lancement d’une pétition contre la loi qui protège Silvio Berlusconi de toutes poursuites pénales.

"Quand la dictature est à la porte, on doit résister immédiatement pas quand il est trop tard", a déclaré Antonio Di Pietro

Présent à cette manifestation, le prix Nobel de littérature italien Dario Fo a critiqué une loi "inconstitutionnelle" qui n’aurait "jamais été acceptée dans un autre pays civilisé".

Le dramaturge a aussi assuré qu’il ne serrait jamais la main de Berlusconi car "quand je l’aperçois je m’éloigne de lui".

3.500 stands sont installé dans tout le pays afin de recueillir les 500.000 signatures nécessaires à l’organisation d’un referendum sur l’abrogation de cette loi votée en juillet peu après le retour de Berlusconi au pouvoir.

Ce texte suspend les poursuites pénales pour les quatre plus hauts responsables de l’Etat (président de la République, chef du gouvernement, président des deux Chambres) pendant la durée de leur mandat. Elle intéresse avant tout Berlusconi qui a vu les deux procès intentés contre lui à Milan arrêtés en raison de cette disposition.

"Refondation Communiste" soutien cet référendum mais bien qu’allié au parti de Di Pietro, le PD a refusé de s’associer à cette initiative...

Plus d’info ici :
 Una manifestazione "ottima e abbondante". La Sinistra torna alla carica
 Roma invasa dai comunisti !
 Noi siamo qui


BELLA CIAO ! 11 OTTOBRE ROMA / LEFT IN CORTEO


sinistra in piazza 11 ottobre 2008


sinistra a roma 11 ottobre 2008


sinistra in piazza 11 ottobre 2008 02


MANIFESTAZIONE 11 OTTOBRE 2008


11 ottobre a Roma !!! AVANTI POPOLO !

Plus des photo ici : album 1, album 2, album 3, album 4


JPEG - 80.1 ko
JPEG - 107 ko
JPEG - 69.4 ko
JPEG - 63.6 ko
JPEG - 236.2 ko
JPEG - 229.2 ko
JPEG - 169.9 ko
JPEG - 91.2 ko
JPEG - 102 ko
JPEG - 202.3 ko

Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Rome 300.000 communistes contre la politique de Berlusconi
14 octobre 2008 - 15h24

300.000 .....
TROIS CENT MILLE ?!
ca laisse reveur..
comme quoi avec une reelle volonte de renovation on peut federer .

Makhno



Rome 300.000 communistes contre la politique de Berlusconi (reportage photo)
14 octobre 2008 - 16h46

Mmmmm..... TROP BON !

ENCÔÔÔRE !!!

DANS TOUTE L’EUROPE !!!



Rome 300.000 communistes contre la politique de Berlusconi (reportage photo)
14 octobre 2008 - 17h01 - Posté par SPK

Vachement beau tous ces drapeaux rouges, mème si ma couleur préférée restera le NOIR ANAR. Solidaire a ces communistes !

Au lieu de Communistes il faudrait nous appeler :

Les Quévaisiens !

Au moins tout le passé néfaste attaché a ce mot communiste, ne serait plus là pour entacher nos volontés de partage.

Pour la petite histoire, ce système "Quévaisien" a perduré pendant des decennies en centre Bretagne, et ce jusqu’a l’époque des révoltes sous Louis XIV, La révolte des Bonnets Rouges, soit un siècle avant la révolution Française. D’après certains historiens, Karl Marx et Enghels , s’en seraient inspirés pour leurs écrits et philosophies.

Ce système de partage des terres avait été mis en place par des moines Cisterciens au XII et XIII siècle, Au Relecq et La Feuillée dans les Monts d’Arrée. Les rejetés manants des cotes maritimes bretonnes (relativement riches) de l’époque, avaient en échange de ces prèts de terre, le travail de déboisements sur les versants des Monts d’Arrée.

Depuis cette époque, l’urbanisme des villagers est restés quasi idemtique. Et contrairement au territoire proche des cotes, en centre Bretagne il y est construit un village avec les parcelles aux alentours. Dans le Léon (de droite) l’urbanisme est construit sous un mode stritement différent : Une Ferme, un propriètaire, des champs aux alentours.

Bon c’est pas tout, encore merci et solidaire au renouveau revendicatif constructif.



Rome 300.000 communistes contre la politique de Berlusconi (reportage photo + videos)
14 octobre 2008 - 17h21 - Posté par Roberto Ferrario

Lève moi un doute SVP... ;-)

Je "l’horrible" certitude que l"Huma a pas écrit un seul mot a propos de cet manif...

Idem pour le parti... le PCF, pourtant soit disant "parti frère" dans le PGE...

Tiens tiens... je cherche partout mais je pas trouve, ni dans l’Huma ni sur le site national du PCF un quelconque article ou comunique pour informe du changement du segretaire dans "Refondation Communiste"...

Même pas un salut "diplomatique"... vous imaginé... le salut entre le dent... meme pas...

Je me demande pourquoi les camarades française on pas le droit de savoir ce que ce passe dans le plus grand parti communiste européen... et en particulier du changement de "ligne politique" de cet parti que a été decide dans son dernier congres...

Pourtant a été très important cet congre : le liquidateur on été battu et un forte volonté de reprendre les idée communiste on gagne...

Je pige pas le comportement de la direction du PCF et de son quotidien... oups pardon c’est plus "l’organe du parti"... mais uniquement de la direction ???

ciao
Dr Furioso

A lire pour s’informe directement sans passe par le "filtre" de la direction du PCF...

 ITALIE : document final adopté par le congrès de "Réfondation communiste"

 Fin de l’ère Bertinotti, tournant à gauche pour le "Partito della Rifondazione Comunista"

 Merci à "Refondation Communiste" pour la clarté de ce congrès

 Le congrès national du PRC adopte une motion anti-liquidation et élit Paolo Ferrero



Rome 300.000 communistes contre la politique de Berlusconi (reportage photo + videos)
14 octobre 2008 - 17h41 - Posté par jeanmarc

voir Huma du lundi 13, page 15 ; Paolo Ferrero , secrétaire général du PRC est cité, mais il est aussi question des verts et du PDCI (parti des communistes italiens).
Jeanmarc


Rome 300.000 communistes contre la politique de Berlusconi (reportage photo + videos)
14 octobre 2008 - 18h07 - Posté par Roberto Ferrario

Hahahahaha

excuse moi Jeanmarc ou Regine ça va a Toulon ?

Primo je parle des communistes pas par hasard donc dans le "communiste" et en particulier dans cet manif on trouve un multitude d’organisation donc effectivement le PDCI, mais plein d’autre organisation politique minore voir le vert...

Rient et personne peux conteste que c’est Refondation Communist que a propose, organise et participe en masse a cet manif les photos et les vidéos son la pas pour le preuve...

donc tu pense que avec ta réponse on a "réglé" le problème ?

Bien sur que on a "cite" Paolo Ferrero lundi 13, page 15 mais la je parle de un autre chose et tu a compris parfaitement de quoi... c’est pas un hasard que tu me répond dans cet façon...

Je attend tu vois... le classique communique publique bidon... le petit torchon diplomatique que félicite publiquement le nouveau secrétaire du PRC... et que explique a tous les militant du PCF et pas seulement... ce que c’est passe au dernier congres du PRC...

Que soi pas uniquement cite mais si on a devant nous un manif de 300.000 camarades on bouge un peux plus le doit et le utilise pour écrire des bons articles et pas pour ce grate le cul....

Tu pige ce que je veux dire ou non ???

Ciao amico...

Dr Furioso


Rome 300.000 communistes contre la politique de Berlusconi (reportage photo + videos)
14 octobre 2008 - 19h44 - Posté par

Merci à toi Roberto. Ce qui me frappe c’est la jeunesse des manifestants ce qui n’était pas le cas pour la manif de l’Elysée.
Il me semble que les communistes Italiens peuvent envisager avec optimisme la remontée. FDM


Rome 300.000 communistes contre la politique de Berlusconi (reportage photo + videos)
14 octobre 2008 - 19h54 - Posté par

Que pense le Dr Furioso de l’homéopathie ?

CN46400


Rome 300.000 communistes contre la politique de Berlusconi (reportage photo + videos)
14 octobre 2008 - 20h22 - Posté par Roberto Ferrario

Pour être juste je poste le soit disant article "d’information" publie sur l’Huma...

Des chose :

 on peux considéré que devant une manifestation de cet dimension la premier page été ça vrai place, et la on le retrouve en petit "dimension" a page 15 !!!

 c’est un manif organise par des communistes, toutes organisation confondu et en particulier organise par le PCR, donc en tant que communiste on s’attend bien plus que un petit torchon d’article en presque dernier page...

Mais analysons l’article lui même, que de la premier ligne nous donne le "couleur" de la politique rédactionnelle du quotidien que choisi de publie cet article rédigé dans cet façon :

On a difficulté d’appeler les 300000 camarades de "citoyens"... la manif "préparée en catimini médiatique" ??? si on doit faire "référence" a la presse bourgeois pour dire des connerie aussi débile, certainement on a raison, on comprend pas pourquoi on a pas écrit que pour organise la venue de 300000 on a du organise tous ça pendant des semaines, Rome a été envahie par les camarades arrive avec 250 bus, deux train spéciaux, par le bateau et en voiture...

Regarde les article sur le site italien de bellaciao ou on peux vérifie que ça fait des semaines que on ne parle, de la fin du congres du PRC... donc du dimanche 27-07-2008...

Oui on peux "trouve" qui a "préparée en catimini" la manif... les "amis" de Bertinotti et Vendola que on fait tous le possible pour boycotte et snobe le RDV et que de dimanche on déclaré que son entrant de prépare la scission pour créé un nouveau parti avec "la gauche socialiste" un peux comme ici en France une part de la direction du PCF avec le différent Martelli, Zarca, Choen etc etc dans la "conférence" de Politis le même jour le samedi 11 à Gennevilliers ... bref le tentative de liquidé les partis communistes organise dans le PGE crée bien pour ça, pour coordonne a niveau européen ces "manœuvres" dans tous les différent pays ou existe encore de vrai parti communiste...

Fair croire que on a manifeste "uniquement" pour "ne pas laisser le primat de l’opposition à l’ancien juge Antonio Di Pietro" est pas seulement une contrevérité mais fait croire que les vrais communistes sont des abrouti que sont pas capable d’avoir leur propre autonome analyse et liberté d’action, en plus c’est encore Bertinotti et Vendola que on "conteste" l’adhésion de "Refondazione Communiste" a cet référendum pour abroge la loi que "protège" Berlusconi et en particulier la "coordination" pour "recueillait les signatures" avec Antonio Di Pietro, donc on "manipule" l’information pour exactement faire dire le contraire...

Justement pour cet motif que la manif été contre "contre la politique économique et sociale de Berlusconi et le patronat italien, dénonçant aussi les coupes budgétaires qui frappent le système scolaire, les atteintes à la laïcité et le risque de "dictature", fo savoir que le Parti Démocrate été pas d’accord a organise un manif clairement anti gouvernementale, comme le liquidateur... et c’est pour ca que veux organise une autre plus "molle" le 25...

Paolo Ferrero a pas dit "appelait à une coordination des forces de gauche" mais a parle de "coordination des forces communiste" c’est pas un hasard que dans la dernier frase de l’article de l’Huma on "valorise" aussi tant les propos de "La minorité de Refondation qui souhaitait la création d’une nouvelle force politique" avec la "gauche du Parti démocrate" justement parce que le projet de la "coordination des forces communiste" peux et veux débouche a l’unification des toutes les force communiste italien et en particulier l’unification de Refondation Communiste avec le PDCI, projet que Bertinotti et Vendola fon tous le possible pour que voit pas le jour...

Bref l’intoxication dans l’information dans des journaux bourgeoise est disons "normal" mais voir la même chose sur un quotidien que ce "défini" communiste fait vomir...

Ciao
Dr Furioso

et voila l’article de "notre ami" le Vendolian de service a l’Huma, Gaël De Santis


300 000 manifestants dans la rue contre Berlusconi

Italie . La manifestation promue par les partis de gauche contre la politique gouvernementale a été plus imposante qu’espéré.

Il fallait l’initiative du Parti de la refondation communiste (PRC), des Verts, du Parti des communistes italiens (PDCI) pour faire défiler 300 000 citoyens contre la politique du gouvernement samedi sous une marée de drapeaux rouges et de drapeaux arc-en-ciel « Pace ». « Aujourd’hui, c’est la fin de la retraite », clamait le secrétaire général du PRC Paolo Ferrero. À la veille de la manifestation, préparée en catimini médiatique du fait de l’attention donnée à la crise financière, personne n’aurait espéré une telle affluence. Si en avril la gauche a été rayée du Parlement, elle a montré qu’elle pouvait passer du statut de « témoin » à celui de « protagoniste » comme le souhaitait vendredi le leader historique de la Refondation, Fausto Bertinotti.

L’enjeu était de taille : ne pas laisser le primat de l’opposition à l’ancien juge Antonio Di Pietro. Face à « l’attitude responsable » du leader du Parti démocrate (PD) de Walter Veltroni, seul Antonio Di Pietro semblait mener l’opposition résolue aux politiques berlusconiennes. Ce samedi, place Navona, son mouvement, l’Italie des valeurs (IDV) recueillait des signatures pour lancer un référendum contre le « lodo Alfano », une loi qui permet la suspension de tous les procès contre les cinq plus hautes charges de l’État… dont Silvio Berlusconi. D’où la manifestation des organisations de gauche, qui ne veulent pas laisser le terrain de la contestation à une politique uniquement « justicialiste ».

Les slogans ont passé au crible la politique de Silvio Berlusconi : pour une politique de hausse des salaires, contre ses lois ad personam, contre la destruction de l’école publique, à un moment où l’exécutif entend supprimer 4 000 écoles dans les petits villages.

Si cette manifestation est réussie, elle n’en pose pas moins des questions à la gauche. Dès samedi, Paolo Ferrero en appelait à une « coordination des forces de gauche ». La minorité de Refondation qui souhaitait la création d’une nouvelle force politique et qui a été battue lors du dernier congrès défilait-elle sous ses propres couleurs. Par ailleurs, la mobilisation a permis de mobiliser au-delà des partisans des forces de gauche : pour preuve, la participation de l’association « À gauche du Parti démocrate »… Le principal parti d’opposition organise d’ailleurs sa propre journée de mobilisation le 25 octobre. G. D. S.

http://www.humanite.fr/2008-10-13_I...


Rome 300.000 communistes contre la politique de Berlusconi (reportage photo + videos)
14 octobre 2008 - 23h11

Ca bouge là-bas, et nous la Gauche ?!!!.....



Rome 300.000 communistes contre la politique de Berlusconi (reportage photo + videos)
15 octobre 2008 - 09h02 - Posté par Gilles34

Ca fait chaud au coeur !


Rome 300.000 communistes contre la politique de Berlusconi (reportage photo + videos)
15 octobre 2008 - 10h55 - Posté par (k)G.B.

Oh pu*** c’est impressionnant !

(k)G.B.



Rome 300.000 communistes contre la politique de Berlusconi (reportage photo + videos)
15 octobre 2008 - 11h09

Cela fait du bien au moral à la veille de la manif des retraités, mais c’est aussi une leçon pour nous communistes Français à l’approche de notre congrès.



Rome 300.000 communistes contre la politique de Berlusconi (reportage photo + videos)
15 octobre 2008 - 13h13 - Posté par renault

"Le risque de dictature" en Italie = "Les larmes et le sang" en France ?

Mobilisons-nous tous ! Organisons-nous pour répondre ensemble à nos besoins vitaux et exercer nos droits fondamentaux pour cet hiver, ce prochain printemps... en Europe.

Les élections de juin 2009 vont être ahurissantes !

http://resistanceparticipative.over...



Rome 300.000 communistes contre la politique de Berlusconi (reportage photo + videos)
15 octobre 2008 - 15h13 - Posté par le Rouge-gorge

Que bella !

Merci Roberto

ça mon pote c’est de la manif’ dommage comme l’écrit Dr Furioso, que l’Huma n’en rende compte que de façon lacunaire, sans photo ni réalité des participants de Refondation en masse comme le montrent très bien les différennts films mis dans l’article...

ça fait vraiment du bien si peu de temps après cet extraordinaire congrès qui a donné une si belle issue pour qu’enfin on puisse retrouver les fondamentaux et non pas seulement quelques valeurs...

Et si oui du rève notre congrès pouvait se terminer aussi bien que la véritable base commune à amender soit le texte alternatif réellement révolutionnaire.

Pour que le congrès nous évite le problème de la coquille vide, pour que comme en Italie s’ouvre un avenir pour les communistes et leurs idées.

Il est encore temps de signer le texte alternatif pour le 34 ème congrès :

Pour que ce texte soit en condition de devenir la base commune, être débattu et amendé en congrès, je vous invite donc à envoyer vos signatures et à faire signer autour de vous avec nom prénom section fédération et éventuellement numéro de carte avant le 10 octobre aux adresses mails suivantes : soit à : melinamiche@orange.fr ou à : caroline.andreani@wanadoo.fr ou à : pcf.venissieux@wanadoo.fr ou à : pcf15@wanadoo.fr

Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps

« L’histoire de toute société jusqu’à nos jours n’a été que l’histoire de la lutte des classes » Karl Marx Le Manifeste

Préambule

Nous avons une conviction : faire vivre et renforcer le PCF est une exigence de notre temps.

C’est le mandat clair que se sont donnés les adhérents du Parti lors de l’Assemblée nationale extraordinaire de décembre 2007. Ils ont rejeté l’hypothèse de remettre en cause l’existence du PCF, de le transformer jusqu’à le dépasser, dans la suite des choix stratégiques des derniers congrès.

(suite du texte : http://bellaciao.org/fr/spip.php?article72277 )

Faire vivre et renforcer le Pcf, une exigence de notre temps - Résumé du texte alternatif de congrès (art 11.1 des statuts)

« L’histoire de toute société jusqu’à nos jours n’a été que l’histoire de la lutte des classes » Karl Marx, Le Manifeste

Poursuivre et renforcer le PCF

Les communistes ont exprimé lors de l’assemblée générale extraordinaire de décembre 2007 la volonté de continuer et renforcer le PCF. La base commune proposée par la direction nationale sortante poursuit la stratégie menée depuis plusieurs congrès, qui a conduit à l’affaiblissement actuel. Elle ne propose aucune rupture avec le système capitaliste et abandonne toute perspective révolutionnaire, transforme le PCF en coquille vide.

A la veille du 34e congrès, le Parti communiste français reste un parti de premier plan par ce qu’il représente dans le pays, ses militants et ses élus.

En France et dans le monde, l’aiguisement de la lutte des classes

La situation internationale et nationale n’a jamais autant donné raison aux communistes. La crise financière internationale d’une rare gravité qui éclate confirme ce que nous savons : le capitalisme est un système prédateur, générant des crises cycliques au détriment des peuples, porteur de menaces pour la paix dans le monde.

Au plan national, la mondialisation se traduit par la main-mise du capital financier international sur les grandes entreprises françaises. Des pans entiers de l’industrie et de l’agriculture sont détruits, avec des conséquences sociales dramatiques : chômage, développement des emplois déqualifiés et sous-payés, précarité généralisée…

Notre peuple est étranglé par des politiques économiques et sociales destructrices, menées par une droite revancharde qui s’acharne à détruire tous les acquis obtenus par les luttes au cours du 20e siècle : casse du code du travail, destruction de la sécurité sociale, attaques répétées contre le système de retraites par répartition, privatisation des services publics – énergie, transports, télécommunications 

Un Parti communiste fier et offensif

Dans ce contexte, nous avons besoin d’un Parti communiste marxiste, proposant des perspectives politiques crédibles, pour mener une contre-offensive efficace au capitalisme.

C’est pourquoi nous proposons un texte alternatif.

La situation générale montre que la rupture du congrès de Tours en 1920 entre un courant réformiste et un courant révolutionnaire est toujours d’actualité. Il ne s’agit ni de nostalgie ni de repli identitaire, mais d’une analyse marxiste de notre époque.

Aussi, immédiatement, nous devons :

-reconstruire l’organisation communiste, l’outil idéologique et politique en partant à la reconquête des entreprises et des quartiers populaires. Oui à la cellule cœur de l’activité du parti, Oui à la formation idéologique qui permet au militants d’agir !

-combattre le renoncement de la gauche, qui efface les lignes de partage entre gauche et droite, et qui fait glisser le Pcf vers un réformisme de plus en plus clairement assumé

-développer une analyse marxiste et reconquérir idéologiquement les catégories populaires, en refusant le règne de l’argent, le triomphe de l’individualisme, la régression sociale présentée comme une fatalité

-redevenir un parti d’opposition efficace, porteur de propositions, offensif et crédible, à l’initiative de luttes

- redonner à notre parti sa pleine indépendance de pensée, d’organisation et d’action en refusant l’hégémonie du PS ou la dilution dans la gauche de la gauche. Travaillons à une politique d’alliances à la base offensive, un rassemblement populaire anticapitaliste, qui nous permette de sortir de l’ornière de l’alliance obligée avec le Parti socialiste, ou de l’option d’un parti dissout dans des alliances mal définies à la gauche de la gauche

-dénoncer clairement le carcan de l’Union européenne, et tirer le bilan de notre participation au Parti de la gauche européenne

-renouer avec les partis communistes du monde entier, travailler à la construction d’un nouveau cadre international d’échanges et de coopération entre les peuples, outil indispensable à une solidarité communiste active.

Le 34e congrès doit tirer les leçons des échecs passés, de l’urgence d’une réponse communiste à la crise du capitalisme, de la renaissance d’un point de vue communiste dans différents pays du monde. Ce congrès peut être un congrès historique. Nous voulons en sortir avec un Parti communiste fiers de ses valeurs et de ses idéaux, combatif et offensif, porteur d’un projet révolutionnaire de rupture avec le capitalisme.

Voici ce que j’ai écrit aux camarades que je connais pour les appeler à se mouiller :

Le texte d’orientation du 34ème congrès doit-être un texte court, clair, lisible et compréhensible par tous, il doit-être , comme le fut le manifeste de Marx, mobilisateur pour préparer la société nouvelle que les communistes appellent de leurs vœux.

Pour cela, ce doit-être un texte qui désigne les moyens économiques de la rupture avec le Capitalisme. Cela ne peut se faire qu’en éclairant les travailleurs sur la lutte des classes et les enjeux qui lui sont liés. Les leviers économiques de changement ne peuvent oublier l’outil que constituent les nationalisations.

Les qualités que je viens de décrire pour un bon texte d’orientation sont toutes, oui toutes, absentes du texte fourre-tout de la direction nationale : ni court, ni clair, ni lisible et compréhensible par tous, oubliant lutte des classes et nationalisations, il n’éclaire aucunement sur une voie en rupture avec le Capitalisme.

Pour ces raisons, de nombreux communistes d’horizons géographiques différents ont pris le temps d’élaborer un texte alternatif afin de rassembler tous les communistes et leur permettre de décider de leur parti.

Ce travail n’apporte la soupe à aucun dirigeant mais il est le travail de militants de base, il ne désigne aucun responsable et ne souhaite que changer l’orientation qui nous a conduits où nous en sommes.

Pour cela, j’appelle tous ceux et toutes celles qui sentent que cette démarche est nécessaire à signer et faire signer rapidement et massivement le texte alternatif pour créer l’événement, le sursaut qui éclairera au delà de nos proches les nombreux camarades qui aujourd’hui désespèrent.
Salut fraternel.

le Rouge-gorge

671 signatures de 65 fédérations sur notre texte alternatif unitaire : "Faire vivre et renforcer le PCF, une exigence de notre temps".

les signatures sont lisibles sur ce lien : http://vivelepcf.over-blog.fr/article-23712276.html







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite