Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite, commenter l'article...

La bagnole, si on regardait les choses autrement…

de : Mengneau Michel mercredi 13 mai 2009 - 17h46 - Signaler aux modérateurs
3 commentaires
JPEG - 65.9 ko

de Michel MENGNEAU

Si la crise va laisser beaucoup de gens sur le carreau, il est une partie importante des économies productivistes qui va être particulièrement touchée, c’est le secteur de l’automobile. Avec la mévente des bagnoles on assiste à la mise en chômage technique des usines, le licenciement vient de suite après, pour finir par jeter une frange de la population dans la précarité.

Les banques étant soi-disant menacées, l’Etat providence a trouvé des capitaux on ne sait où pour les renflouer, ou plutôt on ne sait par quel tour de passe-passe, ce qui est sur, c’est que le prolétaire ne comprend pas comment on peut trouver de telles sommes alors qu’elles lui sont refusées quand il demande un pourcentage raisonnable d’augmentation. En fait, les Banques qui ont joué au plus malin se voient renflouées alors qu’elles n’en avaient pas extrêmement besoin, par contre le travailleur se sent flouer, lui qui en avait tant besoin…cherchez l’erreur !

Cependant, l’Etat providence, situation paradoxale d’ailleurs quand un système ultralibéral devient interventionniste, a aussi dans sa lancée apporté quelques subsides au principal secteur de production qu’est l’automobile. Si cela va permettre à priori de sauvegarder des emplois, ça pose problème et donne matière à réflexion.

D’abord il faut reconnaître que la civilisation de la bagnole est le pôle d’intérêt de nos sociétés, et en même temps celui le plus polluant. A partir de ce constat, et si l’on va dans le sens du développement durable, on cherche des solutions pour que perdure le système. En premier lieu on tente de diminuer au maximum les consommations de carburant, du moins on essaie de le faire car les chiffres annoncés sont parfois trompeurs, ensuite on veut limiter les émanations en carbone en introduisant de l’éthanol qui en dehors du mensonge de sa valeur bio crée de la famine, puis sentant que toutes ces solutions ne sont que pis-aller on se tourne vers la bagnole électrique. Une nouvelle fois, que les doux rêveurs reviennent les pieds sur terre, ce n’est pas la panacée. Le problème de l’autonomie n’est pas encore réglé, ce qui en fait n’est pas le plus important, mais il y a surtout l’alimentation en électricité qui à n’en pas douter va soulever des interrogations. Comment fournir le surplus de demande d’énergie, car il faudra bien que les carburants traditionnels et ceux issus de l’agrobusiness soient remplacé dans une optique croissante, si c’est à partir du nucléaire comme en France cela va être le cas, c’est remplacer un cheval borgne par un aveugle.

Donc la question que l’on peut se poser, à l’occasion de la récession n’aurait-il pas été judicieux de jeter les bases d’une autre conception de notre société. Sortir de l’indispensable bagnole socialement parlant, pour ne voir qu’en elle un simple objet secondaire, un utilitaire géré intelligemment. C’est-à-dire que le regard trop individualiste que l’on a dans nos sociétés abouties devrait se changer en une participation plus active de l’individu à la collectivité. A partir de là, l’exemple même de l’autonomie destructrice qu’est l’automobile peut être envisagée différemment avec la collectivisation des transports, le ferroutage, la relocalisation de la production. Pour illustrer ce propos, disons qu’il serait bien que l’ouvrier soit à proximité de son lieu de travail. Cela implique donc une conception autre de la fabrication avec de petites entités locales.

Comme il parait évident que principalement pour des raisons de pollution la priorité économique de la bagnole se trouve contestée, et que l’on peut penser qu’à moyen terme les constructeurs traditionnels reverront de toutes façons leurs effectifs à la baisse, n’aurait-il pas été prévoyant en donnant des subsides pour déjà diversifier et relocaliser l’emploi, travailler à un avenir différent.

Profitant de la situation, plutôt que de vouloir maintenir coûte que coûte un emploi qui sera de toute façon aléatoire dans le temps, l’Etat providence aurait été alors véritablement au service des peuples et de la planète en utilisant les fonds publics autrement, et non comme cela c’est fait, pour continuer de maintenir un principe obsolète ne servant à enrichir que quelques capitalistes de jours en jours plus avides.

Si dans l’état actuel des choses, ceux touchés par la crise se contentent du fait que l’Etat de redresse le secteur automobile, ils ont à l’évidence une vision restrictive de l’avenir qu’ils pourraient regretter. Si il y a un secteur ou il faut vraiment mettre l’accent sur la restructuration avant tout, c’est bien celui-là. Mais cela doit à fortiori se faire avec un changement politique radical ou le productivisme capitaliste n’aura plus sa place !

Eh oui, si ce sont eux qui restructurent se ne sera certainement pas pour localiser, mais pour délocaliser….

http://le-ragondin-furieux.blog4ever.com



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
La bagnole, si on regardait les choses autrement…
13 mai 2009 - 18h13

l’Etat providence

Et dire que la droite nous a rabattu les oreilles pendant des années et des années avec le poids de "l’Etat providence" qui aidait la classe ouvrière ! Voilà que la roue tourne, et c’est la classe dominante qui profite de "l’Etat providence" ! Un comble !

Travailler près de chez soi en construisant des petites structures locales serait plus avantageux à bien des niveaux, à commencer par la diversité d’emplois proches offerts localement, puis un abaissement de la pollution (beaucoup moins de camions et de voitures sur les routes), donc moins d’entretiens fort coûteux des routes et autoroutes, une vie de famille retrouvée, donc équilibre des enfants et des adultes, donc moins de perte de temps dans les transports, les garderies, etc...

Et que les patrons ne disent pas que les grandes structures sont plus économiques, car leurs buts sont essentiellement la délocalisation pour gagner plus de fric, et en faire perdre aux travailleurs (transports, cantine, achat d’une voiture qui roule, petits salaires, menaces donc stress...).



La bagnole, si on regardait les choses autrement…
15 mai 2009 - 07h57 - Posté par clovis

plus il y a de petites entités de production et de stockage, plus il y a de transport entre ces entités. Vaut il mieux réduire la mobilité des personnes et augmenter celle des marchandises ou le contraire ? C’est là la question à laquelle il faut répondre : tout en sachant que moins les moyens de production sont mutualisés, plus ça coute cher. Dans une période de crise où l’on essaye de réduire le prix pour que le plus grand nombre de consommateurs puissent accéder aux biens, je ne suis pas certain que cette démarche soit la plus intelligente.



La bagnole, si on regardait les choses autrement…
15 mai 2009 - 09h07 - Posté par Mengneau Michel

Le but est de rendre autonome les petites entités afin de réduire le transport.

Il y a quelques année de cela j’ai eu l’occasion de visiter une petite usine dans la banlieu de Florence en Italie, cette petite société, Caprari, fabriquait des pompes, irrigation et service d’eau. Mais ce qui m’avais surpris à l’époque c’était sa réelle autonomie, puisqu’elle utilisait des métaux recyclés qu’elle fondait puis transformait, la chaine complète de fabrication. Les fours étant des fours élecrtriques, il aurait donc pu concevoir de faire fonctionner ces appareils avec de l’électricité fournie par méthanisation des déchets de Florence et de la zone agricole l’entourant. Donc, je n’ai rien inventé, c’est simplement l’expensionnisme et le productivisme rentabilisé à l’extrème qui a transformé la fabrication, qui était fournie encore de façon humaine, en esclavagisme concentrationnaire au service du capital. Et c’est là qu’il faut inverser la valeur et mettre l’entreprise au service du travailleur et de la société et non au service du capital.





Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 - 17h38
Bretagne : face à la tyrannie sanitaire !
jeudi 15 - 16h55
de : joclaude
1 commentaire
Jean-Luc Mélenchon : Périple Equateur/Bolivie
jeudi 15 - 14h23
de : joclaude
Calais, Grande-Synthe : chiffrer les violences d’État faites aux exilés
jeudi 15 - 09h49
Alerte ! les zapatistes vont envahir l’Europe cet été
mercredi 14 - 22h46
de : AMASSADA
100.000 morts du Covid : Macron prêt à réagir... à coup de communication
mercredi 14 - 21h13
de : jean1
TNT : Ni dedans ni dehors.
mercredi 14 - 20h42
de : jy.D
14e Festival des Canotiers, du 9 au 13 juin 2021 - Ménilmontant
mercredi 14 - 19h10
de : Asso Ménil Mon Temps
La une des bobards : L’heure de l’mettre !
mercredi 14 - 17h55
de : Hdm
Election législative partielle les 30 mai et 6 juin
mercredi 14 - 16h42
de : Ménil Info
Théâtres occupés : pas d’essoufflement après un mois de lutte
mercredi 14 - 16h37
FAKE NEWS du brevet déposé sur le Coronavirus par l’Institut Pasteur
mercredi 14 - 11h51
FAKE NEWS AU SUJET DE LA COVID-19 : L’INSTITUT PASTEUR A SAISI LA JUSTICE
mercredi 14 - 11h37
Meeting sur l’eau : « La Terre est notre patrie commune » Video de JL Melenchon
mardi 13 - 16h39
de : jean1
Rapports de force : déjà quatre ans
lundi 12 - 07h45
1 commentaire
Assez de pouvoirs maudits : politique, économique, médiatique violeur de conscience !
dimanche 11 - 15h56
de : joclaude
Gilets Jaunes-DARMANIN : HUMILIATION JUDICIAIRE FACE À JÉRÔME RODRIGUES
dimanche 11 - 15h34
de : joclaude
Intervention de J.L.Mélenchon à l’Assemblée sur le climat
samedi 10 - 20h39
de : joclaude
Ceci n’est pas un oh putain y a marre.
vendredi 9 - 20h02
de : jy.D
La Commune au jour le jour
vendredi 9 - 17h42
de : jean1
Bureau à la maison ou espace de co-working | Où devrais-je travailler ?
vendredi 9 - 13h52
de : gloriar
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 - 11h51
de : Communistes insoumis.e.s
6 commentaires
J.L.Mélenchon répond à Macron
mercredi 7 - 16h10
de : joclaude
Droits humains : Amnesty adresse un « carton rouge » à la France
mercredi 7 - 14h56
de : joclaude
3 commentaires
Le travail social dans une grève reconductible inédite
mercredi 7 - 14h29
AstraZeneca : vaccin qui tue !
mercredi 7 - 11h39
de : joclaude
Notre menu gastronomique - C’est l’heure de l’mettre !
mercredi 7 - 11h34
de : Hdm
Juan Branco:nous CONSTATONS que le sang a déjà commencé à couler (cf. les Gilets jaunes blessés, mutilés, éborgnés)
mardi 6 - 15h45
de : joclaude
VACCINS : la France sait pas faire, le flaconnage si ?
lundi 5 - 17h57
de : joclaude
1 commentaire
Moi j’ai pleuré quand le 1er homme a marché sur la lune
lundi 5 - 17h41
de : jean1
1 commentaire
Mesures liberticides : pour qui sonne le glas ?
lundi 5 - 17h19
de : joclaude
Conférence de presse sur la covid-19 de Christophe Alévêque.(video)
dimanche 4 - 12h15
de : jean1
Black Bloc : au cœur de l’extrême gauche américaine (video)
dimanche 4 - 11h59
de : jean1
OCCUPATION DE L’ODÉON : UN THÉÂTRE QUI NE SE TIENT PAS SAGE
samedi 3 - 21h19
de : joclaude
Scandaleux toubibs vaccineurs !
samedi 3 - 20h37
de : joclaude
1 commentaire
Le monarque ne s’est pas adressé qu’aux Français : il s’est adressé en filigrane à ses sponsors.
samedi 3 - 20h05
de : joclaude
Querelles sur les vaccins:Le directeur général de l’AP-HP convoqué par Véran
samedi 3 - 19h41
de : joclaude
1 commentaire
De l’origine du vouvoiement.
vendredi 2 - 19h39
de : jy.D
Origine du Sars-Cov2 : des fissures dans la muraille de Chine
jeudi 1er - 23h15
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
COVID-19 : la Chine alerte l’OMS pour être émergé d’un laboratoire militaire américain !
jeudi 1er - 21h23

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Nouveaux scandales chez Info’Com CGT ?
jeudi 15 avril
Pendant que la direction de Info’Com-CGT diffuse un communique intitulé « Sans salaire, sans chômage, les fauchés de la crise se multiplient » des militants de la Fédération du Livre font filtrer des infos « internes » au syndicat Info’Com-CGT Nous rappelons que trois militants, adhérents à Info’Com CGT on été mis au chômage, sous pression de la direction de leur syndicat, et se retrouvent privés de leur poste de travail (Sacijo, societe sous-traitante du Journal (...)
Lire la suite
2022 : l’appel de Mélenchon aux communistes (vidéo)
vendredi 9 avril
de Communistes insoumis.e.s
6 commentaires
Nous nous adressons plus particulièrement aux communistes membres du PCF. Nous les invitons à écouter le message que Jean-Luc Mélenchon leur a adressé et à se faire leur opinion. Nous connaissons les différends qui ont pu exister mais nous pensons que la gravité du moment que nous vivons mérite de porter attention à ce message Ce message argumente autour d’une idée simple et pourtant éminemment révolutionnaire : l’enjeu de la présidentielle c’est de faire gagner le « (...)
Lire la suite
À la direction d’Info’Com-CGT : soutien aux camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta
lundi 29 mars
de FRONT POPULAIRE
À la direction d’Info’Com-CGT Nous avons appris dernièrement les discriminations, les harcèlements dont sont victimes les camarades Roberto Ferrario et Sidi Boussetta. Le camarade Roberto Ferrario est un militant qui contribue à diffuser de vraies informations, à diffuser pour le peuple et non contre le peuple, à diffuser des communiqués grâce à son site internet bellaciao.org Sidi Boussetta, secrétaire-adjoint de l’UL CGT de Blois est un militant reconnu. Ce camarade (...)
Lire la suite
Agir contre les discriminations et les harcèlements dans Info’com-CGT !!!
jeudi 25 mars
de Roberto Giordano Ernesto Ferrario
Je pas seulement le mème deuxième prénom "Ernesto" mais je partage aussi pas mal de ces idées. Dédicace spécial à la direction de Info’Com-CGT qui discrimine et harcèle les camarades militants... Roberto Giordano Ernesto Ferrario "Sobre todo, sean siempre capaces de sentir en lo más hondo cualquier injusticia cometida contra cualquiera en cualquier parte del mundo. Es la cualidad más linda de un revolucionario." Che Guevara Traduction : "Surtout, soyez toujours capables de (...)
Lire la suite
Honteux !!! : un salarié viré par la direction de Info’Com-CGT, avant d’être embauché...
mercredi 10 mars
de UlCGT-Vendome
Bonjour, A l’attention de : Romain Atlman de : David Jordan de : Julien Gicquel de : Marianne Ravaud Nous suivons toujours avec intérêt la situation dans laquelle se trouve notre camarade Sidi. Situation dont vous êtes à l’origine. Sidi est un militant convaincu, honnête, qui donne tout de sa personne aux autres. C’est d’ailleurs notamment pour ces raisons que vous êtes venus le chercher. Vous a-t-il fait peur ou vous a-t-il fait de l’ombre ? (...)
Lire la suite
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 mars
de Roberto Ferrario
de Roberto Ferrario A Ciudad Juarez depuis 1993, plus de 500 cadavres ont été retrouvés dans des décharges et dans les zones désertes, la plupart des femmes jeunes voire adolescentes, étudiantes, ouvrières de nuit dans les usines, femmes de chambres, petites employées. Beaucoup vivent dans des conditions très précaires avec parfois des enfants à élever. Elles ont été enlevées, détenues en captivité, victimes de tortures et de graves violences sexuelles avant d’être assassinées à (...)
Lire la suite
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite