Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Un plan simple pour sauver la terre de la crise.

de : BOP
samedi 18 octobre 2008 - 16h16 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires
JPEG - 39.8 ko

Une fois n’est pas coutume.

Voici un article simple qui explique comment sauver le monde de la crise financière.

Bien sûr, je compte sur des gens hauts placés pour convaincre qui de droit d’imposer cela comme plan d’urgence. A vue de nez, ça tient la route, j’ai bouclé ça en 20 minutes, donc merci si ça fonctionne de me virer la somme de 70000 euros sur mon compte postal, pile poil ce qui me faut pour prendre des vacances.

Vous me répondrez, qui a bu boira, et personne ne m’a rien demandé.

C’est juste.

Mais d’un autre côté, comme les vrais professionnels ne sont sûrs de rien avec quelques milliers de milliards de dollars, je ne vois pas pourquoi je fermerais ma gueule juste parce que mon plan n’est pas capitaliste.

Donc un peu de concentration s’il vous plait, je ne répéterai rien deux fois, j’ai des courses à faire après.

Première hypothèse, on dira qu’on va créer une nouvelle monnaie internationale.

Qu’importe le nom, disons "Le Thunar".

Elle aura de la valeur dès que les gens seront sûr qu’elle peut s’échanger contre des vraies marchandises (à manger, à boire, des maisons, de l’energie, etc...)

Un réseau international de coopératives a pour but de réguler le volume de Thunar pour le monde entier, mais dans une sphère non capitaliste, juste pour ceux qui veulent rejoindre ce nouveau réseau financier.

Seconde hypothèse, la plupart des gros riches diront que c’est idiot et que le modèle actuel doit être conservé, avec les bourses, les actions, le dollar et le pétrole pour indexer le prix de nos vie.

arf, arf, arf, j’avais envisagé cette hypothèse et j’ai une solution non violente.

Par conséquent, on laisse les capitalistes avec leur système, et mieux, on permet aux entreprises privées qui le veulent d’échanger des Thunars contre leur monnaie qui ne vaut plus rien, mais seulement contre des matières premières ou des objets manufacturés en échange. Par contre, on ne veut plus de leur argent (dollar, euro) qui vaut plus rien, merci beaucoup.

Quand une coopérative aura besoin de Thunar pour acheter du matériel ou pour payer les travailleurs, elle fait appel au réseau de mutuelles de dépots, avec comme garantie que le montant de Thunar demandé sera transformé en travail équivallent, et ça c’est sous la forme d’un mandat signé, d’une validité limitée.

Si le réseau s’aperçoit que les Thunars ont juste servis à payer des virées dans des hotels de luxe, alors la coopérative est exclue du réseau, ou bien elle redonne les Thunars volés avant de pouvoir continuer.

Elle peut retourner vers le modèle capitaliste si elle veut aussi, pas de soucis.

Si des biens ne sont pas accessibles à l’achat en utilisant des Thunars (car il n’y a pas encore de coopératives qui les fabriquent), alors le système est le suivant :

Soit il existe sur la planête une coopérative qui a un lien avec une entreprise capitaliste qui peut fournir le produit, et dans ce cas l’achat se fait localement en Thunar via le réseau, et alors que le réseau se débrouille pour effectuer le paiement en dollar ou autre à la société capitaliste.

Soit c’est pas encore le cas et dans ce cas, la mutuelle fournit juste l’équivallent en dollar ou euro en contrepartie du paiement local en Thunar.

Et voilà, j’ai créer un nouveau système international de commerce en 20 minutes.

D’autre part, j’ai sauvé la planête car les coopératives devront respecter à la lettre les normes écologistes.

je suis trop fort.

Vous avez des critiques virulantes contre mon plan ???

je vais me recoucher ...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Un plan simple pour sauver la terre de la crise.
19 octobre 2008 - 07h21

Ben oui il est pas mal ton dessin. Comme titre, je verrais bien "La politique de décroissance" ou "Comment éviter la misère".



Un plan simple pour sauver la terre de la crise.
19 octobre 2008 - 15h13 - Posté par bop

Merci beaucoup.

c’était gratuit.






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite