Bellaciao est hébergé par
Se rebeller est juste, désobéir est un devoir, agir est nécessaire !
PUBLIEZ ICI PUBLIEZ VOTRE CONTRIBUTION ICI

Eco-social : Les « sans ticket » en procès


de : Fanny Doumayrou
jeudi 7 octobre 2004 - 17h55 - Signaler aux modérateurs
1 commentaire

de Fanny Doumayrou

C’est le procès, caricatural, de la pauvreté. Mardi au tribunal correctionnel de Paris, vingt-deux personnes comparaissaient, sur plainte de la RATP et de la SNCF, pour « fraude habituelle » dans les transports en commun. Un délit créé par la loi sur la sécurité quotidienne (LSQ) votée le 15 novembre 2001 par le Parti socialiste et la droite. Rédigé sous la pression de la SNCF, l’article 50 de ce texte prévoit que toute personne qui voyage sans titre de transport valable « de manière habituelle » est punie de six mois d’emprisonnement et 7 500 euros d’amende. L’« habitude » est caractérisée à partir de dix contraventions non payées sur une période d’un an. Aujourd’hui, le Syndicat de la magistrature estime qu’une vingtaine de condamnations à de la prison ferme sont prononcées chaque mois pour ce délit.

jugés par défaut et sans avocat

Mardi après-midi, l’audience débute par six dossiers concernant la RATP. L’avocat de la Régie récuse d’emblée l’aspect social des affaires : « La fraude a coûté 83 millions d’euros à la RATP en 2002, elle est massive et récurrente. Ce n’est pas un délit de misère, car des dispositifs d’aide existent pour toutes les situations sociales possibles. Les personnes au RMI ont des droits pour voyager afin de chercher un emploi. Encore faut-il faire un minimum de démarches pour cela ! » La présentation des affaires par le juge vient aussitôt le démentir. La plupart des prévenus sont absents, ils seront jugés par défaut, et sans avocat : Ricardo, Colombien de quarante-quatre ans, dix-sept procès-verbaux, gagne sa vie en jouant de la musique dans le métro. Bouma, vingt-cinq ans, sans profession ni ressources, vivant chez ses parents, à la recherche d’un emploi. Nabil, trente-six ans, douze PV, 400 euros de RMI, verse 100 euros de pension alimentaire, et se déplace pour chercher un emploi. Lors d’une audition, il s’est dit prêt à rembourser 50 euros par mois à la RATP, dès qu’il aurait du travail. Saïd, quarante ans, au RMI depuis un an, a déclaré simplement : « Je ne peux pas à la fois subvenir à mes besoins vitaux et payer le transport. » Larba, vingt-sept ans, originaire du Bengladesh, père de trois enfants, se déplace pour chercher du travail, fait parfois la manche dans le métro. Mamadou, Sénégalais de vingt-quatre ans, est le seul à avoir osé comparaître. Aujourd’hui en CDD à 950 euros par mois, il était sans emploi à l’époque des fraudes. Il accepte de payer « petit à petit ». Pour les six, la RATP ne réclame qu’un euro symbolique de dommages et intérêts, se contenant de la « vertu pédagogique » de ces audiences. Le tribunal ajourne la peine de Mamadou pour lui laisser le temps de régler sa dette. Mais condamne les cinq autres à un mois de prison avec sursis et 500 euros d’amende, plus un euro de dommages à la RATP et 80 euros de frais de justice.

une rigueur justifiée par la SNCF

Tonalité différente pour les vingt-deux dossiers de la SNCF, dont l’avocate lance brutalement que « la SNCF est une entreprise, qui a un devoir d’équilibrer, sinon rentabiliser ses comptes, que c’est un service public pour tous, non pas pour quelques-uns. Il y a des cas de détresse, mais ce n’est pas à la SNCF de les supporter. Nous adoptons une politique de rigueur dans le suivi des dossiers, pour faire respecter la loi pour tous. » La rigueur est d’autant plus justifiée que, selon elle, « il y a à la SNCF un tas de réductions, en plus des dispositifs sociaux qui peuvent donner des billets gratuits pour les entretiens d’embauche » (1). Faisant état d’un manque à gagner de 200 millions d’euros en 2001 imputable à la fraude, et d’une baisse de 50 % des PV depuis l’application de la LSQ, la SNCF préfère le « dissuasif à la pédagogie », et réclame des dommages et intérêts à hauteur des amendes non payées, entre 700 et 1 000 eu- ros par personne. Mais les prévenus sont bien loin de cette description d’égoïstes profitant avec arrogance du service public. Maxime, trente-trois ans, présent, décrit confusément ses conditions de vie dans une maison insalubre sans électricité, à Meaux. À l’époque des fraudes, il prenait le train de banlieue pour rejoindre des foyers d’hébergement après avoir appelé le 115, « par peur de prendre des coups dans la rue ». « Je n’avais pas d’argent pour payer le billet. Je suis au chômage depuis 1997. Je touche 420 euros d’ASS par mois. »

« Sans profession, sans ressources », parfois « sans domicile », « je cherche un emploi, je n’ai pas d’argent », les dossiers se suivent et se ressemblent, ponctués par les commentaires cinglants de l’avocate. Elle leur reproche de « faire du tourisme », de voyager pour des motifs « vains », c’est-à-dire voir des amis. Elle accuse certains, qui ont des antécédents judiciaires, de prendre les TGV pour voler et racketter les voyageurs. Elle exulte sur le seul cas de fraude revendiquée, un danseur de vingt ans touchant 3 000 euros par mois, qui affirme « n’avoir jamais payé et ne pas avoir envie de le faire ». Au final, le tribunal ajourne trois peines, inflige un à deux mois de prison avec sursis et 500 euros d’amende aux prévenus sans antécédents, un à trois mois ferme pour ceux qui ont un casier, et pour le danseur. Tous doivent payer les dommages et intérêts réclamés par la SNCF.

Une criminalisation de la pauvreté

Des militants de AC !, du Réseau pour l’abolition des transports payants (RATP), de SUD et de la CGT chômeurs assistaient à l’audience pour soutenir les prévenus et contester la LSQ. « C’est bel et bien la criminalisation de la pauvreté, des fraudeurs par nécessité », dénonce Didier Marchat, de SUD rail. « La SNCF se félicite de la baisse des PV, mais qu’est-ce que cela signifie ? Que les érémistes ne voyagent plus, qu’on assigne tous ces gens à résidence. »

Fanny Doumayrou

(1) Les seules réductions « sociales » de la SNCF sont la carte famille nombreuse et le billet annuel à 50 % dans certaines conditions.

http://www.humanite.presse.fr/journ...



Imprimer cet article


Commentaires de l'article
> éco-social : Les « sans ticket » en procès
8 octobre 2004 - 09h08

Il ne manquerai plus que les pauvres puisse avoir les mêmes avantages que les riches... ça servirait à quoi alors d’être riche ?






Les "Guerrilléros en sandales" (Houthis) avec armée Ansarallah du Yemen, font trembler l’empire (vidéos)
lundi 8 - 17h06
de : nazairien
8 mars à Ciudad Juarez, Mexique, État de Chihuahua, à la frontière avec les États-Unis
lundi 8 - 15h06
de : Roberto Ferrario
Hommage à Giorgio Forti
dimanche 7 - 10h57
de : UJFP
Message urgent des occupants du théatre de l’Odéon
samedi 6 - 23h51
de : Alain Collet
Les sables radiologiques du désert
samedi 6 - 21h50
de : AIPRI
1 commentaire
Dossier : Penser et lutter avec Rosa Luxemburg
samedi 6 - 21h08
de : contretemps
3 commentaires
Regards sur CUBA, pays des Humbles et Humaniste !
samedi 6 - 10h51
de : joclaude
L’économie « post-covid » : Neuve ou d’occasion ??? – “Le Crime du Garagiste” – Le Casse Banco-centraliste !
vendredi 5 - 16h16
de : Lepotier
3 commentaires
Rojava : la révolution des femmes
jeudi 4 - 20h51
de : jean1
Radio praxis : C’est l’heure de l’mettre !
jeudi 4 - 05h59
de : Hdm
Affaire « Bismuth » : Nicolas Sarkozy est condamné pour corruption
mercredi 3 - 16h03
de : joclaude
La députée irlandaise Claire Daly a décidé de protéger la Russie d’un flot d’accusations ridicules
mercredi 3 - 15h12
de : joclaude
1 commentaire
L’hégémonie culturelle selon Gramsci Par Aurélien Berthier
mercredi 3 - 09h28
de : Roberto Ferrario
« Je ne veux pas mourir, mais vu la situation, ils ne me laissent pas le choix »
mardi 2 - 21h24
de : jean1
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 - 17h03
de : Roberto Ferrario
1 commentaire
Une claque au lieu de deux pour les chômeurs
mardi 2 - 15h53
1 commentaire
Vive la Chine Populaire et son Parti Communiste
mardi 2 - 10h20
de : Hervé Fuyet
3 commentaires
Sursauts en provocations des Etats-Unis sur la Syrie et l’Irak
lundi 1er - 17h41
de : joclaude
1 commentaire
Solidarité avec Dimitris Koufontinas
lundi 1er - 16h59
de : Secrétariat du Secours Rouge International
"Modèle" chinois ? Il semble bien que soient chez nous seulement les fermes à 1000 vaches et aux 3000 cochons !
lundi 1er - 12h06
de : joclaude
2 commentaires
Et vive ce monde multipolaire anti-impérialiste
lundi 1er - 11h34
de : joclaude
2 commentaires
Paris. Ce 2 mars, rassemblement de soutien aux travailleurs de l’Infrapôle en lutte !
dimanche 28 - 16h19
de : jean1
Xi Jinping déclare la Chine exempte de pauvreté absolue…
samedi 27 - 17h54
de : joclaude
Comprendre le confinement de Dunkerque : 350 soldats américains viennent d’y débarquer !
vendredi 26 - 19h13
de : André
1 commentaire
Le péril facho-centriste : C’est l’heure de l’mettre !
vendredi 26 - 19h08
de : Hdm
1 commentaire
Islamo-gauchisme : bêtise politicienne et aveuglement universitaire
vendredi 26 - 15h36
de : joclaude
4 commentaires
Vaccin Cubain : l’Humain d’abord ! Nous ne sommes pas une multinationale !
vendredi 26 - 14h40
de : joclaude
1 commentaire
Texas : vague de froid + peur du socialisme = chaos
vendredi 26 - 11h12
"Semaine morte" des Vies Scolaires à partir du 22 mars | Communiqué de presse
jeudi 25 - 22h31
de : Coordination Nationale des Collectifs d’AED
France : Troisième appel de mobilisation contre la réintoxication du monde
mercredi 24 - 21h31
de : jean1
1 commentaire
L’OMS n’a rien vu à Wuhan
mercredi 24 - 21h02
de : Pangolin Malencontreusement Offensé (PMO)
Bravo à Cédric Herrou et à sa famille pour le lien ci-dessous.
mercredi 24 - 19h21
de : jean1
Venezuela : L’Union Européenne sanctionne 19 fonctionnaires alors que l’ONU demande la levée des sanctions ?
mercredi 24 - 16h49
de : joclaude
2 commentaires
COVID-19 : Vaccin Cubain Soberana 02, porteur d’espoir !
mercredi 24 - 16h29
de : joclaude
2 commentaires
Dixit Macron : les impôt n’augmenteront pas, et puis les taxes c’est pas des impôts !
mercredi 24 - 16h18
de : joclaude
Essai : faire sauter la banque
mardi 23 - 18h50
de : jean1
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 - 18h03
de : Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
François Ruffin, COVID-19 : Un vaccin pour le bien public !
mardi 23 - 17h36
de : joclaude
Coup de poker d’Uber pour imposer son modèle à l’Europe
mardi 23 - 15h17
Bataille dans le CAC40 à coups de milliards au-dessus de nos têtes !
mardi 23 - 10h58
de : joclaude

accueil | contacter l'admin



Suivre la vie du site
RSS Bellaciao Fr


rss IT / rss EN / rss ES



Bellaciao est hébergé par DRI

Facebook Twitter
DAZIBAO
Un vieil article qui reste d’actualité : "Sarkozy l’Italien"
mardi 2 mars
de Roberto Ferrario
1 commentaire
jeudi 9 avril 2009 Le meurtre perpétré par les fascistes de Sergio Argada le 20 octobre 1974 a Lamezia Terme de Bellaciao Avertissement - Comme vous le savez peut-être, nous sommes un collectif Franco-Italien. Nous avons toujours un œil sur la vie politique italienne et l’autre sur la vie politique française. Dernièrement, nous sommes souvent troublés par les nombreuses coïncidences, par les échos, que l’on trouve d’une ou de l’autre chez le voisin (...)
Lire la suite
Ca chauffe grave chez #Info’Com-CGT !!!
mardi 23 février
de Stéphane Paturey et Olivier Blandin (anciens secrétaires du syndicat)
Lettre ouverte à #RomainAltmann, secrétaire général d’#Info’Com-CGT Directement, sans contour, permets-nous de trouver ton commentaire hallucinant ! Comme à l’accoutumée, des généralités mais jamais de fond. Ce sens perpétuel du raccourci passe peut-être devant une commission exécutive (CE)… beaucoup moins lorsque des camarades apprennent les méthodes, les mensonges et les calomnies que tu couvres dans notre syndicat. Ce n’est pas digne d’une direction (...)
Lire la suite
Lettre ouverte au secrétariat Info’Com-CGT
mercredi 3 février
de Sidi Boussetta
2 commentaires
Au secrétariat Info’Com-CGT Vous êtes venu me chercher il y a 4 ans suite à cet article dans l’Humanité car vous "aviez besoin de militants". Par conviction, j’ai lâché le CDI et l’appartement qui m’attendaient à Nantes. J’ai fait ça pour rejoindre vos rangs. Vous m’avez proposé un emploi au Journal Officiel. Vous avez fait des réunions pour proposer mon nom comme futur CDI au Journal officiel. Suite à un "refus", vous m’aviez dit que le (...)
Lire la suite
Discrimination "anti-syndicale" à Info’Com-CGT finalement dénoncée dans un livre...
mercredi 27 janvier
4 commentaires
NDLR de Bellaciao : le (nous) employé par Mickaël Wamen fait référence aux (punitions) infligées par InfoCom-CGT à trois camarades : 15 jours de suppression de salaire pour Mickaël Wamen et pour Sidi Boussetta (actuellement Secrétaire adjoint UL CGT Blois) et non renouvellement (licenciement) du contrat de travail de Mickaël, Sidi et de Roberto Ferrario (membre fondateur du site Bellaciao.org) pour avoir exprimé leur désaccord avec ces méthodes discriminatoires... Au royaume de la CGT. La (...)
Lire la suite
ON A BRÛLÉ DES PNEUS ET ON EN EST FIERS ....
vendredi 22 janvier
de Un ex du pneu
1 commentaire
Où peut être la fierté de pouvoir annoncer ne pas avoir lutté et avoir permis en un temps record la fermeture d’une usine ? Les seuls qui peuvent aujourd’hui s’en féliciter sont les patrons de Bridgestone mais aussi les acteurs politiques qui gravitent autour du dossier et un avocat payé à 100% par le tôlier qui était donc celui du tôlier et non des salariés ... Jamais dans l’histoire une usine de cette taille n’aura été fermée aussi rapidement, si il y a un (...)
Lire la suite
C’est l’anniversaire de Frida Kahlo
lundi 6 juillet
de Roberto Ferrario
1 commentaire
Je trouve épouvantable de voir les riches passer leurs jours et leurs nuits dans des parties, pendant que des milliers et des milliers de gens meurent de faim. Magdalena Frida Carmen Kahlo Calderón ou Frida Kahlo, née le 6 juillet 1907 dans une démarcation territoriale de l’actuelle entité fédérative de Mexico, la délégation de Coyoacán, et morte le 13 juillet 1954 au même endroit, est une artiste peintre mexicaine. Son réalisme n’est pas seulement artistique : en 1928, elle (...)
Lire la suite
Le monde d’après : Jean Castex nouveau premier ministre droitard, sarkozyste et énarque
vendredi 3 juillet
de Roberto Ferrario
4 commentaires
"Politiquement, je suis de droite et je l’assume parfaitement", affirmait ce haut fonctionnaire. Membre du parti Les Républicains, il est notamment proche de Nicolas Sarkozy, dont il a été le secrétaire général adjoint à l’Élysée. Ce qui ne l’empêche pas de soutenir la candidature de François Fillon pour la présidence de l’UMP lors du congrès de l’automne 2012. Cette nomination donne le ton de ce qui s’annonce dans les prochains (...)
Lire la suite