BELLACIAO
dimanche 15 novembre 2020 (13h59) :
La pudeur ou l’enfermement des religions abrahamiques

De : Christian Delarue
1 commentaire

La pudeur ou l’enfermement des religions abrahamiques (et d’autres encore)

Le "féminisme abrahamique" - celui certes variable de ses branches et sous-branches - accepte historiquement et globalement (on peut trouver des exceptions) l’enfermement corporel des femmes sous des vêtements longs et amples. Les intégrismes religieux et culturels de chaque branche renforcent cet enfermement . Question : Pourquoi cette acceptation ?

 Pourquoi cette servitude volontaire ?

1) Essentiellement pour ne pas donner occasion à la violence physique ou au viol . Ce qui laisse entendre que les femmes en tenue banalisée et couverte sont protégées . Toutes (ou presque) savent que c’est faux et pourtant elles se couvrent contre çà.

2) Pour ne pas satisfaire la concupiscence masculine qui fait de l’être humain féminin un objet sexuel . La pudeur comme sexyphobie justifiant le recouvrement textile est donc de la faute du comportement des hommes, de beaucoup d’hommes. Et là c’est vrai qu’il existe indéniablement cette tendance lourde et puissante à ce regard sexualisant chez les hommes hétérosexuels. Pour autant, doit-on en rester là ?

Ces hommes - dont je suis au passage même si auteur de la théorie du "double regard" - ne savent-ils pas en faire autre chose de ce regard lubrique comme le sublimer ou détourner en respect et dignité pour aller vers l’égalité. Nombreuses femmes savent - heureusement - que chez certains c’est parfaitement possible : l’objectification est instinctuelle et brève, le respect est lui durable et inscrit dans un processus civilisationnel entretenu. Par exemple c’est une chose d’être attiré instinctivement par ce qui fait signe dans son champ de vision que de se retourner pour regarder .

Cela signifie que malgré des positions différentes au sein d’un rapport social genré et sexué il est possible d’atténuer et transformer un rapport sexualisant limité et rapport d’amitié et de respect.

Cela signifie aussi - pour aller plus loin - qu’il y a DOUBLE SORTIE possible d’un enfermement identitaire puisque la femme peut reconnaitre alors cet homme pour son trajet fait vers l’égalité et la sortie de la domination et l’homme peut lui reconnaitre cette femme comme être humain digne et égal par delà la réduction sexualisante d’un premier regard concupiscent.

Je dirais aussi que cette position engage un type de féminisme lié à la laïcité car féminisme et laïcité militent d’abord en contre avec DEUX REFUS de l’enfermement identitaire, 1- pas d’ enfermement religieux pour la laïcité, et 2 - pas d’enferment de genre tant des femmes que des hommes pour le féminisme ! Et en positif, c’est le combat féministe pour l’égalité hommes-femmes !

La question qui se pose est : faut-il se ressembler pour être égaux ? Ma réponse est ici liberté d’agir selon le moment (tous pareil un jour, tous différent un autre) mais je ne suis pas différentialiste quoiqu’hétérosexuel . Je suis pour l’égalité autant comme antiraciste que comme féministe, que comme syndicaliste pour le combat social et le combat laïque.

La laïcité - séparation des Eglises et de l’Etat, de la foi et du droit, du religieux et du politique - ouvre certes un champ de lutte contre les excès des deux bords - tant les intégristes religieux qui veulent toujours empiéter plus, soumettre plus et les laïques ultra comme ceux qui veulent interdire le voile partout y compris dans la rue (1) - mais elle est aussi un champ de concorde des consciences et des convictions (donc de l’amitié)

Christian D-

1) Ce qu’on nomme depuis peu la « laïcité à la française » c’est cet ensemble de textes divers qui pose des limites mais qui laisse de la place aux expressions diverses

https://www.facebook.com/groups/1011809985541740/permalink/3565643076825072/?comment_id=3568285133227533

http://altermd-krisdlr.centerblog.net/55-la-pudeur-ou-l-enfermement-des-religions-abrahamiques


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Répondre à cet article
Commentaires de l'article
La pudeur ou l’enfermement des religions abrahamiques
15 novembre 2020 - 15h57 - Posté par Thomas - 46.**.192.***

L’habit pour les femmes est propice au viol, OUI.
Pour exemple, pendant les manifestations au Caire du printemps arabe, les femmes qui ont été violé portaient le voile. Pourquoi, parce que les violeurs savaient qu’elles ne porteraient pas plainte par honte du déshonneur. C’est donc le mâle qu’il faut éduquer et quand sa religion lui dit que sa femmes est à sa disposition, c’est tout le problème.





> Version web de cet article