BELLACIAO
lundi 16 novembre 2020 (15h59) :
« La faiblesse de la croissance impose la sortie du capitalisme »

De :
JPEG - 322.3 ko

Avec une croissance faible, dont le retour n’est pas souhaitable écologiquement, la capacité du capitalisme à concéder quelques contreparties sociales s’amenuise ou disparaît, rendant son maintien de plus en plus coûteux pour la société. C’est le point de vue développé par Benoît Borrits, l’auteur de « Virer les actionnaires. Pourquoi et comment s’en passer », sur son site economie.org. Nous avons souhaité donner un écho à ce texte en le publiant sur Rapports de force. Bonne lecture.

https://rapportsdeforce.fr/classes-...


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Répondre à cet article

> Version web de cet article