Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Les attentats antimaghrébins se multiplient en Corse

de : Ali Habib
lundi 26 juillet 2004 - 16h46 - Signaler aux modérateurs
6 commentaires

de Ali Habib

Une trentaine d’actes violents à caractère raciste ont été commis au cours des six premiers mois de l’année 2004 en Corse. Le procureur général de Bastia, Patrick Lalande, a précisé, vendredi 23 juillet, qu’une vingtaine d’attentats à l’explosif avaient endommagé des magasins, des appartements et des entreprises appartenant à des Marocains ou des Français issus de l’immigration. A Bastia, des murs ont été couverts d’inscriptions proclamant : "I Arabi fora" (les Arabes dehors) ou "Terra corsa a i Corsi !" (la terre corse aux Corses !). Les slogans se sont multipliés depuis l’automne 2003 notamment en Haute-Corse. Dans un communiqué, daté du 7 juillet, l’organisation Clandestini corsi affirmait : "Nous sommes en droit de ne pas accepter ce type de population et les plus réticents seront éliminés physiquement". Ces propos étaient assortis de menaces de mort "contre cette racaille s’enrichissant sur nos terres".

Cette recrudescence rappelle les violents incidents qui avaient eu pour théâtre, en 2002, la rue Droite à Bastia, habitée majoritairement par des Maghrébins et qui avaient fortement traumatisé cette communauté. A cette époque, un groupe clandestin, Resistenza corsa, qui a depuis annoncé son adhésion au FLNC-Union des combattants, semblait à l’origine de ces actes.

"LE THÈME DE LA HAINE"

Selon le dernier rapport de la Commission nationale consultative des droits de l’homme (CNDH), les violences racistes relevées en Corse sont généralement plus nombreuses que celles relevées sur le continent (à l’exception de l’année 2000). En 2003, 229 "faits racistes et xénophobes" (hors antisémitisme) ont été recensés en France. Mais "dans la catégorie des actions les plus graves", sur 92 faits recensés, 56 ont été commis en Corse, contre 36 sur le continent, a calculé la Commission.

Pour André Paccou, représentant de la Ligue des droits de l’homme en Corse, qui déplore "l’absence de réactions des partis traditionnels" face à cette montée de la xénophobie, "il se développe une dynamique d’extrême droite à l’intérieur du mouvement nationaliste. Il y a des gens qui cherchent à créer des situations de conflits sur le thème de la haine de l’Arabe". De son côté, Mgr Jean-Luc Brunin, nouvel évêque d’Ajaccio a regretté, le 21 juillet sur France 3, "un phénomène inacceptable (...) que la population doit oser dénoncer". Les actes racistes envers la communauté maghrébine de l’île - quelque 26 000 personnes, essentiellement des Marocains, sur 260 000 habitants, selon l’Insee - seraient le fait de petits groupes minoritaires. La communauté maghrébine dont une partie, notamment les jeunes nés sur l’île, est parfaitement intégrée, ressent une forte inquiétude. "On ne sait pas qui pratique ces actes qui visent surtout des gens bien intégrés, des travailleurs qui n’ont rien à voir avec la drogue. On est dans le pétrin, c’est angoissant", déplore Mohamed Khalouki vice-président du conseil régional du culte musulman de Corse (CRCM).

La préfecture de Corse, qui juge "très inquiétante" la recrudescence des actes violents mais aussi des "pratiques discriminatoires à caractère raciste", tente de mettre en place des programmes de lutte et certains élus locaux essaient de combattre ce phénomène.

http://www.lemonde.fr/web/recherche...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
> Les attentats antimaghrébins se multiplient en Corse
27 juillet 2004 - 05h04

Aïe, aïe, aïe... Je suis Corse et je peux vous dire que je ne cautionne ni ne tolère ces actions minables...

Ma 1ere pensée va à ceux qui sont directement meurtris, évidemment...

Mais je commence à voir fleurir des réactions anti-Corses sur le net suite à ça et je vous conjure de ne pas faire d’amalgame...

Ne devenez pas aussi con que ceux qui mettent les paquets...

J’ai lu sur un site marocain un type qui se plaignait du racisme tout en balançant des trucs sur la Corse que même un facho n’aurait pas dit sur un Arabe...

Attention aux réactions à l’emporte pièce, voila, c’est tout...

Courage à tous.

Roolian, Aiacciu.



> Les attentats antimaghrébins se multiplient en Corse
31 juillet 2004 - 08h30 - Posté par

Il n’est pas question de mettre tous les Corses dans le même sac. Je suis français et considére que la Corse et les corses, pinsutis ou pas font partie de la communauté française comme peuvent l’être les bretons, les alsaciens ou les maghrébins français. Quand j’etais étudiant j’ai eu la chance de rencontrer une trés jolie corse ! elle m’a fait connaitre les beautés de sa culture et de son île ! j’y’vais tous les étés en vaccances, et cela se passe bien. Maintenant si je suis un peu plus sérieux, La Corse etant insulaire, objectivement de part sa topographie, sa situation geographique, et son economie, elle ne peut faire vivre tous les corses, en Corse exclusivement...ils sont obligés de s’exiler pour trouver du travail, sur le continent, en Afrique ou il y’a une communauté corse dans les affaires,etc...la dérive actuelle est le fait d’elements mafieux qui ont pris en otage l’ile....c’est con mais, je ne me ballade pas avec un lance roquette pour aller faire mes courses. La Sardaigne toute proche bénéficie d’un plan de relance ambitieux, qui lui améne, investissements, marinas de luxe et une clientéle avec des moyens...mais surtout, la mentalité corse est trés fermée,isolationiste et suscéptible....pardon,mais c’est vrai...pourtant il y’a des entrepreneurs de qualité là-bas, comme ceux qui ont crée la Piétra ou le corsicola....alors....
La Corse c’est d’abord un probléme de mentalité et de niveau d’etudes. Les insulaires les plus ambitieux et les plus bosseurs quittent l’île pour etudier puis ne reviennent pas...ou alors uniquement en vaccances...s’ils voulaient monter des boites ils seraient raquéttés, comme toutes les boites du continent qui s’installent sur place....du coup c’est toute la population qui morfle....La France est bonne fille subventionne à tour de bras...elle ne vous veut pas de mal !!
Mouloud


> Les attentats antimaghrébins se multiplient en Corse
31 juillet 2004 - 17h37 - Posté par

Analyse assez proche de la réalité, la comparaison avec la Sardaigne mériterait quelque développement...

Tout n’est pas rose là bas même si on y vit avec moins de pression...

Je ne sais que penser quand tu dis "La France est bonne fille, subventionne à tour de bras...elle ne vous veut pas de mal"

Si tu es sérieux ou si tu déconnes ?

Si les subventions sont une manne à saisir ou si c’est du colonialisme déguisé en assistanat ?

Enfin, un peu moins de pègre, et à coup sur on pourrait vivre tous ensemble et supporter nos différences (se chercher des points communs aussi...) sur cette Île que j’aime par dessus tout...


> Les attentats antimaghrébins se multiplient en Corse
7 septembre 2004 - 19h48 - Posté par

L’image coloniale de la France qui est evoquée dans le message precedant, vient des époques anciennes où elle n’etait pas encore une vraie démocratie, administrant ses ressortissants tous equitablement, quelque soit leur origine......La Corse par sa taille critique geographique et economique qui represente un ensemble territorial faible en surface exploitable et en potentialité economique basé essentiellement sur le tourisme ne peut se developper à l’infini...à moins d’y implanter un paradis fiscal comme à Monaco, ou d’y découvrir du petrole comme à Brunéï !!!! je pense que l’etat décentraliserait plus en local, comme cela se fait en Sardaigne, s’il se dégageait des gens qui auraient un sens de l’intérêt general, et qui s’auraient tenir en respect les groupes mafieux qui pululent sur l’île....et puis c’est à la société civile Corse de se mobiliser et de remettre en question certaines traditions de solidarité qui, à mon sens, sont honorables, mais relévent d’époques differentes...et c’est aussi à eux de faire en sorte de réduire l’influence de ceux qui donnent une image si négative de l’île de beauté...prenez-vous en main...Les pinsutis que vous insultez et agréssez sont des gens qui travaillent, les maghrébins que vous agréssez sont des gens intégrés qui travaillent et tiennent des commerces et des entreprises...j’aime cette île, utilisez cette fierté dans le bon sens du terme, developpez la, et ne vous ghétoisez pas entre vous. Bises, Mouloud


> Les attentats antimaghrébins se multiplient en Corse
15 septembre 2004 - 06h08 - Posté par

Mon cher Mouloud, plonge toi dans un vrai manuel d’histoire et prends connaissance des arrêtés Miot, ils on asphyxiés économiquement l’île lui interdisant tout développement économique depuis l’invasion des troupes tricolores...

Cette soit disant "manne" financière dont bénéficie la corse est une compensation des erreurs du passé... et puisqu’on en est aux comparaisons : les Dom Tom coutent aussi chre sinon plus, de même que l’explosion sociale des banlieues..

A suivre ton raisonnement, il ne faudrait garder que les régions à solde économique positif ; dans ce cas tu peux amputer la france des 3/4 de son territoire et de sa population...

IL n’y a pas plus de racisme antiarabe ou autre qu’ailleurs, arrêtez de fantasmer...
Vous avez 10 fois plus de chance de vous faire agresser ou casser votre voiture aux Mureaux dans le 78 qu’à Ajaccio....

Un attentat contre un non-corse, n’est pas forcément un acte raciste, mais aussi des fois un règlement de compte, tout simplement....

Quant à la Sardaigne, ce n’est pas vraiment un exemple à suivre : implantation de la mafia, massacre du paysage pour les besoins touristiques...


> Les attentats antimaghrébins se multiplient en Corse
21 septembre 2004 - 18h03 - Posté par

Tu as raison, la situation n’est pas facile à décrypter...on n’a pas beaucoup d’information objective...y’a t’il des etudes serieuses qui reprennent toute l’histoire de la Corse....j’essaie de me documenter, je ne trouve pas grand chose...où se reporter pour consulter un vrai travail d’etude de la Corse ? historique,economique,sociologique,etc...enfin, n’y’a t’il pas un risque de dénaturer l’ile par un trop grand nombre de constructions ? quel choix de developpement vois-tu ? je ne souhaite pas rentrer dans l’invective, la polémique, etc...mais plutôt reflechir tranquillement en dehors de toute passion, à ce que pourrait être la Corse, et les corses, dans le cadre,régional, européen, et mediteranéen....de façon réaliste.......pour moi, je sens un malaise dans la population, avec une peur de disparaitre, noyés dans la masse...parce que le bassin de population est faible....il y’a aussi à mon avis à definir ce qu’est l’identité corse, en ne la figeant pas à quelques attitudes typiques du terroir local seuleument, mais aussi à l’ouvrir vers l’extérieur, qu’elle puisse toujours evoluer avec son temps......autre peur que je perçois, ce fameux developpement tant attendu, de quelle nature est-il ? l’île offrant des reserves fonciéres faibles, jusqu’ou aller sans betonner les coins de rêve qui font penser à un petit paradis ? autre question que je me pose, comment se fait-il qu’un si petit bassin de population produise autant de "baronnies locales" et de clans qui se livrent des guerres ancestrales toujours prêtes à resurgir ? comment unir les populations pour qu’elles se vivent dans des réalités autres que tribales ? et se voient dans un ensemble plus grand, français, européen, méditerranéen, etc..........pourquoi ce recours systématique à " c’est la faute aux autres, tout le monde nous en veut ? ", c’est trés schyzofrénique ! qu’est-ce qui doit changer dans la maniére d’aborder les problémes chez les corses insulaires eux-mêmes, entre eux et vis à vis des autres pour que l’on voit des solutions pointer plutôt que des procés d’intention sur des préjugés supposés....qu’est -ce que tu proposes ??????????????? salut à toi, Mouloud






accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite