Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
1 commentaire
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Double attentat à la bombe en Turquie avant le sommet de l’Otan

de : ANKARA
jeudi 24 juin 2004 - 18h29 - Signaler aux modérateurs

Les autorités turques se sont voulu rassurantes après l’explosion de deux bombes à Ankara puis à Istanbul, à quatre jours de la tenue d’un sommet de l’Otan auquel participera le président George Bush.

"La Turquie est un pays suffisamment fort et sûr. De tels incidents se produisent partout, à Londres, à Paris, partout", a déclaré Abdullah Gul, le ministre turc des Affaires étrangères, à des journalistes, ajoutant que la visite du chef de l’Etat américain se déroulerait comme prévu.

Le porte-parole de la Maison blanche a confirmé que le déroulement de la visite de Bush restait le même.

"Pour ce qui est du programme (de la visite), rien n’a changé" a déclaré Scott McClellan à des journalistes.

Une bombe a explosé dans un autobus à Istanbul, la plus grande ville de Turquie, où doit se tenir lundi et mardi prochains le sommet de l’Otan.

La déflagration, à proximité d’un hôpital, a fait au moins trois morts et une dizaine de blessés, dont un grièvement atteint, selon le gouverneur de la métropole turque, Muammer Güler. Un témoin qui a aidé à dégager les corps a fait pour sa part état de quatre morts, mais, de source hospitalière, on ne fait état aussi que de trois morts.

En début de journée, un colis piégé avait explosé près de l’hôtel Hilton d’Ankara, où le président américain George Bush devait descendre samedi avant d’assister au sommet d’Istanbul.

Le responsable des forces de police à Ankara, Ercument Yilmaz, a déclaré sur CNN que deux policiers et une troisième personne non identifié avait été blessés par l’explosion de l’engin.

Bush doit passer la nuit de samedi à l’hôtel Hilton, situé dans le sud de la capitale turque, avant une rencontre, dimanche, avec le président turc, Ahmet Necdet Sezer et le Premier ministre Tayyip Erdogan.

Selon la chaîne de télévision NTV, l’attentat d’Ankara a été revendiqué par le Parti communiste marxiste-léniniste, un groupe d’extrême gauche qui s’est fait connaître dans le passé par des coups de mains mineurs contre des cibles officielles.

Selon Güler, l’attentat d’Istanbul, perpétré avec le même type d’explosif que celui d’Ankara pourrait aussi être le fait d’un groupe marxiste turc.

SATISFECIT DE L’OTAN

A la suite de l’explosion d’Ankara, le secrétaire général de l’Otan s’était déclaré satisfait des mesures de sécurité prises par les autorités turques.

"Ils font tout ce qu’ils peuvent, comme j’ai pu m’en rendre compte moi-même, non seulement pour faire en sorte que le sommet soit un succès politique, mais aussi pour qu’il s’agisse d’un sommet où la sécurité revête, bien sûr, une importance primordiale", avait déclaré Jaap de Hoop Scheffer dans un entretien accordé à Reuters.

"C’est une lourde responsabilité pour nos hôtes turcs, mais ils font tout ce qui est en leur pouvoir", avait-il ajouté.

Selon les médias turcs, environ 13.000 policiers seront mobilisés pendant la durée du séjour du président américain.

Les autorités turques s’attendent à des manifestations de grande ampleur pour protester contre la venue du président américain à Ankara et Istanbul.

Depuis le début de cette année, plusieurs attentats à la bombe, visant notamment des intérêts britanniques, ont eu lieu en Turquie. Le 17 mai dernier, à la veille d’une visite du Premier ministre britannique, Tony Blair, quatre bombes avaient explosé devant les succursales de la banque britannique HSBC.

La semaine dernière deux petits engins explosifs à percussion avaient explosés devant des succursales de banques à Izmir, dans l’ouest du pays. (Reuters)

 http://www.reuters.fr


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite