Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Soldats de Tsahal, soyez ces "traîtres" qui sauveront l’honneur d’Israël (video)


de : Maxime Vivas
mardi 13 janvier 2009 - 13h50 - Signaler aux modérateurs

Israelis Soldiers refuse to serve in Gaza

de Maxime Vivas

"Les jeunes qui se refusent à des actions déshonorantes ont pour eux la morale, le droit et la loi". (Révèrent Père Wenger, rédacteur en chef de La Croix, 13 octobre 1960).

En septembre 1960, alors que l’armée française massacrait des civils et des patriotes combattants, détruisait des villages dans un pays qui n’était pas le sien pour que des colons français prospèrent sur des terres algériennes, 121 intellectuels français, 121 "traîtres" qui sauvèrent l’honneur de la République, lancèrent un appel à l’insoumission, à la désertion.

Parmi eux : Arthur ADAMOV, Simone de BEAUVOIR, Jean-Louis BORY, Pierre BOULEZ, André BRETON, Alain CUNY, Marguerite DURAS, Claude LANZMANN, Jérôme LINDON, Eric LOSFELD, François MASPERO, Théodore MONOD, Maurice NADEAU, André PIEYRE de MANDIARGUES, Edouard PIGNON, J.-B. PONTALIS, Jean POUILLON, Jean-François REVEL, Alain ROBBE-GRILLET, Christiane ROCHEFORT, Claude ROY, Marc SAINT-SAENS, Nathalie SARRAUTE, Jean-Paul SARTRE, Claude SAUTET, Simone SIGNORET, SINÉ, VERCORS, J.-P. VERNANT, Pierre VIDAL-NAQUET. Admirons la largeur de la palette idéologique, l’enjambement des clivages.

Une campagne de publicité nationalo-militariste a été lancée en 2008 par le gouvernement israélien : « Un vrai Israélien ne déserte pas l’armée », qui a aussitôt donné lieu à une vidéo de contre-campagne : « Un vrai Israélien n’évite pas la vérité », deux signes qu’un mouvement embryonnaire ne demande qu’à s’épanouir pour l’honneur du genre humain, la libération d’un peuple martyr et la réhabilitation de l’image d’Israël gravement détériorée dans le monde entier.

On lira ci-dessous un appel aux soldats d’Israël, directement inspiré, de la « Déclaration sur le droit à l’insoumission dans la guerre d’Algérie », dit « Manifeste des 121 ». Certes, bien des aspects du problème diffèrent et, en particulier, il n’est nullement demandé ici aux Israéliens de faire leur valise. Mais l’analogie est grande entre les comportements des deux armées (française et israélienne) et l’injustice faite à des peuples spoliés, méprisés, saignés et malgré tout dénoncés à la vindicte publique comme étant les agresseurs pour avoir souhaité accéder aux droits communément reconnu à tous les peuples du monde, celui, disait le général De Gaulle à « disposer d’eux-mêmes ».

*********************

JPEG - 27 ko

« Un mouvement de désertion doit se développer dans l’armée israélienne au moment où les nouveaux massacres perpétrés à Gaza nous conduisent à voir la profondeur de la crise qui s’est ouverte.

De plus en plus nombreux, des Israéliens seront poursuivis, emprisonnés, condamnés, pour s’être refusés à participer à cette guerre ou pour être venus en aide aux combattants et aux populations civiles palestiniennes. Dénaturées par leurs adversaires, mais aussi édulcorées par ceux-là mêmes qui auraient le devoir de les défendre, leurs raisons resteront généralement incomprises. Il est pourtant insuffisant de dire que cette résistance aux pouvoirs publics est nécessaire et respectable. Protestation d’hommes atteints dans leur honneur et dans la juste idée qu’ils se font de la vérité, elle a une signification qui dépasse les circonstances dans lesquelles elle s’affirme et s’affirmera et qu’il importe de ressaisir, quelle que soit l’issue des événements.

Pour les Palestiniens, la lutte, poursuivie, soit par les moyens de la Résistance, soit par des moyens diplomatiques, ne comporte aucune équivoque. C’est une guerre d’indépendance nationale et une guerre de survie. Mais, pour les Israéliens, quelle en est la nature ? Jamais l’existence d’Israël n’a été véritablement menacée, tant le déséquilibre des forces penche en sa faveur. Sixième armée du monde, dotée de l’arme nucléaire, Israël affronte, hors de ses frontières, des enfants dotés de frondes ou des adultes armés de roquettes artisanales. Il y a plus : cette invasion est menée contre des hommes qui luttent précisément pour conquérir leurs droits sur leur propre sol dont ils voient l’espace se rétrécir au fil des ans ans par une spoliation méthodique qui fait fi des périodes de calme, de trêves, d’arbitrages, de négociations.

Il ne suffirait même pas de dire qu’il s’agit d’une guerre de conquête, guerre impérialiste, accompagnée par surcroît de racisme. Il y a de cela dans toute guerre, et l’équivoque persiste peu pour celle qui se déroule dans des espaces fragmentés, délimités, là par un « mur de la honte », ici par des barbelés, à l’ombre de miradors et sous l’œil d’avions de chasse qui larguent des centaines de bombes sur une gigantesque prison à ciel ouvert dans laquelle seul le hasard décide quelles familles seront exterminées et quelles ne seront que décimées.

En fait, par une décision qui constitue un abus fondamental, Israël a mobilisé des classes entières de citoyens à seule fin d’accomplir une besogne de violence et de mort contre une population opprimée, laquelle ne se révolte que par un souci de dignité élémentaire, puisqu’elle exige d’être enfin reconnue comme communauté indépendante, libre d’aller et de venir chez elle, d’entrer et de sortir, de commercer et de pêcher, d’élire les représentants de son choix et d’user du droit, reconnu par l’ONU, de faire cesser les assassinats de ses dirigeants, la destruction de ses infrastructures et la confiscation de ses terres par des créations ininterrompues de colonies.

Ni guerre de « défense nationale » contre un envahisseur, ni guerre indispensable à sa pérennité sur son territoire sans cesse élargi, la guerre menée par Israël depuis des décennies contre la Palestine est une guerre de conquête face à une absence d’armée. L’opinion publique israélienne étant trompée, cette guerre est peu à peu devenue une action propre à l’armée et à une caste qui refusent de céder devant des soulèvements dont les instances internationales, se rendant compte de l’effondrement général des empires coloniaux, reconnaissent le sens.

C’est principalement la volonté des faucons israéliens et de l’extrême droite politique qui, ayant anesthésié à coups de slogans et de mensonges une majorité de juifs du monde entier, usant et abusant du souvenir de l’holocauste pour provoquer un réflexe où le compassionnel étouffe le rationnel, où les crimes passés des européens justifient les crimes présents contre les arabes, où ce que fit la Wehrmacht exonère ce que fait Tsahal, collant l’étiquette d’antisémite sur quiconque prône une autre voie, entretient ce combat criminel et absurde.

Cette armée, agissant parfois ouvertement et violemment en dehors de toute légalité, trahissant les fins que l’ensemble du peuple lui confie, compromet et risque de pervertir la nation israélienne même en forçant les citoyens sous ses ordres à se faire les complices d’une action avilissante. Faut-il rappeler que, plus de soixante ans après la destruction de l’ordre hitlérien, le militarisme israélien, par suite des exigences d’une telle guerre, est parvenu à faire du massacre des civils comme une institution dont la propagande officielle nous dit implicitement qu’elle est légitimée par l’appartenance de ces derniers à une sous-catégorie humaine fanatisée jusqu’à utiliser ses propres enfants comme boucliers ?

C’est dans ces conditions que de plus en plus d’Israéliens en viendront à remettre en cause le sens de valeurs et d’obligations traditionnelles. Qu’est-ce que le civisme lorsque, dans certaines circonstances, il devient soumission honteuse ? N’y a-t-il pas des cas où le refus est un devoir sacré, où la « trahison » signifie le respect courageux du vrai ? Et lorsque, par la volonté de ceux qui l’utilisent comme instrument de domination religieuse, raciste ou économique, l’armée s’affirme en état de révolte ouverte ou latente contre les Droits de l’Homme, les lois de la guerre, les lois dictées par la communauté internationale, la révolte contre l’armée ne prend-elle pas un sens nouveau ?

Le cas de conscience s’est trouvé posé dès le début de la guerre faite aux Palestiniens. Celle-ci se prolongeant, il est normal qu’il se résolve concrètement par des actes d’insoumission, de désertion, aussi bien que de protection des populations civiles et en premier lieu des vieillards, femmes et enfants. Ces mouvements libres se développeront en marge de tous les partis et des médias israéliens, sans leur aide et, à la fin, malgré leur désaveu. Encore une fois, en dehors des cadres et des mots d’ordre préétablis, une résistance interne doit se développer, par une prise de conscience spontanée, cherchant et inventant des formes d’action et des moyens de lutte en rapport avec une situation dont les groupements politiques et les journaux d’opinion se sont entendus, soit par inertie ou timidité doctrinale, soit par préjugés nationalistes, religieux ou moraux, à ne pas reconnaître le sens et les exigences véritables.

Jeunes gens d’Israël, les massacres dans lesquels on vous implique aujourd’hui répètent ce que vos aînés commirent hier et précèdent ce que vos enfants commettront, preuve que les aspirations d’un peuple ne peuvent se briser par l’acier. De longues années de vie s’ouvrent devant vous. Fasse le ciel que vous ne les passiez pas, les yeux baissés, à dire : « J’obéissais aux ordres, j’étais un soldat, un simple rouage, je ne savais pas ».

Les soussignés, considérant que chacun doit se prononcer sur des actes qu’il est désormais impossible de présenter comme des faits divers de l’aventure individuelle, considérant qu’eux-mêmes, à leur place et selon leurs moyens, ont le devoir d’intervenir, non pas pour donner des conseils aux hommes qui ont à se décider personnellement face à des problèmes aussi graves, mais pour demander à ceux qui les jugent de ne pas se laisser prendre à l’équivoque des mots et des valeurs, déclarent :

 Nous respectons et jugeons justifié le refus de prendre les armes contre le peuple palestinien et de tirer sur des populations civiles, des écoles, des ambulances, des hôpitaux.

 Nous respectons et jugeons justifiée la conduite des Israéliens qui estiment de leur devoir d’apporter aide et protection aux Palestiniens opprimés au nom du peuple d’Israël.

 La cause du peuple palestinien, qui contribue de façon décisive à ruiner le système colonial, est la cause de tous les hommes libres. »

Voilà, attendons les signatures d’une intelligentsia française qui se réfère si souvent au nom de tel ou tel des 121 qu’elle finira bien par leur emboîter le pas sur le chemin du courage où leurs aînés rencontrèrent la grandeur.

(D’après la « Déclaration sur le droit à l’insoumission dans la guerre d’Algérie »).



Imprimer cet article





L’hégémonie culturelle selon Gramsci Par Aurélien Berthier
mercredi 3 - 09h28
de : Roberto Ferrario
« Je ne veux pas mourir, mais vu la situation, ils ne me laissent pas le choix »
mardi 2 - 21h24
de : jean1
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 - 17h03
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Une claque au lieu de deux pour les chômeurs
mardi 2 - 15h53
Vive la Chine Populaire et son Parti Communiste
mardi 2 - 10h20
de : Hervé Fuyet
3 commentaires
Sursauts en provocations des Etats-Unis sur la Syrie et l’Irak
lundi 1er - 17h41
de : joclaude
1 commentaire
Solidarité avec Dimitris Koufontinas
lundi 1er - 16h59
de : Secrétariat du Secours Rouge International
"Modèle" chinois ? Il semble bien que soient chez nous seulement les fermes à 1000 vaches et aux 3000 cochons !
lundi 1er - 12h06
de : joclaude
2 commentaires
Et vive ce monde multipolaire anti-impérialiste
lundi 1er - 11h34
de : joclaude
2 commentaires
Paris. Ce 2 mars, rassemblement de soutien aux travailleurs de l’Infrapôle en lutte !
dimanche 28 - 16h19
de : jean1
Xi Jinping déclare la Chine exempte de pauvreté absolue…
samedi 27 - 17h54
de : joclaude
Comprendre le confinement de Dunkerque : 350 soldats américains viennent d’y débarquer !
vendredi 26 - 19h13
de : André
1 commentaire
Le péril facho-centriste : C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 26 - 19h08
de : Hdm
Islamo-gauchisme : bêtise politicienne et aveuglement universitaire
vendredi 26 - 15h36
de : joclaude
1 commentaire
Vaccin Cubain : l’Humain d’abord ! Nous ne sommes pas une multinationale !
vendredi 26 - 14h40
de : joclaude
1 commentaire
Texas : vague de froid + peur du socialisme = chaos
vendredi 26 - 11h12
"Semaine morte" des Vies Scolaires à partir du 22 mars | Communiqué de presse
jeudi 25 - 22h31
de : Coordination Nationale des Collectifs d’AED
France : Troisième appel de mobilisation contre la réintoxication du monde
mercredi 24 - 21h31
de : jean1
1 commentaire
L’OMS n’a rien vu à Wuhan
mercredi 24 - 21h02
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
Bravo à Cédric Herrou et à sa famille pour le lien ci-dessous.
mercredi 24 - 19h21
de : jean1
Venezuela : L’Union Européenne sanctionne 19 fonctionnaires alors que l’ONU demande la levée des sanctions ?
mercredi 24 - 16h49
de : joclaude
2 commentaires
COVID-19 : Vaccin Cubain Soberana 02, porteur d’espoir !
mercredi 24 - 16h29
de : joclaude
2 commentaires
Dixit Macron : les impôt n’augmenteront pas, et puis les taxes c’est pas des impôts !
mercredi 24 - 16h18
de : joclaude
Essai : faire sauter la banque
mardi 23 - 18h50
de : jean1
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 - 18h03
de : Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
François Ruffin, COVID-19 : Un vaccin pour le bien public !
mardi 23 - 17h36
de : joclaude
Coup de poker d’Uber pour imposer son modèle à l’Europe
mardi 23 - 15h17
Bataille dans le CAC40 à coups de milliards au-dessus de nos têtes !
mardi 23 - 10h58
de : joclaude
Procès Farida C. infirmière en colère !
mardi 23 - 10h31
de : joclaude
Recommandation sur les propos de Frédérique Vidal annonçant demander une enquête sur l’islamo-gauchisme à l’Université
mardi 23 - 00h12
de : CS de l’InSHS
Italie, Rome : 22 févr. 1980 Valerio Verbano était assassiné (video)
lundi 22 - 18h15
de : Roberto Ferrario
Communiqué CGT : une loi scélérate pour les travailleurs !
lundi 22 - 16h42
de : joclaude
1 commentaire
demandons votre vigilance quant à la véracité de vos sources avant de publier vos articles : la communauté tamoule de Fr
lundi 22 - 13h11
de : TGTE media France
Petite fête du livre de Noir et Rouge
lundi 22 - 12h38
de : Frank
Jérôme Rodrigues Gilet Jaune :la réalité d’une police politique et non de Droit !
dimanche 21 - 17h05
de : joclaude
Covid-19 : Cuba en alerte suite à l’augmentation soutenue des infections 21 Février 2021
dimanche 21 - 15h39
de : nazairien
1 commentaire
En hommage aux héros de l’Affiche Rouge
dimanche 21 - 08h58
de : UJFP
2 commentaires
Interpellation de Jérôme Rodrigues - video
samedi 20 - 15h37
de : joclaude
1 commentaire
Pas de licenciement à la Maison pour tous de Pen-ar-Créac’h (Brest)
vendredi 19 - 13h56
de : azard
Stop à la Désinformation des Médias sur les Tamouls de France
vendredi 19 - 13h16
de : Bharathi CCFT
2 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite
Discrimination "anti-syndicale" à Info’Com-CGT finalement dénoncée dans un livre...
mercredi 27 janvier
4 commentaires
NDLR de Bellaciao : le (nous) employé par Mickaël Wamen fait référence aux (punitions) infligées par InfoCom-CGT à trois camarades : 15 jours de suppression de salaire pour Mickaël Wamen et pour Sidi Boussetta (actuellement Secrétaire adjoint UL CGT Blois) et non renouvellement (licenciement) du contrat de travail de Mickaël, Sidi et de Roberto Ferrario (membre fondateur du site Bellaciao.org) pour avoir exprimé leur désaccord avec ces méthodes discriminatoires... Au royaume de la CGT. La (...)
Lire la suite
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite