Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Manifestation contre le RMA à Colmar

de : DAL 68 , CNT, CP du Haut Rhin
mardi 20 mai 2003 - 14h28 - Signaler aux modérateurs

14 ans de RMI misérable, ça suffit !

Non au projet RMA, non au travail forcé !

Un revenu décent pour tous !

Manifestation vendredi 23 mai à 14 h 30 Devant la Chambre de Commerce et d’Industrie 1 place de la Gare à Colmar

Le Gouvernement a décidé que le RMI serait décentralisé au x départements et veut mettre en place le RMA - Revenu Minimum Activité. Deux millions de personnes survivent misérablement avec le RMI en France, 7 millions de personnes vivent de minimas sociaux. Les insuffisances du Revenu Minimum d’Insertion sont connues :

… Un montant scandaleusement bas : 411,70 euros pour une personne seule, 617,55 pour un couple mais dans 90 % des cas, après abattement d’un forfait logement, respectivement 362,30 euros et 518,74 euros ; … Un accès impossible pour de nombreuses catégories de personnes notamment les jeunes et les étrangers n’attestant pas 3 années de présence sur le territoire.

 Son mode de calcul, basé sur les revenus du foyer et non sur la situation de la personne, exclut tous ceux et celles dont le conjoint dispose d’un revenu supérieur aux maigres allocations du RMI pour un couple.
 Des droits sociaux misérables : peu ou pas d’accès aux transports, au logement, à la formation, pas de cotisations à la retraite.

Le projet du gouvernement, loin de prendre en compte ces problèmes, ne peut qu’accroître la précarisation. On applique ici la doctrine de la baisse du coût du travail par l’ "activation des dépenses passives".

… Ce RMA n’améliorerait ni le revenu ni les droits des chômeurs concernés. Un RMIste pourrait être contraint, si le projet était voté, à accepter un emploi à mi-temps pour seulement 140 euros mensuels supplémentaires (soit moins de 2 euros de l’heure !). Ce qui serait encore moins rémunérateur que l’actuel dispositif de cumul du RMI avec un revenu d’activité pourtant déjà insuffisant ; le recentrage du dispositif insertion sur le seul retour à l’emploi (et la suppression des crédits d’insertion existants) laisse entrevoir la menace de nouvelles radiations ;

… Le RMA favoriserait encore la précarité et l’insécurité sociale, d’abord pour les femmes déjà premières concernées par les bas salaires, par le développement de CDD à mi-temps que le "bénéficiaire" pourrait difficilement refuser ou quitter sauf bon motif (CDI, CDD de plus de 6 mois ou formation qualifiante), qui ne pourrait pas être cumulé avec une autre activité salariée ;

… Ce serait l’occasion de distribuer encore de nouvelles aides publiques aux employeurs qui percevraient à la place du RMAste le montant du RMI et pourraient être exonérés du paiement des cotisations sociales, dont le financement n’est pas envisagé. Les cotisations ne seraient pas calculées sur la totalité des heures travaillées . Un gros cadeau pour les patrons. … Une fois de plus, on veut culpabiliser le chômeur et cela aura également pour conséquence de tirer vers le bas les petits salaires.

Conséquence de la décentralisation et du désengagement de l’Etat, cette dégradation des droits s’accompagnerait du renforcement du pouvoir sans contrepouvoir des Présidents de Conseil Généraux : possibilité d’accorder et de suspendre le RMI ; suppression du minimum de 17 % du budget insertion pourtant peu utilisé ; désignation des membres des commissions locales et départementales d’insertion.

Ce nouveau projet de dégradation des droits des salariés, dans la même logique que le Pare (un peu de carotte et beaucoup de bâton), un pas de plus dans l’esclavage, doit être bloqué.

Manifestation vendredi 23 mai à 14 h 30 Devant la Chambre de Commerce et d’Industrie 1 place de la Gare à Colmar

Signataires locaux : DAL 68 , CNT, Confédération Paysanne du Haut Rhin


Partager cet article :

Imprimer cet article




accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

(test au 15 juin 2021)
Facebook Twitter
DAZIBAO
14e festival des Canotiers mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021
lundi 5 juillet
L’association Ménil Mon Temps présente le 14e festival Les Canotiers, « cinéma et concerts en plein air », qui se déroulera du mercredi 7 au dimanche 11 juillet 2021 sur le parvis de l’église de Ménilmontant. Au programme : Des concerts (20h30) : Mer 7 : Dominique Grange et Mymytchell, avec Jonathan Malnoury (guitare) et Alexis Lambert (accordéon). Jeu 8 : Cheikh Sidi Bemol (solo). Ven 9 : TyArd, [Duo Électro-Pop]. Dim 11 : M.A.J, [Duo Électro-Folk’n’Roll]. (...)
Lire la suite
Une lettre de Cesare Battisti, en grève de la faim et des soins depuis le 2 juin
jeudi 10 juin
de Cesare Battisti
Je m’adresse à mes enfants bien-aimés, à ma compagne de voyages, aux frères et aux sœurs, aux neveux, aux amis et aux camarades, aux collègues de travail et à vous tous qui m’avez bien aimé et soutenu dans votre cœur. Les effets destructeurs de la grève Je vous demande à vous tous un dernier effort, celui de comprendre les raisons qui me poussent à lutter jusqu’à la conséquence ultime au nom du droit à la dignité pour chaque détenu, de tous. La dignité (...)
Lire la suite
QUI ATTAQUE UN CAMARADE ATTAQUE NOTRE SYNDICAT DANS SON ENSEMBLE !!!!
samedi 5 juin
de Roberto Ferrario
Après mon expulsion de infocom ordonné par Romain Altmann ma colère est très froide je peux dire glaciale... Je me réveille cet matin avec plein d’idées de comme organiser la riposte... mais tranquillement... Ma première adhésion syndicale à 17 ans mon premier boulot dans le plus grand hôpital de Milan, je ne 64 et certainement n’est pas un Romain Altmann qui va m’empêcher de continuer mon combat, probablement solitaire... Mais aussi avec mes camarades de mon syndicat, la (...)
Lire la suite
La purge interne chez Info’Com-CGT se poursuit...
vendredi 4 juin
de Collectif Bellaciao
La direction du syndicat #InfoComCGT dirigé par le secrétaire général Romain Altmann : après avoir poussé à la démission Mickaël Wamen (délégué CGT Goodyear) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Sidi Boussetta (secrétaire-adjoint UL CGT Blois) du syndicat #InfoComCGT après avoir expulsé Roberto Ferrario (porte parole du site bellaciao.org) du syndicat #InfoComCGT après la démission de Stéphane Paturey secrétaire général-adjoint d’#InfoComCGT après la démission de (...)
Lire la suite
Israël. Exemple du déséquilibre d’information…
lundi 17 mai
de Roberto Ferrario
2 commentaires
Le gouvernement israélien a toujours peur de l’information comme aujourd’hui après la démolition du siège de l’AP et comme par le passé les « ennemis d’Israël » sont des journalistes ... Exemple du déséquilibre d’information. Des journalistes à Gaza sur les décombres de leurs anciens bureaux détruits par l’armée de l’air israélienne ... A Paris, la discussion sur « nos » médias grand public tourne autour du nombre de fois où l’expression (...)
Lire la suite
Liberté de la presse, version israélienne (video)
samedi 15 mai
L’armée israélienne a détruit samedi le bâtiment qui abrite les bureaux de l’agence de presse américaine Associated Press et Al Jazeera dans la bande de Gaza La tour de la ville de Gaza qui abritait les bureaux des médias internationaux a été pulvérisée samedi par une attaque annoncée quelques minutes plus tôt par l’armée israélienne. Le bâtiment de 13 étages, visé par l’armée de l’air israélienne et qui venait d’être évacué, s’est effondré, (...)
Lire la suite
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite