BELLACIAO
vendredi 20 novembre 2020 (17h19) :
L’EMPRISE, un concept critique de l’intégrisme

De : Christian Delarue
2 commentaires

Contribution

L’EMPRISE, un concept critique de l’intégrisme

L’EMPRISE est un concept critique de l’intégrisme avec d’autres comme l’intransigeantisme (autre élément plus spécifique que jusqu’au-boutisme) et d’autres encore sexyphobie (couvrir les femmes) sexoséparatisme (hommes et femmes séparés), etc . Ce terme nomme conceptuellement l’obsession religieuse et culturelle intégriste de (ré)investissement lourd et total de la société, y compris les consciences par du religieux de tout ordre : symbole, signe, rituel, discours.

Il s’agit pour les intégristes de vouloir revenir à l’ époque d’avant la sécularisation ou la domination religieuse était lourde, constante et totale sur la société : Autoritaire pour le moins, violente souvent ! Les modalités peuvent être certes variables selon la religion considérée et le contexte culturel sous-jacent. La portée aussi peut varier.

Il peut y avoir des conflits d’emprise entre religions différentes. En décembre 2012, une revue avait signalé la surcharge multi-religieuse à Jérusalem ! Avec chacun son pré carré. Etouffant pour qui s’est habitué à une culture sécularisée depuis des décennies.

Contre l’emprise, il importe de poser des bornes de type "laïcité à la française" (pas que loi de décembre 1905, mars 2004 aussi, et autres) qui protègent, car qui dit emprise dit abus de libertés et nuisances pour d’autres . Il ne s’agit pas d’interdire tout partout (projet liberticide) mais il faut poser des interdits ciblés.

Christian Delarue


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Répondre à cet article
Commentaires de l'article
L’EMPRISE, un concept critique de l’intégrisme
20 novembre 2020 - 17h36 - Posté par Christian DELARUE - 46.**.192.***

Tous les partis de gauche, sauf LO, du PS au NPA en passant par le PCF et LFI sont "travaillés" par des courants très "accommodants" aux intégrismes religieux et notamment celui de l’islam. Et çà ne peut plus durer. Il y aura sanctions aux élections.

Ce soutien, par clientélisme ou faiblesse critique, en usant de "islamophobie" est inacceptable notamment pour défendre le voile tout le temps en toute occasion soit en fait l’intransigeantisme religieux intégriste : Odoul du RN - qui n’est pas mon bord (antifasciste) - a eu raison face à la provocation de la musulmane voilée et la leader du syndicat étudiant a bien eu un comportement de provocation et d’emprise (terme fort à bien saisir) inadmissible en terme de représentation de son syndicat.

Il y a aussi les courants réactionnaires de remise en cause la loi de mars 2004 contre les signes ostensibles de religion, qu’il faudrait au contraire étendre (pour faire pièce à l’emprise).

Il y a celles et ceux qui voudraient que par interculturalité ou multiculturalité - des thèmes positifs - on n’étudie pas Darwin, ou la théorie de l’évolution (que des parents ignorent), que l’on se taise sur l’antisémitisme : c’est inacceptable !

http://bellaciao.org/fr/spip.php?ar...




L’EMPRISE, un concept critique de l’intégrisme
20 novembre 2020 - 17h38 - Posté par Christian DELARUE - 46.**.192.***

ICEBERG RACISTE & INTEGRISME(s) religieux et culturel

Agir contre le racisme en nuisance sous la partie immergée de l’iceberg, autrement dit les discriminations cachées est nécessaire (pour toute personne se réclamant des valeurs et principes républicains et à fortiori pour la gauche se réclamant de l’émancipation du peuple-classe face aux puissants) et cela doit être entrepris plus sérieusement. Cela demande un conjonction de scientifiques habitués à aller sous l’apparence des choses et d’associatifs afin d’aller plus loin que la sanction de l’injure raciste, qui n’est que la partie visible de l’iceberg raciste.

Ce faisant aucun accommodement avec l’islam intégriste n’est à montrer. Aucune faiblesse n’est recevable pour lui ou pour un autre intégrisme religieux et culturel : égalité des refus des idéologies réactionnaires et des pratiques intransigeantes associées.

N’en déplaise au CCIF et à ses soutiens, la loi du 15 mars 2004 contre les signes ostensibles de religion à l’école doit être non seulement défendue mais étendue - son modèle si ce n’est les détails - à d’autres secteurs ou d’autres lieux de la société.

Le jeu de pleurnicherie de la musulmane voilée devant M Odoul (RN) ne m’a pas plu. Pour moi c’est : Ni Odoul (RN) ni "surmusulman.e" en islamisation partout sans considération du lieu. Les musulman.es sécularisé.es qui ne vous infligent pas un voile sous les yeux sous couvert de "liberté de religion" sont potentiellement mes ami.es, pas les autres. C’est pareil pour les croix et les kippas mises sous mon nez.

Si je me mets en string seulement devant vous, ce qui ne fait pas de problème pour moi (si beau temps - naturiste jadis) vous allez dire manque de respect, pervers, "animalerie" (sic) - le nu ou quasi-nu est assimilé à l’animal et objet de détestation, chez les islamistes, surtout contre les femmes. Moi aussi alors je dis : manque de respect ! Parallélisme des formes ! Différence quand même : je ne suis pas en string seulement dans la rue, les trains, les bus, les taxis, les commerces, les hôtels, alors que vous vous portez librement "l’hypertextile" (voile, jupe longue, manche longue) de l’islam intégriste partout ! Parfois cela suscite des injures, mais vous le faites librement. Le string seins nus en piscine est toléré parfois mais juridiquement interdit lui .

Christian D

https://bellaciao.org/fr/spip.php?a...




> Version web de cet article