BELLACIAO
lundi 9 novembre 2020 (17h45) :
BOLIVIE:Evo Morales est accueilli par une foule à Villazón

De : joclaude
1 commentaire

Source TELESUR(traduction Google)Evo Morales est accueilli par une foule à Villazón, Bolivie

Morales a déclaré que le crime de son gouvernement était que « nous récupérons nos ressources naturelles, nationalisons nos ressources et garantissons la souveraineté de l’État ».

Alors que le monde suit le résultat des élections aux États-Unis, les massacres et les meurtres de dirigeants sociaux se poursuivent en Colombie. Cette situation peut-elle être résolue sous le gouvernement d’Ivan Duque ?

Sur la base des caractéristiques du processus constitutionnel au Chili, peut-on s’attendre à des changements structurels résultant d’une éventuelle réforme de la Magna Carta ?

Après un an de coup d’État contre lui et de rester en asile en Argentine, Morales retourne en Bolivie.

Dans la matinée de ce lundi 9 novembre, il y a eu le passage par la frontière La Quiaca (Argentine)-Villazón (Bolivie) de l’ancien président bolivien Evo Morales, qui a été reçu par des centaines de personnes à son retour dans le pays andin après près d’un an d’asile en Argentine à la suite du coup d’État mettant en vedette des secteurs de la droite bolivienne avec le soutien de l’OEA en novembre 2019.

Tout ce que vous devez savoir sur le retour d’Evo Morales en Bolivie L’ancien représentant de la Bolivie a été accompagné lundi matin par le président argentin Alberto Fernandez. Au cours d’un bref événement organisé dans la partie argentine (La Quiaca) de la traversée internationale, Morales s’est adressé aux centaines de personnes qui se sont rassemblées sur le site.

Dans son discours, Morales a remercié le peuple argentin, le Président Alberto Fernández et le représentant du Mexique, Andrés Manuel López Obrador, pour leur soutien après le coup d’État. « Une partie de ma vie reste en Argentine après 11 mois », a déclaré l’ancien représentant.

Ancien président de Bolivie,Evo Morales remercie : Présidents, anciens présidents qui nous ont accompagnés et surtout frère Fernandez Président d’Argentine m’a sauvé la vie et je n’oublierai jamais .

— teleSUR TV ( Sxn teleSURtv) 9 novembre 2020 Il a ensuite évoqué les raisons du coup d’Etat de novembre 2019 : « Nous récupérons nos ressources naturelles, nationalisons nos ressources, garantissons la souveraineté de l’Etat. C’était notre crime.

« Le coup d’État a porté un coup à notre modèle économique, à nos ressources naturelles (...) L’histoire se répète, la lutte permanente pour la vie, pour la solidarité, pour la démocratie », a-t-il déclaré.

À un autre moment de son discours, Evo Morales a confirmé l’importance de poursuivre la lutte : « Tant que le capitalisme et l’impérialisme existeront, la lutte des peuples continuera. »

Alberto Fernández, a qualifié ce 9 novembre de « très important pour tous ». « C’est très agréable d’être à La Quiaca pour cette raison : pour s’assurer qu’Evo Morales retourne dans son pays d’origine d’où il n’aurait jamais dû sortir, ni être maltraité comme il l’était », a ajouté Fernandez.

Le représentant de l’Argentine a également qualifié l’événement d’expérience pour la région, « à une époque où l’unité s’est fragmentée en intérêts individuels ». En ce sens, il a appelé au rétablissement de l’unité latino-américaine.

À un autre moment de son discours, M. Fernandez a qualifié Evo Morales de « premier président à visage bolivien », pour avoir représenté les intérêts populaires de son pays.


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Répondre à cet article
Commentaires de l'article
BOLIVIE:Evo Morales est accueilli par une foule à Villazón
10 novembre 2020 - 01h44 - Posté par nazairien - 46.**.192.***

Evo Morales, "l’homme intègre" , défenseur du peuple, retrouve son honneur

de : nazairien
mercredi 28 octobre 2020 -

https://bellaciao.org/fr/spip.php?a...





> Version web de cet article