Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Élections TPE/PME un naufrage appelé abstention
jeudi 22 avril
1 commentaire
Propos très justes d’un camarade qui porte là une analyse qui serait tellement utile pour sortir d’une situation mortifère Si la CGT obtient la première place, ce qu’il faut retenir c’est le taux d’abstention de plus de 94%... Et bizarrement cela ne choque pas les centrales, qui sont touchées comme le reste des appareils par une défiance historique. .. J’ai ma petite idée sur le pourquoi, aujourd’hui les syndicats sont devenus des partenaires, (...)
Lire la suite, commenter l'article...

ANNEXION DE MAYOTTE : UN AUTRE COUP D’EPEE DANS L’EAU

de : FRANCOISE
vendredi 27 mars 2009 - 12h10 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Tentative d’institutionnalisation de l’annexion de Maore. 29 mars : Un autre coup d’épée dans l’eau

Durant plus d’un tiers, le pays des doits de l’homme n’est jamais parvenu à faire valoir auprès d’aucune organisation internationale, d’aucun organisme, d’aucune association de quelque nature que ce soit, la primauté de sa version singulière du Droit des peuples à disposer d’eux-mêmes” sur le sacro-saint principe du respect intangible des frontières héritées de la colonisation. Pace que, tout simplement, les quatre îles formant un seul peuple, ont voté à plus de 94% pour l’indépendance des Comores. La France a opté pour le détournement de la volonté souveraine du peuple comorien en optant pour un décompte île par île du référendum d’autodétermination, violant ainsi toute la logique de la décolonisation que la République française avait elle-même engagée.

La France cherche dimanche 29 mars prochain à institutionnaliser l’annexion d’une partie du territoire des Comores, en offrant à la population de l’île, la possibilité de devenir le 101ème département français. Il a fallu à la France plus de trente-quatre ans de séparation forcée et une trentaine de tentatives de déstabilisation menée contre les Comores indépendantes pour forger de toutes pièces une opinion mahoraise farouchement hostile à l’intégration de l’île comorienne dans son giron naturel. Durant ces trente quatre ans, la France n’est jamais parvenu à faire valoir auprès des Nations unies encore moins de l’Union africaine la primauté du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes sur le sacro-saint principe du respect intangible des frontières héritées de la colonisation. Pace que, tout simplement, les quatre îles formant un seul peuple, ont voté à plus de 94% pour l’indépendance des Comores et la France choisit de détourner la souveraineté de la population des Comores en optant pour un décompte île par île, violant ainsi toute la logique de la décolonisation que la République française avait elle-même engagée.

Le monde entier s’est focalisé sur ce petit archipel sans enjeux économiques, mais victimes de coups d’Etat à répétition, fomentés pour la plupart depuis la capitale française, Paris. Le Monde assiste médusé, pas plus tard qu’en 1995, à la déportation d’un président élu, vers l’île française de la Réunion, là où il y a un siècle, la France coloniale déportait ses “prisonniers”.

Depuis l’accession des Comores à l’indépendance, la France a essuyé au moins vingt résolutions des Nations unies lui intimant de stopper les consultations à Mayotte, considérés comme nulles et non avenues, exigeant l’ouverture des négociations avec les Comores pour préparer les conditions de la réintégration de Mayotte. La France prend le risque d’être pointée du doigt, se rangeant au coté des Nations qui violent le droit international. Elle adopte de surcroît une attitude négative, refusant toute piste conduisant à la résolution du contentieux territorial. L’île de Mayotte sera maintenue sous perfusion financière de Paris, l’économie de l’île dépendant entièrement des subsides budgétaires de la France pour marquer une différence de développement avec les îles sœurs. 635 millions d’euros par an est le budget octroyé à l’île de Mayotte par la France, 13 fois le budget des trois autres îles des Comores, à la seule grande différence, que cette manne d’argent est injectée par la France alors que celui des Comores provient des contribuables comoriens, d’une économie en construction.

Le maître d’œuvre de cette départementalisation, Yves Jego, annonce que la départementalisation coûtera 40 millions de plus l’an prochain et 200 millions de plus maximum par an dans 20 ans. L’île bénéficiera à partir de 2012 de nouvelles prestations sociales, le Revenu de solidarité active (RSA) à 25% dans un premier temps.

Avec ses 186.452 habitants enregistrés au 31 juillet 2007, Mayotte compte près de 50% de chômeurs, qui espèrent le demeurer encore longtemps. Car plus que les Comoriens des autres îles, les Mahorais pensent que la France doit continuer à régler la facture de sa présence illégale dans l’île, aussi longtemps qu’ils resteront indifférents à l’appel de leurs frères des Comores.

De nombreuses options proposées pour sortir de cet imbroglio politico-juridique, elles ont un dénominateur commun : elles reconnaissent la propension de Mayotte à réintégrer les Comores. Seules les formes du nouvel ensemble de l’archipel et les échéances pour y parvenir diffèrent. Le temps ne pourra jamais jouer en faveur de la France, bien au contraire. Les Mahorais achètent des terrains en Grande-Comore, à Mohéli et à Anjouan pour y vivre, passer leur retraite, et pour leurs enfants. Personne n’y peut rien. Comme personne ne peut empêcher les Comoriens des autres îles de se rendre à Mayotte par tous les moyens et souvent au péril de leur vie.

Le référendum du 29 mars, n’est rien d’autre qu’un autre coup d’épée français dans l’eau.

Ahmed Ali Amir

Lire notre Spéciale “Le document qui accuse” dans version Pdf de l’édition du 27/03/09 :

http://www.alwatwan.net/pdf/27032009.pdf

Source : Al-watwan N° 1284 du 27 mars 2009



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
ANNEXION DE MAYOTTE : UN AUTRE COUP D’EPEE DANS L’EAU
27 mars 2009 - 12h29

Comme personne ne peut empêcher les Comoriens des autres îles de se rendre à Mayotte par tous les moyens et souvent au péril de leur vie. Le référendum du 29 mars, n’est rien d’autre qu’un autre coup d’épée français dans l’eau.

Ben voilà, ce que gagnera Mayotte dimanche soir, c’est que les Mahori seront coupés de leurs familles sur les autres îles, grâce à l’intervention "musclée" de Besson, dans la continuité de son prédecesseur Hortefeux (vu des images de reconduite de comoriens, pris à Mayotte.

Ce qui me fait c. c’est comment un état arrive à acheter un ou partie de peuple pour ses propres intérêts personnels ! Mais qu’est-ce qu’il y a à Mayotte qui intéresse tant que ça la France ? Du pétrole ? des diamants ? de l’or ? de l’uranium ? un point stratégique d’une route commerciale ?



ANNEXION DE MAYOTTE : UN AUTRE COUP D’EPEE DANS L’EAU
27 mars 2009 - 19h14 - Posté par Copas

Ben voilà, ce que gagnera Mayotte dimanche soir, c’est que les Mahori seront coupés de leurs familles sur les autres îles, grâce à l’intervention "musclée" de Besson, dans la continuité de son prédecesseur Hortefeux (vu des images de reconduite de comoriens, pris à Mayotte.

1)
Pour ceux qui ne le savent pas , ça fait un moment que les familles sont déchirées entre ceux habitant l’Union des Comores et ceux qui habitent Mayotte.

C’est bien de le découvrir enfin, mais ça n’a rien à voir avec la départementalisation.

La montée progressive du flicage des populations construite sur un processus de décolonisation incomplet a déchiré les familles comoriennes en mettant de plus en plus de flics entre comoriens pour séparer ceux qui habitaient à Mayotte des autres.
Ce flicage n’a jamais cessé de monter en pression sous les rages sécuritaires et chauvines de la gauche puis de la droite françaises.

L’état français applique la même évolution qui le conduit à dresser des barrières de plus en plus monstrueuses entre les hommes et femmes.

Des hommes et des femmes, poussés par la misère, essayent de rentrer dans la partie française des Comores et meurent en mer, comme d’autres meurent en mer en Méditerranée pour les mêmes raisons .

2)
C’est la délégation métropolitaine française du PCF qui s’est fait huer à son arrivée à Mayotte pas le PC de Mayotte qui s’est séparé du premier.

Ca ne change rien à la question du fond .

3)
La France a une attitude coloniale géo-politique sur la zone. C’est cela qui explique sa volonté de demeurer sur une des iles des Comores, Mayotte.
C’est le contrôle du canal du Mozambique et être en face du Mozambique (une situation distincte de sa position à la Réunion).

4)
Sur le parcours de Mayotte, fruit d’une décolonisation boiteuse qui laisse l’indépendance à 3 des 4 Îles des Comores en laissant Mayotte dans le giron de la France, elle fut d’abord un monstre juridique avec des habitants de Mayotte en sous-droits :

- Une Collectivité territoriale.

La majorité de gauche, en fit par le vote du 26 Juin 2001, un autre monstre appelé "Collectivité départementale" , c’est à dire une porte d’entrée royale vers la départementalisation.

C’est bien à ce moment là que le processus de départementalisation fut enclenchée.

5)
Il existe une énorme difference de niveau de vie entre Mayotte et l’Union des Comores et c’est surtout ça qui rend difficile le discours du PC de Métropole pour une grande partie des habitants de Mayotte.

D’autre part une partie importante de l’Union des Comores a exprimé à plusieurs reprises son désir d’être rattachée à nouveau à la France (2 iles sur 3 ont été secouées en ce sens).

Anjouan et Mohéli furent dans cette situation en quasi état de sécession. La France n’en voulut pas. Elle voulait bien un pied à cet endroit mais pas toutes les Commores...

Ces très grosses secousses, la misère et la corruption ont créé une situation ou Mayotte "française" parait être une sauvegarde tant pour les habitants de l’Union des Comores que pour les habitants de Mayotte.

C’est de tout cela qu’il faut tenir compte dans cette affaire en exigeant que les voix puissent se faire entendre librement.





Élections TPE/PME un naufrage appelé abstention
jeudi 22 - 11h44
1 commentaire
1.2.3 JUIN à BAR-LE-DUC contre Cigéo, le nucléaire et la criminalisation de nos luttes !
mercredi 21 - 22h54
de : BureBureinfo
L’œil du tigre.
mercredi 21 - 18h56
Avoir 20 ans en 2021 - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 21 - 16h25
de : Hdm
Déconfinement : Emmanuel Macron nous prépare un été gâché par le Covid-19
mercredi 21 - 15h33
FORGES SBFM⚡FDB
mercredi 21 - 12h11
de : Pierre Le Ménahes
Le Ménilmontant FC 1871 et la Commune de Paris
mercredi 21 - 11h46
de : Par le FC Sankt Pauli
Saccage des Jardins de l’Engrenage : des CRS et des bulldozers contre des arbres fruitiers et des plants de tomates
mercredi 21 - 11h34
de : jean1
Est-ce que la drogue tue ou bien le trafic de drogue ?
lundi 19 - 21h51
de : jy.D
Le secteur de l’animation se met (à son tour) en lutte
lundi 19 - 08h16
J.L.Mélenchon en Amérique-Latine ? Insupportable .
dimanche 18 - 17h52
de : joclaude
7 commentaires
Chlordécone : l’État protège les empoisonneurs
dimanche 18 - 17h01
de : jean1
« Ils m’ont pris ma main ! »
dimanche 18 - 16h35
de : jean1
L’Histoire à ne pas oublier ! Quand le gouvernement américain protégeait les criminels de guerre nazis
dimanche 18 - 16h34
de : joclaude
Le 8e Congrès du Parti communiste de Cuba a commencé ses travaux "Hasta la victoria siempre"
samedi 17 - 11h55
de : nazairien
3 commentaires
Cuba : Il y a 60 ans , les États-Unis bombardaient Cuba
samedi 17 - 11h16
de : joclaude
1 commentaire
Madama : « un véritable gâchis humain »
vendredi 16 - 14h00
1 commentaire
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 - 17h38
Jean-Luc Mélenchon : Périple Equateur/Bolivie
jeudi 15 - 14h23
de : joclaude
Calais, Grande-Synthe : chiffrer les violences d’État faites aux exilés
jeudi 15 - 09h49
Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
de : Asso Ménil Mon Temps
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune » Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Élections TPE/PME un naufrage appelé abstention
jeudi 22 avril
1 commentaire
Propos très justes d’un camarade qui porte là une analyse qui serait tellement utile pour sortir d’une situation mortifère Si la CGT obtient la première place, ce qu’il faut retenir c’est le taux d’abstention de plus de 94%... Et bizarrement cela ne choque pas les centrales, qui sont touchées comme le reste des appareils par une défiance historique. .. J’ai ma petite idée sur le pourquoi, aujourd’hui les syndicats sont devenus des partenaires, (...)
Lire la suite
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
7 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite