Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Le suicide ou l’insurrection, choix délicat

de : BOP
dimanche 9 novembre 2008 - 20h08 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires

Il est un peu difficile d’expliquer à la classe laborieuse pourquoi on a honte de travailler pour ceux qui nous paient très correctement pour un travail de salaud.

C’est pour cette raison que je me cache derrière un pseudonyme. J**n y**s D***S.

Travailler pour des salauds, est-ce que c’est être un salaud ?

la réponse, pour moi est oui, clairement.

Quand je vois passer des messages ici concernant des interrogations sur la necessité ou non de simplement remettre en cause le système de capitalisation (acheter le travail futur des esclaves), alors je me dis que je suis devenu paranoaique, et que je suis le dernier anticapitaliste.

En effet, vous parlez ici que de personnes et de théories passées. Vous parlez de marx, alors qu’il est mort.

J’ai une impression bizarre en venant ici, c’est que vraiment depuis 1968 rien n’a changé.

Que la parole des grand parents est resté la même.

Travaillez, ayez du respect, et aimez votre pays.

Vous n’avez pas la même impression actuellement, que tout nous pousse de plus en plus à une sorte d’ultra gauchisme ?

On va vivre dans un pays ou la prison a vie est légalisée.

Comme il y aura de plus en plus de pauvre, il y aura de plus en plus de violence, et donc l’idée paranaoiaque d’une société carcérale va devenir une réalité.

Se soumettre, bosser ou bien devenir un délinquant ou un capitaliste, un trader tueur de futur pauvre.

Tel sera notre choix

Mais dites moi quel est votre pays, essayez de répondre à cette question, et dans ce cas j’ai bien peur que la réponse soit la même que la mienne ; n’importe quoi sauf ici.

Ne pas aimer le seul endroit ou on a l’authorisation administrative de vivre, c’est quel genre de maladie ?

Est-ce qu’on sera guérit après une incarcération de 10, 20, 30, 40 ans ?

Est-ce qu’on sera normal après avoir été guéri ?

Je ne suis pas sûr d’être clair.

Essayer de me suivre , est-ce que l’insurrection est une maladie ?

Dans ce cas, La voie de rachida dati est la bonne, et c’est d’une manière générale la voie NORMALE.

Il y a je pense un vrai quiproquo en ce concerne l’interpretation de l’anti-capitalisme.

Il ne s’agit pas, comme c’est fantasmé par les vieux, de remettre à l’ordre du jour un Bolchevisme chinois.

Car le Bolchevisme Chinois existe, et marche très bien, pour le patronat chinois.

Donc le communisme moderne doit remettre en cause la dictature patronale, ce qui est une nouveauté en ce qui concerne le PC qui aime bien les grands chefs biens aimés.

Mais j’ai commencé sans finir, pourquoi la honte de travailler pour des banques ?

Tous simplement parce que j’ai finis par comprendre que le travail des banques était VRAIMENT d’appauvrir les pauvres.

Mais pas au sens figuré, mais au sens propre (sans jeu de mot, c’est à dire au sens dégueulasse).

Quand vous êtes dans la situation d’un soldat à qui on demande de tirer sur les gens de son village, comment pouvez vous être autre chose qu’un insurgé ? Ou un planqué, un honteux ?

Tout cela, on en reparlera après la libération si elle a lieu avant mon suicide (très improbable, car la Vodka est mon amie fidèle).


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Le suicide ou l’insurrection, choix délicat
9 novembre 2008 - 21h04

Ouais, sauf que DANS CETTE SOCIETE si tu ne travailles pas tu ne manges pas.

Mais c’est aussi une forme de suicide : Par inanition...

G.L.



Le suicide ou l’insurrection, choix délicat
10 novembre 2008 - 13h27 - Posté par satya

heu....
il existe plusieurs possibilités de manger sans travailler et je crois bien que nous sommes très nombreux déjà à les utiliser :
 les restos du coeur (quand ils sont ouverts)
 faire les poubelles et les restes des marchés
 faire un potager, en milieu rural mais aussi en pleine ville dans chaque coin de petit terrain laissé à "l’abandon"
 la solidarité d’autres personnes (ici je vois que je mange encore de la viande uniquement grâce à une femme et son fils qui jouent au loto dans les villages voisins et ils sont tout fiers de m’amener une partie de leur lots gagnés, même eu une bouteille de vin une fois :D)
etc

je sais qu’avoir faim fait peur, mais ils nous tiennent justement par nos peurs, il faut nous en libérer !!
et je ne dis pas ça en l’air


Le suicide ou l’insurrection, choix délicat
9 novembre 2008 - 23h12

C’est pour cela que j’éprouve de plus en plus une rage folle contre les Petits dirigeants du PC.
Bien plus que contre Sarkozy and co, mais vraiment bien plus.
Pour l’heure si une seule organisation dénonçait la gravité de la situation avec des mots très dur cela réveillerait les gens.L’état n’est pas encore en mesure de tout cadenassé. Dans quelques années il sera trop tard.
Maintenant la situation le permet encore.

La seule organisation ayant encore une voix assez forte pour RASSEMBLER les résistances est le pC. Mais cette arme, encore disponible immédiatement, est tenue dans un coffre fort bien cadenassé par de gentils collaborateurs (par norme comme tu le dis) des patrons, ( il n’y a pas d’autres mots).

Il ne peut y avoir de dénonciation assez violente de leur attitude irresponsables et opportunistes.Pas besoin de grands débats théoriques. Les dirigeants du pc sont devenus les véritables chiens de garde de la seule arme efficace, une organisation dont l’histoire donne un grand potentiel d’amplification de dénonciations et d’action contre la réaction fascisante que nous vivons.

Plus l’intervention sera rapide plus les chances de stopper ce mouvement seront grandes.

Attendre les présidentielles et l’élection de royale est insensé. Il sera trop tard.

Le tohubohu doit commencer dès maintenant,







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite