Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite, commenter l'article...

Élections libres et démocratiques au Gabon et en Afghanistan

de : Mohamed Belaali
jeudi 10 septembre 2009 - 20h29 - Signaler aux modérateurs
2 commentaires

Il est intéressant de comparer l’attitude des pays impérialistes et leurs médias concernant les élections en Iran, au Gabon et en Afghanistan.

Une hystérique propagande orchestrée par les Etats-Unis et l’Europe contre les élections iraniennes et un soutien décisif pour imposer aux gabonais Ali Bongo fils du dictateur Omar Bongo. Ainsi va la vision très démocratique du monde de la bourgeoisie : la dictature se transmet de père en fils ! Ali Bongo doit être, vaille que vaille, le président du Gabon, même s’il est rejeté massivement par la population. Peu importe ! Ce qui compte ce sont les richesses comme le bois, le manganèse ou le pétrole gabonais pour engraisser davantage encore une bourgeoisie avide de profit.

Omar Bongo savait organiser le pillage des richesses de son propre pays au profit des multinationales étrangères comme Total, Areva ou le groupe Bolloré par exemple. Ali Bongo, le fils à papa, est l’incarnation vivante de cette continuité. Le saccage de cette terre africaine doit se perpétuer éternellement. Guerres, pillages, misère, corruption etc. ont laissé les populations, à l’instar d’un grand blessé, exsangues. Les artères de l’Afrique sont ouvertes. La bourgeoisie locale et la bourgeoisie française, tels les vampires, pompent son sang comme Total pompe le pétrole gabonais.

Mais la résistance aux intérêts impérialistes et à cette mascarade électorale s’organise. La colère et la révolte montent de jour en jour contre cette dictature qui dure maintenant depuis plus de quarante ans avec un soutien sans faille de la bourgeoisie française. L’opposition gabonaise appelle clairement à cette résistance et à la désobéissance civile pour un Gabon démocratique débarrassé de la mainmise étrangère. Mais les grands médias ici traitent l’opposition gabonaise avec mépris : émeutiers, pilleurs, casseurs etc. Assurément Pierre Mamboundou le gabonais n’est pas Hussein Moussavi l’iranien !

Hilary Clinton secrétaire d’État aux Affaires Étrangères reconnaît elle-même que les États-Unis étaient derrière les manifestations qui ont suivi les élections iraniennes « (...) en coulisses, nous avons beaucoup fait. Comme vous le savez, la jeunesse…, un de nos jeunes du département d’Etat a été twitté « Continuez », malgré le fait qu’ils avaient planifié un arrêt technique. Ainsi nous avons fait beaucoup pour renforcer les protestataires sans nous afficher. Et nous continuons à parler avec et à soutenir l’opposition » (1).

D’autres élections tout aussi libres et démocratiques se sont déroulées dans un pays non moins libre... l’Afghanistan ! Hamid Karzaï, l’homme le plus détesté des afghans sera vraisemblablement élu président. Et quelque soit le nouvel « élu », Hamid Karzaï ou Abdullah Abdullah, deux véritables marionnettes, c’est toujours la volonté des américains et de leurs alliés qui sera au pouvoir. Richard Holbrooke l’envoyé spécial de Barack Obama ordonnait d’ailleurs à Karzaï « Vous devez faire un second tour ! »(2)

Parler d’élections libres, démocratiques, honnêtes etc. dans un pays occupé, ravagé, martyrisé et humilié par la soldatesque impérialiste, c’est vraiment prendre les gens pour des C...

Mener une propagande aussi grossière, alors que le nombre d’hommes, de femmes et d’enfants innocents victimes de cette guerre déclenchée par les États-Unis et leurs alliés se chiffre par milliers chaque année, relève d’un rare cynisme et dévoile un visage hideux, celui de l’impérialisme : « 2.118 morts parmi les civils l’an dernier, en nette hausse par rapport aux 1.523 civils tués en 2007 », (voir le rapport de la Mission d’Assistance des Nations unies en Afghanistan MANUA). Le 4 septembre 2009 l’OTAN a commis un nouveau massacre : 90 morts dont une majorité de civils.

Mais les vraies « élections », sont celles qui se déroulent sur le terrain militaire. La résistance s’organise de mieux en mieux contre l’occupant et la population la soutient de plus en plus.

Les citoyens américains et européens, vont-ils se réveiller et s’opposer à cette guerre coloniale d’un autre âge comme ils l’ont fait dans le passé ? Les enquêtes d’opinion montrent que de plus en plus d’américains sont contre cette guerre nonobstant la propagande des grands médias (3). Car les « boys » reviennent de plus en plus dans des cercueils (780 officiellement) et leur familles supportent de moins en moins que leurs enfants meurent pour la démocratie, la lutte contre le terrorisme, les droits de l’homme et tutti quanti... Idem en Allemagne, en France et en Grande Bretagne où le rejet populaire de la guerre impérialiste en Afghanistan est réel (4). Mais le mépris des pouvoirs politiques pour les peuples est une constante de la démocratie bourgeoise.

Ce qui se passe aujourd’hui en Afghanistan comme en Irak d’ailleurs montre que les peuples ne se laissent jamais faire et que l’histoire est de leur côté. Celle-ci nous enseigne que toute colonisation se termine par une décolonisation.

Mohamed Belaali


(1) http://www.voltairenet.org/article1...

(2) Le Monde du 29 août 2009

(3) Le Monde du 21 août 2009 page 5.

(4) http://www.info-palestine.net/artic...


Partager cet article :

Imprimer cet article
Commentaires de l'article
Élections libres et démocratiques au Gabon et en Afghanistan
11 septembre 2009 - 15h06

Ce n’est pas ce que j’ai entendu sur TF1 !



Élections libres et démocratiques au Gabon et en Afghanistan
11 septembre 2009 - 21h32

Excellent ! Bravo. Merci de nous rappeler que la propagande est toujours présente et de plus en plus imposante. Il faut lui faire face et la dénoncer inlassablement. C’est une arme terrible dont disposent les riches pour anesthésier les pauvres.







accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Info’Com-CGT : le secrétaire Romain Altmann organise une épuration dans le syndicat…
vendredi 7 mai
de Sidi Boussetta secretaire adjoint UL CGT Blois
NDLR : Le secrétaire Romain Altmann veux imposer l’exclusion de deux camarades (Sidi Boussetta secrétaire adjoint UL CGT Blois et Roberto Ferrario fondateur du site bellaciao.org) du syndicat Info’Com CGT en vertu du débat démocratique…. Pfffffffff Semble que bien d’autres vont suivre le chemin du Goulag en Sibérie…. Voilà la réponse d’un des de deux camarades, premier de la liste noire… Les cons ça osent tout...voici ce que j’ai trouvé dans (...)
Lire la suite
Mise à jour : réfugiés italiens sept sur dix sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Oreste Scalzone
* Sur les sept personnes arrêtées hier matin à l’aube, libérées de prison et remises en « caution » sous contrôle judiciaire : Roberta Cappelli, Narciso Manenti, Marina Petrella, Giorgio Pietrostefani, Sergio Tornaghi. ** Des deux Compagnons constitués ce matin, l’audience pour « statuer » sur la demande de libération de Luigi Bergamin a été fixée à 18 heures, et il est fort probable qu’elle ait eu le même résultat. Les « demandes » formulées par l’avocate Irène (...)
Lire la suite
On avance… Marina Petrella et Roberta Cappelli sont libres sous contrôle judiciaire
jeudi 29 avril
de Dominique Grange
Nous fêtons ce soir une libération qui nous fait chaud au coeur à tou.te.s, celle de nos deux camarades MARINA PETRELLA et ROBERTA CAPPELLI qui sont désormais dehors, sous contrôle judiciaire ! Mais n’oublions pas les six autres toujours détenus... Continuons à nous mobiliser per liberare tutti...pour les libérer tous ! Rejoindre notre groupe FB tu es le bienvenu ✊ (...)
Lire la suite
LIBERARE TUTTI (audio)
mercredi 28 avril
de Dominique Grange
1 commentaire
A Roberta Capelli, Marina Petrella, Enzo Calvitti, Giovanni Almonti, Sergio Tornaghi, Narciso Manenti, Giorgio Pietrostefani. En 2003, j’ai écrit cette chanson "DROIT D’ASILE", suite à l’enlèvement d’un militant italien exilé en France, Paolo Persichetti, et à son extradition, puis son incarcération en Italie. Je l’ai ensuite dédiée à Cesare Battisti, alors emprisonné au Brésil, à Marina Petrella, arrêtée en 2007 et emprisonnée en France, en attente (...)
Lire la suite
REVIREMENT INQUIÉTANT DE LA FRANCE POUR LES RÉFUGIÉS ITALIENS
mercredi 28 avril
de La LDH
Communiqué LDH A l’inverse de ce que la présidence de la République soutient, la décision de François Mitterrand, exprimée lors du congrès de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) en 1985, de ne pas extrader les réfugiés italiens en France n’excluait aucun de ceux-ci. Il est regrettable qu’en violation de toute éthique le président de la République ait décidé de revenir sur les engagements de la République. S’en prendre à des femmes et des hommes qui vivent (...)
Lire la suite
Une trahison indicible de la France
mercredi 28 avril
de Collectif Bellaciao
3 commentaires
28 avril 2021 : 7 réfugiés politiques italiens arrêtés à Paris : Enzo Calvitti, Giovanni Alimonti, Roberta Cappelli, Marina Petrella, Sergio Tornaghi, Giorgio Pietrostefani, Narciso Manenti, trois recherchaient Luigi Bergamin, Maurizio Di Marzio et Raffaele Ventura. Tous accusés d’actes de terrorisme dans les années 70 et 80. Macron heureux : "Je résolu ce problème comme l’Italie le demande depuis des années" Draghi heureux : "Le gouvernement se déclare satisfait de la (...)
Lire la suite
21 avril 1961 - 21 avril 2021 le rêve du « putsch des généraux »...
mercredi 28 avril
de Roberto Ferrario
2 commentaires
A propos de « la tribune des généraux » les signatures on été récolté par Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et responsable du site Place Armes et ancien responsable du service d’ordre du Front national entre 1993 et 1994, qui avait initialement publié le texte le 13 avril dernier ou des signatures continuent à être comptabilisés, 30 généraux étaient dénombrés et 2500 militaires étaient au total recensés ce mardi. Après ca le 21 avril la tribune à été publié sur Valeurs (...)
Lire la suite